Revue de presse marocaine du 23/02/2015

0 commentaires, 23/02/2015, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux des Revue de presse marocaine titres développés par les quotidiens paraissant lundi 23 février 2015:

Le Matin.:

– Quatrième session du comité conjoint chargé du suivi de l’ALE: Les Etats-Unis optimistes sur l’évolution de l’accord de libre-échange avec le Maroc. Neuf ans après son entrée en vigueur, le bilan de l’accord de libre-échange entre le Maroc et les Etats-Unis est qualifié de positif par la partie américaine. En visite au Maroc dans le cadre de la quatrième session du Comité conjoint Maroc-USA chargé du suivi de cet accord, l’adjoint du représentant des Etats-Unis au commerce pour l’Europe et le Moyen-Orient, Daniel L. Mullaney, affiche sa satisfaction de l’évolution enregistrée tant au niveau des exportations que des investissements, estimant qu’il serait erroné de juger cet accord uniquement sur la base du déficit commercial (au détriment du Maroc).

– Profession paramédicale: Le secteur infirmier fait peau neuve. Après de longues années d’attente, l’exercice de la profession paramédicale connaîtra bientôt des changements importants. En effet, le projet de loi relatif à l’exercice des professions infirmières vient d’être adopté jeudi dernier par le Conseil de gouvernement. Ce texte, qui concerne six professions paramédicales (infirmiers polyvalents, en anesthésie réanimation, en psychiatrie, en gériatrie, en soins d’urgence et soins intensifs et en pédicure-podologie) propose un nouveau cadre juridique qui comblera un grand nombre de carences de la profession afin de protéger la santé des citoyens et garantir une offre de soins de qualité.

Aujourd’hui le Maroc.:

– Reprise aujourd’hui du dialogue social avec une réunion de trois jours sur la réforme de la CMR: Boussaid et les syndicats ouvrent le bal. La nouvelle feuille de route du dialogue social est dévoilée. Une feuille de route un peu revue et corrigée. Alors que les syndicats parlaient à l’issue du dernier round de quatre commissions tripartites, dans la nouvelle feuille de route il n’est plus question que de trois axes de travail et donc trois commissions. L’on ignore pour le moment si l’une des commissions déjà annoncées a été absorbée par une autre mais ce qui est sûr en tout cas, c’est qu’un nouveau round démarre aujourd’hui. Selon une source proche du chef du gouvernement, cette réunion sera consacrée à la question épineuse de la réforme du régime civil des pensions de retraite au sein de la Caisse marocaine des retraites (CMR). Il semble que les deux parties, à savoir le gouvernement et les syndicats, soient décidées à trouver un accord définitif quant à cette question.

– Jouahri et Ramid joignent leur force: Bientôt un code de la médiation bancaire. L’annonce a été faite jeudi dernier par le ministre de la Justice et des libertés, Mustapha Ramid. « Nous avons décidé d’élaborer un code pour ce type de médiation, vu les spécificités qu’il représente », a-t-il annoncé à l’occasion d’une journée d’étude autour de la médiation dans le secteur bancaire tenue à l’Institut supérieur de la magistrature à Rabat. « Le Maroc dispose d’un cadre législatif adapté mais a besoin d’évoluer », a noté le ministre. Ces solutions alternatives de résolution des litiges connaissent un engouement sans précédent de la part du milieu des affaires ces dernières années, boosté par la dynamique de l’économie nationale. Eviter le recours à la justice et opter pour des issues à l’amiable est, selon le ministre, un recours pour un nombre de plus en plus croissant des personnes.

L’Economiste.:

– L’incroyable excédent du Trésor. Bon démarrage pour les Finances publiques. Pour la première fois depuis plusieurs années, le Trésor dégage un excédent de 5,2 milliards de DH dès le premier mois de l’année. C’est 75 pc de la paie mensuelle des agents de l’Etat. Ceci, malgré la baisse de la fiscalité indirecte sur les produits énergétiques. Le produit de la TVA et de la TIC s’est inscrit en forte baisse: 40,6 pc. L’année dernière, ces deux impôts ont renfloué les caisses de l’Etat à hauteur de 46,5 milliards de DH.

Al Bayane.:

– Cinquième Forum de la Gauche arabe. Un communiqué final a été adopté à l’issue de deux jours de débats sur la situation explosive dans la région du fait de l’intervention impérialiste sous le commandement américain et des activités des groupes terroristes qui font peser de grave dangers sur tous les pays. Les participants ont salué le rôle de la Gauche et des forces démocratiques dans les changements sociaux au Maroc et en Tunisie, et leur contribution efficace dans le développement de l’expérience démocratique, à travers un processus de longue haleine et à multiples manifestations du système démocratique et des différentes formes de coordination avec les groupes progressistes et démocratiques pour la défense des causes nationales et aspirations des masses populaires, chacun à partir de sa position dans l’opposition ou dans le gouvernement.

– Le ministre de la Santé à Driouch, Midar, Figuig et Nador: La proximité sanitaire. Le ministre de la Santé, Houcine Louardi, a effectué une tournée d’inspection des différentes structures sanitaires de plusieurs provinces de l’Oriental dont Driouch, Midar, Figuig et Nador. Cette visite lui a permis de cerner de visu les points forts et faibles du système sanitaire de ces régions. C’était l’occasion pour les élus, les parlementaires, les présidents des communes et les associations d’exposer devant le ministre de la Santé leurs préoccupations et attentes en ce qui concerne l’accès aux soins, les ressources humaines et tous les besoins sanitaires de cette région.

L’Opinion.:

– Accord de Libre échange Maroc – USA: « Peut faire mieux! ». Le Comité conjoint Maroc-USA, chargé du suivi de l’Accord de libre-échange (ALE) conclu entre le Maroc et les Etats-Unis, est à sa quatrième session. La session de vendredi dernier à Rabat s’inscrit dans la continuité de celle tenue en décembre 2012 à Washington et a permis aux deux partenaires de procéder à une première évaluation des neuf années de mise en œuvre de l’ALE et de dégager une sorte de feuille de route devant tracer les contours des actions à mener dans le futur. Au fait, l’enjeu consiste, à travers ce premier bilan, à explorer les pistes et moyens à même d’insuffler une nouvelle impulsion aux relations commerciales dans la perspective de mieux répondre aux objectifs visés et de faire de ce partenariat un catalyseur de rapprochement de deux communautés d’affaires et de développement du commerce bilatéral et des flux des investissements.

– Conjoncture: Les industriels aspirent à une amélioration de leur production et ventes. Les industriels s’attendent globalement à une amélioration aussi bien de la production que des ventes, estime Bank Al-Maghrib (BAM), qui vient de publier les résultats de son enquête mensuelle de conjoncture dans l’industrie pour le mois de janvier. Les industriels des « chimiques et para chimiques » et de « l’agroalimentaire » déclarent ne pas avoir de visibilité quant à l’évolution de l’activité et des ventes, indique la Banque centrale. En janvier, la production industrielle a connu une baisse dans l’ensemble des branches, à l’exception des industries « mécaniques et métallurgiques », note l’enquête. Le taux d’utilisation des capacités (TUC) s’est établi à 64 pc, soit quasiment le même niveau que le mois précédent, relève la Banque centrale, ajoutant que cette stabilisation recouvre une baisse dans la « chimie et parachimie » et l' »électrique et électronique » et une hausse dans la « mécanique et métallurgique ».

Libération.:

– Le ministre de la Justice et des libertés, Mustapha Ramid, vient de menacer, à nouveau, le Syndicat démocratique de la justice (SDJ) d’opérer des retenues sur les salaires des fonctionnaires du secteur qui prendraient part à la grève du mercredi 24 février courant. Dans un communiqué rendu public la fin de semaine écoulée, le ministre a affirmé que son département « agira avec la fermeté nécessaire comme il l’a toujours fait en appliquant ce que la loi dispose » et procédera à des ponctions sur les émoluments des grévistes.

– Le continent africain en quête d’investissements. La troisième édition du Forum international Afrique Développement a connu un franc succès, durant deux jours, dans la capitale économique. Ce sont près de 2.000 participants qui ont répondu présent à l’événement dont le point d’orgue était le marché africain de l’investissement. L’occasion était donc propice aux rencontres et aux échanges pour les 1.200 opérateurs économiques et institutionnels de 15 pays africains qui ont pris part à ce Forum placé sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI.

Akhbar Al Yaoum Al Maghribia.:

– Le secrétaire général du gouvernement, Driss Dahak, accorde aux ministres et hauts responsables une semaine pour déclarer leur patrimoine. Deux circulaires du Secrétariat général du gouvernement ont été publiées vendredi dernier, dont l’une appelle les ministres à présenter, dans les plus brefs délais, les listes de biens qu’ils ont acquis depuis leur nomination. L’autre circulaire annonce qu’il sera procédé au recensement des noms et des biens des responsables administratifs, pour les transmettre à la plus haute instance judiciaire chargée de contrôler les dépenses publiques.

– Le président du groupe PJD à la Chambre des représentants, Abdellah Bouanou, accuse l’opposition de prolonger délibérément le mandat du Conseil supérieur de la magistrature à l’instar de ce qu’elle a fait pour la Chambre des conseillers. Bouanou a estimé, dans une brève déclaration au journal, que l’opposition « prend à la légère » la loi organique relative au Conseil supérieur du pouvoir judiciaire, ajoutant que cela va amener à l’application des dispositions transitoires prévues par l’article 178 de la Constitution qui stipule que « le Conseil supérieur de la magistrature, actuellement en fonction, continuera d’exercer ses attributions jusqu’à l’installation du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire prévu par la présente Constitution ».

Al Massae.:

– Le courant de Zaidi se sépare officiellement de l’USFP et annonce la création d’un nouveau parti. Le courant « Ouverture et Démocratie » a tranché sur le projet de rupture avec l’USFP. Abdelali Doumou a indiqué, lors d’une rencontre qui a réuni les membres de ce courant samedi à Bouznika, que les préparatifs ont commencé pour créer un nouveau parti dont le congrès constitutif se tiendra dans deux ou trois mois. Doumou a accusé l’actuelle direction du parti de la rose d’agir de façon « individualiste et autoritaire » et de détourner le parti de sa mission sociale.

– Le ministre de la Justice et des Libertés menace d’opérer des retenues sur les salaires des greffiers affiliés au Syndicat démocratique de la justice (SDJ) qui prendraient part à la grève de mercredi prochain. Dans un communiqué rendu public la fin de semaine dernière, le ministre a affirmé que son département « agira avec la fermeté nécessaire comme il l’a toujours fait en appliquant ce que la loi dispose ».

Al Ittihad Al Ichtiraki.:

– Le premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachgar, a appelé, samedi à l’ouverture des travaux du 3ème congrès provincial de Tiznit, à s’ouvrir sur toutes les compétences jeunes et féminines lors des prochaines échéances. Il a également appelé les élus ittihadis à poursuivre leurs efforts pour le développement du monde rural.

– L’USFP tire la sonnette d’alarme quant à la dégradation de l’environnement à Taounat. Dans le communiqué final sanctionnant les travaux du congrès provincial de l’USFP à Taounat, le parti a déploré la faiblesse des infrastructures de base et des différents réseaux (réseau électrique, routier, d’assainissement…) dans la province et la rareté des espaces culturels, sportifs et sociaux.

Al Alam.:

– Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, a brossé un tableau reluisant de la liberté de presse au Maroc, affirmant que 2015 sera une année « décisive ». Le gouvernement envisage l’instauration d’un mécanisme efficace pour la protection des journalistes lors de l’exercice de leur travail, a-t-il fait savoir lors d’une rencontre tenue la semaine dernière.

– Le secrétaire général du parti de l’Istiqlal, Hamid Chabat, met en garde contre « la dégradation continue de la situation politique, économique et sociale à cause de la mauvaise gestion du gouvernement ». Chabat, qui était l’invité de l’émission « Nouqtat Nidam » diffusée par une chaîne arabe, a estimé que le parti de l’Istiqlal dispose de tous les moyens et les potentialités lui permettant d’occuper le devant de la scène politique lors des prochaines échéances.

Al Haraka.:

– Le ministre délégué auprès du ministre de l’Education nationale et de la formation professionnelle, Abdelâdim El Guerrouj, a souligné le rôle central que jouent les ressources humaines pour asseoir les bases du développement dans les pays maghrébins, à la lumière des défis d’ordre sécuritaire, économique, social et spirituel auxquels fait face à la région. Le ministre s’exprimait lors de la 14ème session de la commission ministérielle de l’Union du Maghreb Arabe (UMA) chargée des ressources humaines, dont les travaux ont pris fin vendredi soir à Nouakchott.

– Le Maroc est un pays pionnier en Afrique en matière de gestion des affaires de ses ressortissants établis à l’étranger, a affirmé, samedi à Casablanca, Issiaka Konaté, directeur général des Ivoiriens de l’extérieur. La Côte d’Ivoire souhaite se baser sur l’expérience du Royaume, en l’occurrence celle du Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME), pour comprendre et mieux organiser sa diaspora, a souligné le responsable ivoirien, qui s’exprimait lors d’une conférence de presse conjointe avec le secrétaire général du CCME, Abdellah Boussouf, et le directeur du cabinet du ministre ivoirien de l’Intégration africaine et des Ivoiriens de l’étranger, Diamoutene Alassane Zié.

Assabah.:

– Le président du Conseil économique, social et environnemental (CESE), Nizar Baraka, attire l’attention sur « l’anarchie » provoquée par les autorisations exceptionnelles en matière d’urbanisme. Une étude élaborée par la Conseil et publiée en fin de semaine dernière sur le site du Secrétariat général du gouvernement a souligné que le phénomène de la bétonisation a empiété sur une superficie de 900 ha dédiés initialement à des installations d’utilité publique, dont 420 ha d’espaces verts.

– Le Commissaire européen à l’environnement, aux affaires maritimes et à la pêche, Karmenu Vella, a indiqué, dans une déclaration au journal, que son choix d’effectuer son premier déplacement hors l’Union européenne au Maroc, à l’occasion de l’organisation du Salon Halieutis à Agadir, s’explique par sa volonté de rencontrer des ministres marocains et africains et d’exposer l’expérience réussie de partenariat entre l’Union européenne et le Maroc.

Al Ahdath Al Maghribia.:

– Un blocage au sein de la commission de la justice, de la législation et des droits de l’Homme à la Chambre des représentants gèle des lois relatives à la réforme de la justice. L’attachement des parlementaires à leur droit de prendre un congé d’un mois a ralenti le travail de cette commission. Il semble que le projet de loi organique relatif au Conseil supérieur du pouvoir judiciaire, programmé à l’ordre du jour de cette commission, de même que le projet de loi relatif au statut des magistrats, approuvé par le dernier Conseil des ministres, ne verront pas le jour de sitôt puisqu’il n’existe pas encore de vision claire concernant leur programmation et leur discussion.

– Le Parti de la justice et du développement (PJD) réitère son refus de l’utilisation de l’arabe dialectal dans l’enseignement. Une semaine après la tenue de sa rencontre politique mensuelle autour de la réforme du système d’éducation et de formation, le secrétariat général du parti de la lampe a publié, dimanche, un communiqué annonçant solennellement son refus de l’introduction de l’arabe dialectal dans l’enseignement. Le PJD a, en revanche, souligné la nécessité de réhabiliter les deux langues nationales, ce qui revient à considérer la langue arabe comme la langue d’enseignement durant tout le cursus scolaire, mais aussi de promouvoir la langue amazighe afin qu’elle occupe la place qui lui échoit dans le système éducatif.

Al Assima Post.:

– La quatrième rencontre nationale du courant « Ouverture et démocratie », tenue samedi dernier, était destinée à l’approbation de la création d’un nouveau parti et la formation d’une commission préparatoire chargée de l’organisation du congrès constitutif avant le 15 mai prochain, a fait savoir Abdelali Doumou, leader de ce courant. Le nouveau parti porterait l’un des trois noms proposés par des membres du courant, à savoir l’Union socialiste démocratique, le Parti démocratique socialiste ou Al Badil addimocrati (alternative démocratique).

– Le ministère de l’Education nationale et de la formation professionnelle a indiqué qu’un Observatoire national de lutte contre la violence en milieu scolaire a été créé récemment, avec pour mission d’identifier et d’assurer le suivi des cas de violence et de lancer un système informatique permettant de dénoncer les cas de violence qui se produisent tant au sein des établissements scolaires que dans leur entourage.

Rissalat Al Oumma.:

– Congrès régional de l’organisation de la jeunesse constitutionnelle à Marrakech: Ahmed Benna, membre du bureau de l’Union constitutionnelle (UC) a appelé les jeunes à une action continue et une participation efficiente en vue de consolider l’édifice démocratique du pays. De son côté, le secrétaire général national de la jeunesse constitutionnelle, Anouar Ezzine, a affirmé que la voie demeure toujours ouverte devant les jeunes en vue d’une participation efficace au processus de développement au Maroc.

– Le secrétaire général de l’Union marocaine du travail (UMT), Miloudi Moukharik, a affirmé, samedi à Lâayoune, que l’UMT s’engage à défendre les revendications justes et légitimes de la classe ouvrière dans les provinces du Sud du Royaume. Dans une déclaration à la presse, en marge de l’ouverture du 4ème congrès régional de l’Union régionale des syndicats des provinces sahariennes (affilié à l’UMT), Moukharik a noté que cette centrale syndicale n’a cessé d’appeler le gouvernement à satisfaire les revendications des travailleurs dans toutes les provinces et régions du Royaume.

Attajdid.:

– Les chantiers de réforme initiés par le gouvernement depuis trois ans, notamment dans les domaines financier, économique et social, sont menés selon une approche progressive, responsable et sans atermoiement, a indiqué Driss El Azami El Idrissi, membre du secrétariat général du Parti de la justice et du développement (PJD). Le gouvernement a lancé ces importantes réformes afin de soutenir les investissements et le développement, créer des opportunités d’emploi, rétablir les équilibres socio-économiques, appuyer les catégories démunies et préserver les droits acquis, a-t-il indiqué.

– Le forum Azzahraa pour la femme marocaine a lancé, samedi à Rabat, des concertations afin d’établir un mémorandum proposant des amendements au Code pénal dans le but de protéger la femme et de préserver sa dignité. Les recommandations issues de cette journée d’étude insistent sur l’impératif d’élaborer une conception de la réforme pénale qui respecte le principe de l’égalité, d’approfondir la recherche dans les questions en rapport avec le Code pénal et d’harmoniser l’arsenal juridique afin de protéger l’institution familiale.

Assahra Al Maghribia.:

– Le Plan Maroc Vert est une stratégie globale qui traite des perspectives du développement économique et des questions sociales, a affirmé, vendredi à Paris, le ministre français de l’Agriculture, Stéphane Le Foll. Ce programme a une triple perspective à savoir la question du développement économique, la durabilité de l’activité économique et la dimension sociale, a souligné le ministre français dans une déclaration à la presse marocaine en marge du Forum international « Agriculture et changement climatique ».

– Fort de ses institutions démocratiques, le Maroc est un pays « stable politiquement et émergent économiquement », a souligné l’ambassadeur du Maroc en Espagne, Mohammed Fadel Benyaich, lors de l’ouverture, samedi à Séville, du Forum économique et entrepreneurial Maroc-Andalousie. L’image du Maroc comme un pays stable et fort de ses institutions démocratiques et de la réussite de son processus de modernisation et de ses réformes, qui ont touché tous les secteurs lors des 15 dernières années, a été renforcée davantage dans un contexte marqué par les évènements ayant perturbé la situation politique et sociale dans plusieurs pays arabes, a précisé le diplomate.

Bayane Al Yaoum.:

– L’opération d’inscription sur les listes électorales, qui s’est achevée le 19 février courant, s’est soldée par le dépôt de 1.883.363 demandes d’inscription et de transfert d’inscription, a annoncé vendredi la commission centrale chargée du suivi des élections.

– Les participants au 5ème colloque des partis de la Gauche arabe, dont les travaux ont pris fin samedi, ont salué les rôles joués par la gauche au Maroc et en Tunisie pour le développement de l’expérience démocratique, tant au sein de l’opposition que du gouvernement. Ils ont par ailleurs vivement condamné le terrorisme pratiqué par Daech et insisté que la démocratie demeure le meilleur moyen de pratiquer le pouvoir et de mettre afin aux confrontations politiques.

Al Mounaataf.:

– Le Maroc a remporté, jeudi à Vienne, le prix 2014 « Image de pays » pour la région Mena, décerné par Media Tenor, un groupe mondial spécialisé dans la recherche et l’analyse des médias. Le prix 2014 a été remis à Vienne au ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, lors d’une cérémonie organisée à cette occasion. »Le Maroc s’est développé dans chacun des aspects (critères de l’analyse), soulignent les organisateurs.

– Le secteur de l’aviculture a totalisé en 2014 un volume de production de 534.000 tonnes, un chiffre d’affaires de 19,4 milliards DH (MMDH) et des investissements de l’ordre de 7,4 MMDH, selon l’Association nationale des producteurs des viandes de volailles. Le Marocain consomme 16,9 kg de viande de volailles par an, ont fait savoir les représentants de l’association lors d’une conférence de presse organisée vendredi à Mohammedia.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *