Revue de presse marocaine du 25/03/2013

0 commentaires, 25/03/2013, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres à la Une de la presse quotidienne de ce lundi.

+LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB+:
– Entretien avec Eneko Landaburu, chef de la Délégation de l’Union européenne auprès du Royaume du Maroc: Le Maroc a marqué l’essai, il faut le transformer. Avant son départ, en fin de semaine, il nous livre son regard sur le Maroc, un pays attachant, dit-il, qui dispose de tous les ingrédients pour créer l’alchimie de la démocratie : des partis politiques, une société civile dynamique et des défenseurs de la liberté qui restent mobilisés. Il reste, dit-il, encore à transformer l’essai… la stratégie choisie par le Maroc est difficile, mais c’est la stratégie de l’efficacité. C’est votre pays veut être plus compétitif, imposer une réforme de la justice, améliorer le système d’éducation, il s’en sortira et créera une économie moderne.

– Contrats de croissance à l’export : Le ministère à la recherche d’exportateurs à soutenir. Après la conception et le lancement du programme « Contrats de croissance à l’export », qui vise à apporter un soutien financier aux entreprises porteuses d’un business plan ambitieux à l’export, le département du Commerce extérieur lance une large campagne de communication et de sensibilisation à destination des opérateurs.

+LIBERATION+:.
– 700 membres du polisario parmi les terroristes au Nord du Mali : Selon un article publié par le journal mauritanien AL Akhbar, des rapports circulants parmi les chancelleries occidentales accréditées au Mali et dans les milieux officiels à Bamako, font état d’un engagement important du polisario aux cotés des extrémistes au Nord du Mali. Par ailleurs, des rapports circulants dans les milieux officiels diplomatiques accusent le gouvernement algérien d’oeuvrer à créer une situation d’instabilité au Sahel pour influer sur les pays maghrébins et s’opposer aux activités militaires et de renseignements entre la France et les USA dans la sous-région. Les observateurs qui ont établi ces rapports pensent que l’Algérie coordonne cette opération avec d’autres parties dont la Syrie, l’Iran et la Corée du Nord et utilise fortement le polisario comme force de frappe expérimentée dans les combats ayant pour théâtre les déserts de la zone sahélo-saharienne.

– Le onze national coiffé au poteau par la Tanzanie : Avec Rachid Taoussi, le onze national a touché le fond du gouffre. Dimanche au stade national de Dar Es-Salam, l’équipe du Maroc a été défaite largement par son homologue tanzanienne sur le score de 3 buts à 1, dans un match comptant pour la 3ème journée, groupe C, des éliminatoires de la Coupe du monde FIFA, dont les phases finales auront lieu en 2014 au Brésil. Si les nationaux ont excellé dans le ratage des occasions toutes faites, ce n’est point le cas de l’adversaire du jour, pourtant bien, loin d’être une foudre de guerre. Mais, c’est la sélection marocaine qui a honoré une fois de plus son statut de Petit Poucet pour prendre une raclée qui l’éloigne de la course au Mondial.

– Forte participation marocaine au Forum social mondial : Prêcher la bonne parole, promouvoir les valeurs de la paix, la justice sociale et la sécurité dans le monde, c’est à quoi s’attèleront entre autres thèmes, les participants au Forum mondial qu’abritera la capitale tunisienne du 26 au 30 mars. Un choix loin d’être fortuit vu la montée en puissance des partis politiques islamistes dans bon nombre de pays arabes connus par leur vision plutot misogyne. Une délégation forte de 400 participants représentera le Maroc avec près de 220 associations. Ces dernières s’intéressent, d’après le comité d’organisation, à divers domaines notamment la défense des droits de l’Homme, les droits socio-économiques et l’environnement.

+L’OPINION+:.
– Maroc/Coopération Sud-Sud : Les leviers forts d’une dynamique sans cesse renouvelée. Chacun a pu mesurer les gestes forts de SM le Roi Mohammed VI, en tournée actuellement dans des pays frères d’Afrique, à l’endroit de la conférence épiscopale de Cote d’Ivoire. En recevant une délégation de ladite conférence, Sa Majesté le Roi donne la preuve d’une hauteur de vue sans pareille et l’engagement à persévérer sur ce même chemin afin de promouvoir le dialogue des cultures et des civilisations, à travers l’échange, le dialogue et l’acceptation de l’autre.

– Une équipe nationale balayée en Tanzanie : (3-1). Catastrophique ! Dur réveil hier à Dar Es-Salam de nos vacanciers de Dubaï, qui ont choisi d’aller enfoncer un peu plus le football marocain. Le score, la manière de jouer, l’incroyable deuxième mi-temps où le onze national fut bouffé tout cru après avoir fait allusion en première mi-temps. Pas moins de cinq.

+AUJOURD’HUI LE MAROC+:
– Mutuelle: Abdelmoumni veut oublier l’ère El Ferraâ. La situation critique de la MGPAP nécessite de faire prévaloir l’esprit d’initiative et le sens de responsabilité, a affirmé, vendredi à Erfoud, son président Abdelmoula Abdelmoumen. Il faut assurer l’équilibre entre les aspirations concernant le système mutualiste marocain et les réformes indispensables qui doivent être opérés rapidement, a-t-il insisté.

– Casa Green Town, la nouvelle cité connectée. Poussé par la volonté d’innover et être à la pointe de la technologie, la CGI, acteur global de l’immobilier, vient de sceller une convention avec Méditel. Elle porte sur la cession au 2ème opérateur national d’infrastructures télécoms situées sur le projet Casa Green Town.

+LE SOIR ECHOS+:
– Enseignement: La réforme interpelle le gouvernement. Depuis toujours, et ce n’est pas demain la veille qu’il changera, le constat est amer, confirmé depuis quelques temps par l’UNESCO qui, dans son rapport intitulé « l’Education pour tous », estime que « le Maroc n’a pas encore les capacités pour atteindre les objectifs fixés à l’horizon 2015 ». La Banque mondiale estime que « près de 30pc des chomeurs marocains sont âgés de 15 à 29 ans ». La réforme de l’éducation est donc indispensable au développement économique au développement économique et social du pays .

– Quelle croissance durable pour l’Afrique? Quarante spécialistes de questions politiques et économiques issus de l’Afrique, de l’Europe, de l’Asie et du continent américain se sont penchés sur la question lors de la première édition de la conférence internationale sur la croissance durable organisée par l’Institut Amadeus. La jeunesse devrait être la locomotive pour conduire l’Afrique sur les rails de la croissance. Le role important des jeunes a été mis en relief durant ce forum. Pour leur permettre de jouer pleinement ce role, il est impératif de résoudre l’épineuse question de l’emploi.

+AL BAYANE+:.
– Le onze national se noie à Dar Es-Salam : Bye Bye le Mondial brésilien. Alors qu’il devait sortir la tête de l’eau, le navire dirigé par Rachid Taoussi a carrément coulé à Dar Es-Salam. Les Lions de l’Atlas devaient obligatoirement ramener les trois points de la victoire, ils ont finalement encaissé trois buts en terre tanzanienne (3-1). Un naufrage qui met le Maroc hors jeu, même si mathématiquement tout reste possible. La manière avec laquelle le onze national s’est incliné devant la modeste et courageuse formation de la Tanzanie soulève bien des questions.

– Le PPS au 17ème séminaire des partis progressistes latino-américains : Adopter une nouvelle position objective et positive sur le conflit du Sahara marocain. Le Parti du Progrès et du Socialisme (PPS) a appelé les partis politiques démocratiques et progressistes en Amérique Latine et dans les Caraïbes à adopter une nouvelle position objective et positive sur le conflit du Sahara, loin de tout dogmatisme ou soutien aveugle à une partie contre une autre. La position à adopter doit inviter à l’ouverture d’un dialogue serein et à des négociations constructives pour parvenir à une solution pacifique, définitive et acceptable par toutes les parties, a affirmé Mohamed Allali, membre du Comité central du PPS et de la commission des affaires étrangères dans un exposé présenté au cours 17ème séminaire international des partis politiques et de la société civile, tenu récemment à Mexico.

+L’ECONOMISTE+:
– Sidérurgie: Bataille à mort. A l’origine de l’alerte, les tréfileurs saisissent le ministère de l’Industrie à propos des mesures de défense commerciale réclamées le 15 août 2012 par l’association des sidérurgies du Maroc. Ces derniers se plaignent « des importations massives » de rond à béton et fil machine, provenant essentiellement du Portugal et de l’Espagne. Le ministère de l’Industrie, du Commerce et des nouvelles technologiques a lancé depuis septembre 21012 son enquête. Cette affaire bouleverse tout un secteur.

+AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA+:.
-Le Chef du gouvernement tire à boulets rouges sur « les poches de résistances » dans les médias, les partis politiques et les syndicats, soulignant lors d’un meeting du PJD dimanche à Casablanca, que ces poches de résistances tentent de perturber l’actuelle expériences marocaine et elles disposent de journaux et de chaîne de télévision et comptent des membres au sein de certains partis politiques et centrales syndicales, affirmant qu’il préfère le martyr que de se soumettre à la perturbation.

– La visite au Maroc du président français François Hollande derrière la précipitation du gouvernement de tenir une session extraordinaire du Parlement : Des sources indiquent que le Chef du gouvernement Abdelilah Benkirane a décidé de la tenue d’une session extraordinaire du Parlement en prévision du discours qui sera prononcé par Hollande devant les parlementaires le 4 avril prochain.

+AL ALAM+:
– Casablanca sous les eaux: Plusieurs artères principales ont rapidement été noyées par des pluies diluviennes. Le trafic s’est arrêté, samedi, au quartier Al-Quds en raison d’un lac qui s’est constitué suite aux précipitations qui n’ont duré que quelques minutes. A noter que la ville avait investi 45 millions de dirhams dans ce boulevard en 2009.

– Le Maroc, un leader dans le domaine de l’offshoring: Les Français et les Espagnols investissent le Maroc grâce à son faible coût de production. Oxford Business Group affirme que le Royaume continue de renforcer son statut de leader dans le domaine de l’offshoring au niveau régional et continental après son classement en 2012 en tant que destination de l’année par l’association européenne de l’offshoring.

+AL MONAATAF+:.
Christopher Ross, l’envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU pour le Sahara poursuit sa tournée et rencontre des acteurs de la société civile à Dakhla. Il exposera ses conclusions devant le Conseil de sécurité le 22 avril prochain.

+AL AHDATH AL MAGHRIBIA+:.
– Les greffiers lancent un dialogue « populaire » sur la réforme du système judiciaire à l’issue de la session, du Conseil national de la Fédération démocratique de la justice, samedi à Casablanca, expliquant que ce dialogue reste ouvert sur toutes les composantes de la société, les partis politiques et les organisations des droits de l’Homme qui ont une vision différente sur la réforme de la justice.

+AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI+:.
– Des parlementaires du PJD et de l’Istiqlal appellent à la mise en place de commissions parlementaires d’enquête sur ce qui se passe entre les habitants d’Imiter et la société métallurgique d’Imiter, exploitant ainsi ce problème à des fins électoralistes afin de détourner un mouvement de protestation pacifique des habitants de ce village contre ladite société.

+RISSALAT AL OUMMA+:
– Des acteurs de la région Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra ont confirmé, samedi lors d’une rencontre avec l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara Christopher Ross, que l’initiative d’autonomie des provinces du sud, sous souveraineté nationale, demeure l’unique solution et la voie idoine pour le règlement de cette question. Dans des déclarations à la presse au terme de cette entrevue, les potentialités locales, dont des élus et des chefs de tribu, ont informé l’émissaire onusien de la pleine satisfaction des Sahraouis de cette proposition, à l’élaboration de laquelle ils ont contribué à travers le Conseil royal consultatif pour les affaires sahariennes et en tant que chioukhs de l’opération d’identification.

+BAYANE AL YAOUM+:
– Une session extraordinaire du parlement mardi pour examiner 5 projets de loi. A défaut du quorum du tiers des députés de la Chambre des représentants ou de la majorité des membres de la Chambre des conseillers, le gouvernement a promulgué un décret stipulant la tenue de cette session afin de se pencher sur un certain nombre de questions, dont l’examen de plusieurs projets de loi prêts pour adoption.

+ANNAHAR AL MAGHRIBIA+:
– Les Ferrachas : un chiffre d’affaires de 45 milliards de dirhams. Ce secteur informel emploie 276.000 personnes et fait perdre à l’Etat d’ importantes recettes fiscales. Il s’agit également d’un potentiel humain exploité lors des élections

+ASSABAH+:.
– Le juge d’instruction près du tribunal de 1-ère instance de Salé a ordonné, samedi, le placement en détention préventive du fils d’un colonel, arrêté jeudi dans le cadre d’un mandat de recherche émis après l’arrestation de fonctionnaires communaux et le fils d’un ancien Pacha pour escroquerie et falsification après avoir induit en erreur des commerçants à Casablanca prétendant qu’il y a une vente aux enchères de camions, de bulldozers et de voitures ce qui a encouragé ces commerçants à débourser 130 millions de centimes au fils du colonel, alors que la totalité de la somme extorqué par les mis en cause s’élève à 222 millions de centimes.

– Défaite humiliante de la sélection de Taoussi: La sélection nationale de football poursuit la série d’échecs après sa défaite devant la sélection de Tanzanie dans un match comptant pour la 3ème journée des éliminatoires de la Coupe du monde, dont les phases finales auront lieu en 2014 au Brésil alors que le coach national s’est plaint de l’humidité et qualifié de naïfs ses joueurs.

– Mustapha Bakkoury, SG du PAM, met en garde contre la précipitation en ce qui concerne le chantier de la régionalisation, soulignant, lors d’une journée d’étude organisée samedi par le Centre Achourouk pour la démocratie, les médias et les droits de l’Homme sur  » la régionalisation avancée », que le chemin vers la régionalisation avancée est encore long et qu’il faut d’abord mettre en place une base prospective juridique et organique nécessaire pour la réalisation du rêve de la régionalisation avancée. Saïd Chbaâtou, président de la région de Meknès-Tafilalet refuse la fusion de celle-ci avec Fès dans une seule région.

+AL MASSAE+:
– Le club des magistrats du Maroc pour l’indépendance de l’institution du procureur général vis à vis du ministère de la Justice et la mettre sous la tutelle du procureur général du Roi auprès de la Cour de cassation.

– Des investisseurs du Golfe menacent de quitter leur club au Maroc pour constituer une nouvelle association. Des sources fiables ont indiqué que certains investisseurs s’apprêtent de se retirer du club des investisseurs arabes et créée une nouvelle structure, après l’échec des négociations avec le Bureau exécutif du club, dirigé par Jamal Ba-Amer, PDG de la Samir, en de sa restructuration.

+AL KHABAR+:.
– Le Chef de gouvernement Abdelilah Benkirane indique lors de la 6-ème session de la caravane du PJD dimanche à Casablanca que le gouvernement actuel résiste et c’est un gouvernement qui lutte contre la corruption et la tyrannie, mais c’est une lutte progressive, tirant à boulets rouges sur ses détracteurs dans les médias qui tentent de faire échouer l’expérience de ce gouvernement alors que le PJD s’attaque à « des parties » qui résistent aux réformes sans les citer par leurs noms.

– Youssef Amrani, ministre délégué aux Affaires étrangères et à la Coopération, indique lors d’un forum international organisé samedi à Rabat par l’Institut Amadeus, que le Maroc considère l’Algérie comme un partenaire avec qui il peut construire un avenir prometteur alors que les participants à la rencontre appellent à la dynamisation de l’UMA.

– Abdelilah Benkirane indique, lors d’une rencontre organisée ce week-end par le ministère de l’Education nationale avec les directeurs des académies régionale de l’Education et la Formation et les délégués du ministère, que la réforme de l’Education est parmi les priorités essentielles dans les politiques publiques et constitue un véritable outil pour la réussite de toute réforme. Il a par la même occasion exprimé son soutien au ministre Mohamed El Ouaffa qui entreprend des réformes nécessaires pour pallier aux dysfonctionnements du système éducatif barrant ainsi la route à toute tentative de Hamid Chabat, SG de l’Istiqlal d’évincer d El Ouafa.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *