Revue de presse marocaine du 23/01/2014

0 commentaires, 23/01/2014, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres à la Une des revue de presse marocaine quotidiennes parus ce jeudi 23 janvier:

AL BAYANE:.

– Les dernières pluies salvatrices pour les cultures pluviales: il faut encourager le désherbage et l’application des énergies de couverture. Les précipitations enregistrées ces derniers jours de manière généralisée sur les différentes régions du Maroc sont hautement bénéfiques pour la campagne agricole. Les cultures pluviales tirent énormément profit de ces pluies. Le constat fait état d’une baisse du niveau de stress des zones dites pluviales et d’une amélioration de la germination des cultures.

– Genève II: le Maroc appelle les parties à faire montre de courage et de réalisme pour sauver la Syrie. Le Maroc a appelé, mercredi, les parties au conflit en Syrie à faire montre « de réalisme et de courage pour sauver le pays et le mettre sur le chemin de la paix et de la démocratie », dans le respect de sa souveraineté et de son intégrité territoriale. « Il est grand temps pour les parties de prendre des décisions courageuses et de faire des concessions qu’exige l’esprit de réalisme et de compromis », a affirmé le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Salaheddine Mezouar, devant la Conférence de paix sur la Syrie qui s’est ouverte mercredi à Montreux, en Suisse.

L’OPINION:.

– Décision inique de Benkirane interdisant la diffusion TV des droits d’informer: le bâillonnement pour protester contre l’autoritarisme. Les conseillers de l’opposition se sont bâillonnés, pour un laps de temps, mardi lors de la séance des questions orales, en protestation contre la décision despotique du chef de gouvernement d’arrêter la diffusion télévisée des droits d’informer.

– Le navire « Rasd » prend l’eau de toutes parts. Tel un château de cartes, les illusions des dirigeants de la  »Rasd », cette pure invention d’une époque révolue, s’écroulent l’une après l’autre, annonçant le crépuscule d’une grotesque supercherie dont les fomenteurs peinent désormais à convaincre de son bien-fondé. Abandonnée presque par tous, sauf par ceux qui en ont fait leur cheval de Troie ou leur fonds de commerce, l’entité fantoche, qui s’empêtre de plus en plus dans un discours passéiste détaché de la réalité, se trouve submergée par de nouvelles données géopolitiques, somme toute corollaires des mutations de pensée profondes ayant bousculé les fondations qui ont présidé à sa création.

LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:.

– Conjoncture: le HCP prévoit 2,4pc de croissance en 2014. Le haut-commissariat au plan a fait le point, hier à Casablanca, sur la situation macroéconomique qui a marqué l’année 2013 et les perspectives pour 2014. L’année écoulée, la croissance est ressortie à 4,4pc. Pour l’année en cours, le HCP table sur un taux de croissance de 2,4 pc. Les activités non agricoles progresseraient de 3,6 pc, tandis que la valeur ajoutée du secteur primaire baisserait de 3,9 pc pour une récolte estimée à 70 millions de quintaux.

– Un rapport international dénonce les pratiques ségrégationnistes à Tindouf: 60.000 séquestrés subissent les exactions du Polisario. Le Polisario est sur le gril depuis quelques jours. Un rapport international vient de mettre à nu ses pratiques racistes et ségrégationnistes au sein des camps de Tindouf sur le territoire algérien. Le document, établi par plusieurs ONG qu’on ne saurait taxer de partialité ou de complaisance, accuse le front séparatiste d’imposer les pires sévices à quelque 60.000 personnes séquestrées, dont le seul tort est d’être des participants potentiels du plan d’autonomie proposée par le Maroc.

LIBERATION:.

– Conseillers bâillonnés, lettre de protestation de Biadillah et silence des Sages. Des conseillers bâillonnés et qui le font savoir de manière très théâtrale. A la Chambre haute mardi après-midi, la séance des questions orales avait un goût de censure. Les parlementaires de l’opposition sont apparus un ruban adhésif rouge collé sur la bouche et pancartes brandies pour dénoncer l’autoritarisme du chef du gouvernement et sa politique d’oppression.

AUJOURD’HUI LE MAROC:.

– Les conseillers bâillonnés à la télé. A l’occasion de la séance des questions orales du mardi dernier, les membres des groupes parlementaires de l’opposition à la Chambre des conseillers sont apparus tous bâillonnés. Les groupes du PAM, du Parti de l’Istiqlal, de l’USFP, de l’UC et du groupe fédéral dénoncent ce qu’ils ont qualifié « d’une tentative du chef du gouvernement de museler l’opposition ». Reste à savoir quelle sera la décision de la HACA sur la question alors que la tension risque de s’exacerber encore plus dans les semaines à venir.

– Le bras de fer gouvernement-opposition retarde l’adoption. Est-ce le bout de tunnel pour la loi sur les commissions d’enquête parlementaire? En tout cas, la commission de la justice, de la législation et des droits de l’Homme à la Chambre des représentants vient d’entamer la discussion du projet de loi organique portant sur les modalités de gestion des commissions d’enquête parlementaires. Ce projet de loi avait suscité une polémique en 2013, ce qui a retardé sa mise dans le circuit d’adoption. En effet, ladite commission avait adopté un premier projet de loi organique portant sur les commissions d’enquête parlementaires et qui avait été soumis à la séance plénière au mois d’août dernier.

L’ECONOMISTE:.

– SNI lâche le contrôle de Cosumar. SNI enclenche la seconde phase de son désengagement de Cosumar. La holding a en effet cédé hier, sur le marché boursier plus de 24 pc du capital du sucrier national, soit plus de 1 million d’actions au profit d’un large nombre d’institutionnels majoritairement marocains. Certains investisseurs renforcent leurs participations dans le capital de Cosumar. L’opération a été conclue pour un montant de 1,984 milliard de dirhams valorisant l’action de Cosumar à 1.900 DH unitaire, soit l’équivalent de son cours de référence en Bourse.

– Holding: comment profiter de l’aubaine fiscale. Le dispositif introduit par la loi de Finances pour la restructuration des « groupes familiaux » en holding entre en vigueur. Désormais, les personnes physiques qui souhaitent apporter leurs actifs dans une holding existante ou à créer bénéficient d’une incitation. Pour cela, les titres apportés à la holding doivent être conservés pendant au moins quatre ans. La mesure prendra fin le 31 décembre 2015.

AL HARAKA:.

– Ouzzine: le ministère ne s’immisce pas dans les affaires des fédérations. S’exprimant lors de la réunion de la commission des secteurs sociaux à la Chambre des représentants, tenue mardi, le ministère de la Jeunesse et des sports, Mohamed Ouzzine, a indiqué que le ministère respecte le cadre régissant la gestion sportive au Maroc, faisant savoir que son département ne s’immisce pas dans les affaires des fédérations, sauf dans les cas prescrits par la loi.

– Haddad: le contrat programme régional du Grand Casablanca tend à positionner la ville en tant que pôle d’attraction majeur en matière de tourisme. Le contrat-programme régional (CPR) du Grand Casablanca, signé mardi, est à même de positionner la ville en tant que pôle d’attraction majeur combinant le tourisme d’affaires, de loisirs et de culture, a souligné le ministre du Tourisme, Lahcen Haddad. Haddad qui présentait les grandes lignes de ce contrat, a fait savoir qu’en application des Hautes Orientations de SM le Roi Mohammed VI et après concertation entre les parties prenantes, les partenaires publics et privés de la région se sont engagés sur les principales actions qui permettront d’atteindre l’ambition de positionner le Grand Casablanca en tant que pôle d’attraction majeur combinant le tourisme d’affaires, de loisirs et de culture.

ASSABAH:.

– Décompensation des carburants: les syndicats ne sont pas sur la même longueur d’onde. Alors que l’UGTM appelle à l’escalade pour dénoncer la décision du gouvernement d’appliquer la vérité des prix à l’essence et au fuel industriel, les autres centrales syndicales semblent plus hésitantes afin de ne pas attiser les tensions sociales.

– Droits d’informer: l’opposition compte saisir la HACA. Les groupes d’opposition au sein de la Chambre des conseillers compte saisir la Haute Autorité de la communication audiovisuelle concernant la décision de suspension de la diffusion télévisée des droits d’informer.

ASSAHRA AL MAGHRIBIA:.

– La communauté internationale se félicite des résultats des travaux du Comité Al Qods. Plusieurs capitales internationales se sont félicitées des résultats des travaux de la 20ème session du Comité Al Qods, tenue les 17 et 18 janvier à Marrakech sous la présidence effective de SM le Roi Mohammed VI.

– Boussaid: le régime du taux de change maintient les équilibres macroéconomiques. Intervenant à la séance des questions orales à la Chambre des conseillers, le ministre de l’Economie et des finances, Mohamed Boussaid, a indiqué que le régime du taux de change maintient les équilibres macroéconomiques, notamment dans le contexte de la conjoncture économique actuelle.

RISSALAT AL OUMMA:.

– Chambre des conseillers: l’UC refuse de poser sa question en protestation contre la suspension de la diffusion télévisée des droits d’informer. Lors de la séance des questions orales à la deuxième Chambre, le groupe UC a refusé de poser sa question en protestation contre la décision du gouvernement d’arrêter la diffusion audiovisuelle des droits d’informer. Le président du groupe, Driss Radi, souligne qu’à travers cette décision, Benkirane « veut contrôler les médias ».

AL KHABAR:.

– Football: des doutes de corruption planent sur la Botola. S’exprimant à la réunion des secteurs sociaux à la Chambre des représentants, le ministère de la Jeunesse et des sports, Mohamed Ouzzine a indiqué que des indices laissent penser que des matchs ont été truqués dans la botola dans ses première et deuxième divisions. Le ministre a également souligné qu’il serait difficile de prouver ces faits, la corruption étant un phénomène global.

– Lahcen Daoudi fait éclater un nouveau scandale. S’exprimant lors de la séance des questions orales à la Chambre des conseillers, le ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, Lahcen Daoudi a révélé une affaire douteuse portant sur la construction d’une cité universitaire. Le ministre a déclaré avoir trouvé le projet mais pas le lot de terrain où celui-ci serait réalisé.

AL MOUNAATAF:.

– Nouvelles dispositions du fisc: l’ODCA appelle les commerçants à s’insurger. L’Organisation démocratique des commerçants et des artisans (ODCA) a appelé, dans un communiqué, les commerçants et les artisans à fermer leurs boutiques, en protestation contre les nouvelles dispositions de la Direction générale des impôts stipulant que tous les commerçants doivent tenir à jour un registre dans lequel ils notent le montant de leurs achats (avec documents justificatifs) et ventes.

– Enseignement: bras de fer entre le ministère et les enseignants privés de l’avancement de grade par diplôme. La coordination des enseignants privés de l’avancement de grade par diplôme a décidé de boycotter tous les examens d’aptitude professionnelle pour l’accès aux grades supérieurs, en réaction à l’attitude du chef de gouvernement et du ministre de tutelle vis-à-vis de leurs revendications.

AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA:.

– Taxes sur les voitures de luxe: l’Etat gagnerait 150 et 200 MDH. S’exprimant au Forum de la MAP, le Directeur général des Impôts (DGI), Abdellatif Zaghnoun, a estimé que la trésorerie nationale devrait gagner entre 150 et 200 millions de dirhams de l’augmentation des taxes sur les voitures de luxe.

AL AHDATH AL MAGHRIBIA:.

– Ramid/greffiers: nouvelle tension à l’horizon. Le round de négociations autour de la place du greffe dans le projet de réforme du système judiciaire, qui a réuni lundi des membres du bureau national du Syndicat démocratique de la justice (SDJ) et les représentants du ministère de la Justice et des libertés, n’a pas conduit à un progrès de la situation. Fakhreddine Benhaddou, membre du bureau national du SDJ, a indiqué au journal qu’une nouvelle réunion serait tenue ultérieurement.

BAYANE AL YAOUM:.

– Agression sur Benabdallah: deux suspects déférés aux tribunaux. Les services de la gendarmerie royale d’Assa-Zag ont déféré, lundi, à la justice deux individus soupçonnés d’être impliqués dans l’agression par des jets de pierres contre Mohamed Nabil Benabdallah, secrétaire général du PPS.

– La Direction générale des impôts compte sortir dans les prochaines semaines un argus de référence dans le secteur immobilier pour mettre fin aux litiges entre le fisc et les contribuables au sujet des prix déclarés lors des cessions de biens immobiliers. Cette liste sera mise en place à Casablanca comme ville pilote avant d’être généralisée sur l’ensemble des provinces du Royaume, selon Abdellatif Zaghnoun, directeur général des impôts, qui était mardi l’invité du Forum de la MAP.

EL ASSIMA POST:.

– Chambre des représentants: le mariage de la « violée » abrogé. La Chambre des représentants a adopté mercredi une proposition de loi portant abrogation d’un alinéa de l’article 475 du code pénal relatif au mariage de la mineure avec son ravisseur.

– Louardi: Ramed affronte le défi de la gouvernance. Le ministre de la Santé El Houssaine Louardi a indiqué mercredi, lors de la 3ème session du conseil d’administration de l’Agence nationale de l’assurance maladie, que le régime d’assistance médicale (Ramed) affronte un immense défi lié à la gouvernance et à la gestion de ce régime. Louardi a jugé impérative la mise en place d’un organisme qui sera chargé de la gestion du Ramed.

ATTAJDID:.

– Le ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, Lahcen Daoudi, déclare que le Maroc s’est engagé dans de grands programmes relatifs à la recherche scientifique dans certaines universités, telles que celles de Fès et de Casablanca, en vue de mener des recherches sur la fabrication de médicaments et le traitement du cancer. Daoudi a appelé les sociétés, publiques et privées, et les banques à s’engager dans le processus de la recherche scientifique, notamment sur les plans du soutien et du financement.

– Les membres de la commission de la justice, de la législation et des droits de l’Homme à la Chambre des représentants ont examiné mardi le projet de loi organique n 085.13 relatif aux modalités de fonctionnement des commissions d’enquête parlementaires. Selon ce texte, ces commissions d’enquête peuvent être créées afin de recueillir des éléments d’information sur des faits déterminés, ou sur la gestion des services, établissements ou entreprises publics, en vue de soumettre leurs conclusions à la Chambre qui les a créées.

AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI:.

– Le combat des cheminots marocains se poursuit devant les juridictions françaises. Une autre audience relative à l’affaire des cheminots marocains de la société nationale des chemins de fer (SNCF) a été tenue la semaine dernière à Paris. Près de 800 cheminots marocains portent plainte contre la SNCF pour dénoncer l’exploitation abusive qu’ils ont subie.

– L’Office national des chemins de fer achète 50 nouveaux véhicules pour renforcer sa flotte. Des sources proches du ministre de l’Equipement, du transport et de la logistique Aziz Rabbah ont affirmé, mercredi, qu’une décision a été prise pour injecter un montant de 8 milliards de dirhams dans le budget de l’Office en 2014, dont 5 milliards de dirhams serait affectés au parachèvement des projets d’infrastructure du TGV.

AL ALAM:.

– Le ministre de la Jeunesse et des sports Mohamed Ouzzine: « La manipulation des matchs est possible ». Ouzzine a par ailleurs démenti que les petites Fédérations soient visées et que les grandes soient protégées, tel que avancé par certains intervenants lors de la commission des secteurs sociaux à la Chambre des représentants.

SAHIFAT ANNAS:.

– Ahmed Zaydi, leader du courant de l’ouverture et de la démocratie au sein de l’USFP, déclare que les membres de ce courant ne vont pas reculer en arrière et ne permettraient pas que le parti soit achevé par le nouveau leader, allusion faite à Driss Lachgar. Zaydi a déclaré au journal qu’ils persistaient dans leur refus absolu de voir le parti décrié, après l’étape du 9ème congrès de l’USFP « qui a connu de multiples violations et exclusions ».

– L’opposition boycotte la discussion du projet de loi relatif aux commissions d’enquête. Les groupes de l’opposition ont boycotté les travaux de la commission de la justice, de la législation et des droits de l’Homme à la Chambre des représentants, qui discutait mardi du projet de loi organique relatif aux modalités de fonctionnement des commissions d’enquête parlementaires. La discussion de ce texte a été circonscrite entre les députés PJD et le ministre chargé des relations avec le Parlement et la société civile, El Habib Choubani, les députés RNI et ceux du PPS s’étant absentés pour des raisons non déclarées.

AL MASSAE:.

– Le Parlement appelle à dévoiler la vérité sur le marché relatif aux avions de la photographie aérienne, ayant couté 270 millions de dirhams à la Conservation foncière. Driss Sqalli Adoui, membre PJD à la Chambre des représentants, a indiqué mardi lors de la discussion des dysfonctionnements de l’Agence nationale de la conservation foncière à la commission des secteurs productifs, que bien que le projet soit coûteux, « jusqu’à présent les informations indiquent que l’un des trois avions n’a été utilisé que pendant 60 jours, un autre 40 jours alors que le 3ème n’a fonctionné que pour un temps très réduit ».

– Le ministre de l’Intérieur Mohamed Hassad se dit réticent sur une proposition de loi présentée par le groupe PJD fixant les conditions et modalités d’observation indépendante et impartiale des élections. S’exprimant mercredi devant la commission de l’intérieur à la Chambre des représentants Hassad a déclaré: « nous avons de multiples réserves sur cette proposition. Nous ne sommes pas le Soudan pour que les organisations viennent observer les élections ».

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *