Revue de présse marocaine du 24/02/2012

0 commentaires, 24/02/2012, Par , Dans Revue de Presse

Voici les titres à la Une qui suscitent l’attention des la presse quotidienne de ce vendredi:. +AL MASSAE+ :.
-Altercations verbales et prises de bec entre des Istiqlaliens lors d’une réunion qui s’est déroulée en l’absence de Abbas El Fassi: La réunion du Comité exécutif du parti de la Balance, tenue mercredi, a été marquée par l’échange de vindictes virulentes entre Naïma Khaldoune, la présidente de l’organisation de la femme istiqlalienne et Bouameur Taghouane, membre du comité exécutif du parti.

-Le ministre de l’Equipement et du Transport, Abdelaziz Rebbah, s’enquiert par téléphone de l’état de santé de la responsable à l’ONDA, Habiba Birouk, qui était victime d’une agression au parking de l’aéroport international Mohammed V de Casablanca. A cette occasion, il l’a félicité pour son audace et sa collaboration avec la BNPJ concernant l’affaire de l’ancien DG de l’Office, Abdelhanine Benallou et de plusieurs autres responsables poursuivis pour dilapidation des deniers publics.

-Des tentatives sont en cours pour pousser le président de la Chambre des Représentants, Karim Ghellab, à présenter sa candidature pour briguer le poste de secrétaire général du PI lors du prochain congrès prévu en avril prochain, selon des sources partisanes qui ajoutent que Hamid Chabat et ses sympathisants soutiennent cette option.

-La fermeture des lycées de « l’excellence » suscite le mécontentement des élèves et de leurs parents: La décision a été prise par le ministre de l’Education nationale, Mohamed El Ouafa, qui a comparé ces établissements scolaires aux écoles des notables sous l’occupation française.

-Le PSU appelle à l’ouverture de tous les dossiers de corruption : le bureau politique du parti souligne que la lutte contre la corruption ne doit pas se limiter à des campagnes médiatiques et des dossiers marginaux afin de contourner les revendications des citoyens.

-Mouvement de réforme au sein du parti de la Renaissance et de la Vertu : Le parti qui n’a remporté aucun siège lors des dernières Législatives connaît des actions visant à destituer l’actuel secrétaire général, Mohamed Khalid.

+AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA+:.
-Le nouveau directeur général de la DGSN, Bouchaïb Rmail, met les dernières retouches sur un nouveau plan en matière de sécurité: M. Rmail compte augmenter le nombre des effectifs de la sûreté nationale pour atteindre 82.000 éléments à l’horizon 2017, hausser le budget de la sûreté nationale et développer les moyens technologiques et de communication.

-Les anciens prisonniers militaires à Tindouf observent un sit-in devant le Parlement au cours duquel ils ont appelé à l’amélioration de leur conditions de vie.

+ASSABAH+:.
-Arrestation d’une fonctionnaire au sein du ministère des Habous et des Affaires islamiques pour escroquerie de pèlerins: Des sources indiquent que l’employée en question, qui a trompé plusieurs personnes en leur affirmant qu’elle interviendra auprès des responsables du ministère pour obtenir des visas en vue de l’accomplissement du rite du pèlerinage, a collecté près de 700.000 DH.

-Abdelilah Benkirane réclame de ses ministres des chiffres sur leurs plans sectoriels: le Chef du gouvernement accorde un délai de 30 jours à ses ministres pour lui soumettre leurs plans sectoriels chiffrés et détaillés en vue de mettre à exécution le programme gouvernemental.

-Poursuite en justice du ministre chargé des relations avec le Parlement et la société civile, premier test du gouvernement Benkirane: le parti travailliste intente un procès au ministre Habib Choubani pour avoir soumis au ministre de la Justice un dossier de corruption concernant un député du parti travailliste et met ainsi à l’épreuve l’engagement du gouvernement à respecter le principe de séparation des pouvoirs.

+AL KHABAR+ :.
-Le Maire de la ville de Casablanca, Mohamed Sajid, viole la Charte d’honneur: Les conseillers communaux du PJD, du RNI et du MP boycottent la réunion du bureau du conseil en protestation contre le non respect de l’engagement de M. Sajid de mettre en Âœuvre ladite Charte, ce qui augure un nouveau blocage qui menacera les activités du Conseil de la ville.

-Des problèmes financiers entravent le lancement de la chaîne de télévision parlementaire: Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustafa El Khalfi, affirme que le projet de la chaîne verra le jour au cours de cette année, notant que la responsabilité de la gestion de cette chaîne reviendra aux deux chambres du parlement.

-Des syndicalistes appellent le ministre de l’Equipement et du Transport à procéder un audit des comptes bancaires de responsables syndicaux : Abdelaziz Rebbah indique que les élus ont le droit de controler les politiques publiques.

+AL AHDATH AL MAGHRIBIA+ :.
-Les dossiers de blanchiment d’argent et de financement du terrorisme sur le bureau de Abdelilah Benkirane: Le Chef du gouvernement affirme la poursuite du renforcement du système national de lutte contre ce phénomène et l’adaptation de la législation en vigueur avec les normes internationales. De son coté, le président de l’Unité de traitement des renseignements financiers, Hassan Alaoui Abdellaoui, indique que son service a signé plusieurs accords d’entente qui lui permettront d’échanger les données avec ses partenaires au niveau international.

-Le projet de loi de Finances 2012 ne sera déposé au Parlement que d’ici trois semaines: Abdelilah Benkirane souligne que ledit projet de loi serait présenté la semaine prochaine devant le Conseil de gouvernement.

-Dossier des constructions anarchiques: Arrestation d’agents d’autorité, d’élus et d’intermédiaires immobiliers dans la région de Meknès: Le caïd de la région de Dkhissa indique que la construction d’habitations anarchiques s’est accrue depuis 2006 et a pris des dimensions dangereuses qui dépassent les moyens de lutte dont disposent les autorités locales.

+ANNAHAR AL MAGHRIBIA+ :.
-Le secrétaire général de l’ODT, Ali Lotfi, indique que le gouvernement Benkirane mène la guerre contre l’emploi plus que sa lutte contre la corruption. Par ailleurs, le président de l’instance nationale de protection des deniers publics, Tarik Sbai, déclare que le nombre de fonctionnaires fantomes atteint 20.000, dont le gouvernement ne traite que cent cas par an, et critique les élus pour leur mutisme sur le transfert illégal de 134.000 milliards de centimes à l’étranger annuellement.

-Abdelilah Benkirane compte sur les Fonds de lutte contre les catastrophes naturelles et de développement agricole pour faire face à une éventuelle sécheresse : Le gouvernement Benkirane n’a pas de stratégie pour faire face au manque des précipitations et à la vague de froid.

-Le procureur général du Roi ouvre une enquête sur l’occupation du siège de l’OFPPT par Hamid Chabat et ses sympathisants: L’occupation de l’établissement a fait plusieurs blessés, et a causé des dégâts matériels, outre le vol de documents importants.

+AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI+ :.
-Le holding Al Omrane dans la ligne de mire du président de la Cour des comptes, Ahmed Midaoui: Quatre magistrats de la Cour des comptes se rendront le 1er mars prochain dans les locaux d’Al Omrane pour mener des audits sur la gestion financière et administrative de la société.

+BAYANE AL YAOUM+ :.
-Abdelilah Benkirane demande à ses ministres de lui faire des propositions relatives à la bonne gouvernance : Le Chef du gouvernement adresse une circulaire aux membres du gouvernement, aux Hauts Commissaires et aux délégués ministériels dans laquelle ils leur demande de lui présenter leur plans d’action relative à la mise en Âœuvre du programme gouvernemental.

+ATTAJDID+ :.
-Des ouvrages « chiites » mis en vente dans le cadre du SIEL de Casablanca : Quatre livres ont exposés par des maisons d’édition libanaises et syriennes et le coordinateur du Salon affirme que ces livres ont été saisis.

+RISSALAT AL OUMMA+ :.
-Les Marocains expulsés d’Algérie mécontents de l’absence de leur dossier lors de la réunion des ministres maghrébins des Affaires étrangères à Rabat.

+AL MOUNAATAF+ :.
-Les neuf premiers mois de l’année 2011 enregistrent un nombre record de grèves qui ont atteint 356 débrayages avec 200.000 jours de travail perdus alors que la situation des employés se détériore davantage.

+ASSAHRAE AL MAGHRIBIA+ :.
-Abdelilah Benkirane condamne fermement l’occupation des établissements par les manifestants, soulignant sa disposition à engager le dialogue avec le mouvement du 20 février, Al Adl Wal Ihssane et les diplomés chomeurs.

-Le Conseil national du PJD fixera samedi à Bouznika la date de la tenue de son 7ème congrès, prévu initialement les 17 et 18 juillet prochain.

+LE SOIR ECHOS+:.
-Syrie : Benkirane soutient l’opposition. Le Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane a reçu mercredi à Rabat deux délégations de l’opposition syrienne. Cette visite intervient deux jours avant la réunion des amis du peuple syrien , à Tunis, qui sera consacrée à la recherche d’une issue à la crise que traverse le pays.

+AUJOURD’HUI LE MAROC+:.
-Déclaration de patrimoine : L’ultimatum de Driss Dahak aux ministres et leurs chefs de cabinet. Tous les ministres du gouvernement Benkirane et leurs chefs de cabinet ont un délai ne dépassant pas les 90 jours à compter du jour de leur nomination pour déclarer leur patrimoine. C’est ce que qu’impose la circulaire signée Driss Dahak, SG du gouvernement, et que viennent de recevoir, en bonne et due forme, nos ministres.

-Le Parti travailliste mobilise ses avocats contre Lahbib Choubani : Benatiq estime que le ministre a violé le principe d’indépendance de la justice. Le SG du parti ajoute qu' »un ministre n’a pas le droit d’accuser quiconque, c’est à la justice de le faire ». Selon lui, le ministre chargé des relations avec le parlement et la société civile a agi pour des raisons personnelles, pour régler ses comptes avec son rival politique dans son fief électoral, Errachidia.

+LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB+:.
-Accords Rabat-Madrid : Après l’agriculture, la pêche est au menu. La rencontre entre le ministre marocain de l’agriculture et son homologue espagnol, jeudi, participe de cette nouvelle dynamique. Tous les sujets d’intérêt commun sont sur la table. Le contexte s’y prête d’autant plus que le vent souffle dans le bon sens.

+L’ECONOMISTE+:.
-Conseil de gouvernement : le projet de budget prêt dans une semaine. Le projet de loi de Finances sera fin prêt avant la réunion du Conseil de gouvernement, prévue la semaine prochaine.

-Blanchiment : la Banque, premier dénonciateur. L’année 2010 était une année particulièrement remplie pour l’Unité de traitement des renseignements financiers. L’instance vient en effet de publier son rapport d’activité pour l’année 2010. Selon ledit rapport, l’unité a reçu pas moins de 70 déclarations de soupçons, dont 66 en provenance des banques et 4 des sociétés de transfert de fonds. Les déclarations émanant des banques ont été effectuées par 8 établissements.

+LIBERATION+:.
-A la veille des pourparlers de Manhasset : graves dissensions au sein du polisario. A deux semaines des pourparlers de Manhasset sur la question du Sahara, le polisario ne sait plus où donner de la tête. Non seulement le camp de Rabbouni est en ébullition, mais les prémices d’un réchauffement des relations maroco-algériennes le mettent dans une position inconfortable.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *