Revue de présse marocaine du 23/02/2012

0 commentaires, 23/02/2012, Par , Dans Revue de Presse

Voici les titres à la Une qui focalisent l’intérêt de la presse quotidienne de ce jeudi:.

+AL MASSAE+:.
-Des voix s’élèvent pour réclamer l’interdiction aux vice-présidents du Conseil de la ville de Marrakech de quitter le territoire national: L’Instance nationale de protection des deniers publics a demandé au Parquet général de prendre toutes les mesures pour interdire à certains vice-présidents du conseil de la cité ocre de quitter le territoire marocain afin de garantir le bon déroulement de l’enquête en cours sur d’éventuels dossiers de corruption financière et administrative dans la ville.

-Les dysfonctionnements au sein de la RAM devant le parlement et le ministre de l’Equipement et du Transport, Abdelaziz Rebbah, solidaire avec le PDG de la RAM, Driss Benhima: Les deux responsables ont été très fortement critiqués par la presse et les membres de la Commission des finances à la Chambre des conseillers après avoir insisté à tenir à huit clos la séance d’audition de Benhima.

-Les anciens prisonniers marocains à Tindouf décident de poursuivre leur sit-in en mars prochain devant le Parlement: La commission de coordination de ces anciens prisonniers indique que ce mouvement intervient en protestation contre le non respect par les responsables de leurs engagements pris antérieurement.

+AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA+:.
-Des sources usfpéistes indiquent que le Palais a proposé à l’ancien ministre ittihadi Ahmed Reda Chami de participer au gouvernement Benkirane, mais ce dernier s’est excusé et a préféré se consacrer au parti qui a choisi le rang de l’opposition.

-Rencontre à Rabat entre le ministre de la Communication, Mustapha El Khalfi et le directeur de la chaîne « Al Jazeera »: des sources indiquent que le Maroc a exprimé ses réserves concernant la ligne éditoriale de la chaîne qatarie et affirmé la nécessité d’une couverture équilibrée des événements dans le Royaume, en prenant en considération l’évolution démocratique que connaît le pays.

-Le PJD décide d’augmenter son budget qui passera de 9 millions en 2011 à 24 millions DH au titre de l’année 2012 en vue de renforcer sa présence dans certaines régions en perspective des prochaines élections communales.

-Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, met en garde tous les médias publics nationaux contre la politique d’exclusion et de discrimination à l’égard des femmes portant le voile et affirme dans une rencontre avec les étudiants de l’ISIC que celui qui exclura les femmes voilées de la télévision « aura de sérieux problèmes ».

-Le président de l’Observatoire amazigh des droits de l’Homme et des libertés qualifie de « grand allié des Amazighs » le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Saad Dine El Otmani, tout en critiquant avec vigueur le refus par les chefs de la diplomatie des pays de l’UMA (l’Algérie, la Tunisie, la Libye à l’exception de la Mauritanie) de la proposition du ministre marocain de changer le nom de l’Union du Maghreb Arabe pour devenir « l’Union du Maghreb ».

+ASSABAH+:.
-Mustafa Ramid annonce qu’il fera don de ses organes après sa mort : Cette déclaration a été faite lors de la soutenance par sa fille de sa thèse de doctorat en médecine sur « le prélèvement des reins de personnes mortes suite à un arrêt cervical ». Le ministre de la Justice et des Libertés et son épouse ont inscrit officiellement leurs noms sur la liste des donneurs d’organes.

-La publication de la date des élections communales, professionnelles, régionales et des membres de la Chambre des conseillers provoque une polémique parmi les acteurs politiques: Le ministre de l’Intérieur, Mohand Laenser, affirme à la presse que la date de ces élections n’a pas été fixée car le gouvernement n’a pas abordé ce sujet.

+AL KHABAR+ :.
-Des salafistes critiquent le ministre de la Justice et des Libertés, Mustafa Ramid, pour avoir reçu les chioukh de la salafia jihadia ayant bénéficié de la grâce royale, et l’accuse de tenter de les rallier. Par ailleurs, ils indiquent que la création au Maroc d’un parti politique salafiste dépend d’une véritable volonté de l’Etat et non pas de celle de certains chioukh de la salafia.

-Le président de la Chambre des Représentants, Karim Ghellab, souhaite que l’institution législative ait son indépendance sur le plan financier vis-à-vis du gouvernement dans le cadre de la séparation des pouvoirs, relevant que la Cour des comptes est la seule instance habilitée à controler le budget de la première Chambre.

-Des acteurs amazighs saluent le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Saad Dine El Otmani, et critiquent les ministres des AE de l’Algérie et de la Tunisie pour s’être opposés à la proposition de M. El Otmani de changer le nom de l’Union du Maghreb Arabe pour devenir l’Union du Maghreb. De son coté, le président de l’observatoire amazigh des droits de l’Homme et des libertés, Ahmed Assid se dit étonné de ce qu’il a qualifié de persévérance et d’existence dans ces pays des mêmes mentalités pronant l’exclusion.
+AL AHDATH AL MAGHRIBIA+:.
-Les dossiers de corruption au ministère de l’Enseignement supérieur seront remis à la justice: le premier dossier déposé sur le bureau de Lahcen Daoudi, qui sera soumis à la justice concerne la fraude dans les examens professionnels au titre des années 2010 et 2011.

-L’Istiqlal et le Mouvement Populaire bloquent la formation d’une commission d’enquête parlementaire sur les incidents de Taza : Le groupe fédéral à la Chambre des conseillers a procédé depuis deux semaines à la collecte des signatures pour la constitution de cette commission sans succès au moment où il n’a pas reçu de réponse à ce sujet de la part du PI et du MP.

+ANNAHAR AL MAGHRIBIA+ :.
-Crise de confiance entre le ministre de la Justice et des Libertés et les fonctionnaires du ministère: Le syndicat démocratique de la Justice (FDT) indique que la situation actuelle est en totale déphasage avec les déclarations de Mustafa Ramid qui affirme qu’il est le ministre de tous et qu’il n’y a pas de place sur son agenda au favoritisme, et appelle dans ce cadre à la satisfaction du personnel du secteur de la justice qui a accordé le temps suffisant au ministre mais sans résultat.

-Les pro-Hamid Chabat occupent le toit de l’OFPPT: L’UGTM menace d’un suicide collectif et appelle au départ du directeur général de l’Office, Larbi Bencheikh. Par ailleurs, une réunion d’urgence s’est tenue hier après-midi entre le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Abdelouahed Souhail, le DG de l’OFPPT et Hamid Chabat, au moment où les forces de l’ordre ont réussi à convaincre les protestataires de quitter le siège de l’Office.

+AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI+ :.
-Le PDG de la RAM, Driss Benhima reconnaît l’existence de plusieurs dysfonctionnements au sein de la Compagnie aérienne, ajoutant qu’ils sont relatifs à l’héritage historique et non dus à sa manière de gestion de la Royal Air Maroc.

-Les polices scientifique et judiciaire diligentent une enquête sur l’occupation par des grévistes du siège de l’OFPPT à Casablanca.

+ATTAJDID+:.
-La Chambre des Représentants parachève sa structure et Mohamed Yatim élu premier vice-président de Karim Ghellab qui appelle le gouvernement à lever sa main en matière de controle des finances de la première Chambre afin de garantir l’indépendance de l’institution législative et le principe de la séparation des pouvoirs.

+BAYANE AL YAOUM+ :.
-Le président de la Chambre des représentants, Karim Ghellab prévoit la tenue d’une session extraordinaire de la première Chambre à la mi-mars pour l’examen du projet de la loi de Finances 2012 et du cadre institutionnel et juridique qui permettra à l’institution législative d’avoir son indépendance sur le plan financier.

+RISSALAT AL OUMMA+ :.
-Après avoir rompu les relations avec les bureaux d’études étrangers qui ont raflé des milliards de centimes sans résultats probants, le ministre de l’Education nationale, Mohamed El Ouafa, est appelé à procéder à l’évaluation du plan d’urgence, à un audit administratif et financier de la Fondation Mohammed VI pour la promotion des Âœuvres sociales de l’Education-Formation et à améliorer ses prestations.

-Le personnel des collectivités locales observe une grève nationale de trois jours à partir de mercredi prochain, en vue de réclamer la satisfaction de son dossier revendicatif.

+ASSAHRAE AL MAGHRIBIA+ :.
-Les professionnels du transport adressent une lettre au ministre de l’Equipement et du Transport, Abdelaziz Rebbah, dans laquelle ils l’appellent à entamer le dialogue sur la non mise en place de la commission chargée de définir les responsabilités dans les accidents mortels conformément au Code de la route, menaçant d’observer des mouvements de protestation en l’absence des canaux du dialogue.

+LE SOIR ECHOS+:.
-Parlement: du pain sur la planche. Après deux mois de travail, la Chambre des Représentants n’a pas de véritable bilan à dresser. Les deux sessions des questions orales ont toutefois été marquées par une meilleure présence du gouvernement Benkirane. Pour les députés, les choses sérieuses ne commenceront qu’à partir du mois de mars : Pas de chomage technique, en attendant la session extraordinaire prévue au plus tard mi-mars pour l’adoption de la Loi de finances.

+AUJOURD’HUI LE MAROC+:.
-La lutte contre le terrorisme dans la région du Sahel n’est plus le monopole de l’Algérie : l’ONU exige la participation du Maroc. La lutte contre le terrorisme et la criminalité transfrontalière dans la région sahélo-saharienne implique une étroite coopération entre les Etats de la région. Dans ce sens, le SG de l’ONU a appelé à un accroissement des efforts régionaux pour lutte contre le terrorisme et la criminalité transfrontalière qui menace la paix dans la région du Sahel.

+LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB+:.
-Plan de restructuration de la RAM: Benhima se défend devant le Parlement. Driss Benhima a été interpellé, encore une fois, par les parlementaires. En s’exprimant, hier au sein de la commission des finances de la Chambre des conseillers, sur la situation sociale de son organisme, le départ volontaire du personnel ainsi que les problèmes que vit la compagnie aérienne actuellement, Driss Benhima a déclaré reconnaître l’existence de bon nombre de dysfonctionnements. Mais a tenu, par ailleurs, à préciser qu’ils sont relatifs à l’héritage historique. Des propos qui n’ont pas plu à certains conseillers qui ont estimé que le PDG aurait dû réagir durant les sept années de son mandat.

+L’ECONOMISTE+:.
-Tourisme : Recettes en hausse, opérateurs en difficulté. Les 9,3 millions d’arrivées aux postes frontières à fin 2011, en augmentation de 1 pc par rapport à l’année précédente, et les 59 MMDH de recettes (+4pc) cachent mal la situation difficile que vivent les opérateurs. Le taux d’occupation à 40 pc enregistre un fort recul. Les nuitées dévissent de 6 pc, les prix moyens baissent de plus de 12 pc et le volume d’affaires de 20 pc.

+LIBERATION+:.
-Vrai-faux débat sur une alliance de l’opposition au Parlement:seule la clarification politique peut conduire à des coalitions. Une alliance de l’opposition au Parlement?. Rien n’est moins sûr et la nouvelle, même sous la forme hypothétique, a fait l’effet d’un pétard mouillé. Pour les connaisseurs des arcanes parlementaires, il n’y a, pour l’heure, aucun signe extérieur de stratégie d’organisation de l’opposition sous la coupole. Il ne faut pas l’oublier, toutes les expériences menées dans ce sens ont été vouées à l’échec et ont laissé un goût amer à leurs initiateurs.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *