Revue de presse marocaine du 24/11/2012

0 commentaires, 24/11/2012, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres à la Une de la presse quotidienne de ce samedi:.

+LIBERATION+:.
-Désaccords aplanis et réunion mercredi prochain: Trêve entre le ministre de la santé et les syndicats. Après celle de la justice qui aura été de courte durée, place à une autre trêve qui concerne, cette fois, la santé et à laquelle tout le monde souhaite un meilleur sort que la première. En effet, cette décision qui revêt une grande importance pour l’ensemble du personnel de la santé a été prise lors de la réunion qui a eu lieu mercredi à Rabat entre le ministre de la Santé Houssein El Ouardi et les représentants des quatre syndicats les plus représentatifs du secteur. A l’issue de cette réunion, le ministre s’est engagé à prendre toutes les dispositions et mesures de nature à atténuer la tension au sein du secteur et parmi les étudiants des Instituts de formation aux carrières de santé.

+AL BAYANE+:.
-Marche de solidarité avec le peuple palestinien: « Libérer la Palestine et Al Qods ». Associations de la société civile, syndicats, partis politiques, tous sont unanimes pour participer ce dimanche à Rabat à la grande marche en soutien au peuple palestinien qui prendra le départ de la place Bab El Had à 9h00. Organisée à l’appel de l’Association marocaine de soutien à la lutte palestinienne et le groupe d’action nationale de soutien à l’Irak et à la Palestine, cette manifestation se veut un message clair destiné aux dirigeants de Tel-Aviv, car dénonçant l’arrogance et la cruauté de l’Etat sioniste.

+LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB+:.
-Conseil de gouvernement: Report de l’adoption du plan législatif en attendant l’introduction des observations. Le planning législatif annoncé par le gouvernement Benkirane lors de la présentation de son plan gouvernemental tarde à voir le jour. Encore cette semaine, à l’instar de sa précédente, le Conseil de gouvernement a poursuivi, lors de sa réunion hebdomadaire, l’examen de ce plan législatif proposé au titre de la neuvième législature sans pour autant l’adopter. D’après le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, l’adoption définitive de ce programme sera faite une fois que toutes les observations présentées seront introduites dans la version finale.

+AL MASSAE+:.
-La prison de Salé 2 s’embrase de nouveau suite à des affrontements, mercredi dernier, entre des détenus de la salafiya jihadia et des gardiens de la prison et des prisonniers de droit commun. L’incident est survenu lorsque des détenus islamistes ont observé un sit-in dans l’un des pavillons et refusé de rejoindre leurs cellules en guise de protestation contre le maintien de leur incarcération aux cotés de prisonniers de droit commun et le refus de leur transfert au quartier B où sont emprisonnés les autres détenus de la salafiya jihadia.

-Nouveau scandale à Casablanca!: La Commune urbaine de la métropole verse à la société délégataire « LYDEC » une enveloppe de près de 30 milliards de centimes par an pour le paiement de factures « fictives » de consommation d’eau et d’électricité de plusieurs services communaux dont des marchés qui ne sont même pas alimentés en eau.

-Une première!: Le Conseil des droits de l’Homme des Nations Unies réclame la libération immédiate de Mohamed Hajib, détenu dans le cadre du dossier de la Salafiya jihadia et son indemnisation pour la période de sa détention, et ce dans une lettre adressée au gouvernement marocain, le 13 octobre 2011.

-La direction du parti « Al Badil Al Hadari » suspend son sit-in devant le Parlement suite à l’intervention d’acteurs politiques et des droits de l’Homme en plus des avocats de cette formation pour ouvrir la voie devant des médiations avec les responsables, et le SG du parti, Mustapha El Mouatassim, indique que « nous sommes disposés à reprendre notre bataille au cas où on ne remarquera pas de progrès dans ce dossier ».

+ANNAHAR AL MAGHRIBIA+:.
-USFP: Le courant « Ouled Achaab » (Les fils du peuple) réclame l’intervention de la commission d’arbitrage du parti pour l’ouverture d’une enquête interne avec Fathallah Oualalou, l’un des cinq candidats en lice pour le poste de Premier secrétaire du parti, suite au dernier rapport de la Cour des comptes qui a fait état de plusieurs dysfonctionnements au niveau du Conseil de la ville de Rabat présidé par Oualalou. Le courant qui insiste sur la légitimité de sa doléance accuse également la direction du parti de mutisme et de négligence en refusant de satisfaire sa demande.

-Les cadres et diplomés chomeurs s’apprêtent à observer des mouvements de protestation sans précédent et promet au Chef du gouvernement de hausser encore plus le ton, appelant l’Exécutif à dévoiler les pratiques rentières en matière de recrutement direct au sein du Parlement.

-Paralysie quasi-totale du transport, lundi prochain, dans toutes les villes du Royaume, et Nasreddine Salhi, coordinateur national de l’Union des syndicats professionnels a indiqué que les camionneurs et les chauffeurs de taxis (toutes catégories confondues) ont décidé d’observer lundi une grève nationale de 48 heures à cause du mutisme du gouvernement qui n’a pas répondu à plusieurs correspondances émanant des syndicats, menaçant d’opter pour l’escalade au cas où les responsables du secteur continuent à ignorer leur dossier revendicatif.

+AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA+:.
-Le ministère de l’Intérieur préoccupé par les mouvements de protestation et les activités des groupes religieux: Des sources à la direction des affaires générales au ministère de l’Intérieur ont indiqué que le ministre de tutelle Mohand Laenser a adressé une note interne aux walis, aux gouverneurs, à la DGSN et à la gendarmerie royale dans laquelle il les appelle à la vigilance dans le suivi des mouvements de protestation dans plusieurs villes et des activités de certains groupes religieux chiites non reconnus et non autorisés.

-Le gouvernement cède aux revendications du Patronat et des sociétés de télécommunications: Il a refusé l’augmentation de 30 à 37 pc de l’impot sur les sociétés oeuvrant dans le secteur des télécommunications et réduit le taux de contribution des entreprises au fonds de cohésion sociale. L’Exécutif a par ailleurs cédé aux pressions des lobbies de l’immobilier en augmentant de 5000 à 6000 DH le prix du mètre carré du logement dédié à la classe moyenne.

-La note du Chef de gouvernement relative à l’absence irrégulière au travail resserre l’étau autour des fonctionnaires absentéistes et « fantomes » et les syndicats considèrent que cette fermeté n’est pas « innocente » mais vise seulement les grévistes en raison des mouvements de débrayage récurrents ces derniers mois dans la fonction publique.

-L’ONU appelle à la libération de Mohamed Hajib, un détenu salafiste germano-marocain poursuivi dans le cadre d’une affaire de terrorisme. Selon le Conseil des droits de l’Homme des Nations Unies, son incarcération n’a pas eu lieu sur la base de preuves matérielles mais suite à des aveux du détenu obtenus sous la torture.

+ASSABAH+:.
-Mustapha Azroud, ancien syndicaliste au sein de la COMANAV, fait éclater un nouveau scandale: Il a adressé une missive au Chef du gouvernement et aux ministres de la Justice et de l’Equipement et du Transport dans laquelle il dévoile la vente de 25 bateaux de la flotte marocaine sans que l’Etat ne bénéficie des revenus de cette opération, ajoutant que les bateaux vendus étaient tous en bon état.

-Près de 400 membres du syndicat démocratique de la justice encerclent le ministre de la Justice, Mustapha Ramid, vendredi à Marrakech, devant l’hotel qui a abrité le Forum régional du dialogue national sur la réforme de la justice, bien que des éléments de la gendarmerie royale et des forces auxiliaires se soient déployés aux alentours de l’hotel.

-Insurrection au pavillon des détenus salafistes à la prison de Salé: De graves affrontements ont éclaté jeudi entre plusieurs chioukhs de la salafia jihadia, en détention provisoire ou qui purgent leurs peines, et les fonctionnaires et les gardiens de la prison Salé II. Selon des sources sûres, les détenus salafistes ont séquestré un fonctionnaire et refusé toute négociation avec les responsables de la prison jusqu’à la satisfaction de leurs revendications.

-Trois marches de solidarité dimanche à Casablanca et Rabat pour le soutien de la lutte du peuple palestinien, dénoncer les dernières agressions israéliennes contre la bande Gaza et condamner toutes les formes de normalisation avec l’Etat hébreu.

-Des USFPéistes Âœuvrent pour mettre fin à la bataille acharnée entre les cinq candidats en lice pour succéder à Abdelouahed Radi à la tête du parti: Des sources informées ont révélé que Abdelhadi Khairat, membre du bureau politique, a proposé le report de l’élection du Premier secrétaire jusqu’après l’élection des nouvelles structures du parti afin d’éviter toute scission au sein de cette formation.

+AL AHDATH AL MAGHRIBIA+:.
-Elections: Seize partis politiques menacés de ne pas bénéficier l’année prochaine de la subvention de l’Etat puisqu’ils n’ont pas encore présenté, une année après le déroulement des dernières Législatives, les comptes relatifs à leurs dépenses dans le cadre de leur dernière campagne électorale.

-Le Chef du gouvernement Abdelilah Benkirane menace les absentéistes de mesures très fermes et rigoureuses : Il a promulgué une note, le 15 novembre dernier, qui comprend une batterie de mesures sévères destinées à parer au phénomène de l’absentéisme illégal.

-Les infirmiers décident de déposer un recours en justice contre le décret du ministre de la Santé El Houssein El Ouardi autorisant le recrutement des infirmiers lauréats des centres de formations privés dans la fonction publique. Dans ce cadre, Abdelkader Allali, président de l’association « Infirmiers sans frontière » a fait savoir que suite à la publication de ce décret au Bulletin officiel, « il ne nous reste plus d’alternative que celle de recourir à la justice ».

+AL KHABAR+:.
-Les forces auxiliaires empêchent certains détenus salafistes d’observer un sit-in sur le toit de la prison de Salé II: Des éléments des forces auxiliaires ont investi, jeudi, des cellules de détenus salafistes condamnés dans le cadre de la loi anti-terroriste afin de les empêcher de poursuivre leur sit-in en guise de protestation contre « des actes de torture » d’un gardien de prison à l’égard d’un des leurs.

-L’enlèvement d’un policier à Aït Melloul, près d’Agadir, suite à un controle de routine d’un camion met en état d’alerte les services de police. Des sources ont indiqué que le policier en question a été retrouvé par la suite à 40 Km du lieu de son enlèvement, n’écartant pas l’éventualité que le camion ait été utilisé dans une grande opération de contrebande.

-Escalade sans précédent dans les aéroports marocains: Les fonctionnaires des aéroports ont décidé de participer à la grève et au sit-in qui seront observé ce samedi à l’aéroport international Mohammed V de Casablanca par les techniciens de la sécurité de la navigation aérienne relevant de l’ONDA suite à la révocation par la direction d’un nombre d’employés de l’Office et son refus d’équiper les aéroports de Rabat, Marrakech et Fès par des équipements de sécurité aérienne.

-Le MP reporte la tenue de son conseil national à la mi-décembre prochain: Des sources indiquent que le report du conseil, prévu initialement ce samedi, a été décidé lors d’une rencontre entre parlementaires et dirigeants du parti afin d’apaiser les tensions qui ont éclaté ces derniers temps au sein de la formation de l’Epi.

+ASSAHRAE AL MAGHRIBIA+:.
-Fonction publique: Le Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane met en garde les fonctionnaires absentéistes dans les établissements publics et les collectivités locales. Dans une note publiée récemment, il a souligné que le gouvernement est résolu à faire face avec rigueur au phénomène d’absentéisme illégal, à travers des mesures dissuasives et disciplinaires et des prélèvements sur les salaires des absentéistes.

+AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI+:.
-Suppression des « caisses noires » en 2015 et augmentation des pensions à partir de 2013 : La Chambre des représentants a adopté un amendement élaboré par la commission des finances stipulant l’intégration, à partir du 1er janvier 2015, des dépenses liées aux comptes spéciaux du trésor dans les composantes du budget de l’Etat. Les députés ont également adopté à l’unanimité une mesure fiscale qui permettra l’augmentation des pensions des retraités à partir du 1er janvier 2013.

+RISSALAT AL OUMMA+:.
-Le gouvernement, qui n’a pas encore tranché son plan législatif, demeure résolu à procéder à des ponctions sur les salaires des grévistes: Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi a, lors du point de presse tenu jeudi à l’issue de la réunion du Conseil de gouvernement, indiqué que l’Exécutif est décidé à opérer ces prélèvements, ajoutant que le Conseil de gouvernement n’a pas encore tranché la mouture finale du plan législatif.

-Des centaines de greffiers affiliés au syndicat démocratique de la justice protestent à Marrakech où s’est tenu le Forum régional du dialogue national sur la réforme de la justice, et le SG du syndicat, Abdessadek Saaidi indique que ce sit-in intervient en signe de protestation contre le ministre Mustapha Ramid qui persiste à les exclure de ce dialogue et à opérer des ponctions sur les salaires des grévistes alors que le droit de grève est garanti par la Constitution.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *