Revue de presse marocaine du 24/04/2015

0 commentaires, 24/04/2015, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres des revue de presse marocaine développés par les quotidiens paraissant vendredi 24 avril 2015:

Le Matin.:

– Dialogue social. A une semaine du 1er mai, la très attendue réunion du dialogue social entre les centrales syndicales et le chef de gouvernement n’a toujours pas eu lieu. Les partenaires sociaux espèrent « arracher » certains engagements gouvernementaux en faveur des travailleurs, à la veille de la fête du Travail. La liste des doléances est longue. Il s’agit notamment de l’augmentation des salaires et de la diminution de la pression fiscale sur les salariés. Le gouvernement brandit la carte de l’insuffisance des ressources financières pour satisfaire cette revendication tandis que les centrales syndicales accusent l’Exécutif de manque de volonté politique.

– Exportations agroalimentaires. La balance commerciale marocaine des produits agroalimentaires a été complètement bouleversée en 10 ans. Elle est passée d’un excédent de 2,39 milliards de DH en 2004 à un déficit de 2,4 milliards en 2014. Si les exportations ont doublé sur la même période à environ 22 milliards, les importations ont plus que triplé, passant de 7,8 à 24,3 milliards. Les accords de libre-échange ont une part de responsabilité dans ce gap, selon une étude de l’Office des changes.

Aujourd’hui le Maroc.:

– Cadre de vie des Marocains. Près de 30 pc des Marocains ont déclaré être satisfaits ou très satisfaits de leur qualité de vie, 24,4 pc sont moyennement satisfaits et 45,7 pc peu ou pas satisfaits. Le Haut-Commissariat au plan (HCP) a rendu publics mercredi les résultats d’une enquête sur la perception de la qualité de vie des Marocains menée en 2012. Selon cette enquête, le logement est la principale cause du malheur des Marocains, suivi de la santé et puis de l’éducation.

– Le Maroc, premier exportateur de véhicules dans la zone MENA. Le chiffre d’affaires à l’export est estimé à environ 40 milliards de dirhams, réalisé en 2014, contre 31 milliards de dirhams en 2013. La mise en œuvre des quatre premiers écosystèmes industriels, qui se déclinent autour des équipementiers automobiles, permettra d’ici 2020 de multiplier par 2,5 les exportations du secteur, d’augmenter le taux d’intégration locale de 21 points en le faisant passer de 45 pc à 65 pc et de créer plus de 56.000 nouveaux emplois, selon le ministre de l’Industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique Moulay Hafid Elalamy.

L’Economiste.:

– Tanger Med: L’automobile booste les exportations. La plateforme industrielle Tanger-Med profite bien du développement du secteur automobile. Le niveau des exportations a atteint en 2014 les 40 milliards de dirhams, soit une progression de près de 40 pc par rapport au volume réalisé l’année d’avant, selon les chiffres issus de la Tanger free zone. C’est sans surprise que cette dernière impute cette évolution à la montée en cadence de Renault Tanger, l’une des locomotives du secteur dans la zone. S’y ajoutent les efforts en matière d’export que réalisent les équipements installés dans les différentes zones industrielles intégrant la plateforme Tanger Med.

– Le Maroc exporte de la viande transformée et de la glace! Surprise de taille dans l’agroalimentaire : les exportations de l’industrie de la viande ont gagné 3,3 points entre 2004 et 2014. Les ventes à l’étranger des viandes préparées et transformées sont ainsi passées à 1,45 milliard de dirhams contre 148 millions de dirhams en 2004. Elles sont principalement destinées aux marchés turc et allemand. L’autre surprise vient de l’industrie laitière, en particulier les exportations de glaces et autres produits laitiers qui ont atteint 1,07 milliard de dirhams en 2014 contre 436 millions en 2004 et 207 millions en 2000.

Al Bayane.:

– Rencontre nationale sur le don et greffe d’organes: Résoudre le problème de communication. Selon les données officielles, 350 greffes de reins ont été pratiquées au Maroc depuis 1990, 5 transplantations de foie en 2014, en plus d’un millier de greffes de la cornée et quelques greffes de cellules souches hématopoïétiques. Ce nombre est en deçà des besoins des malades qui sont sur la liste d’attente, d’où l’intérêt de l’organisation par le ministère de la Santé de la rencontre nationale sur la promotion du don d’organes et de tissus humains, qui a été présidée, mercredi, par le ministre de la Santé, le Professeur El Houssaine Louardi. Placé sous le thème « De mes organes…une nouvelle vie », cet événement a pour objectif de mobiliser l’ensemble des parties prenantes, notamment les Oulémas et les Imams, pour sensibiliser autour de la thématique et élucider les procédures juridiques et les considérations éthiques.

– Exportations agroalimentaires: Déficit et manque de compétitivité. Les produits agroalimentaires marocains sont en baisse de compétitivité. Le taux de couverture des importations par les exportations est en perte de points. Sur une décennie, il est passé de 130,7 pc à à peine 90 pc. Le constat vient d’être annoncé par l’étude réalisée par l’Office des changes sur les produits agroalimentaires destinés à l’export.

L’Opinion.:

– Près de 70 pc des Marocains seraient insatisfaits de leur vécu quotidien. Le logement ou plutôt la qualité et les conditions du logement préoccupent grandement les Marocains. La santé et l’éducation, entre autres, perturbent également la tranquillité des Marocains. C’est ce qui ressort du moins d’une enquête du Haut-Commissariat au plan (HCP) dont les résultats ont été dévoilés mercredi.

– Meknès à l’heure de la 10ème édition du SIAM: « Agriculture et systèmes alimentaires ». Avec plus de 1.200 exposants et 55 pays participants, la 10ème édition du Salon international de l’Agriculture au Maroc (SIAM) dont le coup d’envoi est prévu le mercredi 28 courant à Meknès, confirme la vocation internationale de cet événement phare organisé sous le Haut patronage de SM le Roi. Sehrij Souani et Jnane Benhalima, lieux du SIAM, se sont transformés en méga chantier pour les dernières retouches sur des chapiteaux gigantesques.

Libération.:

– Ould Salma appelle à l’organisation d’un recensement dans les camps de Tindouf. Invité de l’émission « Moubacharatan Maakom », pour sa première apparition en direct sur une chaîne de télévision depuis son refuge en 2010 dans la capitale mauritanienne Nouakchott, Moustapha Salma Ould Sidi Mouloud a été on ne peut plus clair sur la situation inhumaine dans les camps de Tindouf et sur les principales raisons du refus depuis plus de 30 ans par le Polisario et l’Algérie de recenser le nombre d’habitants de ces camps. « C’est le Polisario et l’Algérie qui entravent et pénalisent le retour des Sahraouis à leur mère patrie », a-t-il précisé. Selon Moustapha Salma Ould Sidi Mouloud, le recensement des réfugiés est une obligation statutaire du HCR (Haut-Commissariat aux réfugiés), réitérée à plusieurs reprises par les résolutions 58ç149 et 59ç172 de l’assemblée générale des Nations unies.

– Le logement, l’eau et l’électricité accusent une nette augmentation de 5 pc. Hausse de 9,2 pc de l’indice des prix des carburants en mars. Comme attendu, la fin de la subvention des produits pétroliers, effective depuis le début de l’année en cours, a et aura encore de plus en plus d’incidences sur les bourses des Marocains. Constat corroboré par le Haut-Commissariat au plan (HCP) qui vient de rendre publique sa note relative à l’Indice des prix à la consommation (IPC) du mois de mars dernier épinglant, par la même occasion, la stratégie de Benkirane et de son team. Selon les services d’Ahmed Lahlimi Alami, l’IPC a connu au cours de cette période, une stagnation par rapport au mois précédent, suite à la baisse de 0,4 pc de l’indice des produits alimentaires et la hausse de 0,3 pc de l’indice des produits non alimentaires. En fait, pour ces derniers, le HCP relève que la progression de leurs prix a concerné principalement les carburants dont l’indice des prix a augmenté significativement, soit une hausse de 9,2 pc.

Assahra Al Maghribia.:

– Sur Hautes instructions de Sa Majesté le Roi, Chef Suprême et Chef d’Etat-Major Général des Forces Armées Royales, le Général de Corps d’Armée Bouchaib Arroub, Inspecteur Général des FAR et Commandant la Zone Sud, a pris part, mercredi au Caire, aux travaux de la réunion du groupe de haut niveau, créé sur décision du 26ème sommet arabe, tenu à Charm Cheikh, qui avait adopté le principe de mise en place d’une Force arabe commune pour la défense de la sécurité nationale arabe.

– Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Salaheddine Mezouar, a indiqué, jeudi à Jakarta, que SM le Roi Mohammed VI, Président du Comité d’Al Qods, a toujours souligné auprès de tous les acteurs internationaux la nécessité de trouver une solution urgente, juste, permanente et définitive à la cause palestinienne sur la base de la légalité internationale et des résolutions de l’ONU, la feuille de route du quartet et l’initiative de paix arabe.

Akhbar Al Yaoum.:

– Un milliard de centimes d’amende et 30 ans de prison pour les personnes impliquées dans la traite d’êtres humains. Le Maroc serait près d’entrer dans le club des pays qui déclarent la guerre aux crimes relatifs à la traite d’êtres humains. Un projet de loi draconien a été préparé dans ce sens par le secrétariat général du gouvernement pour le compte du ministère chargé des Marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration. Ce texte prévoit une peine d’emprisonnement pouvant atteindre 30 ans et une amende d’un milliard de centimes à l’encontre des membres d’organisations criminelles s’adonnant à la traite d’êtres humains à diverses fins (prostitution, immigration clandestine, guerres). Il prévoit également la création d’une commission nationale consultative pour coordonner les actions visant la lutte contre ce genre de trafic.

– Présentant la toute récente étude réalisée par l’Office des changes sur l’industrie alimentaire au Maroc, EL Houcine Ouljour, chef du service des statistiques et des échanges extérieurs à l’Office, a révélé, mercredi à Casablanca, des données importantes sur ce secteur. L’étude montre notamment que le Maroc ne bénéficie pas comme escompté des accords de libre-échange qu’il avait signés, il y a quelques années, avec plusieurs pays.

Al Ahdath Al Maghribia.:

– La politique migratoire marocaine, qui traduit dans les faits la vision de Sa Majesté le Roi Mohammed VI pour une démarche nationale humaniste, globale et responsable, constitue aujourd’hui un « nouveau modèle à suivre », en vue de résoudre la crise migratoire à laquelle fait face l’Europe, écrit, mercredi, la publication américaine « Christian Science Monitor » dans une contribution signée par son conseil éditorial sous le titre : « Une solution marocaine pour la crise migratoire en Europe ».

– Après l’opération de révision des listes électorales relatives aux prochaines élections communales, le ministère de l’Intérieur envisage la révision exceptionnelle des listes relatives aux Chambres professionnelles. Un communiqué du ministère de l’Intérieur a annoncé mercredi que, dans le cadre de la préparation des prochaines élections des Chambres de commerce, d’industrie, des services, d’agriculture, d’artisanat et de pêche maritime, il a été décidé de soumettre les listes électorales relatives à ces Chambres à une révision exceptionnelle durant la période allant du 23 avril au 23 mai.

Assabah.:

– Hassan Matar, procureur général de la Cour d’appel de Casablanca, a indiqué qu’il est ferme avec toutes les affaires de corruption et tous les phénomènes odieux qui portent atteinte à la justice, soulignant que la porte de son bureau est ouverte aux citoyens qui désirent déposer des plaintes relatives à ce sujet. Dans un entretien accordé au journal, dont la publication est prévue lundi prochain, Matar a souligné qu’il a veillé à mettre en oeuvre les nouveautés inscrites dans le Code de procédure pénale concernant la protection des témoins et des dénonciateurs des actes de corruption, affirmant que leurs plaintes reçoivent toute l’attention qu’elles méritent pour vérifier les faits et appliquer la loi avec la fermeté requise.

– Parlementaires, syndicalistes et anciens ministres, en compagnie des membres du courant Ouverture et démocratie, ont achevé jeudi l’opérationnalisation de la décision prise pour la constitution d’un nouveau , après avoir annoncé auparavant leur retrait de l’USFP. Le journal a appris que pour la première fois, une réunion a rassemblé les leaders des différents courants et des groupes des mécontents de la situation de l’USFP. Les participants à cette réunion, tenue mardi à Bouznika, ont fixé samedi pour l’annonce de la formation d’une commission constituante de leurs nouveaux organes politiques.

Al Mounaataf.:

– Mustapha Benali, secrétaire général par intérim du Front des forces démocratiques, lors d’une rencontre organisée mercredi par le forum des avocats du parti sur les nouveautés de l’avant-projet du Code pénal: Le Front des forces démocratiques était le premier à présenter des propositions de lois visant à moderniser la politique pénale afin qu’elle s’adapte aux nouveautés de la société. Le débat public lancé sur ce texte est un débat profond sur la mise en oeuvre de la constitution, a-t-il indiqué.

Bayane Al Yaoum.:

– Le Maroc a conditionné la reprise des négociations sur le dossier des allocations familiales avec les Pays-Bas, au retrait par le gouvernement néerlandais de son projet de loi visant l’annulation de manière unilatérale de l’accord bilatéral sur la sécurité sociale de 1972. « Nous sommes prêts à négocier à condition que le gouvernement néerlandais annonce le retrait du projet de loi sur l’annulation de l’accord « , a affirmé le ministre de l’Emploi et des Affaires sociales, Abdeslam Seddiki, dans une déclaration à la télévision néerlandaise NOS, diffusée mardi soir.

Rissalat Al Oumma.:

– Le Salon International de l’Agriculture au Maroc (SIAM) a choisi, à l’occasion de son 10ème anniversaire, de mettre l’agriculture marocaine actuellement en pleine évolution, au centre de la mouvance agricole mondiale. Hissé au podium des grands événements agricoles internationaux, le SIAM qui est devenu une référence mondiale, après avoir gagné en maturité et accumulé une importante expérience en dix ans, vise à mettre l’agriculture marocaine au centre de l’actualité du monde agricole.

Al Massae.:

– Une nouvelle étude du Haut-Commissariat au plan a indiqué que le degré de satisfaction des Marocains de leur vécu quotidien demeure en deçà de la moyenne. En détail, le niveau moyen de satisfaction à l’égard du logement est de 4,7 sur 10, celui à l’égard des services de santé est de 3,4 sur 10 alors que le niveau moyen de satisfaction à l’égard de l’éducation est de 4,3 sur 10.

– Le pouvoir d’achat des ménages a été soutenu par l’effet conjugué d’une faible évolution des prix (+1,5 pc à fin février 2015) et d’une amélioration des revenus, selon la Direction des études et des prévisions financières (DEPF), relevant du ministère de l’Economie et des finances. En effet, les dépenses de consommation des ménages se seraient favorablement comportées, profitant, notamment, des impacts bénéfiques des anticipations positives au titre de l’actuelle campagne agricole sur la consommation des ménages ruraux, et de l’évolution remarquable de l’encours des crédits à la consommation (+11 pc à fin février 2015) et des transferts des Marocains résidant à l’étranger (+7,6 pc à fin mars 2015 à près de 14,5 milliards de dirhams), explique la DEPF dans sa note de conjoncture pour le mois d’avril 2015.

Al Ittihad Al Ichtiraki.:

– Entame du processus des élections des représentants des salariés, en l’absence d’un dialogue sérieux et responsable de la part du gouvernement. Le bureau exécutif du syndicat national des commerçants et professionnels a appelé tous ses adhérents à s’engager dans cette étape essentielle qui constitue une locomotive pour le reste du processus électoral.

Al Alam.:

– L’indice des prix à la consommation (IPC) a connu, au cours du mois de mars 2015, une stagnation par rapport au mois précédent, suite à la baisse de 0,4 pc de l’indice des produits alimentaires et la hausse de 0,3 pc de l’indice des produits non alimentaires, a annoncé le Haut-commissariat au plan (HCP). Comparé au même mois de l’année précédente, l’IPC a enregistré une hausse de 1,6 pc au cours du mois de mars 2015, conséquence de la hausse de l’indice des produits alimentaires (+2,1 pc) et de celui des produits non alimentaires (+1,2 pc), a noté le HCP, ajoutant que pour les produits non alimentaires, les variations vont d’une baisse de 2,1 pc dans le « transport » à une hausse de 5 pc dans le « logement, eau et électricité ».

Al Haraka.:

– La coopération avec le Maroc en matière de lutte contre le terrorisme djihadiste est devenue de plus en plus « fondamentale » pour l’Espagne, souligne l’Institut Royal Elcano, l’un des principaux think tank espagnols. « Eu égard aux risques et aux menaces liés au terrorisme djihadiste, la coopération avec le Maroc s’avère fondamentale pour l’Espagne », note ce prestigieux institut, dans une analyse élaborée par Fernando Reinares, chercheur principal en terrorisme international à Elcano, et Carola Garcia-Calvo, chercheur du Programme sur le terrorisme global.

Attajdid :

– Annonce de la révision exceptionnelle des listes électorales des Chambres professionnelles : Le ministère de l’intérieur a annoncé, mercredi l’organisation d’une opération de révision exceptionnelle des listes électorales des Chambres dôagriculture, de commerce, dôindustrie, des services, dôartisanat et de pêche maritime, durant la période allant du 23 avril au 23 mai.

Al Assima Post :

– Trois grandes questions préoccupent les Marocains notamment le logement, révèle une enquête du Haut-Commissariat au plan (HCP) sur les « principaux déterminants de la perception, par les citoyens, de la qualité de la vie dans leur vécu quotidien », présentée mercredi par le Haut-commissaire au plan, Ahmed Lahlimi Alami lors d’un point de presse.

Les résultats de cette enquête s’inscrivent dans le cadre de l’enquête nationale sur le bien-être de 2012 ayant permis d’appréhender les besoins sociaux exprimés par la population elle-même, selon sa propre conception du bien-être et des conditions de son effectivité dans sa vie quotidienne.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *