Revue de presse marocaine du 24/07/2012

0 commentaires, 24/07/2012, Par , Dans Revue de Presse

Voici les titres à la Une de la presse quotidienne de ce mardi:.
+AUJOURD’HUI LE MAROC+:.
-Eneko Landaburu, ambassadeur de l’UE au Maroc : « Le statut avancé a été accordé au Maroc en reconnaissance de ses réformes initiées depuis les années 2000 ». Pour le responsable européen, les relations entre le Maroc et l’UE ne peuvent qu’être envisagées positivement dans la mesure où le Maroc fait preuve de beaucoup de dynamisme et de volonté réformatrice, précisant que « 200 millions d’euros par an sont attribués au Maroc pour le soutien des réformes ». Il a par ailleurs annoncé que les négociations pour le renouvellement de l’accord de pêche devront démarrer après l’été.

-Istiqlal : La commission de réconciliation reconnaît des difficultés à convaincre les deux candidats au SG et réunion de la dernière chance dans quelques jours. La commission de réconciliation s’apprête à se réunir une 2ème fois avec les deux candidats pour le secrétariat général dans ce qui ressemble à une réunion de la dernière chance. Des rencontres séparées avaient eu lieu avec Abdelouahed El Fassi et Hamid Chabat sans grands résultats. Une source bien informée au sein de l’Istiqlal affirme que les deux rivaux campent toujours sur leurs positions à quelques jours de leur 2ème réunion avec les membres de la commission.

+L’ECONOMISTE+:.
-Risque pays : le Maroc tient sa notation. « Risque pays assez faible pour le Maroc ». C’est la dernière évaluation de la COFACE publiée au cours de la semaine dernière. L’assurance crédit a revu à la baisse la cote de nombreux pays. Pour le Maroc, la note A4 a été attribuée à la fois pour le risque pays qu’en ce qui concerne le climat des affaires. Cela veut dire que  » les fondamentaux peuvent être marqués par quelques fragilités mais la probabilité de défaut de paiement des entreprises se situe à un niveau moyen ».

+LIBERATION+:.
-La société civile dénonce la tutelle pesante du ministre Choubani. Les initiateurs d’une nouvelle circulaire relative aux partenariats entre l’Etat et la société civile ont failli au respect indispensable des termes de la Constitution. Voilà en gros, ce que reprochent les acteurs associatifs au département chargé des relations avec le parlement et la société civile. Dans un communiqué signé par l’Initiative de l’Appel de Rabat, forte de 350 structures associatives, la nouvelle circulaire qui devrait passer par le cabinet du Chef du gouvernement, est mise à l’index, car elle n’a pas pris en considération l’esprit et les dispositions de la Constitution qui érige l’acteur associatif au rang de partenaire en matière de production des politiques publiques et de gestion de la chose publique.

+LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB+:.
-Primes des fonctionnaires : Le gouvernement veut économiser 5 MMDH. Le gouvernement racle les fonds de tiroirs pour renflouer ses caisses. Si la performance fiscale a été bonne cette année, elle n’aura pas été suffisante pour sortir du rouge. C’est la raison pour laquelle l’équipe Benkirane creuse de nouvelles ressources pour ne pas empiéter sur le budget d’investissement. Une récente déclaration de Najib Boulif, ministre des Affaires générales et de la gouvernance, laisse entendre que les fonctionnaires de l’Etat seront aussi sollicités. Boulif ne met pas de gants pour s’attaquer au sujet qui fâche : les primes des fonctionnaires. Pour le ministre, une révision de ces indemnités peut rapporter 5 milliards de DH au budget de l’Etat.

+AL BAYANE+:.
-Plus de 300 prédicateurs marocains à l’étranger : Renforcer la sécurité spirituelle des Marocains du monde. En ces temps de crises économique, sociale, culturelle et cultuelle, le Maroc a décidé, d’envoyer à l’occasion du mois sacré de Ramadan 302 prédicateurs servir les Marocains du monde établis en Europe, aux Amériques et en Afrique. La réussite des délégations envoyées dans le passé servir les croyants dans les pays d’émigration a encouragé le ministère des Habous et des affaires islamiques à augmenter le nombre de ces prédicateurs. L’initiative ne peut que contribuer à améliorer l’enseignement dispensé dans les mosquées et les séances d’initiation organisées au profit des membres de la communauté marocaine pour leur inculquer les principe de tolérance et les enseignements de l’Islam modéré et du juste milieu, fondé sur le rite malékite et la doctrine (Al Chariaa) auxquels le Maroc souscrit dans le but ultime de les prémunir contre les messages extrémistes de tous bords.

+ASSABAH+ :.
-Abdellatif Ouahbi, président du groupe du PAM à la Chambre des représentants, accuse des ministres du gouvernement Benkirane d’avoir proférer des menaces à l’encontre des nouveaux walis et gouverneurs en vue de les intimider, allusion faite aux accusations proférées par Jamaa El Moâatassim, directeur du cabinet du Chef du gouvernement lors d’un meeting au cours duquel il a vivement critiqué l’action des agents d’autorité outre les accusations du ministre Mohamed Najib Boulif, concernant la mauvaise gestion et la distribution de la subvention par ces walis et gouverneurs.

-Le rapport de la commission d’enquête parlementaire sur la prison d’Oukacha fait éclater des différends aigus entre la majorité et l’opposition à cause de son contenu et de la manière de son élaboration. Alors que des députés de l’opposition accusent la majorité de tenter de se démarquer dudit rapport en essayant de mettre en doute son contenu, des sources proches de la majorité au sein de la commission de la justice, de la législation et des droits de l’Homme à la Chambre des représentants, indiquent que la majorité n’est pas revenue sur sa position concernant le rapport mais elle a seulement fait des remarques concernant la manière de son élaboration sous l’égide des députés de l’opposition.

-Nouvelles tensions entre les habitants de la région du Rif et le gouvernement Benkirane: La commémoration de l’anniversaire de la bataille d’Anoual s’est transformée en un sit-in de protestation organisé, dimanche à Al Hoceima, par des acteurs des droits de l’Homme contre l' »indulgence » avec laquelle le gouvernement Benkirane a traité la visite du ministre espagnol de l’Intérieur au site de ladite bataille. Ainsi, des manifestants de la région qui ont dénoncé ces provocations espagnoles ont scandé des slogans dénonçant l’esprit colonial du parti populaire espagnol.

+AL MASSAE+ :.
-Des tirs de coups de feu lors d’affrontements entre des éléments de la police et des membres de la famille et des voisins d’un trafiquant de drogue notoire à Casablanca. Lors de ces affrontements, des agents de la police ont été contraints à faire usage de leurs armes pour libérer un autre policier séquestré par la famille du trafiquant.

-La nomination de Fathia Bennis à la tête de MAROCLEAR (Dépositaire central marocain des valeurs mobilières) pour un nouveau mandat suscite une vive polémique. Mme Bennis a été de nouveau nommée à la tête de cette institution sans se soumettre aux nouvelles procédures stipulées par la loi sur les nominations aux hautes fonctions qui n’a pas encore été publiée au Bulletin officiel.

-La commission de la justice et de la législation à la Chambre des représentants décide aujourd’hui du sort du rapport « noir » sur la situation dans la prison d’Oukacha, qui accuse de hauts responsables de l’administration pénitentiaire et de la réinsertion de complicité et de connivence avec des réseaux de trafic de drogue et de cigarettes.

-Hassan Bzioui, ancien dirigeant de l’UMT, appelle le président de la Cour des comptes, Ahmed Midaoui à auditionner des dirigeants syndicaux impliqués, selon lui, dans des affaires de dilapidation de deniers publics, de détournements de fonds et de corruption.

-La jeunesse du PJD proteste contre la présence de l’Israélien Ofer Bronchtein au 7ème congrès du parti et compte organiser un sit-in devant le siège du parti à Rabat pour dénoncer cette « erreur » commise par la commission des relations extérieures et demander des comptes aux responsables.

+AL AHDATH AL MAGHRIBIA+:.
-La jeunesse du PJD se révolte contre la présence d’Ofer Bronchtein, l’ancien conseiller de l’ex-Premier ministre israélien Yitzhak rabin. Les jeunes du parti de la Lampe et la branche estudiantine du MUR comptent organiser un sit-in devant le siège du PJD à Rabat pour dénoncer la présence de Bronchtein aux travaux du 7ème congrès du parti.

-Le gouvernement est incapable de controler les prix: Le ministre délégué chargé des affaires générales et de la bonne gouvernance a reconnu qu’il est impossible sur le plan pratique de controler tous les marchés, ajoutant que vu les ressources humaines disponibles par rapport aux points de ventes répartis à travers les différentes régions du Royaume, il est impossible de faire face à toutes les formes de fraude et de spéculation.

+ANNAHAR AL MAGHRIBIA+ :.
-Le constructeur allemand « Volkswagen » préfère s’installer au Maroc plutot qu’en Algérie. Le groupe allemand a entamé des contacts avec des responsables marocains en vue d’installer ses usines au Maroc qui jouit d’une grande stabilité pour l’afflux des investissements étrangers contrairement à la situation d’insécurité qui prévaut en Algérie.

+AL KHABAR+ :.
-Des parlementaires oeuvrent pour la suspension de la mesure qui les oblige à être présents lors des séances du parlement, en particulier ceux qui sont à leur deuxième mandat. Ils indiquent que l’ancien règlement intérieur de la 1ère Chambre et les dispositions de la nouvelle Constitution ne contiennent aucune mesure pour la lutte contre le phénomène de l’absentéisme.

-Les cadres supérieurs et diplomés chomeurs rencontrent le conseiller du Chef du gouvernement chargé du dossier social, Abdelhaq El Arabi pour la première fois depuis la nomination du gouvernement. Lors de cette rencontre, le conseiller de Abdelilah Benkirane a reconnu que le gouvernement ne dispose pas d’une stratégie claire concernant le dossier de l’emploi.

-Rencontres entre des responsables du groupe saoudien « Corral Oil », principal actionnaire à la Samir et des banques marocaines en vue de chercher les fonds nécessaires pour sauver la Samir de la situation financière délicate à laquelle elle fait face.

+RISSALAT AL OUMMA+ :.
-Le Maroc parmi les pays qui recrutent moins de femmes. L’écart en matière de recrutement entre hommes et femmes a atteint les 20 pc selon un rapport publié dernièrement par l’institut « Galope ».

-La jeunesse du PJD décide de se soulever contre la direction du PJD et compte organiser un sit-in devant le siège du parti à Rabat pour protester conte l’invitation d’Ofer Bronchtein aux travaux du dernier du parti de la Lampe.

+BAYANE AL YAOUM+ :.
-Arrestation dimanche par la brigade criminelle de la préfecture de police de Casablanca d’un trafiquant de drogue notoire. Lors de cette intervention, des membres de la famille et des connaissances de ce malfrat, ont fait usage d’armes blanches et lancé des pierres contre les éléments de la police, blessant plus de cinq d’entre eux plus ou moins grièvement.

+AL ALAM+ :.
-Le groupe français « Vivendi » se dirige vers la cession de ses parts dans le capital de Maroc Telecom à cause de ses dettes qui s’élèvent à 14 milliards d’euros. Des sources informées indiquent que des investisseurs des pays du Golfe ont exercé des pressions sur l’opérateur français des télécommunications pour l’obliger à vendre ses parts dans le capital de Maroc Telecom, ajoutant que le Royaume ne voit pas d’un bon Âœil cette opération qui aurait des conséquences négatives sur l’investissement dans le secteur des télécommunications.

+AL MOUNAATAF+ :.
-20 marins marocains à bord d’un ferry de la COMARIT, assigné à quai au port espagnol d’Almeria, entament une grève de la faim pour revendiquer un règlement rapide de leur situation qui se détériore de jour en jour.

+ATTAJDID+ :.
-Le ministre de la Santé, Houssein El Ouardi, annonce, lors d’une rencontre, tenue lundi, avec le groupe du PJD à la Chambre des représentants le début de la baisse des prix des médicaments, prévoyant que cette baisse de 30 à 60 pc sera effective dans trois mois conformément à un décret qui fixera désormais les prix.

+ASSAHRAE AL MAGHRIBIA+ :.
-90 parlementaires absents lors des travaux de la première séance qui a coïncidé avec le début des prélèvements sur les indemnités des parlementaires absentéistes. Des sources indiquent que le bureau de la Chambre des représentants dévoilera dans les prochains jours sur son site électronique la liste des noms des députés qui n’ont pas répondu présents lundi lors de la séance hebdomadaire des questions orales.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *