Revue de presse marocaine du 24/06/2015

0 commentaires, 24/06/2015, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres des revue de presse marocaine développés par les quotidiens publiés mercredi 24 juin 2015.:

Le Matin.:

– Le ministère de la Justice et des libertés se mobilise pour surmonter les obstacles entravant l’exécution des jugements prononcés contre l’administration publique. En effet, le département de Mustapha Ramid a tenu, tout au long des mois de décembre 2014 et janvier 2015 (tous les mardis et les jeudis), de nombreuses réunions de coordination avec les différents secteurs ministériels et les institutions publiques chargées de l’exécution des jugements prononcés contre des personnes de droit public et contre l’Agence judiciaire du Royaume. Ces rencontres ont permis le traitement de quelque 1.717 dossiers relatifs à l’exécution de jugements prononcés contre des personnes de droit public et contre l’Agence judiciaire du Royaume (AJR). Les dossiers traités ont nécessité le transfert de 287.911.164,21 dirhams sur le compte du Tribunal administratif de Rabat ouvert auprès de la Trésorerie générale du Royaume, pour le traitement de ces 1.717 dossiers.

– Les transactions commerciales du Maroc réalisées dans le cadre des accords de libre-échange (ALE) sont en hausse en 2014. Selon les derniers chiffres de l’Office des changes, elles ont augmenté de 8,3 pc pour s’établir à 180,6 milliards de DH. Cette évolution est essentiellement attribuée à une progression de 17,2 pc des exportations, notamment celles destinées à l’Union européenne (+9,2 milliards de DH) et à l’augmentation des importations en provenance de la Turquie (+2,8 milliards de DH) et les Etats-Unis (+1,6 milliard de DH). Le déficit commercial relatif aux transactions réalisées dans le cadre de ces ALE s’allège en 2014 à -63,3 milliards de DH contre -66,7 milliards en 2013, soit 34 pc du déficit commercial global.

Aujourd’hui le Maroc.:

– Selon le ministère de l’Economie et des finances, les indicateurs économiques s’inscrivent dans les prévisions annoncées en début d’année. C’est ce que révèle la récente note de conjoncture réalisée par sa Direction du Trésor et des finances extérieures au titre du mois de juin 2015. Le ministère table désormais sur une croissance économique s’élevant à un niveau supérieur à 5 pc contre 4,4 pc prévue initialement sous l’effet de la bonne performance du secteur agricole et de la poursuite du rétablissement progressif des activités non agricoles.

– Un total de 210.017 travailleurs marocains étaient affiliés à la sécurité sociale en Espagne à fin mai dernier, selon des chiffres officiels publiés mardi à Madrid. Les Marocains sont toujours au premier rang des travailleurs étrangers extracommunautaires affiliés à la sécurité sociale en Espagne. Le nombre de Marocains légalement établis en Espagne, à la date du 1er janvier 2015, est estimé à 749.000 personnes, selon des chiffres de l’Institut national de la statistique.

L’Opinion.:

– Sa Majesté le Roi Mohammed VI est un homme qui a une grande vision et une grande ambition pour son pays, a souligné, lundi à Rabat, le président du parti « Les Républicains », Nicolas Sarkozy. « C’est toujours une source d’inspiration pour moi que d’échanger avec le Souverain », a assuré Sarkozy dans une déclaration à la presse à l’issue de l’audience que lui a accordée le Souverain, notant que  » SM le Roi a une idée très précise sur les grands problèmes du Monde ».

– Six protocoles thérapeutiques concernant la prise en charge des pathologies chroniques, fréquentes et couteuses que sont l’asthme, la polyarthrite rhumatoïde, l’insuffisance rénale algue, le diabète type 2, le cancer du sein et l’insuffisance rénale chronique terminale, ont été validés et approuvés. La validation de ces protocoles s’inscrit dans le cadre de la convention de partenariat signée entre le ministère de la Santé, l’Agence nationale de l’assurance maladie (ANAM), la société marocaine des sciences médicale et le Conseil national de l’Ordre des médecins relative à l’élaboration des protocoles thérapeutiques, indique un communiqué de l’ANAM. Les protocoles thérapeutiques favorisent l’harmonisation des pratiques professionnelles et constituent les référentiels de bonnes pratiques pour assurer la qualité des soins.

Libération.:

– La préfecture de police de Tanger a procédé ce samedi à l’arrestation de quatre individus soupçonnés d’acquisition de produits alimentaires périmés, destinés à la vente et à la consommation locale. Les services de sécurité ont entamé leurs investigations après l’arrestation d’un chauffeur d’une camionnette et ses acolytes qui vendaient de grandes quantités de jus périmés. Les premières investigations ont permis la saisie de quantités supplémentaires de ces produits alimentaires dans un entrepôt situé dans la Zone Industrielle de Gzenaya estimées à 68.892 bouteilles de jus de différentes formes, dont une grande majorité est périmée, alors que le reste est toujours sous contrôle pour vérifier s’il est propre à la consommation, a souligné la Direction générale de la sureté nationale.

– Les prises de position de la Jeunesse ittihadia sur plusieurs questions concernant la société marocaine ont fait d’elle un acteur incontournable dans l’équation politique du pays, a annoncé samedi le premier secrétaire de l’USFP Driss Lachgar, à l’ouverture des travaux du comité centrale de la Chabiba. S’agissant des prochaines élections électorales, tout en mettant l’accent sur le rôle que pourra jouer la Jeunesse ittihadia, Lachgar a incité ses membres à y participer aux niveaux local et régional et entamer l’expérience de la gestion de la chose locale.

Al Bayane.:

– Communiqué du Bureau politique du PPS: Le PPS se félicite de l’évolution intervenue au niveau de la représentation des femmes dans les conseils élus. Il apprécie la reprise du dialogue social et appelle à la satisfaction des justes revendications des travailleurs. Il félicite l’UMT pour son succès lors des élections de représentants des salariés et de membres des commissions paritaires. Le parti du livre exprime également sa fierté pour l’initiative Al Karama en santé mentale.

– Le ministre de la Santé, El Houssaine Louardi, a procédé, lundi à Rabat, au lancement de la campagne nationale de sensibilisation sur le diabète sous le thème « Ensemble contre le diabète », en présence notamment du ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi. Cette campagne devant durer un an est devenue un impératif pour prévenir cette maladie chronique, qui est un grand problème de santé, selon le ministre, qui a précisé que le diabète est une maladie silencieuse et évolutive, qui constitue la première cause de cécité, de l’insuffisance rénale chronique terminale et des amputations de membres inférieurs.

L’Economiste.:

– Une première au Maroc, et en Afrique. La ville de Fès est désormais éclairée grâce à la valorisation de ses propres déchets qui sont transformés en biogaz. Ce projet de centrale bioélectrique qui produit de l’électricité pour éclairer les rues de la capitale spirituelle a nécessité 100 millions de dirhams. Il a été réalisé dans le cadre d’un partenariat public-privé regroupant la mairie de Fès, les sociétés Ecomed et Edgeboro international INC, et le ministère de l’Intérieur.

– Après dix-huit mois de préparation, les banques doivent se conformer dès ce 1er juillet aux nouvelles règles de calcul du ratio de liquidité. Elles sont tenues à cette date de respecter un ratio minimum de liquidité de 60%. Il viendra remplacer l’actuel coefficient minimum de liquidité. Les établissements ont l’obligation de détenir des actifs liquides de haute qualité qui puissent couvrir entièrement leurs sorties nettes de trésorerie sur une période de 30 jours en cas de forte tension sur les liquidités.

Attajdid.:

– Le ministère de la Justice et des Libertés a annoncé le traitement de 1.717 dossiers relatifs à l’exécution de jugements prononcés contre des personnes de droit publique et contre l’Agence judiciaire du Royaume, estimant que ce résultat demeure très encourageant. Un montant de 287.911.164,21 dirhams a été transféré sur le compte du tribunal administratif de Rabat ouvert auprès de la Trésorerie générale du Royaume.

Assahra Al Maghribia.:

– En 2014, le déficit commercial s’allège de 6,2 pc pour s’établir à -186,1Mds DH contre -198,3Mds DH en 2013. Cette amélioration est imputable essentiellement au recul du déficit de la balance des produits énergétiques (-6,9Mds DH), des produits finis d’équipement (-5Mds DH) et des produits finis de consommation (-4,5Mds DH), explique l’Office des changes dans son rapport annuel provisoire sur le Commerce extérieur du Maroc au titre de 2014.

Assabah.:

– Le président de l’Association nationale des producteurs de poulets de chair, Mohamed Aboud, a affirmé que l’offre excède la demande sur le marché durant le mois de ramadan. Il a souligné que le producteur et le consommateur paient la facture de cette situation, expliquant que les intérêts du premier sont affectés en cas de hausse du cout de production et de baisse de la marge bénéficiaire, alors que le second serait touché en cas d’une consommation de poulets de mauvaise qualité.

Al Massae.:

– L’Office des changes révèle de nouveaux chiffres rassurants. Les flux d’investissements directs étrangers (IDE) au Maroc ont atteint 11,7 MMDH à fin mai 2015, contre 9,5 MMDH un an auparavant, soit une progression de 22,8pc, a-t-il indiqué dans son dernier rapport.

Al Haraka.:

– SM le Roi Mohammed VI a reçu, lundi au Palais Royal à Rabat, Nicolas Sarkozy, président du Parti ‘Les Républicains ». A cette occasion, le Souverain a été salué par les membres de la délégation accompagnant Sarkozy, composée de Christian Cambon, sénateur du Val de Marne, président du groupe d’amitié France-Maroc au Sénat, Rachida Dati, députée européenne, Luc Chatel, député de Haute Marne, Président du groupe d’amitié France-Maroc à l’Assemblée Nationale, Pierre Lellouche, député de Paris, Olivier Marleix, député d’Eure-et-Loir, Pierre Régent, Conseiller diplomatique et Mme Véronique Waché, Conseillère Presse et Communication. * Al Alam.:

– Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, accompagné de SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan et de SAR le Prince Moulay Rachid, a présidé, lundi au Palais Royal à Rabat, la deuxième causerie religieuse du mois sacré de Ramadan. Cette causerie a été animée par Abdelhaq Guiderdoni, astrophysicien, directeur de l’observatoire astronomique de Lyon sous le thème « les manifestations de la grandeur du créateur dans l’ordre de création ».

– Un rapport annuel TripIndex de TripAdvisor classe Marrakech à la 8ème position de son palmarès annuel des destinations internationales les plus économiques pour les voyages d’été. Selon TripIndex, un séjour de trois jours à Marrakech pour un couple coûte 920 dollars.

Akhbar Al Yaoum.:

– Deux émissions ont été programmées sur deux grandes chaînes américaines pour faire connaitre les saveurs des huiles d’olive et d’argan marocaines. Une première émission a ainsi été diffusée le dimanche 21 juin. Une deuxième émission sera diffusée le 28 juin et sera consacrée à l’huile d’argan. Ces deux démarches s’inscrivent dans le cadre de la stratégie de communication initiée par Maroc Export pour le placement de l’offre exportable Marocaine.

– Une étude récente réalisée par l’Association nationale des investisseurs touristiques a indiqué que le taux de crédits accordés au secteur touristique est de 2,4 pc du volume des crédits accordés au niveau national, bien que le secteur participe pour 9 pc du PIB.

Al Mounaataf.:

– L’Espagne et la France maintiennent leurs places de principaux partenaires commerciaux du Maroc, avec des parts respectives de 16,3 pc et 15,8 pc du total des échanges commerciaux .En 2014, à l’instar des années précédentes, les échanges commerciaux du Maroc demeurent concentrés sur l’Europe, premier partenaire du Maroc avec 63,5 pc du total des échanges (61,3 pc à l’importation et 67,6 pc à l’exportation) .

Al Ittihad Al Ichtiraki.:

– Le ministère de la Santé a indiqué que le nombre de personnes atteintes de diabète varie entre1,5 à 2 millions, soulignant que 50 pc de la population marocaine se méconnaissent diabétiques. Le ministère prend en charge au niveau des établissements de soins primaires 580.000 diabétiques. Ces chiffres ont été révélés lundi lors du lancement de la campagne nationale de sensibilisation sur le diabète.

– L’Assurance maladie obligatoire (AMO) gérée par la Caisse nationale des organismes de prévoyance sociale (CNOPS) a enregistré un excédent de 724 millions de dirhams (MDH) en 2014, contre 729 MDH en 2013, ce qui dénote de la bonne santé financière de la caisse actuellement. Selon des données rendues publics à l’issue du Conseil d’administration de la CNOPS, qui s’est réuni, mardi dernier à Rabat, la population des bénéficiaires a enregistré une évolution à hauteur de 3.029.803 personnes à fin 2014, contre 2.982.304 personnes en 2013. La population des assurés est passée, quant à elle, de 1.227.518 personnes à 1.254.192 personnes.

Al Ahdath Al Maghribia.:

– Le Maroc et l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) ont procédé, récemment à Rabat, à la signature d’un accord de coopération technique portant sur l’élaboration d’une loi cadre de l’économie sociale et solidaire (ESS). Ce projet, qui a été signé par la ministre de l’Artisanat et de l’économie sociale et solidaire, Fatima Marouan, et le Représentant de la FAO au Maroc, Michael George Hage, s’inscrit dans le cadre de Programmation Pays 2013-2016 signée entre la FAO et le gouvernement marocain en avril 2013.

Bayane Al Yaoum.:

– Le PPS a plaidé pour des « consensus solides » entre le gouvernement les syndicats. Il a, par ailleurs, estimé que l’augmentation de la représentativité féminine dans les conseils élus constitue une victoire pour les forces du progrès et de la modernité. Le parti du livre a également salué l’initiative Al Karama en santé mentale. Il a d’autre part noté que les préparatifs pour les élections menés par ses différentes organisations s’établissent dans une « courbe ascendante » et « encourageante ».

Rissalat Al Oumma.:

– Le parlementaire Mouloud Bargayou, membre du groupe UC, a fustigé les mesures que le ministère de l’Education nationale et de la formation professionnelle a prises concernant la lutte contre la fraude lors des examens du baccalauréat, notant que les commissions techniques qui avaient visité les centres d’examens avec des outils électroniques d’inspection et de contrôle ont provoqué une sorte de « confusion » et de tension chez plusieurs élèves. Bargayou a tenu ces propos lors d’une première réunion de la commission de l’enseignement, de la culture et de la communication à la Chambre des représentants, consacrée à la discussion de la fuite de l’épreuve des mathématiques lors des examens du baccalauréat.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *