Revue de presse marocaine du 24/08/2012

0 commentaires, 24/08/2012, Par , Dans Revue de Presse

Voici les titres à la Une de la presse quotidienne de ce vendredi:.

+AUJOURD’HUI LE MAROC+:
-Blé: une pénurie imaginaire fabriquée par les spéculateurs. Le ministère de l’agriculture va lancer dans les prochains jours une enquête suite aux hausses rumeurs et promet de sévir lourdement. Le ministère s’apprête donc à diligenter une enquête à l’échelle nationale pour traquer les spéculateurs et les stockistes de blé. Ces derniers font enfler la rumeur sur une éventuelle pénurie de blé dans le Royaume afin de faire grimper les prix et donc d’écouler leurs stocks à de meilleurs prix. Une mesure qui fait suite à l’importance des conséquences que pourraient avoir ces machinations.

+AL BAYANE+:
-Blé: des stocks suffisants selon l’ONICL. La brusque flambée des cours des céréales sur le marché international fait perdre la boussole aux négociants. La faible récolte de cette année, conjuguée aux appels d’offres infructueux lancés dernièrement par l’ONICL, a nourri, peut-être sans raison, les inquiétudes. Certains écrits de presse ont tendance à dramatiser la situation. Pas de panique, rassurent les milieux officiels. Les stocks des céréales dont dispose le pays, à la mi-août, et qui sont évalués à plus de 23 millions de quintaux (report, collecte et importations), seraient suffisants pour assurer un approvisionnement normal du pays d’ici la fin de l’année. Pas de rupture de stocks donc. Le scénario d’une hausse des prix du pain est totalement chimérique.

+L’ECONOMISTE+:
-Les contours de l’autoroute de l’eau se précisent. Le projet de transfert de l’eau sur 500Km du Nord vers le Sud est gigantesque. D’abord par le coût qui pourrait facilement dépasser celui du budget alloué cette année au développement du monde rural (20 milliards de dirhams) ou du programme TGV. Les premières estimations évaluent son coût à plus de 30 milliards de dirhams, mais il faudra attendre que les études soient affinées avant d’avoir une évaluation précise. Ensuite parce qu’il permettrait d’acheminer l’eau des régions excédentaires en ressources vers celles qui sont déficitaires et éviter ainsi les déperditions. Ce qui assurera une meilleure allocation de l’eau et soutiendra le développement socioéconomique des régions bénéficiaires du projet, lesquelles englobent une population importante. Plus exactement, l’eau sera transférée des bassins de l’oued Laou, du Loukkos et du Sebou, vers ceux déficitaires de l’Oum Erbia, du Tensift et du Bouregreg.

+LIBERATION+:.
-Le cheptel marocain indemne de toute peste des petits ruminants: L’Office national de la santé animale rejette les allégations algériennes. « Aucun cas de maladie virale animale ou quelconque peste ovine n’a été enregistre à l’Est du Maroc ni ailleurs dans le pays ». Les services vétérinaires de l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires sont catégoriques à ce sujet. Cette précision vient au lendemain d’informations dans la presse algérienne qui cite le président de la fédération des éleveurs algériens (Moualines).

+AL MASSAE+:.
-Nouveau scandale…Un braquage mystérieux de 39 transformateurs électriques à l’aéroport de Benslimane. Une source bien informée révèle que l’incident, qui s’est produit dans la nuit du mardi 14 août, n’a été découvert que lorsqu’un avion n’a pas pu effectuer correctement son atterrissage à cause de l’absence de l’éclairage. L’appareil a été dérouté vers l’aéroport Mohammed V pour sauver la situation.

-Nouvelle stratégie économique du gouvernement. Une source gouvernementale a révélé que cette stratégie repose essentiellement sur la promotion de l’industrie et l’adoption d’une politique protectionniste à travers l’activation des barrières non douanières, la priorité et la préférence pour les produits nationaux et le controle des achats à l’international, dans le but d’alléger le déficit commercial. Selon la même source, les responsables des ministères de l’Economie et des Finances et de l’industrie, du commerce et des nouvelles technologies sont en train de finaliser ladite stratégie sur laquelle se baserait le projet de loi de finances 2013.

+ASSABAH+:.
-La HACA barre la route à l’idéologie du PJD. Des sources informées ont fait savoir que l’objectif du réexamen du contenu des cahiers des charges amendés du pole audiovisuel public est de protéger ce dernier de toute ingérence partisane dans les médias, qui sont la propriété de tous les Marocains.

-Une lettre anonyme adressée aux responsables de la COMANAV à l’origine du déclenchement de l’affaire. Suite à cette lettre qui explique dans le détail les détournements opérés par le DG de la compagnie maritime, une commission interne a été mise en place et a relevé plusieurs irrégularités dans la vente des billets des traversées et de transport des véhicules des clients.

-Le premier groupe de douaniers et de policiers exerçant au poste frontalier de Bab Sebta déférés jeudi devant le juge d’instruction près la Cour d’appel de Tétouan. Des sources concordantes ont indiqué que le groupe se compose de 10 agents des douanes et de 5 agents de police, ajoutant que le juge d’instruction a ordonné que les mis en cause soient déférés devant un tribunal de première instance après avoir estimé que l’essentiel des charges retenues contre eux sont des délits.

-La direction de l’Union Constitutionnelle (UC) annonce la tenue de son 5ème congrès national avant la fin de l’année. Elle a indiqué que la date de ce conclave sera annoncée le mois prochain.

+AL KHABAR+:.
-Plus de 300 projets de loi seront présentés devant la Chambre des Représentants durant son actuel mandat au moment où des voix s’élèvent pour exprimer leurs craintes vis-à-vis d’une éventuelle hégémonie du gouvernement sur le Parlement dans le domaine législatif.

-Abdelouahed El Fassi et Hamid Chabat entament le sprint final de leur course vers le secrétariat général de l’Istiqlal: Les deux candidats sont déterminés à tenir, chaque semestre, des rencontres consacrées à la reddition des comptes pour les ministres de leur parti, à même de l’ériger en une « pratique démocratique ».

+AL AHDATH AL MAGHRIBIA+:
-Les prix du pain inquiètent le gouvernement en raison de la pénurie des stocks et la flambée des prix du blé sur le marché international. Les représentants des minoteries ont distribué des dépliants pour sensibiliser les boulangers à l’économie dans l’utilisation de la farine selon les commandes.

+ANNAHAR AL-MAGHRIBIA+:
-Le bureau exécutif du Réseau marocain pour la défense du droit à la santé affirme que l’eau potable dans la région de Rabat-Témara, Salé, Zemmour-Zaër est polluée. La majorité des habitants de la région ont consommé, durant le mois de Ramadan, de l’eau d’une qualité douteuse, ce qui menace la santé d’un million de citoyens.

+AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI+:.
-Les professionnels du secteur avicole demandent une intervention d’urgence du ministre de l’agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch suite à la flambée des prix du poulet de chair qui ont dépassé la barre des 23 DH/Kg dans plusieurs régions, à cause de la vague de chaleur qui sévit actuellement dans le Royaume.

-Des Conseillers réclament avec persistance des poursuites judiciaires contre toute personne avérée impliquée dans l’affaire de l’OCE. Ainsi, le groupe de la FDT à la Chambre des Conseillers a réclamé que les personnes impliquées dans l’affaire des irrégularités et dysfonctionnements de l’OCE soient déférés devant la justice quelle que soit leur appartenance politique.

+AL ALAM+:.
-Lutte « sélective » contre la culture du cannabis dans la région du Rif: Des agriculteurs mettent en doute la crédibilité des efforts de lutte des autorités locales dans la région du Rif en général et dans la commune Snada à Al Hoceima en particulier. Dans une plainte adressée au ministre de l’Intérieur, ces agriculteurs fustigent le traitement « sélectif » des pouvoirs publics lors des opérations de destruction des cultures de cannabis qui concernent certaines terres et en excluent d’autres.

+AL MOUNAATAF+:.
-La prochaine rentrée universitaire trop « chaude »? Des organisations estudiantines dans plusieurs universités marocaines ont annoncé leur intention de boycotter le paiement des frais d’inscription et s’apprêtent même à la mobilisation des étudiants dès la rentrée pour organiser des manifestations en guise de protestation contre les différents dysfonctionnements dont pâtit l’université marocaine.

+RISSALAT AL OUMMA+:.
-Au moment où l’augmentation du SMIG reste en suspens: A quand la levée du secret frappant les hauts salaires et les indemnités pharamineuses des hauts fonctionnaires de l’Etat et des ministres?.

+ASSAHRAE AL MAGHRIBIA+:.
-Etat d’alerte sécuritaire et mesures exceptionnelles à l’aéroport Mohammed V. De nouvelles instructions ont été données aux agents de police en fonction à l’aéroport international Mohammed V pour le renforcement du controle de tous les passagers de nationalité étrangère et de tous les voyageurs suspects quelles que soient leurs fonctions ou responsabilités. Ces instructions interviennent suite à l’interpellation de 30 trafiquants de drogue.

+BAYANE AL YAOUM+:.
-Le Conseil de la ville de Rabat renonce définitivement à la gestion déléguée: De nouveaux cahiers de charges pour la collecte des déchets de la capitale. Le Conseil de la ville poursuivra lundi prochain les travaux de sa session ordinaire qui sera consacrée à l’examen et à l’adoption du nouveau cahier des charges pour la gestion des déchets solides après l’échec de l’expérience de la gestion déléguée de ce secteur et le retrait de la société « Veolia ».

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *