Revue de presse marocaine du 25/04/2015

0 commentaires, 25/04/2015, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres des Revue de presse marocaine développés par les quotidiens paraissant samedi 25 avril 2015:

Le Matin.:

– L’indemnité pour perte d’emploi (IPE) est enfin opérationnelle. A partir de la semaine prochaine, quelque 3.620 personnes éligibles à l’IPE vont recevoir cette très attendue indemnité, dont le montant ne dépasse pas le SMIG. Le budget disponible actuellement permet de verser des indemnités à plus de 30.000 personnes. A terme, l’IPE devra s’autofinancer grâce aux cotisations patronales et salariales.

– Le risque d’impayés restera fort au Maroc en 2015. Selon l’assureur-crédit Euler Hermes, les défaillances d’entreprises vont augmenter de 10 pc dans le pays cette année pour toucher 8.374 structures. A l’échelle mondiale, le nombre de défaillances d’entreprises devrait continuer à baisser. « Sur les marchés émergents, les entreprises font face à d’importants obstacles, les composantes du risque pays se dégradant. Le nombre de défaillances d’entreprises va augmenter de 30 pc en Russie, 17 pc en Turquie, 11 pc au Brésil, 10 pc au Maroc et de 8 pc au Portugal », indique Euler Hermes dans son Bulletin économique rendu public vendredi 24 avril.

Al Bayane.:

– Indemnité pour perte d’emploi: Les remboursements commencent la semaine prochaine avec effet rétroactif. L’indemnité pour perte d’emploi (IPE) est aujourd’hui réellement effective. Les départements des Finances et de l’Emploi ont annoncé le déblocage officiel de la première tranche de 250 millions de dirhams du fond d’amorçage de l’IPE. Les remboursements vont démarrer la semaine prochaine avec effet rétroactif. Plus de 3.600 personnes sont éligibles à cette indemnisation.

– Intensification de la lutte contre la contrebande et les pratiques illégales: l’Administration des douanes et impôts indirects intensifie ses opérations. L’Administration des douanes et impôts indirects a annoncé qu’elle a intensifié ses opérations de contrôle et ses interventions pour lutter contre la contrebande, la fraude et les pratiques illégales, et ce dans tous les bureaux de douane et les axes douaniers, ainsi que dans les zones intérieures et l’autoroute, mobilisant ainsi tous les moyens humains et matériels pour détecter les pratiques suspectes.

L’Opinion.:

– Le SIAM souffle sa dixième bougie: Un Salon qui gagne en maturité. Le Salon international de l’agriculture au Maroc est à sa dixième édition. Placée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, cette édition, prévue du 28 avril au 3 mai 2015 dans la ville impériale de Meknès, aura à consacrer la continuité d’un salon qui, de l’avis de nombreux observateurs, gagne de plus en plus en maturité et compte parmi les plus grands évènements agricoles du moment, en Afrique notamment.

– Réunion hebdomadaire du Comité exécutif de l’Istiqlal: Refus de toute tentative de faire adopter, en l’état, les projets de lois électorales. Les membres du comité exécutif du Parti de l’Istiqlal, qui a tenu sa réunion hebdomadaire jeudi au siège central du parti sous la présidence de Hamid Chabat, secrétaire général, et à la lumière des exposés au sujet de l’évolution de l’examen des projets de lois électorales au niveau de la commission de l’intérieur de la Chambre des représentants, ont insisté sur l’importance de « faire obstacle, avec fermeté, à la volonté du gouvernement, qui se croit fort de sa majorité, de les faire passer le plus vite possible sans discussion approfondie au préalable ».

Libération.:

– Le Maroc durcit le ton contre les trafiquants d’êtres humains. La mouture du projet de Code pénal mise sur le site du ministère de la Justice et des Libertés qui vient de criminaliser la traite des personnes. Elle définit le trafic d’êtres humains comme « le recrutement, le transport, le transfert, l’hébergement ou l’accueil de personnes, par la menace de recours ou le recours à la force ou à d’autres formes de contrainte, par enlèvement, fraude, tromperie, abus d’autorité ou d’une situation de vulnérabilité, ou par l’offre ou l’acceptation de paiements ou d’avantages pour obtenir le consentement d’une personne ayant autorité sur une autre aux fins d’exploitation ».

– Les relations commerciales entre le Maroc et l’Asie en deçà des attentes. Les échanges commerciaux du Maroc avec le continent asiatique demeurent encore assez faibles tant au niveau des volumes que des parts de marché. Pour le Centre marocain de conjoncture (CMC), qui analyse dans son dernier spécial les relations Maroc-Asie, les flux d’investissement en provenance des pays asiatiques peinent à prendre de l’élan. Dans la foulée, le Spécial relève que le Maroc ne manque pas, toutefois, d’atouts pour l’attractivité des investissements et la densification des flux des échanges inter-continents.

Akhbar Al Yaoum Al Maghribia.:

– Le gouvernement commence, à partir de la semaine prochaine, le versement des indemnités pour perte d’emploi. En fait, le ministère de l’Economie et des Finances a autorisé le déblocage de la somme de 250 millions de dirhams pour assurer le lancement de cette opération dont la mise en oeuvre incombe à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS). Le ministre de l’Economie et des Finances, Mohamed Boussaid, a révélé, vendredi lors d’une conférence de presse, que la CNSS a reçu 3.620 demandes pour bénéficier de cette indemnité.

– Le Bureau Central des Investigations Judiciaires (BCIJ) relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) a procédé, jeudi, à l’arrestation d’un réseau criminel composé de six membres et spécialisé dans des opérations de braquage à l’arme blanche, perpétrées dans les régions de Fès et Meknès, a annoncé vendredi le ministère de l’Intérieur dans un communiqué. Les investigations menées ont révélé l’implication des membres de ce réseau criminel, aux penchants extrémistes, dans l’exécution d’une opération de braquage ayant visé dernièrement une agence de transfert de fonds à Meknès, au cours de laquelle ils se sont emparés d’une importante somme d’argent en monnaie nationale et en devises, précise la même source.

Al Massae.:

– Augmentation des salaires: Le gouvernement Benkirane dissipe les espoirs des syndicats. Après les déclarations de Abdeslam Seddiki, ministre de l’Emploi et des Affaires sociales, au sujet de l’examen par le gouvernement de la question de l’augmentation des salaires et de la réduction de l’impôt sur le revenu, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, a démenti toute augmentation prévue. El Khalfi a affirmé, jeudi lors d’un point de presse à l’issue du Conseil du gouvernement, que l’Exécutif n’a pris aucune décision dans ce sens, soulignant, toutefois, l’engagement du gouvernement pour un « dialogue social constructif ».

– Le ministre de l’Intérieur, Mohamed Hassad, tranche quant au découpage électoral et au scrutin de liste. En réponse aux interventions de plusieurs membres de la commission de l’Intérieur, des collectivités territoriales, de l’habitat et de la politique de la ville à la Chambre des représentants, qui avaient appelé à modifier la loi régissant les élections et se sont interrogés sur le sort du découpage électoral et le mode de scrutin, le ministre a précisé qu’aucune modification ne sera introduite à ces derniers.

Al Ittihad Al Ichtiraki.:

– Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, a mis en avant, jeudi à Rabat, les constantes qui régissent la politique du Royaume concernant la question du Sahara. Lors d’un point de presse à l’issue du conseil de gouvernement, tenu sous la présidence du Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, le ministre a expliqué qu’il s’agit de la proposition d’autonomie qui constitue le cadre « que nous estimons à même de favoriser un règlement politique et mutuellement acceptable ». Le projet, actuellement sur la table, concernant l’avenir de la mission de la MINURSO, est équilibré et en phase avec les paramètres annoncés après l’entretien téléphonique entre SM le Roi Mohammed VI et le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a ajouté M. El Khalfi.

Al Ahdath Al Maghribia.:

– L’ambassadeur des Etats-Unis à l’ONU, Samantha Power, a mis en exergue jeudi, les efforts déployés par le Maroc en vue de contrer l’extrémisme violent. Mme Power, qui s’exprimait devant le Conseil de Sécurité de l’ONU, a souligné que le Maroc travaille pour véhiculer un Islam du Juste milieu pour parer aux idéologies extrémistes violentes.

– Après que le Conseil du gouvernement, réuni jeudi, a adopté deux projets de lois organiques fixant les conditions et les modalités d’exercice par les citoyens du droit de présenter des pétitions aux pouvoirs publics et des motions en matière législative, il a été décidé de mettre en place une commission chargée d’intégrer à ces deux textes les observations formulées avant de les soumettre au prochain Conseil des ministres puis au Parlement.

Al Assima Post.:

– Le ministère de l’Intérieur a annoncé, mercredi dans un communiqué, l’organisation d’une opération de révision exceptionnelle des listes électorales des Chambres dôagriculture, de commerce, dôindustrie, des services, dôartisanat et de pêche maritime, durant la période allant du 23 avril au 23 mai et ce, dans le cadre de l’organisation des prochaines élections relatives à ces Chambres.

Al Alam.:

– Indemnité pour perte d’emploi: 3600 est le nombre des salariés éligibles pour bénéficier du dispositif d’indemnisation pour perte d’emploi. C’est ce qu’a annoncé le ministre de l’Economie et des Finances, Mohamed Boussaid, précisant que les personnes qui ont perdu leurs emplois dans des conditions non prévues par les textes régissant ce dispositif et dont les demandes ont été rejetées peuvent recourir à la justice. Boussaid, qui présidait la cérémonie de lancement de cette opération, vendredi à Rabat, a souligné que son département avait validé jeudi dernier le transfert de 250 millions de dirhams à la Caisse nationale de sécurité sociale, ce qui équivaut à la première tranche de la contribution de l’Etat à ce dispositif. HO-BD—TRA. MY/KA. **********———-**********

Al Haraka.:

– Le ministre délégué auprès du Chef du gouvernement chargé de la fonction publique et de la modernisation de l’administration, Mohamed Moubdii, a indiqué que les dernières retouches sont apportées actuellement au projet de recrutement par contrat au Maroc qui entre en vigueur au cours de cette année. Dans un entretien accordé à la presse, M. Moubdii a soutenu que le recrutement par contrat est de nature à impulser une nouvelle dynamique à l’administration, inciter l’administration et les fonctionnaires à mieux accomplir leurs tâches, améliorer la rentabilité, et assurer une meilleure constance dans le travail, en plus du fait qu’il favorise la candidature à la fonction publique de personnes disposant de la qualification nécessaire.

Assahra Al Maghribia.:

– Les chefs d’Etat et de gouvernement participant au Sommet Afrique-Asie ont salué, jeudi à l’issue de leurs travaux à Jakarta, les efforts soutenus que SM le Roi Mohammed VI, président du Comité Al-Qods, ne cesse de déployer en faveur de la cause palestinienne et de la préservation du cachet civilisationnel de la ville sainte. La Déclaration finale du sommet de Jakarta met en exergue les efforts déployés à tous les niveaux par le Souverain, notamment sur la scène internationale dans le but de préserver l’identité culturelle de la ville sainte, symbole de la paix et de la cohabitation culturelle. Le texte met également l’accent sur l’action diplomatique de SM le Roi dans les différentes rencontres internationales pour inciter la communauté internationale à assumer toute sa responsabilité envers la cause palestinienne.

Assabah.:

– A l’approche du 1er mai, le ministre de l’Emploi et des affaires sociales, Abdeslam Seddiki, a annoncé que le gouvernement a achevé le projet d’élargissement de la couverture médicale pour qu’elle englobe plus de catégories. Seddiki a d’autre part démenti l’adoption d’une augmentation de salaires, contrairement aux informations relayées sur ce sujet.

– Le ministre de l’Economie et des finances Mohamed Boussaid a affirmé que 3.620 employés ayant perdu leur travail dans le secteur privé indépendamment de leur volonté, et qui sont éligibles à l’indemnité pour perte d’emploi, peuvent bénéficier à titre rétroactif de cette indemnité à partir de la semaine prochaine. Cette prestation, qui consiste en le versement d’un montant équivalent à 70 pc du salaire perçu dans la limite du SMIG, est valable pour une durée de 6 mois.

Bayane Al Yaoum.:

– Le Bureau Central des Investigations Judiciaires (BCIJ) relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) a procédé, jeudi, à l’arrestation d’un réseau criminel composé de six membres et spécialisé dans des opérations de braquage à l’arme blanche, perpétrées dans les régions de Fès et Meknès, a annoncé vendredi le ministère de l’Intérieur dans un communiqué. Ce réseau est dirigé par deux anciens détenus dans le cadre de la loi anti-terroriste, qui étaient membres d’une cellule terroriste démantelée en 2004 pour meurtres et fabrication et détention d’explosifs, a ajouté la même source.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *