Revue de presse marocaine du 24/02/2015

0 commentaires, 24/02/2015, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres des Revue de presse marocaine développés par les quotidiens paraissant mardi 24 février 2015:

Le Matin.:

– L’Afrique et la coopération Sud-Sud seront à l’honneur: La ville de Dakhla se prépare à accueillir la session annuelle 2015 du Sommet mondial de Crans Montana. Les préparatifs vont bon train à Dakhla, chef-lieu de la région d’Oued Eddahab-Lagouira, pour accueillir les travaux du sommet mondial de Crans Montana, prévu du 12 au 14 mars prochain. Placé sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, ce sommet auquel participeront chefs d’Etat et de gouvernement, ministres, organisations internationales et régionales, parlementaires, institutions financières et organisations patronales et professionnelles, se tient sous le thème « Coopération Sud-Sud, le cas de l’Afrique ».

– Passes d’armes entre majorité et opposition à l’approche des élections. Visiblement, la hache de guerre ne sera pas enterrée de sitôt entre la majorité et l’opposition. A l’approche des élections, les objets de différends ne manquent pas. Le dernier en date est celui du transfert des textes électoraux à la Chambre des représentants, au lieu de celle des conseillers, où l’opposition détient la majorité numérique. Les prochains jours s’annoncent animés au sein de la Chambre des représentants qui devra bientôt entamer l’examen des projets en question.

Aujourd’hui le Maroc.:

– La Chambre des représentants s’apprête à modifier son règlement en s’inspirant du modèle anglais: Les députés se la jouent « british ». La mise en œuvre du règlement intérieur actuel de la Chambre des représentants a révélé, selon plusieurs sources parlementaires, plusieurs failles. La première Chambre parlementaire s’inspirera du règlement intérieur de la « House of Commons » ou Chambre des communes, la Chambre basse du Royaume-Uni. Les travaux qui vont bientôt démarrer devraient porter sur certaines dispositions du règlement actuel, notamment le travail des commissions, la discipline et les plénières.

– Financement garantie des crédits destinés au logement social, simplification des procédures: Une commission de haut niveau à l’écoute de la FNPI. Les acteurs publics et privés viennent de réaliser un pas de géant dans le domaine de l’habitat. Et c’est à l’occasion de la réunion d’une délégation gouvernementale avec la Fédération nationale des promoteurs immobiliers (FNPI) qu’a été annoncée la mise ne place d’une commission de haut niveau. Cette entité se chargera de l’élaboration des solutions appropriées à la problématique du financement bancaire, la garantie des crédits destinés au logement social, la simplification des procédures et le renforcement et la diversification de l’offre d’habitat.

L’Opinion.:

– Forum de Crans Montana à Dakhla: L’opportunité de bâtir un monde plus humain et moins partial. Du 12 au 14 mars, le Forum Crans Montana, qui se tiendra à Dakhla, représente une opportunité pour développer les énergies renouvelables en Afrique. Les acteurs associatifs ont affirmé que la tenue à Dakhla de cette rencontre majeure confirme clairement que la ville, de par ses potentialités, représente un modèle de l’avenir du Maroc et de l’Afrique.

– Halieutis: Une édition qui honore ses promesses. L’édition 2015 du Salon international Halieutis, organisé du 18 au 22 courant à Agadir sous le signe « la mer est l’avenir de l’Homme », a enregistré un franc succès à tous les niveaux et aura bel et bien tenu ses promesses, a affirmé le commissaire du Salon, Abdelfattah Zine. Plus d’une trentaine de pays des quatre coins du monde ont pris part à cette édition qui s’est démarquée par une riche programmation de conférences pointues et d’ateliers thématiques, animés par une pléiade d’océanographes de renom et de spécialistes marocains et étrangers du milieu marin, a-t-il souligné.

Libération.:

– ?Le Mondial 2018, seul objectif pour Badou Zaki. L’objectif de Badou Zaki est désormais des plus clairs : assurer la qualification du Onze national pour le Mondial FIFA 2018 dont les phases finales auront lieu en Russie. Pour ce faire, le sélectionneur national et son staff technique sont conscients de l’âpreté de la tâche, d’autant plus que pour le moment, il n’ y a qu’un seul tableau à disputer en attendant le verdict final du TAS (Tribunal arbitral du sport) concernant les décisions prises par le comité exécutif de la CAF (Confédération africaine de football) qui a disqualifié l’équipe première du Maroc des CAN 2017 et 2019, sans omettre qu’elle a été disqualifiée de la CAN 2015 délocalisée en Guinée équatoriale. Si la participation aux éliminatoires des deux prochaines éditions de la Coupe d’Afrique des nations est compromise au plus haut point, ce n’est nullement le cas pour celles du Mondial 2018 dont le tirage au sort du tour préliminaire des éliminatoires est prévu le 25 juillet prochain à Saint-Pétersbourg.

– Driss Lachgar: « Les Ittihadis de Tiznit déterminés à respecter la représentativité des femmes et des jeunes lors des opérations électorales ». Le premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachgar, appelle les responsables ittihadis de la province à s’ouvrir sur les compétences des jeunes et des femmes lors des prochaines échéances électorales. L’appel a été lancé samedi à l’ouverture des travaux du 3ème Congrès provincial de Tiznit sous le thème « Lutte permanente pour sauvegarder les acquis constitutionnels et faire face à toutes sortes de régressions ». Concernant ces élections électorales qui revêtent une grande importance pour l’avenir du pays, le premier secrétaire a exhorté les militants ittihadis de Tiznit à respecter la représentativité des femmes et des jeunes lors de ces opérations électorales, à opter pour un dialogue permanent avec l’ensemble des composantes de la société civile et à désenclaver la province afin que le choix et la représentativité des candidats soient basés sur la compétence, la transparence et la crédibilité.

L’Economiste.:

– Croissance : Le Fonds monétaire international (FMI) optimiste mais sans excès. De l’évaluation qu’il vient de brosser sur l’économie marocaine, le Conseil d’administration du FMI constate des avancées considérables et des résultats probants sur le redressement des équilibres macro-économiques, mais aussi, la persistance des points de vulnérabilité. Dans un entretien au Bulletin du Fonds simultanément au rapport d’évaluation, Jean-François Dauphin, chef de mission du FMI pour le Maroc se montre plus précis : « L’économie marocaine se porte mieux, grâce aux nets progrès des réformes, mais il faut poursuivre les efforts afin de préserver les acquis et de promouvoir une croissance plus forte et inclusive. Il est essentiel d’améliorer le climat des affaires, les infrastructures, l’éducation et l’accès au crédit pour créer des emplois et combattre la pauvreté ».

– Prime à la casse/Grands taxis. Le marché du renouvellement de la flotte des grands taxis suscite des convoitises auprès des importateurs-distributeurs de véhicules neufs. Après Dacia Lodgy made in Tanger et le Sud-Coréen Stavic de Ssangyong, c’est au tour de Fiat de lancer les Doblo, Doblo maxi et Freemont. Citroën lance bientôt son Berlingo format taxi et Nissan compte dévoiler son Evalia. En fait, la prime à la casse des grands taxis a été approuvée le 10 juillet lors d’un Conseil des ministres. A cette date, un décret a été adopté avec une subvention fixée à 80.000 DH. L’octroi de cette prime est conditionné par l’âge du véhicule à remplacer (plus de 10 ans). Autre condition : l’acquisition d’un véhicule neuf implique la mise à la casse de l’ancien taxi.

Al Bayane.:

– Renforcement de l’offre et diversification du logement. La mise en place d’une commission de suivi de haut niveau chargée de trouver les solutions appropriées, a été décidée à l’issue de l’importante réunion tenue récemment à Rabat sous la présidence des ministres de l’Habitat et de la politique de la ville, de l’Intérieur, de l’Economie et des finances et de l’Urbanisme et de l’aménagement du territoire, en présence de membres du bureau national de la Fédération nationale des promoteurs immobiliers. Cette commission se penchera sur l’examen des différents dossiers et proposera des mesures à prendre pour donner une forte impulsion à l’investissement, contribuant ainsi à l’exécution de la politique gouvernementale dans ce domaine qui a pour objectif de renforcer et diversifier l’offre de logements, et améliorer les conditions d’habitat des couches sociales démunies et à revenu limité.

– Lutte contre la violence en milieu scolaire. Mise en place d’un Observatoire national qui exploitera les rapports en provenance des régions et provinces en vue de constituer une base de données nationale sur la violence en milieu scolaire. Dans le même objectif, le ministère de l’Education nationale et de la formation professionnelle a annoncé le lancement officiel d’un système informatique dédié au suivi des cas de violence en milieu scolaire en vue de garantir la déclaration de tous les actes de violence au sein des établissements d’enseignement ainsi que dans leur entourage.

Akhbar Al Yaoum Al Maghribia.:

– Le Conseil national des droits de l’Homme a présenté une recommandation au Conseil supérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique, avant la transmission du rapport stratégique sur la réforme du système éducatif au Cabinet royal. Le CNDH appelle à accorder un intérêt particulier aux élèves en situation de handicap et à inclure, dans le rapport, une recommandation rendant obligatoire la scolarisation de toutes les personnes en situation de handicap jusqu’à l’âge de 15 ans, selon le principe de non-discrimination, tout en soulignant que la durée de l’enseignement fondamental pour certaines catégories de handicapés pourrait aller au-delà de 15 ans. Le mémorandum a appelé également à adopter le langage des signes et l’écriture braille dans les écoles publiques.

– Le gouvernement livre le décret donnant naissance au « gendarme de l’économie ». Le ministre délégué chargé des Affaires générales et de la Gouvernance a envoyé aux ministres une copie du projet de décret d’application de la nouvelle loi relative au Conseil de la concurrence. Ce projet de décret, dévoilé lundi et qui pourrait être adopté jeudi prochain en Conseil de gouvernement, autorise le président du Conseil de la concurrence à représenter cette entité devant toutes les instances nationales et internationales et à ester en justice en son nom.

Assabah.:

– Des retenues sur les indemnités de conseillers absentéistes, enfin! Le président de la Chambre des conseillers, Mohamed Cheikh Biadillah, a décidé de procéder à des ponctions sur les indemnités de 38 conseillers en fin de ce mois à cause de leurs absences injustifiées. Des sources du journal ont précisé que cette décision, prise à l’unanimité par les membres du bureau de la Chambre des conseillers, est un antécédent dans l’histoire de l’institution législative. Aucun membre du bureau de la deuxième de Chambre, où sont représentés l’ensemble de partis et syndicats, ne s’est opposé en effet à cette mesure, adoptée après des discussions approfondies.

– Le bâton de la fiscalité échoue à réduire la consommation des cigarettes. Des données rendues publiques récemment ont montré que le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, a échoué à réduire le nombre des fumeurs via des mesures fiscales incluses dans la loi de finances de 2013 et visant à augmenter progressivement l’impôt sur la consommation de tabac en trois ans. Ces statistiques font état de plus de 14 milliards de cigarettes vendues aux Marocains, d’une hausse de 38 pc des importations et d’une régression de la production locale.

Al Ittihad Al Ichtiraki.:

– « La Déclaration de Rabat des associations démocratiques » boycotte la célébration de la journée nationale de la société civile. Dans un communiqué, les initiateurs de la Déclaration ont justifié cette décision par « les visées hégémoniques du ministère chargé des Relations avec le parlement et la société civile et l’exclusion, lors de la constitution de la commission chargée de gérer le dialogue sur la société civile, d’associations connues par leur passé militant et leur action pour la défense de l’indépendance du tissu civil ».

– Le secteur de l’aviculture a réalisé en 2014 un chiffre d’affaires de 19,4 milliards DH (MMDH) et des investissements de l’ordre de 7,4 MMDH, selon l’Association nationale des producteurs des viandes de volailles. Lors d’une conférence de presse organisée vendredi à Mohammedia, les représentants de l’association ont souligné que le Maroc a atteint l’autosuffisance en matière de production de viandes blanches et s’apprête à entamer l’exportation des produits avicoles, notamment vers l’Afrique. Le secteur assure quelque 105.000 emplois réguliers et 200.000 emplois indirects dans les domaines de la distribution et de la commercialisation, ont-ils ajouté.

Al Massae.:

– Le Maroc représente la septième destination mondiale des exportations andalouses. Le Maroc constitue un « marché d’opportunités » pour les hommes d’affaires andalous désirant investir à l’étranger, a affirmé, samedi dernier à Séville (sud de l’Espagne), le Conseiller chargé de l’économie au gouvernement autonome d’Andalousie, José Sanchez Maldonado, ajoutant que le Royaume est la septième destination mondiale des exportations andalouses et la deuxième hors de l’Union européenne (UE).

– Les Américains satisfaits des résultats de l’Accord de libre-échange avec le Maroc. Le représentant adjoint au Commerce américain pour l’Europe et le Moyen-Orient, Daniel Mullaney, a qualifié de « positif » le bilan de l’Accord de Libre-Echange (ALE) entre le Maroc et les Etats-Unis, soulignant que les deux parties œuvrent pour l’améliorer davantage. Le responsable américain s’exprimait lors d’une table ronde sur l’ALE, organisée au siège de l’ambassade des Etats Unis.

Al Alam.:

– La transmission des projets de lois relatives aux collectivités locales, provinciales et régionales à la Chambre des représentants suscite une « controverse constitutionnelle ». Le professeur du droit constitutionnel à l’Université Mohammed V, Abderrahim Meslouhi, a précisé que l’article 78 de la Constitution donne la priorité à la Chambre des conseillers lorsqu’il s’agit des lois organiques relatives aux collectivités locales, aux régions et au développement social, notant que leur transmission à la Chambre des représentants en premier enfreint cette disposition constitutionnelle.

– L’Observatoire créé par le ministère de l’Education nationale et de la Formation professionnelle saura-t-il mettre un terme à la violence dans le milieu scolaire ou va-t-il se contenter d’amasser les rapports? Des professeurs et chercheurs sociaux ont qualifié de « honteux » le fait que l’école marocaine ne dispose pas encore d' »accompagnateurs sociaux », estimant que ledit Observatoire ne sera qu' »une machine à statistiques ».

Al Haraka.:

– Intervenant lors d’une rencontre de communication avec les militants harakis au niveau de la région Oued Eddahab-Lagouira, Lahcen Haddad, membre du bureau politique du parti du Mouvement populaire (MP), a appelé à la mobilisation pour renforcer le processus de développement que connaissent les provinces du sud. Il a évoqué, dans ce contexte, le projet de loi organique relative aux régions qui permettra à la population locale de gérer ses propres affaires et d’adopter des programmes de développement qui profitent à la région, sans perdre de vue les spécificités des régions du sud.

– Au terme de la réunion d’une délégation gouvernementale de haut niveau avec la Fédération nationale des promoteurs immobiliers, tenue vendredi à Rabat, il a été décidé de former une commission de suivi chargée d’étudier les différents dossiers abordés et proposer les mesures à prendre pour donner une impulsion forte à l’investissement et contribuer à la mise en œuvre de la politique gouvernementale dans le domaine de l’habitat, qui vise principalement le renforcement et la diversification de l’offre de logement.

Al Ahdath Al Maghribia.:

– Le mouvement féministe prépare son rapport concernant la mise en oeuvre par le gouvernement de ses engagements dans le cadre de la « Déclaration et le programme d’action de Pékin ». A l’approche de la célébration par la communauté internationale du 20ème anniversaire de l’adoption de cette Déclaration, les organisations féminines nationales ont entamé les préparatifs avec l’organisation de rencontres et de débats sur les engagements nationaux en matière de promotion des droits des femmes. Les instances féminines vont présenter un rapport devant la commission onusienne, parallèlement à la présentation par le gouvernement d’un rapport officiel détaillant les efforts déployés pour protéger les droits des femmes et les acquis réalisés dans ce domaine.

– Après une longue attente, le ministre de la Santé, Houcine El Ouardi, parvient à persuader le Conseil du gouvernement d’adopter le projet de loi réglementant la profession de sage-femme dans les secteurs public et privé. Ce texte stipule que la profession de sage-femme est exercée dans le secteur privé, à titre libéral, dans un local professionnel qui peut être soit un cabinet de sage-femme soit une maison de naissance. Il ajoute que cette activité ne peut être exercée que par les sages-femmes justifiant d’une ancienneté de trois ans minimum dans un établissement sanitaire public ou privé.

Attajdid.:

– Le Parti de la justice et du développement (PJD), qui dirige le gouvernement, rejette les appels en faveur de l’intégration du dialecte marocain dans l’enseignement. Le parti a considéré, dans un communiqué, que ces requêtes visent les deux langues nationales (l’arabe et l’amazigh) et ouvrent la voie à une prédominance des langues étrangères.

– Les responsables industriels tablent sur une amélioration de la production et des ventes, indique Bank Al Maghrib dans son enquête mensuelle de conjoncture dans l’industrie marocaine du mois de janvier derniers. Les patrons des industries chimiques et parachimiques et de l’industrie alimentaire affirment qu’ils ne disposent pas d’une vision claire concernant le développement des activités et des ventes.

Rissalat Al Oumma.:

– L’Union marocaine du travail (UMT), la Confédération démocratique du travail (CDT) et la Fédération démocratique du travail (FDT) ont adressé une lettre au Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, lui demandant d’organiser des négociations collectives sur l’ensemble des revendications d’ordre matériel, social et professionnel des salariés dans la cadre d’un package global, ont indiqué des sources de ces syndicats. Les syndicalistes accordent à Benkirane jusqu’à fin février pour annoncer une convention collective fixant les engagements de toutes les parties.

– Le ministère de la Santé a mis en garde contre le net recul de l’allaitement maternel au Maroc. Le nombre d’enfants allaités par leurs mères durant les six premiers mois de leur vie est passé de 52 pc en 1992 à 32 pc en 2004, pour s’établir à 27,8 pc en 2011, a indiqué le ministère de la Santé qui organise, du 23 au 28 février courant, la semaine nationale de promotion de l’allaitement maternel.

Assahra Al Maghribia.:

– Bien qu’elle ait été boycottée par les partis de l’opposition, la Commission centrale chargé du suivi des élections a examiné la plateforme relative au calendrier de l’élection des représentants des salariés et des chambres professionnelles, dans la perspective de la soumettre pour concertations aux centrales syndicales et aux partis politiques. Les partis de l’opposition s’attendent à ce que le Chef du gouvernement règle en premier le différend au sujet de la Commission, émettant l’espoir de voir s’installer une commission nationale indépendante au sein de laquelle seront représentés les ministères de l’Intérieur et de la Justice et des libertés et qui sera ouverte sur la société civile et les partis politiques.

– Le groupe Maroc Télécom a réalisé un chiffre d’affaires de 29,144 MMDH au titre de l’exercice 2014, a indiqué le président du directoire de l’opérateur Abdeslam Ahizoune au cours d’une conférence de presse lundi à Rabat. Ahizoune a exprimé sa satisfaction du résultat net part du groupe Maroc Télécom qui a progressé de 5,6 pc au titre de l’exercice 2014, s’établissant à 5,85 milliards de dirhams, contre 5,54 MMDH une année auparavant.

Bayane Al Yaoum.:

– Le gouvernement met en place une commission chargée d’assurer le suivi et de régler les dossiers relatifs au financement bancaire et aux crédits de logement sociaux. A l’issue d’une importante réunion, les ministères de l’Intérieur, de l’Economie et des finances, de l’Habitat et de la politique et de la ville, de l’Urbanisme et de l’aménagement du territoire, et la Fédération nationale des promoteurs immobiliers ont décidé de créer une commission de suivi qui se penchera sur les différents dossiers en suspens et proposera des mesures pour les résoudre.

– L’édition 2015 du Salon international Halieutis, qui s’est tenue du 18 au 22 courant à Agadir, a pu drainer des professionnels et des opérateurs du secteur halieutique aussi bien nationaux qu’internationaux, a affirmé le commissaire du Salon, Abdelfattah Zine. Cette édition, a-t-il ajouté, s’est démarquée par une riche programmation incluant des conférences et des ateliers thématiques animés par une pléiade d’océanographes de renom et de spécialistes marocains et étrangers du milieu maritime.

Al Assima Post.:

– Le Maroc et la Suisse ont signé un accord de cofinancement suisse au programme d’appui à la gestion intégrée des ressources en eau « AGIRE » au Maroc. Signé entre la Coopération internationale technique allemande (GIZ) et la Coopération internationale suisse (DDC), ce financement, qui porte sur 1,2 million d’euro, traduit la volonté de la Suisse de continuer son soutien à la deuxième phase 2012-2016 du programme « AGIRE ».

– Affluence record au Salon international de l’édition et du livre (SIEL) à Casablanca. La 21ème édition du SIEL a accueilli 340.356 visiteurs contre 320.000 en 2014, a indiqué le directeur du Salon, Houcine El Ouzzani, précisant que quelque 41.000 personnes ont été accueillies vendredi dernier.

Al Mounaataf.:

– Lancement du dialogue social sur le dossier de la retraite dans la perspective de parvenir à un accord final. Les syndicats et le gouvernement ont entamé, lundi, le dialogue social sur la réforme des régimes des pensions civiles de la Caisse marocaine des retraites (CMR). Les deux parties semblent déterminées à parvenir à un compromis sur ce dossier, et c’est probablement la raison pour laquelle cette réunion se poursuit depuis trois jours.

– Des chercheurs appellent à forger un nouveau concept de l’identité qui met en avant les valeurs de diversité et de tolérance au sein de la société. Le discours identitaire, dans sa forme actuelle, demeure incapable d’inclure et de gérer la diversité, ont-t-ils souligné au cours d’une conférence organisée dans le cadre du Salon international de l’édition et du livre (SIEL). Ils ont prôné l’adoption d’approches historiques, sociales et politiques pour élaborer un nouveau concept transcendant le conflit identitaire et tendant vers la réalisation de l’intégration sociale.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *