Revue de presse marocaine du 23/12/2014

0 commentaires, 23/12/2014, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres des Revue de presse marocaine développés par les quotidiens paraissant mardi 23 décembre: 

Le Matin du Sahara et du Maghreb:.

– SM le Roi Mohammed VI a adressé un message de félicitations au président tunisien Béji Caïd Essebsi, à l’occasion de son élection à la magistrature suprême de son pays. Le Souverain fait part à Béji Caïd Essebsi de sa ferme détermination à œuvrer ensemble pour le renforcement des relations de fraternité, de solidarité agissante et de coopération fructueuse unissant les deux peuples frères et les élargir à tous les domaines pour qu’elles soient un fondement pour l’édification d’un Maghreb arabe fort et complémentaire à même de réaliser les aspirations et attentes des peuples maghrébins à davantage de développement et de prospérité.

– Chambre des représentants: le projet du budget 2015 approuvé en commission. Le texte a été adopté, lundi en deuxième lecture, par la commission des finances et du développement économique par 21 voix pour et 6 contre. Les députés de la majorité ont annulé les amendements introduits par l’opposition de la Chambre des conseillers sans l’aval du ministre de l’Economie et des finances Mohamed Boussaid et celui chargé du budget Driss El Azami El Idrissi. C’est aujourd’hui mardi que le PLF 2015 devrait franchir le cap de l’institution législative après plus de deux mois d’intenses débats entre le gouvernement et les parlementaires.

Aujourd’hui le Maroc.:

– Elections: les jeunes toujours exclus. Le ministre de l’Intérieur a publié des statistiques concernant le corps électoral marocain selon lesquelles les personnes ayant entre 18 et 25 ans ne représentent que 7 pc des inscrits sur les listes électorales. Les Marocains déjà inscrits sont en majorité des hommes (55 pc) contre 45 pc de femmes. Pour la première fois, les citoyens désirant s’inscrire sur les listes électorales peuvent déposer leurs demandes en ligne.

– La CMR tient son conseil d’administration ce jeudi. L’ordre du jour porte essentiellement sur le plan d’activité de la Caisse au cours de 2015, l’année qui doit connaître théoriquement le démarrage de la réforme paramétrique. Toutefois, cette réforme n’est pas inscrite à l’ordre du jour. Ce qui a mécontenté Hassan Mardi, membre de ce conseil. « Les mesures de la réforme doivent être discutées et décidées préalablement par le conseil d’administration et non pas ailleurs. Or, l’ordre du jour que nous avons reçu ne mentionne pas ce dossier », a-t-il dit.

L’Economiste.:

– Cotisations CNSS: La sous-déclaration au pénal. La CNSS va étoffer son « artillerie » contre la fraude fiscale. Des sanctions pénales et le droit de communication seront introduits dans le dispositif légal de l’inspection et du contrôle. Les grandes lignes de cette refonte viennent d’être validées par son conseil d’administration tenu la semaine dernière. La Caisse propose que la non-déclaration et la sous-déclaration des salariés deviennent des infractions pénales. Des dispositions plus dissuasives seront adoptées pour faire face à l’opposition aux contrôles.

– ONEE/Step Abdelmoumen: Les majors se bousculent. Daewoo, Toshiba, Vinci… les géants du secteur de l’énergie et les consortiums manifestent de l’intérêt pour la Station de transfert (Step) Abdelmoumen de l’ONEE. Une première short list des préqualifiés vient d’être finalisée. D’une puissance installée de 350 MW, ce projet nécessite un investissement de plus de 3 milliards de DH, financé par la BAD et la BEI. La logique du « moins-disant », jusque-là privilégiée par l’Etat dans l’exécution des projets de la stratégie énergétique nationale, devrait faire l’affaire pour l’expertise en provenance de Chine.

Al Bayane.:

– Préparatifs des élections: C’est déjà demain! L’inscription sur les listes électorales a été lancée. Un communiqué des autorités compétentes invite ceux et celles qui ne sont pas inscrits à le faire dans les délais fixés par la loi. Sont principalement concernés les jeunes qui viennent d’atteindre l’âge légal de vote. S’inscrire sur les listes électorales n’est pas un choix partisan, c’est se doter d’un moyen, le seul performant inventé par les hommes jusqu’à ce jour, pour exprimer son opinion sur la conduite des affaires publiques.

– Plan d’accélération industrielle: une vision perspicace pour ériger le secteur en un pourvoyeur d’emplois et un accélérateur de croissance. Le plan d’accélération industrielle (PAI) 2014-2020, lancé en avril dernier, se veut une stratégie qui permettra au Maroc de changer la structure de son économie dans les années à venir, en capitalisant davantage sur l’industrie plutôt que sur l’agriculture, et d’ériger le secteur industriel en un pourvoyeur d’emplois et accélérateur de croissance économique.

L’Opinion.:

– Tourisme: Le marché interne, parent pauvre du secteur. Les chiffres du mois d’octobre, publiés par l’Observatoire du Tourisme, sont inquiétants dans la mesure qu’ils confirment la tendance à la baisse déjà constatée au mois de septembre. Surtout qu’au départ du marché français, les réservations pour les fêtes de fin d’année ne semblent pas infléchir une courbe tendant vers la baisse. Mais dans ce climat, le marché interne, lui, est en pleine croissance et semble promis à de beaux jours devant lui, pourvu qu’on daigne lui donner toutes les chances pour continuer à progresser.

– Le magazine Forbes: Le Maroc, un exemple de démocratisation réussie. Pour le magazine Forbes, le Royaume du Maroc a enclenché une évolution vertueuse et reste un exemple dans la région. A l’heure où la démocratie est en danger dans certains pays comme l’Egypte, il a décidé de poser le Maroc en exemple positif d’une démocratisation « réussie » dans le monde arabe.

Libération.:

– Sit-in des avocats demain dans tous les tribunaux du Royaume. Les hommes en noir renouvellent leurs barreaux. A l’exception de Rabat, tous les barreaux du Maroc ont élu, ces derniers jours, leurs nouveaux bâtonniers dans un contexte marqué par la tension entre l’Association des barreaux du Maroc et le ministère de la Justice et des Libertés à propos des projets de loi qui portent, selon les robes noires, atteinte à leur profession. Après ces élections, le bureau de l’Association des barreaux du Maroc tiendra, cette semaine, une réunion pour dresser le bilan du mouvement protestataire qu’il a initié il y a deux semaines et qui prendra fin demain ce mercredi par l’organisation d’un sit-in dans tous les tribunaux du Royaume.

– Le Maroc parmi les pays les plus touchés par la fuite des capitaux. La fuite des capitaux demeure un problème crucial pour de nombreuses économies émergentes et en développement. Concerné par ce phénomène, le Maroc aurait ainsi perdu 10 milliards de dollars entre 2003 et 2012, selon un rapport de l’ONG américaine Global Financial Integrity (GFI), « Flux financiers illicites issus des pays en développement: 2003-2012 ». D’après les estimations des auteurs de ce rapport, le Royaume a précisément perdu 998 millions de dollars en l’espace de 10 ans. Ce qui le place au 59ème rang des pays les plus touchés par les sorties illicites d’argent sur les 145 Etats passés au crible. Juste après la Roumanie (58ème, 10 milliards de dollars) et avant le Liberia (60ème, 982 millions de dollars).

Al Alam.:

– Lors d’une conférence de presse tenue lundi à Rabat, le secrétaire général de l’Organisation de la jeunesse istiqlalienne, Abdelkader El Kihel, a considéré que non seulement le gouvernement a été incapable de mettre en application les dispositions constitutionnelles, mais qu’il a également été responsables de plusieurs reculs en la matière. M. El Kihel a cité, à titre d’exemple, le plan législatif du gouvernement et ses politiques publiques qui n’ont pas été à la hauteur des ambitions et des préoccupations de la jeunesse marocaine.

– 8ème session du comité central du parti de l’Istiqlal: « Notre principal souci est de proposer aux citoyens des programmes applicables », a souligné Karim Ghellab, membre du comité exécutif du parti. Taoufik Hjira, membre du comité exécutif et président du Conseil national, a insisté, quant à lui, sur l’impératif de mettre au point un mode électoral servant les intérêts du pays. Pour sa part, Rahal Mekkaoui, membre du comité exécutif, a estimé que la bonne gestion des campagnes électorales est une condition essentielle pour la réalisation de résultats satisfaisants.

Akhbar Al Yaoum.:

– Les associations partenaires des départements gouvernementaux dans le collimateur des juges de la Cour des comptes. Au total, 534 associations opérant dans le cadre de l’accord de partenariat liant l’Etat et la société civile, seront soumises à un audit de la Cour des comptes. Parmi elles, 366 associations oeuvrent dans le domaine social, 118 dans le domaine économique, et 12 dans le domaine administratif, selon des données révélées par le ministre délégué chargé du Budget, Driss Azami Idrissi, qui a fait savoir que lesdites associations ont reçu des financements de l’ordre de 168 milliards de centimes.

– Amara: Le Maroc ambitionne de réduire de 14 pc ses importations énergétiques à l’horizon 2025. Lors de la Conférence arabe de l’énergie qui s’est ouverte dimanche à Abou Dhabi, le ministre de l’Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement, Abdelkader Amara, a indiqué que le Maroc a adopté, depuis 2009, une feuille de route énergétique reposant sur la diversification des sources d’énergie à travers l’augmentation de la part des énergies renouvelables produites localement, la promotion de l’efficacité énergétique et de la complémentarité énergétique entre régions.

Al Ittihad Al Ichtiraki.:

– La Confédération nationale de la pêche côtière a exhorté, lors de son assemblée annuelle tenue vendredi dernier à Inezgan, le ministère de tutelle à trouver une solution aux dysfonctionnement dont pâtit le secteur, notamment la prolifération des taxes et des lois « injustes » qui ont plongé les professionnels dans le désarroi et provoqué la régression des activités de pêche dans différents ports du Royaume.

– Les Japonais veulent profiter de la position géographique du Maroc pour en faire une plateforme de leurs investissements en direction de l’Afrique, après l’inauguration, en fin de semaine, du bureau de l’Organisation japonaise de commerce extérieur à Rabat. Ce bureau est le premier du genre en Afrique du Nord et le sixième au niveau du continent.

Al Haraka.:

– Le secrétaire général du Mouvement populaire, Mohand Laenser, a démenti les allégations rapportées lundi par certains sites électroniques, selon lesquelles il aurait demandé au chef du gouvernement de procéder à un remaniement ministériel partiel pour se départir des « erreurs du ministre de la Jeunesse et des sports ». Dans une déclaration au journal, Laenser a affirmé qu’il s’agit d’une information mensongère et dénuée de tout fondement. « Notre position est claire là-dessus. Nous attendons les résultats de l’enquête », a-t-il dit.

– Le ministre de la Santé, Houcine El Ouardi, dénonce l’absentéisme des médecins, relevant que ce phénomène, qui a pris beaucoup d’ampleur, est responsable en grande partie de la détérioration des services rendus par les établissements de santé ». Le ministre a affirmé que son département ne restera pas, dorénavant, inactif face à ce phénomène qui affecte grandement le système de santé national.

Assabah.:

– L’UMT, la CDT et la FDT ont donné au chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, jusqu’à l’expiration du « quarantième jour » après le décès d’Abdellah Baha pour redescendre dans la rue. Ces trois centrales syndicales protestent contre ce qu’elles qualifient d' »entêtement gouvernemental » dans le traitement de la question du dialogue social, selon des sources syndicales.

– Le nombre de touristes qui visitent le Maroc a atteint 8,11 millions à fin septembre dernier, soit une hausse de 4 pc par rapport à la même période une année auparavant, selon Abderrafie Zouiten, directeur général de l’Office national marocain du tourisme.

Bayane Al Yaoum.:

– Des entreprises marocaines veulent découvrir les potentialités du marché mauritanien en matière de technologies de l’information et des télécommunications. A l’initiative du Centre marocain de promotion des exportations, et en coordination avec la Fédération marocaine des technologies de l’information, des télécommunications et de l’offshoring, une délégation représentant 12 entreprises marocaines œuvrant dans le secteur des technologies de l’information et des télécommunications envisagent d’effectuer une visite à Nouakchott afin d’explorer les possibilités de partenariat entre les entreprises marocaines et leurs homologues mauritaniennes.

– Le ministère de la Santé appelle les médecins et cadres paramédicaux, toutes spécialités confondues, qui remplissent les conditions légales requises, à participer aux concours régionaux de recrutement qui seront annoncés au début de l’année 2015. Le département de la santé précise, dans un communiqué, qu’en dépit des efforts considérables déployés par le ministère pour décrocher des postes budgétaires afin de faire face au manque aigu en ressources humaines, « un grand nombre » de ces postes est perdu à la fin de chaque année en raison « des choix personnels de certains médecins et infirmiers ». Le ministère dément ainsi les informations relayées par certaines parties concernant le chômage des médecins et infirmiers et l’absence de postes budgétaires pour eux au ministère de la Santé.

Assahra Al Maghribia.:

– Le président du Conseil supérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique (CSEFRS), Omar Azziman, a souligné que l’élaboration d’une vision globale pour l’avenir du système éducatif revêt une importance majeure. S’exprimant à l’occasion de la quatrième session du conseil d’administration du CSEFRS, lundi à Rabat, Azziman a mis l’accent sur la nécessité d’intensifier les efforts en faveur d’une édification institutionnelle efficiente du Conseil.

– Des agriculteurs réclament l’utilisation de l’énergie solaire dans l’irrigation. Selon Ahmed Boukrizia, président du réseau Al Mostaqbal des éleveurs de bovins dans la province de Berrechid, le remplacement des bouteilles de gaz butane par l’énergie solaire pour tirer l’eau des puits et irriguer les terres agricoles est de nature à réduire les frais supportés par les agriculteurs et diminuer le montant des subventions accordées par l’Etat. M. Boukrizia a souligné que bon nombre d’agriculteurs appellent le chef du gouvernement et le ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime à prendre en considération leur revendication, basée sur une étude qui a été réalisée à ce sujet.

Al Mounaataf.:

– Mustapha Benali, secrétaire général par intérim du Front des forces démocratiques (FFD), a affirmé que son parti juge important d’accompagner le combat pour l’intégrité territoriale, parallèlement aux combats pour la construction démocratique et la promotion des droits de l’Homme.

– L’année 2014 a consacré le leadership du Maroc en Afrique, en tant que hub incontournable vers le continent, sous l’impulsion de la vision stratégique de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a souligné Peter Pham, Directeur de l’Africa Center relevant de l’influent think tank US, Atlantic Council.

Al Massae.:

– Chabat et Benkirane se préparent à un nouveau round de la bataille électorale de Moulay Yaacoub. Le secrétariat général du PJD a décidé de maintenir son candidat Mohamed Youssef qui participera pour la cinquième fois aux élections partielles au niveau de l’arrondissement de Moulay Yaacoub. Idem pour le parti de l’Istiqlal qui a maintenu son candidat dans le même arrondissement, Hassan Bousenna. Les deux partis lorgnent cet arrondissement qui fait office de test en miniature de la popularité de la majorité et celle de l’opposition.

– Casablanca et Safi ont enregistré la plus importante hausse des prix en novembre dernier. L’indice des prix à la consommation dans les deux villes s’est élevé de 0,5 pc, tandis que ce taux n’a pas dépassé 0,4 pc à Béni Mellal et 0,2 pc à Kénitra, contre une baisse de 0,9 pc Dakhla, 0,4 pc à El Hoceima, Fès, Tanger et Lâayoune et 0,3 pc à Rabat, selon des données du Haut-Commissariat au plan.

Attajdid.:

– Le savoir-faire lié à l’arganier inscrit au patrimoine immatériel. L’UNESCO a inscrit les connaissances et le savoir-faire liés à l’arganier au patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Cette inscription est intervenue dans le cadre de la 9ème session du Comité intergouvernemental de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel qui s’est tenue au siège de l’Organisation onusienne à Paris.

– Le secrétaire général du parti Justice et développement (PJD), Abdelilah Benkirane, a appelé les militants du parti à « tirer des enseignements » qui s’imposent pour bien gérer « l’étape après Abdellah Baha ». S’exprimant lors des travaux des cinq commissions permanentes du conseil national du PJD, Benkirane a affirmé que le parti de la lampe occupe aujourd’hui une place pionnière sur la scène politique, malgré les tentatives de certaines parties de perturber son oeuvre réformiste qui a franchi de grandes étapes.

Al Ahdath Al Maghribia.:

– Le parti de la Justice et du développement (PJD) entame officiellement les préparatifs pour les prochaines élections. Les échéances électorales prévues en 2015 ont dominé les travaux des cinq commissions permanentes du conseil national du parti de la lampe.

– Les déclarations des biens des Marocains résidant à l’étranger (MRE) pourraient se chiffrer à 11 milliards de DH voire plus, à l’approche de l’expiration du délai fixé au 31 décembre pour la régularisation de leur situation fiscale, selon une source proche du dossier.

Rissalat Al Oumma.:

– L’absence de Benkirane pour la sixième fois augure d’une réunion houleuse du conseil d’administration de la Caisse marocaine des retraites (CMR). Au moment où le gouvernement scande des slogans concernant la réforme des régimes de retraite, Benkirane n’a daigné assister à aucune réunion du conseil d’administration du CMR en dépit de sa qualité de président du conseil d’administration.

– Les professionnels du gaz opteront pour l’escalade contre le gouvernement si ce dernier ne donne pas suite à leurs revendications dans une semaine, selon une source professionnelle. Cette même source a affirmé que le ministère de l’Intérieur a promis de satisfaire les revendications des professionnels en leur demandant de patienter jusqu’à l’examen du problème des distributeurs de gaz avec le ministère chargé des Affaires générales et de la gouvernance et le ministère de l’Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement.

Al Assima Post.:

– L’affaire de la pelouse du complexe sportif Prince Moulay Abdellah prend une nouvelle tournure. Selon des sources parlementaires, les groupes parlementaires ne comptent adresser aucune question orale à ce sujet au ministre de la Jeunesse et des sports, Mohamed Ouzzine, comme programmé auparavant. Cela a été confirmé par une source proche d’Ouzzine, qui a affirmé que le ministre n’a reçu aucune question de la part des députés ».

– Investissements: Le Maroc parmi les pays à faible risque. Le Maroc est classé parmi les pays à faible risque selon la dernière édition 2015 de la Carte annuelle des risques sécuritaires et économiques élaborée par le cabinet britannique de conseil Control Risks. Selon cette étude, le Maroc fait partie de six pays africains (Cap-Vert, Seychelles, Namibie, Maurice et Botswana), où des investisseurs internationaux peuvent, en toute sécurité, s’installer pour faire des affaires, créer des filiales ou envoyer leurs représentants pour chercher de nouveaux marchés sans que la sécurité de leurs employés ou leurs intérêts ne soient menacée.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *