Revue de presse marocaine du 22/12/2015

0 commentaires, 22/12/2015, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres développés par les quotidiens publiés mardi 22 décembre 2015 :

Le Matin.:

– S.M. le Roi Mohammed VI : Feu Sa Majesté le Roi Mohammed V est un héros vénéré de tous les Marocains et symbole pour tous les Peuples en quête de liberté et de dignité enracinées au plus profond de notre identité, a affirmé SM le Roi Mohammed VI dans un message adressé à l’occasion de la cérémonie de remise, dimanche à New York, du Prix de la liberté Martin Luther King Jr-Rabbin Abraham Joshua Heschel, décerné à titre posthume à Feu Sa Majesté le Roi Mohammed V, que Dieu le garde en Sa Sainte Miséricorde. Son Altesse Royale la Princesse Lalla Hasnaa a reçu ce Prix au nom de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

– La Banque européenne d’investissement vient d’approuver un prêt de 200 millions d’euros au profit de la filiale du groupe CDG, Finéa. Cette ligne de crédit a pour objectif de soutenir le développement des très petites et moyennes entreprises (TPME) marocaines, en améliorant leur financement bancaire. Les TPME auront ainsi accès à ces fonds par le biais des banques commerciales locales, sélectionnées par Finéa en accord avec l’institution européenne. Finéa, ex-Caisse marocaine des marchés, est un établissement agréé par Bank Al-Maghrib ayant pour mission de faciliter l’accès des entreprises PME et TPE en particulier au financement et à la commande publique et ce, en complémentarité et en partenariat avec les banques.

L’Opinion.:

– Le Maroc compte 14 millions d’abonnés internet en 2015, soit un taux de croissance de 64 pc par rapport à 2014, selon l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT). Pour leur part, les revenus des opérateurs mobiles ont contribué de 3 pc au PIB en 2015 alors que le nombre d’abonnés mobiles a grimpé à 44,45 millions, indique l’ANRT.

– L’ancien chambellan de SM le Roi, Brahim Frej, est décédé dimanche à Rabat à l’âge de 88 ans. Né le 20 juillet 1927 à Rabat, le défunt avait notamment occupé les postes de conservateur-adjoint du musée des Oudayas (1947-1949), secrétaire-interprète à la Conservation foncière de Rabat (1950-1953), contrôleur des impôts à Meknès (1955) avant d’être diplômé de l’Ecole marocaine d’administration (EMA) en 1956.

Aujourd’hui le Maroc.:

– Le ministre de l’Emploi et des affaires sociales Abdeslam Seddiki a déclaré que le nombre des entreprises affiliées à la CNSS a grimpé à 181.644 à fin septembre 2015. Le nombre de salariés cotisant à cette Caisse est passé à 3,1 millions tandis que le total des pensions a culminé à 14,73 milliards de dirhams. Ces chiffres sont le résultat d’un ensemble de mesures prises par la CNSS, notamment une remise à niveau de lois régissant différentes procédures administratives.

– Pas moins de 15 éléments des forces de l’ordre ont été blessés par les supporters du WAC et du RCA, les deux clubs qui se sont opposés dimanche dans un derby comptant pour la 12ème journée du championnat du Maroc de football. Les scènes de violence se sont répandues dans les artères de la ville et les zones limitrophes du stade. Quant aux véhicules, trois voitures de police et 4 bus de transport en commun ont été endommagés. La police a procédé à 762 examens de situation et 43 arrestations dont 11 mineurs.

Libération.:

– « Les dernières élections professionnelles ainsi que les résultats de ce scrutin ont connu plusieurs irrégularités et des pratiques malsaines qui ont influencé, d’une manière ou d’une autre, leur déroulement démocratique ». C’est ce qu’a déclaré le premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachgar, lors de la réunion des syndicalistes de la FDT tenue samedi au siège du parti à Rabat. Au cours de cette rencontre, Driss Lachgar a fait savoir que le parti a besoin d’un cadre syndical qui traduit ses positions et s’emploie à trouver les solutions appropriées à la situation sociale et syndicale que connaît le pays.

– Le ministère de l’Intérieur a refusé de viser les budgets des conseils de Casablanca et de Fès pour l’exercice 2016. Dans le cas de Casablanca, le maire de la ville, Abdelaziz El Omari, a ordonné au président de la commission du budget de faire modifier le budget de la ville en prenant compte des remarques formulées par le ministère de l’Intérieur. Notamment celles concernant le paiement des dettes. Et selon des sources du journal, le conseil de la ville se réunira ce mercredi pour voter la nouvelle mouture du budget. Il y a quelques jours, le ministère de tutelle avait également refusé d’accorder son visa au budget de la ville de Fès vu que le conseil a surestimé les recettes de l’année prochaine.

Al Bayane.:

– La situation catastrophique dans laquelle se trouve actuellement la Samir est-elle en voie d’être rétablie? Les échos évoquent l’étude des différentes pistes exploratrices pour un éventuel dénouement de la crise. Les gestionnaires de la société enchaînent depuis vendredi dernier des réunions avec les différentes parties prenantes à commencer par les principaux créanciers de la Samir. La négociation avec la douane a été programmée hier lundi. Objectif: trouver un terrain d’entente pour permettre au groupe Coral holding de s’acquitter de sa lourde dette fiscale de 13 milliards de dirhams.

– L’évolution du marché du travail depuis l’année 2000 jusqu’à l’année 2014 affiche clairement l’évolution avancée de la transition démographique parallèlement à la faible productivité des structures économiques. La période considérée a été aussi marquée par la baisse des taux d’activité et d’emploi ainsi que la disparité de la répartition spatiale et sectorielle au niveau de l’emploi. Ainsi, en dépit d’une importante urbanisation de la population (de 54,2 pc en 2000 à 59,4 pc en 2014), la contribution du milieu urbain dans l’offre globale du travail a légèrement augmenté au cours de la période, passant de 51 pc en 2000 à 53,4 pc en 2014.

L’Economiste.:

– C’est la dernière chance pour les opérateurs de l’informel pour s’identifier auprès des services de l’administration fiscale. En contrepartie, ils bénéficieront de l’amnistie sur tout le passé fiscal et ne seront imposés qu’à compter de la date de leur inscription aux impôts. Pour les contribuables dont les revenus professionnels sont déterminés selon le régime du résultat net simplifié, les stocks éventuels sont évalués de sorte à dégager, lors de leur cession ou retrait, des marges brutes supérieures ou égales à 20 pc. Le cas échéant, cette marge sera soumise à la TVA sans droit de déduction jusqu’à épuisement de stocks.

– Moins 30 pc: c’est finalement le chiffre à retenir pour la saison touristique 2014-2015 sur le marché français – premier émetteur de touristes étrangers – des voyages à forfaits à destination du Maroc. Le syndicat français des entreprises du tour operating (Seto) vient de livrer son baromètre annuel, confirmant relativement les projections de légère baisse (-0,2 pc) des arrivées globales, faites, pour 2015, par le ministère du Tourisme. Sur ce segment, le Maroc fait tout de même mieux que la Tunisie (-51,6 pc), et la Turquie (-38,8 pc).

Al Mounaataf.:

– Le décret sur la mobilité des fonctionnaires n’a pas encore pris son chemin d’application tant que cela reste tributaire d’une circulaire définissant les modalités d’application de l’opération de redéploiement. Cette application nécessite également la mise en place d’une commission interministérielle qui aurait pour mission de recueillir et de traiter les demandes de réaffectation et de définir les besoins des administrations publiques et des collectivités locales. Environ 260.000 fonctionnaires sont concernés par ce décret, dont 135.000 sont des fonctionnaires des collectivités territoriales.

– Le président du Conseil supérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique Omar Azziman estime que la vision stratégique de la réforme est l’un des principaux acquis réalisés dans ce secteur, se félicitant du fait que le Conseil a dressé une évaluation du bilan d’application de la charte nationale 2000-2013 et émis un avis sur le projet portant modification de la loi relative à l’enseignement supérieur. Azziman, qui s’exprimait à l’ouverture de la 8ème édition de l’assemblée générale du Conseil, a affirmé que les membres du Conseil se sont convaincus de servir une question nationale supérieure, prépondérante et déterminante.

Bayane Al Yaoum.:

– Le ministre de l’Habitat et de la politique de la ville, Mohamed Nabil Benabdellah, s’est entretenu lundi au Caire avec le directeur exécutif du Programme des Nations-Unies pour les établissements humains, Joan Clos. Benabdellah a examiné avec le responsable onusien en particulier la possibilité de tenir au Maroc, début juin prochain, une réunion préparatoire de la Conférence des Nations unies sur le logement et le développement urbain durable (Habitat III), consacrée à la politique de la ville et au développement durable.

– Le Fond monétaire international (FMI) a mis le Maroc en garde contre l’impact de la lourde dette tout en attirant l’attention sur le phénomène du chômage parmi les jeunes marocains. Le FMI a aussi tiré la sonnette d’alarme au sujet de la vulnérabilité des secteurs du tourisme et de l’artisanat.

Assabah.:

– Le ministre délégué chargé du Transport Mohamed Najib Boulif a déclaré que les pertes en vies humaines chez les enfants âgés entre 5 et 19 ans, provoquées par les accidents de la route, représentent 9 pc du total des morts et blessés graves au titre de l’année dernière.

Al Alam.:

– La loi de finances US, adoptée par le Congrès et promulguée dans la foulée, vendredi, par le président des Etats-Unis, Barack Obama, stipule encore une fois que l’aide américaine destinée au Maroc soit affectée à l’ensemble du territoire national, y compris les provinces du sud. Cette adoption intervient après un arrêt du Tribunal de l’Union européenne annulant l’accord agricole conclu entre le Maroc et l’UE.

Al Massae.:

– Le bureau consultatif de la sécurité extérieure, un organisme géré par le gouvernement américain, a souligné dans un rapport publié récemment que le Maroc est l’un des pays les plus sûrs, parce qu’il connaît une stabilité politique, sécuritaire et sociale le laissant à l’abri de tout désordre qui peut nuire à la sécurité des touristes étrangers qui le choisissent pour passer leurs vacances.

– La direction du PPS entame une course contre la montre pour mettre les dernières touches aux amendements que subira le statut du parti avant leur adoption au cours du congrès extraordinaire du PPS prévu le 13 février. Le principal amendement consiste à réduire le nombre des membres du comité central (900 actuellement) en mettant en place une instance intermédiaire, en l’occurrence la commission administrative qui comptera moins de membres.

Akhbar Al Yaoum.:

– Quatre parlementaires ont été déchus de leurs fonctions de représentants de la nation. La Cour constitutionnelle a prononcé lundi une décision stipulant la déchéance des mandats de quatre députés de la Chambre des représentants pour avoir changé d’appartenance politique. Il s’agit d’anciens membres de l’Union socialiste des forces populaires (USFP), du Parti authenticité et modernité (PAM) et du Mouvement populaire (MP).

Rissalate Al Oumma.:

– Le secrétaire général de l’Union constitutionnelle (UC), Mohamed Sajid, a indiqué que l’UC en tant que parti libéral est ouvert sur les différentes opinions sans outrepasser les valeurs fondamentales de la société marocaine. Sajid a estimé, lors d’un colloque organisé par le Forum libéral des études et des recherches, que la situation de la femme marocaine connaît actuellement de grands changements au vu du rôle primordial qu’elle occupe dans le développement du pays.

– La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) a annoncé vendredi l’octroi d’un prêt de 100 millions d’euros à la Banque centrale populaire (BCP) pour soutenir les petites et moyennes entreprises (PME) industrielles au Maroc. La BCP utilisera les fonds de la BERD pour accorder des prêts à des PME industrielles opérant dans les zones offshore marocaines tournées vers l’exportation, indique un communiqué de la banque européenne, basée à Londres. Ce financement permettra d’intégrer les PME marocaines dans l’économie mondiale grâce à l’appui et la croissance de leurs exportations.

Attajdid.:

– Une étude américaine a placé le Maroc parmi les pays qui utilisent l’eau plus que « la moyenne raisonnable », s’attendant à ce que ce mode de consommation contribue au recul de la nappe phréatique pendant les prochaines années. L’étude a tiré la sonnette d’alarme sur le risque de la baisse des ressources hydriques dans le monde et notamment au Maroc à cause des procédés d’irrigation, notant que plus de 85 pc des eaux sont utilisées dans le secteur agricole et 35 pc sont gaspillées.

– « L’intérêt supérieur du pays aux plans politique, économique, social et culturel, au plan du progrès de l’esprit et du développement humain, passe par la réhabilitation de l’école », laquelle nécessite « de rompre avec les clivages idéologiques et partisans et de se départir du dogmatisme, du sectarisme et de la crispation », a indiqué, lundi à Rabat, le président du Conseil supérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique, Omar Azziman.

Al Ittihad Al Ichtiraki.:

– Les médecins internes et résidents ont décidé de suspendre leur grève nationale observée depuis 82 jours pour faire valoir l’intérêt général, celui des patients et des citoyens, et pour préserver la paix sociale, après avoir constaté que le ministère de tutelle et le gouvernement ne sont pas prêts à répondre à leurs revendications. Une source de la Coordination nationale des étudiants en médecine au Maroc a indiqué que cette grève a dévoilé un déficit de gestion de la part du gouvernement, notant que ce dernier a réagi avec insouciance à un débrayage qui menaçait la sécurité sanitaire des citoyens.

– L’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) est toujours en souffrance. Et pour cause, le gouvernement n’a pas encore honoré ses engagements établis dans le cadre du contrat-programme visant à sauver l’ONEE. Dix-huit mois après l’entrée en vigueur de ce contrat, le gouvernement n’a alloué que 33 pc (1,7 milliard de DH) de l’enveloppe globale destinée à l’Office qui atteint 5,22 milliards de DH.

Al Ahdath Al Maghribia.:

– Le compte à rebours pour la publication de la première mouture du projet de loi organique relative au Conseil national des langues et de la culture marocaine est enclenché. Des sources de la commission chargée de l’élaboration de ce projet ont indiqué que les divergences ont dominé les débats des membres de la commission, ce qui risque d’entraver l’élaboration de la première mouture dans le délai imparti.

– Le ministère de la Justice et des libertés a annoncé les résultats des travaux de la commission qui a statué sur les poursuites disciplinaires prononcées à l’encontre de notaires accusés d’avoir failli à leurs obligations professionnelles. La commission a décidé d’abandonner les poursuites contre trois notaires, déclaré la prescription des poursuites disciplinaires à l’encontre d’un notaire et prononcé l’interdiction temporaire d’exercer la profession pour deux autres. Par ailleurs, il a été décidé de relever de ses fonctions un notaire qui exerçait dans la ville d’El Jadida.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *