Revue de presse marocaine du 23/10/2012

0 commentaires, 23/10/2012, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres à la Une de la presse quotidienne de ce mardi:.

+AUJOURD’HUI LE MAROC+:.
-El Ouafa veut expulser les squatteurs des logements de fonction: Le ministère de l’Education nationale demande aux fonctionnaires concernés de remettre à l’administration dans les plus brefs délais les logements qu’ils occupent. Les « squatteurs » des logements de fonction relevant du ministère de l’Education nationale sont dénoncés. Mohamed El Ouafa se livre au même exercice que Aziz Rebbah et dresse la liste des fonctionnaires squatteurs. Le ministre affirme que cette décision a été prise après avoir épuisé toutes les procédures légales et administratives en vigueur dans le pays. El Ouafa informe, dans ce sens, l’opinion publique de cette nouvelle mesure qui risque de faire de nombreux mécontents et demande aux fonctionnaires concernés de remettre dans les plus brefs délais à l’administration les logements qu’ils occupent.

-Neuvième congrès de l’USFP: Zaidi rejoint la liste des candidats pour la succession de Radi. A l’approche du 9ème congrès de l’USFP, prévu le 14 décembre, la compétition s’intensifie dans la course au Premier Secrétariat. Ahmed Zaidi, chef du groupe parlementaire du parti de la Rose, vient de rejoindre la liste des prétendants les plus en vue, notamment l’ancien ministre de l’Education, Habib El Malki, le seul ayant annoncé officiellement sa candidature et les anciens ministres Driss Lachgar et Mohamed Achaari. Et selon les observateurs de la scène politique, Ahmed Zaidi s’impose aujourd’hui en tant que candidat sérieux capable, malgré son manque de charisme, de ratisser large parmi les militants du parti.

+L’OPINION+:.
-Franc succès de la tournée de SM le Roi dans les pays du Golfe: D’un acquis stratégique à l’autre. Pragmatisme et perspicacité. Tels sont les signes distinctifs dominants de la tournée réussie, à tous les points de vue, de SM le Roi Mohammed VI dans les pays du Golfe. Si le pragmatisme qui est le propre de la démarche royale, a été à l’origine du saut qualitatif dans les relations entre le Maroc et ses partenaires du Golfe grâce à la mise en place, en 2011, d’un partenariat stratégique, la perspicacité du Souverain a permis à ce partenariat d’entrer dans sa phase pratique et d’entamer ainsi sa mise en Âœuvre effective. La finalité étant l’optimisation de la coopération avec les pays du CCG en vue d’atteindre, à long terme et dans une logique d’intérêt réciproque, une véritable alliance.

+L’ECONOMISTE+:.
-Projet de loi de Finances/Investissement: OCP, CDG, ONEE et les autres. La hausse de l’investissement des entreprises et établissements publics se poursuivra-t-elle en 2013? Certainement, mais avec un léger ralentissement. Même si cet investissement représente, en 2011, 1,4 fois les placements du budget général de l’Etat, il n’en demeure pas moins que les prévisions de la Loi de Finances 2013 tablent sur une baisse d’environ 6 MMDH par rapport à 2012 (soit environ la paye d’un mois pour la fonction publique). Le projet de loi de Finances déposé au Parlement samedi dernier a revu légèrement à la baisse les prévisions par rapport aux années précédentes. S’il tablait en 2012 sur un investissement de 121 MMDH, il prévoit en revanche 114,3 MMDH en 2013.

-Projet du Code minier: Une véritable révolution se prépare. Les choses sérieuses commencent pour le projet du Code minier. la Fédération de l’industrie minérale a tenu lundi une réunion consacrée au projet de loi 21-09 relative aux mines. Le projet de texte avait été transmis en 2011 au Parlement avant d’être rappelé par le nouveau gouvernement comme c’est le cas pour beaucoup d’autres projets de loi, l’objectif étant de vérifier leur conformité avec les dispositions de la nouvelle Constitution et le programme politique de la majorité actuelle. Ce projet du Code minier devra donc corriger les multiples anomalies du cadre réglementaire actuel qui remonte à 1951!

+LIBERATION+:.
-En attendant la mise à niveau des gares routières: L’insoutenable calvaire des voyageurs durant les périodes de pointe. Rebelote! Même flambée des prix, même anarchie et même impunité. Le même scénario classique se répète au niveau des gares routières à la veille de l’Aid El Kébir. En effet, la remise à niveau tant attendue de ces infrastructures peine à se mettre sur les rails. Le fameux guide de bonne conduite et de gestion des gares routières ainsi que les textes juridiques et réglementaires régissant le secteur ne semblent pas vouloir quitter les tiroirs des ministères de l’Intérieur et de l’Equipement.

+AL MASSAE+:.
-Mohamed El Ouafa, ministre de l’Education nationale, fait éclater un scandale de taille: Il vient de dévoiler la liste de personnalités influentes qui occupent illégalement des logements de fonction. Parmi ces personnalités, figurent l’ancienne secrétaire d’Etat chargée de l’enseignement scolaire, Latifa El Abida, le directeur de son cabinet, ainsi que le directeur du cabinet de l’ancien ministre, Ahmed Akhchichine et des directeurs de certaines académies.

-Naissance d’une Instance qui appelle l’Etat à revoir ses rapports avec les salafistes. Ainsi, des personnalités politiques et des acteurs droits de l’Homme ont décidé de créer « l’Instance nationale pour la révision et la réintégration » qui a pour objectif de chercher de nouvelles solutions au dossier de la salafia jihadia. Pour Mustapha Grine, coordinateur de l’Instance et membre du Parti de la Renaissance et de la Vertu (PRV), cette initiative constitue une nouvelle approche pour le règlement de ce dossier.

-Le Qatar intéressé par le rachat des parts de l’opérateur Maroc Telecom et l’accueil de 15.000 travailleurs marocains qualifiés. Des responsables de l’opérateur qatari de télécommunication « Qtel », cités lundi par le +Financial Times+, ont indiqué que leur groupe aurait manifesté l’intérêt de racheter 53 pc du capital de Maroc Telecom, détenu par le Français Vivendi, ajoutant qu’ils font face à une rude concurrence de la part de l’opérateur émirati « Etisalat ».

-Le ministre de l’Intérieur, Mohand Laenser: « Les élections communales se tiendront en octobre prochain ». Le ministre a fait cette déclaration dimanche dernier en marge de la cérémonie d’hommage à feu Lahcen Lyoussi, ministre de l’Intérieur du premier gouvernement du Maroc.

+AL KHABAR+:.
-Prélèvements sur les salaires des grévistes du personnel de la justice: La Fédération nationale du secteur de la Justice, affiliée à l’UNTM, entre en ligne et refuse la décision du ministre de tutelle Mustapha Ramid, soulignant que la loi régissant le droit de grève n’a pas été encore promulguée.

-La « COMARIT » sur la voie de la faillite: Samir Abdelmoula a déposé au cours de la semaine dernière auprès du tribunal commercial de Casablanca une demande de liquidation judiciaire de la compagnie maritime qui appartient à son père, alors que les banques s’attendent à des pertes estimées à des milliards de dollars.

-Les véritables raisons de la poursuite par Christopher Ross, envoyé spécial du SG de l’ONU pour le Sahara, de sa mission de médiation: Des sources informées ont révélé que le retour de Christopher Ross intervient suite aux engagements pris par Ban Ki-Moon qui a assuré le Maroc que Ross fera dorénavant montre d’impartialité dans l’accomplissement de sa mission, ce qui signifie que l’ONU reconnaît la partialité des précédents rapports réalisés par l’émissaire onusien.

-Le Forum « Al Karama » pour les droits de l’Homme, proche du PJD, exhorte les détenus de la salafia jihadia dans les prisons marocaines à la suspension de la grève de la faim qu’ils observent depuis plus d’un mois, et la Primature entre en ligne. Ainsi, Abdelali Hamieddine, président du Forum, a indiqué que la Primature lui a promis d’examiner les revendications de ces détenus et de procéder au règlement de leur situation particulièrement après que la Délégation générale de l’Administration pénitentiaire et de la réinsertion ait, selon lui, fait montre d’une position négative dans le traitement de ce dossier.

+ASSABAH+:.
-Dossiers de corruption financière et affaires de moeurs à la délégation du ministère de l’Education nationale à Moulay Rachid-Sidi Othmane à Casablanca: La décision de relever de ses fonctions le délégué du ministère, de limoger le chef du bureau du budget et d’un ingénieur à la dite délégation et l’affectation du chef du service des affaires administratives et financières à l’Académie régionale n’étaient que la partie visible de l’iceberg des dossiers de corruption administrative et financière et des affaires de moeurs au sein de la délégation. Plusieurs sources ont affirmé l’existence de documents et de correspondances démontrant l’implication de responsables administratifs dans ces scandales qui se multiplient depuis plus de dix années.

-Dispersion violente du sit-in des greffiers à Ifrane: Mustapha Ramid, ministre de la Justice, appelé à rendre des comptes devant le Parlement. Les groupes parlementaires de l’USFP et du PAM à la Chambre des Représentants ont décidé de convoquer le ministre de la Justice à une réunion de la commission de la justice et de la législation qui sera consacrée à la responsabilité du ministre dans l’agression dont étaient victimes les greffiers lors d’un sit-in observé à Ifrane à l’appel du syndicat démocratique de la justice et aux accusations de corruption qu’il a proférées à l’encontre de parlementaires.

+AL AHDATH AL MAGHRIBIA+:.
-La « guerre » des vidéos se déclenche entre le ministre de la Justice, Mustapha Ramid et le personnel de la justice. A travers ces vidéos, chacun des deux parties veut tirer au clair les tenants et aboutissants de la dispersion des manifestants qui ont observé un sit-in devant l’école nationale forestière d’ingénieurs à Ifrane. A ce propos, le ministère a affirmé que les forces de l’ordre n’ont pas eu recours à la violence et que la manifestation n’a pas été dispersée, faisant savoir qu’il va confirmer ses dires avec une vidéo tournée sur place.

-Le RNI s’apprête à demander un amendement constitutionnel de la Chambre des conseillers. Selon des dirigeants au sein du parti de la Colombe, le bureau exécutif se penchera sur l’élaboration d’une note à ce sujet après que les responsables RNIstes se soient convaincus de la nécessite de cet amendement, quelques jours seulement après l’ouverture de la session parlementaire d’automne.

-Les éléments du polisario rejoignent les organisations terroristes au Mali, deux jours après une réunion internationale de haut niveau à Bamako, destinée à peaufiner une stratégie de reconquête militaire du nord du Mali.

+ANNAHAR AL MAGHRIBIA+:.
-Les infirmiers, qui poursuivent leurs études de deuxième cycle à l’Institut de formation aux carrières de Santé, décident d’intenter une action en justice contre le ministre de la Santé, El Houssein El Ouardi en raison de leur privation du droit d’intégrer l’échelle 10 conformément aux lois en vigueur, dénonçant à cet égard la « connivence » entre les ministères de la Santé et de l’Economie et des Finances.

-Des personnes décédées, rayées de la liste des fonctionnaires du ministère de l’Education nationale, occupent toujours des logements de fonction: Mohamed El Ouafa, ministre de tutelle, a rendu public la liste des personnes qui occupent illégalement des logements de fonction et administratifs, dont des personnes décédées, parties à la retraite ou qui avaient bénéficié de l’opération du départ volontaire, ou qui avaient même été affectées dans d’autres villes mais qui continuaient à occuper ces logements.

+AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI+:.
-Les « slogans » du programme gouvernemental ne figurent pas dans le projet de loi de Finances 2013: Le taux de croissance annuel de 7 pc est tombé à l’eau et les nouvelles et larges prérogatives dont jouissent le Chef du gouvernement conformément aux dispositions de la Constitution n’ont pas contribué à la lutte contre l’économie de rente, un slogan qui a été brandi lors de la campagne électorale du parti aux commandes de l’Exécutif.

+AL ALAM+ :.
-L’hebdomadaire français +Le Nouvel Observateur+ publie des informations selon lesquelles des jihadistes auraient « ouvert une brèche » dans le mur de sécurité que le Maroc a fait construire le long des frontières mauritanienne et algérienne: Les autorités marocaines gardent toujours le silence et aucune réaction officielle n’a été enregistrée à ce sujet.

-Le scénario libyen se reproduit: Les mercenaires du polisario rejoignent par des dizaines le Nord du mali pour combattre les occidentaux au cas où une force miliaire étrangère serait envoyée dans la région.

+BAYANE AL YAOUM+:.
-Les Qataris s’apprêtent à s’emparer de Maroc Telecom aux dépens des Emiratis. Selon des sources concordantes, le groupe de télécommunication « Qtel » serait sur le point de présenter une offre au groupe français Vivendi pour racheter 53 pc du capital de Maroc Telecom.

-Réunion mouvementée en perspective à l’occasion de la session d’octobre du Conseil de la ville de Rabat: Des conseillers menacent de lever le voile sur des irrégularités et des scandales dans le cadre de l’exploitation du domaine public au cours de cette session, qui se tiendra ce mardi.

+RISSALAT AL OUMMA+:.
-Bassima Hakkaoui, ministre de la Solidarité, de la femme, de la famille et du développement social, prive les fonctionnaires de l’Entraide nationale de percevoir leurs salaires de manière anticipée à l’occasion de Aïd Al-Adha, alors que l’Entraide nationale, qui relève du ministère est dotée d’un budget autonome. Selon le secrétaire national du syndicat du personnel de l’Entraide nationale, cette attitude des responsables vient consacrer davantage la tension sociale.

-Mohamed El Ouafa, ministre de l’Education nationale, publie la liste des personnes occupant illégalement des logements fonctionnels et administratifs: l’ancienne secrétaire d’Etat chargée de l’enseignement scolaire, Latifa El Abida exprime son étonnement de voir son nom figurer sur cette liste et se refuse à tout commentaire sur cette affaire.

-Le projet de la loi de Finances 2013 sera présenté mercredi devant les parlementaires. Ses grandes lignes font ressortir des données « politiciennes » qui manquent de précision et de réalisme, puisque la réalisation du taux de croissance de 4,5, fixé par le gouvernement, dépendra d’une bonne saison agricole, de l’amélioration de la situation économique dans la zone euro, et du développement des investissements.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *