Revue de presse marocaine du 25/08/2012

0 commentaires, 25/08/2012, Par , Dans Revue de Presse

Voici les titres à la Une de la presse quotidienne de ce samedi:.

+AL KHABAR+:.
-Affaire de comportements frauduleux de corruption et de harcèlements de MRE dans plusieurs postes-frontières: Le Procureur du Roi près le tribunal militaire de Rabat ordonne l’incarcération de neuf gendarmes à la prison Zaki à Salé, et des sources indiquent que les investigations et interrogatoires qui ont concerné plus de 20 gendarmes, suite à l’enquête ouverte sur ordre de SM le Roi, ont donné lieu à des poursuites judiciaires contre 12 gendarmes de différents grades.

-Un nouveau scandale secoue la FRMF: Après le scandale relatif à l’équipementier de la sélection nationale de football, un autre scandale vient de faire surface et concerne cette fois-ci les dossiers d’assurance des clubs de football du Championnat Pro-Elite et de 2ème division.

-Des membres du comité central de la jeunesse istiqlalienne de la région du Grand Casablanca adressent un avertissement au SG de l’organisation, Abdelkader El Kihel à l’occasion des préparatifs pour la tenue de la session du comité central prévu ce samedi. Ils ont ainsi mis en garde contre toute manipulation ou tentative pour téléguider les membres de la jeunesse dans la prise de leur décision de soutien en faveur de l’un des deux candidats en lice pour le poste de secrétaire général du parti de la Balance.

+AL MASSAE+:.
-Arrestation deux fonctionnaires à la nidarat des Habous et des affaires islamiques à Sefrou suite à des accusations de détournement d’un montant de 150.000 dirhams, issu de la location de magasins et d’appartements sous la supervision de la nidarat dans la province.

-Le rapport accablant sur la prison d’Oukacha atterrit au bureau de Karim Ghellab. Le délégué général à l’Administration pénitentiaire et de la réinsertion, Hafid Ben Hachem, n’a pas réussi à convaincre la commission de la justice, de la législation et des droits de l’homme à la Chambre des représentants à « enterrer » ce rapport qui comporte de graves accusations contre de hauts fonctionnaires de l’administration pénitentiaire notamment leur connivence avec des réseaux de trafic de drogue et de cigarettes. Par ailleurs, plusieurs observateurs prévoient une bataille acharnée entre majorité et opposition lors de la prochaine rentrée parlementaire pour la présentation dudit rapport en séance plénière.

-Des membres de la jeunesse Ittihadie fustigent les membres de leur bureau national: Ils les accusent d’user de l’organisation pour mieux servir leurs intérêts personnels, notamment en effectuant des voyages à l’étranger, loin des intérêts du parti.

+ASSABAH+:.
-Des divergences entre majorité et opposition au parlement sur les nominations aux hautes fonctions de l’Etat. Selon des sources parlementaires, les différents partis politiques attendent la méthode qui sera adoptée par le Chef du gouvernement Abdelilah Benkirane pour la nomination dans les hautes fonctions, après s’être engagé à ce que ces hautes fonctions ne soient pas monopolisées par le PJD mais seront ouvertes à toutes les compétences dont jouissent toutes les formations, ainsi que toutes les organisations féminines et des droits de l’Homme. Cependant, certaines parties au sein de l’opposition expriment leurs craintes de voir le gouvernement conduit par le PJD faire usage de cette loi pour des règlements de comptes politiciens, en procédant au limogeage de certains hauts responsables proches des partis de l’opposition et leur remplacement par d’autres proches du PJD.

-Le ministre espagnol des affaires étrangères annonce le report au mois d’octobre prochain de la réunion de la haute commission mixte maroco-espagnole prévue initialement le 12 septembre. Selon des sources espagnoles, ce report serait dû aux divergences des vues des deux parties concernant plusieurs questions, notamment les dossiers du Sahara et des présides de Sebta et Mellilia.

+AL AHDATH AL MAGHRIBIA+:.
-En raison des déclarations de Benkirane: Le FMI demande des explications au gouvernement sur les prétendues « falsifications » des chiffres de la loi de finances présentée par l’ancien ministre de l’Economie et des Finances, Salaheddine Mezouar. Les récentes déclarations de Abdelilah Benkirane lors de la dernière séance mensuelle des questions orales à la Chambre des Représentants dans lesquelles il a mis en doute les chiffres avancés par le gouvernement sortant concernant le budget de l’Etat ont poussé le FMI à demander ces explications, quelques semaines seulement après avoir accordé au Royaume une Ligne de Précaution et de Liquidité d’un montant équivalent à 6,2 milliards de dollars.

+ANNAHAR AL MAGHRIBIA+:.
-Le Chef du gouvernement Abdelilah Benkirane et ses ministres s’accordent des vacances en pleine crise financière qui touche le Royaume. Ils ont décidé de se reposer alors qu’ils devaient préparer la prochaine rentrée politique et sociale.

-Abderrahmane Azzouzi, SG de la FDT, déclare : « le gouvernement Benkirane est le gouvernement du PJD ». Azzozui a accusé le gouvernement Benkirane d’être sous la dépendance du PJD et de travailler selon la vision du parti de la Lampe au lieu d’être un gouvernement qui représente tous les Marocains.

+AL ALAM+:
-Maroc-Espagne: Report de la réunion de la haute commission mixte prévue le 12 septembre. Selon un haut responsable au ministère espagnol des affaires étrangères, cette réunion qui devait présidée par Abdelilah Benkirane et Mariano Rajoy sera reportée au mois d’octobre à cause de l’agenda chargé des Chefs des gouvernements marocain et espagnol, préoccupés par les répercussions de la crise économique et la prochaine rentrée politique et sociale.

+AL MOUNAATAF+:.
-L’institut national de la santé confirme la pollution des eaux au niveau de la région Rabat-Salé-Zemmour-Zaër alors que les services concernés observent toujours le mutisme. De son coté, le Réseau marocain pour la défense du droit à la santé a critiqué ouvertement le manque de tout controle ou traitement de ces eaux, ainsi que l’absence de toute mesure urgente et sérieuse pour éviter la catastrophe.

+BAYANE AL YAOUM+:.
-Annonce imminente des noms des nouveaux directeurs des académies régionales de l’éducation et de la formation. Selon plusieurs sources, la liste des nouvelles nominations devrait être annoncée avant la prochaine rentrée scolaire.

+RISSALAT AL OUMMA+:.
-En présence du ministre de la jeunesse et des sports et des présidents des Fédérations nationales, la Commission des affaires sociales à la Chambre des Représentants fixe pour le 11 septembre prochain sa réunion qui sera consacrée à l’examen et l’évaluation du bilan « catastrophique » de la participation des sportifs marocains aux JO de Londres ainsi qu’à la reddition des comptes de la part des responsables de cette piètre prestation.

+ASSAHRAE AL MAGHRIBIA+:.
-Les jeunes marocains en attente de la promulgation de la loi organique relative au Conseil de la jeunesse et de l’action associative, et le ministre de la jeunesse et des sports, Mohamed Ouzzine déclare que ce conseil qui sera composé des jeunes de l’intérieur et de ceux établis à l’étranger sera le véritable miroir des préoccupations de cette frange de la société.

+LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB+:
-Urbanisation anarchique : Des référentiels pour arrêter l’hémorragie des terres agricoles. Apparemment, une prise de conscience de l’impact de l’urbanisation galopante sur l’agriculture au Maroc est en train de naître. Les départements concernés, principalement l’Habitat et l’Agriculture prospectent les meilleurs moyens d’urbaniser sans trop empiéter sur les périmètres irrigués. Trois études sont lancées simultanément portant essentiellement sur les modes d’aménagement en milieu rural et la mise en place d’un référentiel de bonnes pratiques dans le domaine de l’urbanisme durable. Car au rythme où la ville grignote la campagne, ce sont chaque année plus de 5.000 hectares qui rentrent en périmètre urbain et par conséquent s’ouvrent aux programmes de construction d’habitations et autres.

+AL BAYANE+:
-Conseil de la ville de Rabat : vers la création d’une SDL pour s’occuper des ordures ménagères de la capitale. Le Conseil de la ville de Rabat, qui va reprendre les travaux de sa session ordinaire lundi prochain, consacrée à l’examen des cahiers des charges concernant le secteur de l’assainissement solide, a donné son feu vert pour la création d’une société de développement local (SDL), telle que prévue dans la charte communale, pour la gestion de ce secteur. Si la création de la SDL ne réussit pas, les composantes du Conseil ont laissé la porte ouverte pour lancer un nouvel appel d’offres pour la gestion déléguée du secteur.

+LIBERATION+:
-« B2S » maintient ses emplois en France : coup de semonce pour l’offshoring marocain. Mauvaise nouvelle pour l’offshoring au Maroc. Le suspense qui tenait en haleine les responsables français quant à la délocalisation des emplois de « B2S » vient de prendre fin. La majorité des emplois liés à ce centre d’appels devraient être localisés en Ile-de-France et non au Maroc, comme prévu initialement. C’est ce qui a été annoncé par le STIF, organisme public chargé des transports en Ile-de-France. Le gouvernement français semble avoir eu, de ce fait, gain de cause et les opérateurs marocains avoir perdu la première manche du combat.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *