Revue de presse marocaine du 23/11/2015

0 commentaires, 23/11/2015, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres des Revue de presse marocaine développés par les quotidiens publiés lundi 23 novembre 2015:

Le Matin:

– S.A.R. la Princesse Lalla Salma, présidente de la Fondation Lalla Salma-prévention et traitement des cancers, a présidé, dimanche à Marrakech, la célébration de la Journée nationale de lutte contre le cancer, qui coïncide cette année avec le 10-ème anniversaire de la Fondation Lalla Salma-prévention et traitement des cancers. Un film présentant le chemin parcouru par la fondation, au cours de la décennie 2005-2015, a été présenté à cette occasion. S.A.R. la Princesse Lalla Salma a également suivi la présentation de la synthèse des résultats d’une importante étude « Connaissance, attitudes et perceptions à l’égard du cancer », menée auprès de la population en 2015, dix ans après la première étude.

– Le prêt à consentir par la Banque mondiale à la ville de Casablanca est bloqué. L’Institution de Bretton Woods exige une garantie souveraine pour les 200 millions de dollars à débloquer. Une garantie que la commune urbaine de Casablanca n’a pas réussi jusqu’ici à obtenir du gouvernement. Le dossier est en stand-by depuis plus de 7 mois alors que le Conseil de la ville espère décrocher une première tranche du crédit en mars 2016 afin de cofinancer le plan de développement 2015-2020 du Grand Casablanca. « Ce n’est pas le gouvernement qui bloque le prêt. C’est la Banque mondiale qui exige la garantie souveraine (…) Nous estimons qu’une ville comme Casablanca, de par l’importance de ses moyens et ressources notamment, n’a pas besoin de garantie de l’Etat », déclare au « Matin éco » Mohammed Boussaïd, ministre de l’Economie et des finances.

L’Opinion.:

– Les membres du conseil national du parti de l’Istiqlal, réunis samedi, ont jugé impératifs de se départir de tout lien avec le PAM dans le Parlement et de privilégier la position d’opposition conformément au référentiel istiqlalien. Ils ont unanimement prôné une réconciliation interne globale et la convocation d’une session extraordinaire du conseil national à laquelle tous les membres prennent part.

– La France est très reconnaissante au Maroc pour sa coopération fructueuse en matière de lutte contre le terrorisme, a souligné, samedi à Mantes-la-Jolie (région parisienne), la députée française Françoise Descamps, relevant que le Royaume a fourni des informations précieuses à son pays à la suite des attentats de Paris. Mme Descamps s’est félicitée de l’hommage rendu vendredi par le président français François Hollande à SM le Roi Mohammed VI en exprimant solennellement au Souverain ses remerciements pour l’assistance efficace apportée par le Royaume à la suite des attentats qui ont endeuillé la capitale française.

Aujourd’hui le Maroc.:

– Le gouvernement multiplie les décisions pour la protection de l’environnement. Après l’interdiction des sacs en plastique adoptée récemment, l’exécutif a prescrit le versement d’un montant avant l’achat de batteries. Tout producteur, assembleur, importateur, distributeur ou détaillant qui met sur le marché à titre professionnel des batteries neuves doit assurer la reprise de celles-ci après leur usage. Cette reprise peut être effectuée au moyen d’une consigne appliquée sur la batterie, prévoit un arrêté de la ministre déléguée chargée de l’Environnement, publié au Bulletin officiel, soulignant que le détenteur d’une batterie usagée peut lors de sa remise soit récupérer en contrepartie le montant de la consigne soit acheter une batterie neuve sans paiement de la dite consigne.

– Le trafic aérien commercial continue son trend haussier. A fin octobre, l’Office national des aéroports relève une progression de 3,04 pc par rapport au même mois de l’année précédente. Ainsi plus de 1,58 million de passagers sont rentrés par les aéroports marocains. la plus forte hausse a été observée au niveau de l’aéroport Fès Saiss, qui a enregistré le passage de 81.284 voyageurs.

Al Bayane.:

– Noureddine Miftah, directeur de publication de l’hebdomadaire arabophone « Al Ayam », a été réélu, vendredi à Casablanca, président de la Fédération marocaine des éditeurs de journaux (FMEJ) pour un troisième mandat, au terme de la 7ème Assemblée générale ordinaire de la fédération. Cette assemblée a été consacrée à l’élection des 27 membres du nouveau conseil fédéral et des 12 membres du nouveau bureau de la fédération ainsi qu’à l’approbation des rapports moral et financier au titre de l’ancien mandat.

– L’essor remarquable que connaissent les provinces du sud du Maroc sur tous les plans a été mis en relief par l’Oxford Business Group dans son rapport 2015 qui vient de paraître. Le rapport met ainsi en exergue les atouts de ces provinces qui offrent aux investisseurs étrangers d’importantes opportunités d’affaires dans plusieurs secteurs porteurs, indique le rapport. Le rapport retrace la mutation rapide et impressionnante que connaît cette région où de gros investissements ont été injectés par l’Etat et le secteur privé.

Libération.:

– Le premier secrétaire du parti de la Rose, Driss Lachgar, a affirmé à l’ouverture d’un séminaire organisé par le groupe socialiste à la Chambre des représentants sur « La proposition d’autonomie comme solution au conflit artificiel autour du Sahara marocain », que « le Maroc est un pays de diversité et l’on ne peut pas le réduire en une seule dimension ». Selon lui, la régionalisation élargie nécessite l’élaboration des programmes participatifs de développement offrant des opportunités aux acteurs locaux en vue de s’approprier les propositions de développement et contribuer ainsi à la promotion du plan d’autonomie comme solution juste, équitable et durable au dossier du Sahara marocain.

– Des baisses ont été enregistrées dans plusieurs secteurs au Maroc récemment. De celle de l’activité portuaire globale à celle touristique en passant par celles du parc global de la téléphonie et de la consommation du ciment, la note de conjoncture pour le mois de novembre 2015 de la Direction des études et des prévisions financières (DEPF) relevant du ministère de l’Economie et des finances, ne se veut pas exhaustive. Ainsi elle explique, notamment, que l’activité portuaire globale a accusé une baisse de 3,4 pc et les ventes du ciment ont régressé de 1,4 pc à fin septembre 2015.

L’Economiste.:

– Exigé par le patronat, l’IS progressif a été écarté car le manque à gagner immédiat pour le Trésor aurait été de 1,5 milliard de dirhams. Pour le compenser, le gouvernement aurait été contraint de relever le taux de droit commun à 33 pc ! Un niveau jugé trop élevé et pénalisant pour l’entreprise. Surtout que l’essentiel des recettes de l’IS est généré par 3 pc des entreprises. Un niveau qui n’a pas connu de changement au cours des dernières années renvoyant aux difficultés auxquelles se heurte le fisc pour élargir l’assiette.

– Pour doter les élèves des compétences de base, un nouveau curriculum pour les quatre premières années du primaire sera testé cette année dans 82 établissements (un par délégation). Un guide sur la nouvelle méthodologie d’apprentissage de la lecture dans les deux premières années du primaire sera également élaboré, de même qu’un nouveau kit de formation initiale des enseignants au sein des Centres régionaux de formation (CRMEF). Un programme de soutien scolaire sera, en outre, testé.

Assabah.:

– Le ministre de l’Education nationale et de la formation professionnelle affirme, dans un entretien accordé au journal, que le gouvernement poursuit la mise en œuvre des mesures de réforme du système éducatif issue de la vision stratégique du Conseil supérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique. Rachid Benmokhtar indique que son département a affaire à des problématiques majeures héritées du passé, auxquelles il s’efforce de trouver des solutions au court et moyen termes, dont la méthode et la démarche de l’enseignement de la langue française dans l’enseignement primaire.

– Mohamed Benchad, coordinateur national des médecins internes et résidents, affirme que les médecins ont décidé de saisir les tribunaux après avoir senti que le ministère de la santé campe sur ses positions. Ces médecins vont recourir à la justice pour amener le ministère à verser leurs indemnités de permanence et à renoncer à d’autres points, déclare-t-il.

Al Alam.:

– Le secrétaire général du parti de l’Istiqlal, Hamid Chabat, a signalé devant les membres du conseil national que son parti traverse une étape sensible, appelant à prendre en compte l’intérêt, l’unité et l’avenir du parti. Il a préconisé de « mettre le cap sur l’avenir, avec optimisme et ambition, pour augmenter les chances du parti de s’approprier les conditions du succès ».

– Le groupe istiqlalien lors de la séance des questions orales: La députée Khadija Zoumi a estimé que « le manque de vision et de stratégie a transformé le ministère de l’Education nationale en pépinière qui forme et fournit des chômeurs ». Sur un autre sujet, le député Naama Mayara a qualifié le redéploiement des fonctionnaires des administrations et des établissements publics d’une « épée de Damoclès » sur ceux-ci. Abdeslam Lebbar a souligné, à cet égard, que le fonctionnaire ne peut pas être rentable s’il ne se sent pas stable.

Bayane Al Yaoum.:

– Sa Majesté le Roi Mohammed VI a été reçu, vendredi à l’Elysée, par le Président de la République française, François Hollande, indique un communiqué du Cabinet Royal. Au cours de cet entretien, les deux chefs d’Etat ont marqué la détermination partagée de la France et du Maroc à mener ensemble le combat contre le terrorisme et la radicalisation et à œuvrer à la résolution des crises régionales et internationales. Le Président de la République française a remercié Sa Majesté le Roi Mohammed VI pour l’assistance efficace apportée par le Maroc à la suite des attentats ayant eu lieu à Paris.

– Les centres de visite technique des véhicules font l’objet de vastes campagnes d’inspection pour vérifier leur respect du cahier des charges mis en place depuis l’entrée en vigueur du nouveau système de contrôle technique. Selon des sources du ministère, 55 opérations de vérification ont été effectuées, entraînant la fermeture de 25 centres et la suspension de 20 contrôleurs techniques.

Al Haraka.:

– Mokhtar Ghambo, député du parti du Mouvement populaire, a appelé à réviser le découpage électoral et le mode de scrutin de manière à prendre en compte les dimensions régionale, économique, sociale et culturelle. Lors d’une intervention au nom du groupe parlementaire de son parti, Ghambo a souligné la nécessité d’adopter la transparence en matière de gestion des marchés publics relatifs au lotissement des terrains à usage d’habitation.

Al Mounaataf.:

– Echec des tentatives du gouvernement visant à arracher une trêve avec les syndicats. La décision d’une marche nationale et d’un rassemblement ouvrier est maintenue. Au moment où le gouvernement a approuvé des projets de décrets visant à calmer les ardeurs des syndicats qui ont tracé une série d’actions, ces derniers ont maintenu leur décision d’organiser une marche nationale, le dernier dimanche du mois prochain, et un rassemblement ouvrier le 8 du même mois.

Akhbar Al Yaoum.:

– Le secrétaire général du parti de l’Istiqlal, Hamid Chabat, a réussi à contenir la colère provoquée par sa gestion du parti. Il est parvenu à s’en sortir après que le conseil national a décidé de reporter tout congrès jusqu’à la tenue des prochaines élections législatives. D’autre part, la direction du Parti de la justice et du développement a salué la décision du PI de se distancier du Parti authenticité et modernité.

– La 7ème Assemblée générale ordinaire de la Fédération marocaine des éditeurs de journaux (FMEJ) a été dominée par le débat qu’a suscité le projet de loi relatif au Code de la presse, présenté devant le Parlement par le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi. Les intervenants ont été unanimes à exprimer leur rejet de ce nouveau texte, et appelé à lancer un plan d’action pour le contrer et faire en sorte qu’il soit conforme à l’esprit de la Constitution de 2011. Les membres de la Fédération ont tiré à boulets rouges sur le projet qui marque, selon eux, une grande régression par rapport à la situation actuelle.

Al Massae.:

– Quelque 10.000 enseignants stagiaires formés dans 41 Centres régionaux des métiers de l’éducation et de la formation ont menacé d’une année blanche en cas de non retrait de deux décrets du ministère de l’Education, dont le premier les prive de l’embauche après la fin de leur formation et le second réduit à moitié le montant de la bourse qui leur est octroyée (1.200 Dh), selon les propos des membres de la Coordination nationale des enseignants stagiaires de Fès, tenus lors d’une conférence de presse au siège de la CDT.

– Sur demande des députés, le premier président de la Cour des comptes Driss Jettou présentera, mercredi devant la commission de contrôle des finances publiques à la Chambre des représentants, son rapport sur « la gestion déléguée des services publics locaux » élaboré depuis un an. Sa présence coïncide avec le débat intéressant le secteur de la gestion déléguée, en particulier dans la ville de Tanger qui a connu des protestations à cause de la cherté des factures de la société « Amendis ».

Al Ahdath Al Maghribia.:

– Le ministre délégué chargé de la Fonction publique et de la modernisation de l’administration, Mohamed Moubdi, a présidé, samedi à Salé, la 4ème rencontre des secrétaires généraux des ministères pour débattre de la mobilité des fonctionnaires et l’embauche par contrat au sein de l’administration publique. Cette rencontre constitue un espace de concertation autour des questions relatives à la modernisation et la réhabilitation de l’administration.

– Le directeur général de l’Administration des douanes et impôts indirects, Zouhair Chorfi, a adressé un courrier à Mohamed Hussein Al-Amoudi, président du groupe Corral détenteur de la majorité des actions de la Samir, pour l’informer de sa volonté d’entamer des négociations concernant la dette que doit la Samir à l’Administration des douanes et impôts indirects sur la base de certaines conditions, notamment la nécessité de présenter des garanties qui couvrent la dette de la Samir estimée à 13 milliards de dirhams.

Al Ittihad Al Ichtiraki.:

– Le volume des investissements accordés depuis 1976 par le Fonds Abou Dhabi pour le développement (ADFD), au nom du gouvernement de l’Etat des Emirats Arabes unis, en financement de projets de développement au Maroc, s’élève à 7,3 milliards de dirhams émiratis (environ 2 milliards de dollars). Selon un rapport publié samedi par l’agence de presse émiratie WAM, ces investissements se répartissent entre prêts et dons, accordés à 64 projets de développement, notamment dans les secteurs des transports, des infrastructures, des télécommunications, de l’eau potable, de l’habitat, de la santé, de l’enseignement, de l’agriculture et de l’électricité. Le Fonds a notamment contribué au financement de plusieurs projets structurants au Maroc, en particulier la ligne ferroviaire à grande vitesse Tanger-Casablanca et le Port Tanger-Med.

Attajdid.:

– Le Maroc est sur le point de marquer l’histoire avec la mise en opération prochaine de la première phase du Parc solaire de Ouarzazate, l’un des plus grands complexes au monde, a affirmé la Banque mondiale dans un article publié sur son site électronique. « Le Maroc est en passe de marquer l’histoire lorsque la première phase de l’un des plus grands parcs solaires du monde commence à générer de l’électricité », a souligné l’institution de Bretton Woods, relevant que cette phase, baptisée « Noor I », permettra de produire suffisamment d’énergie pour plus d’un million de Marocains avec la possibilité d’exportation vers l’Europe.

Rissalate Al Oumma.:

– La presse internationale, en particulier française, a continué de commenter le soutien important apporté par les services de sécurité marocains à leurs homologues français et qui a permis, selon des sources concordantes, de déjouer une attaque terroriste d’envergure après l’identification du lieu et de l’identité du cerveau des attentats qui ont visé Paris.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *