Revue de presse marocaine du 22/12/2014

0 commentaires, 22/12/2014, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres des Revue de presse marocaine développés par les quotidiens paraissant lundi 22 décembre:

Le Matin du Sahara et du Maghreb.:

– SAR le Prince héritier Moulay El Hassan a présidé, samedi au Grand Stade de Marrakech, la finale de la Coupe du monde des clubs de football, remportée par le club espagnol du Real Madrid aux dépens de l’équipe argentine du San Lorenzo. Le Real Madrid, vainqueur de la ligue des champions d’Europe, a remporté la 11e édition de cette Coupe en battant le club argentin de San Lorenzo, lauréat de la Copa Libertadorès, sur le score de 2 à 0.

– Restauration scolaire. Quelque 1,5 million d’élèves issus majoritairement du milieu rural et poursuivant leur formation dans l’enseignement primaire et secondaire bénéficient des services de restauration scolaire. A cette fin, un budget de près de 900 millions de DH est mobilisé chaque année, selon le ministère de l’Education nationale et de la formation professionnelle.

– Santé publique. L’absentéisme des médecins est à l’origine, de manière directe ou indirecte, de plusieurs problèmes, notamment la mortalité néonatale et maternelle, qui constituent une source de préoccupation pour le ministère, a indiqué le ministre de la Santé El Houssaine Louardi, lors d’une rencontre d’information. Le ministre s’est dit en outre « attristé » par les cas de décès de femmes enceintes ou de leurs bébés devant les établissements de santé qui leur interdisent l’accès pour des raisons « banales ».

Aujourd’hui le Maroc.:

– L’enquête révèle que le décès de Baha est un accident. L’affaire Abdellah Baha est classée. Le procureur général du Roi près la Cour d’appel de Casablanca vient de prendre cette décision sur la base des résultats définitifs de l’enquête ouverte suite au décès du ministre d’Etat et premier secrétaire adjoint du PJD. Le décès de Baha  » a été accidentel », selon un communiqué du procureur.

– La BAD réitère son engagement pour l’énergie solaire au Maroc. Ce sera un total de 176 millions d’euros accordé par la Banque africaine de développement (BAD) pour le financement de projets Noor I et Noor II du complexe solaire d’Ouarzazate. Ce montant fait l’objet d’un accord de prêt signé vendredi entre Mohamed Boussaid, ministre de l’Economie et des finances, Mustapha Bakkoury, président du directoire de l’Agence marocaine pour l’énergie solaire (Masen) et Yacine Fal, représentante de la BAD au Maroc.

L’Economiste.:

– Agrumes : L’effet rouble malmène l’export. Le rouble plonge, l’export agrumes chute. La corrélation est quasiment de cause à effet. Depuis quelques années, en effet, le marché russe absorbe plus de 60 pc de nos exportations d’agrumes. Une situation que de nombreux producteurs qualifient de « dangereuse ». Car elle résulte d’une perte de parts de marché sur les marchés de l’Union européenne. Avec la dégringolade de la monnaie russe, ces mêmes milieux producteurs s’attendent déjà à une baisse des volumes. Mais ce qu’ils redoutent le plus, c’est le défaut de paiement de leurs gros clients atteints de plein fouet par la dépréciation et une économie au ralenti.

– Marchés des taux : la baisse des rendements va refroidir les assureurs. Le recul des taux obligataires depuis le début de l’année profite au portefeuille de placement des assureurs à court terme. En revanche, le mouvement est problématique pour le réinvestissement. Les acteurs fortement exposés sur la branche vie devraient particulièrement pâtir de cette situation. En plus de sécuriser l’épargne collectée, ils doivent, pour être compétitifs, offrir des rémunérations attractives sur leurs contrats.

– Violence sexuelle : le rapport accablant de l’Unicef. Le rapport de l’UNICEF sur la violence sexuelle infligée aux enfants est sans appel. Préparé en collaboration avec l’association Amane et présenté vendredi dernier à Rabat, ce rapport révèle l’ampleur du drame : pas moins de 11.599 mineurs dont 70 pc de sexe féminin ont été victimes d’abus sexuels entre 2007 et 2012. Toutefois, ce chiffre ne révèle pas l’ampleur réelle de ces violences en raison de l’absence d’un système national de collecte de données.

Al Bayane.: 

– Le Pr Louardi rappelle les médecins à l’ordre. Il est intolérable qu’un enfant ou une mère décède par négligence, une fois arrivés à l’hôpital. Quiconque dont la responsabilité sera prouvée suite au décès d’une mère ou d’un enfant arrivés à l’hôpital doit répondre de son acte, a martelé le ministre de la Santé, El Houssaine Louardi. Il a affirmé que son département ne permettra plus de payer les frais des fautes et négligences commisses par quelques membres du personnel médical et paramédical.

– Institution du Médiateur du Royaume : 9.431 plaintes reçues en 2013, dont 1.919 entrant dans son champ de compétence, soit une hausse considérable de 14,7 par rapport à l’année précédente, indique l’institution dans son rapport d’activité de l’année 2013. Selon le rapport, 1.351 plaintes ont fait l’objet de correspondances avec les administrations concernées, 50 cas ont été transmis par l’Institution au Conseil national des droits de l’Homme et 47 à d’autres instances, tandis que 57 plaintes ont été classées.

L’Opinion.:

– En dix ans, les mariages de mineurs ont doublé: Plus de 35.000 cas enregistrés en 2013. Le phénomène des violences sexuelles faites sur mineurs irait crescendo au Maroc, 11.599 cas d’abus ayant été épinglés entre 2007 et 2012 dont 8.129 cas ont concerné des filles (70 pc), selon une étude nationale sur les violences sexuelles à l’encontre des enfants, dont les conclusions ont été dévoilées vendredi à Rabat. Cette étude fait ressortir, avec à l’appui des données quantitatives recueillies auprès du ministère de la Justice et des libertés, que la violence sexuelle sur mineurs représente 26 pc des cas traités entre 2010 et 2012.

– Santé: Le pavé dans la mare du ministre. Les médecins « responsables de la détérioration des prestations des hôpitaux ». L’absentéisme des médecins contribue grandement à la détérioration des prestations des établissements de santé dans le Royaume, a déclaré vendredi le ministre de la Santé, El Houssaine Louardi. Intervenant à l’ouverture d’une rencontre de communication de deux jours organisée par le ministère, M. Louardi a souligné que la hausse de l’absentéisme parmi les médecins, qu’il a qualifié de « grande calamité qu’il ne faut pas passer sous silence », conduit à la détérioration des prestations des établissements de santé du pays, relevant que son département prendra les mesures qui s’imposent pour faire face à ce phénomène.

Libération.:

– Driss Lachguar à propos de la fermeture des frontières: La position algérienne est inadmissible sur le plan humain, incompréhensible au niveau juridique et incohérente avec les principes de la Charte de l’UMA. « Le congrès de la reconstruction et de la mise à niveau de la ville d’Oujda, levier de développement régional et maghrébin », tel a été le thème choisi pour le Congrès provincial de l’USFP à Oujda dont la séance d’ouverture a été présidée samedi par le Premier secrétaire du parti, Driss Lachguar. Dans son allocution, Driss Lachguar a tenu en premier à rappeler que la fermeture des frontières entre le Maroc et l’Algérie est soumise au regard de la Commission de la Méditerranée, institution qui regroupe les partis sociaux-démocrates du bassin méditerranéen. Ce dossier devra être parmi les points inscrits à l’ordre du jour de la prochaine réunion de la Commission de la Méditerranée prévue fin janvier ou début février 2015 en Espagne.

– Les mariages de mineures en nette progression: La violence sexuelle à l’encontre des enfants demeure préoccupante au Maroc, en dépit des efforts importants déployés aux niveaux institutionnel et politique pour lutter contre ce phénomène social, alerte une récente étude du Conseil national des droits de l’Homme qui dresse un état des lieux des tendances évolutives de cette forme de violence. Selon des données recueillies auprès du ministère de la Justice et des Libertés, il ressort qu’entre 2010 et 2012, la violence sexuelle sur mineurs a représenté 26 pc des cas traités. Entre 2007 et 2012, ajoutent les auteurs de cette étude, elle a représenté 28,66 pc des cas enregistrés au niveau des enfants, selon la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Assabah.:

– Halieutis contribue au renforcement de la compétitivité de la pêche maritime. Mohamed Lamine Hormatallah, président de l’Association des armateurs marocains de pêche pélagique, a déclaré au journal que le projet mis en oeuvre par le ministère depuis des années commence à porter ses fruits, soulignant que ses résultats positifs se sont manifestés à travers le développement et l’amélioration de la qualité de la pêche.

– 80 associations oeuvrant en faveur des personnes atteintes de handicap mental ont observé un sit-in dimanche devant le Parlement. Ces associations protestent contre les problèmes auxquels elles sont confrontées, faisant remarquer que face à l’ampleur de ces problèmes, elles peuvent être amenées à cesser leurs activités et, par conséquent, priver de leurs services quelque 5.000 personnes en situation de handicap mental au Maroc.

Bayane Al Yaoum.:

– Le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) propose de recourir aux bracelets électroniques pour empêcher le ralliement de l’organisation de l’Etat islamique. Le CNDH a fait cette proposition dans son avis consultatif qu’il a émis suite à la saisine du président de la Chambre des représentants, Rachid Talbi Alami.

– Le ministre de l’Intérieur a exhorté l’ensemble des citoyens, encore non-inscrits sur les listes électorales générales, à présenter leurs demandes d’inscription directement auprès des bureaux administratifs les plus proches dédiés à cet effet dans l’ensemble des communes du Royaume, et ce durant la période prescrite allant du lundi 22 décembre 2014 au 19 février 2015. Le ministre a, de même, exhorté les citoyens marocains établis à l’étranger, encore non-inscrits sur les listes actuelles, à présenter leurs demandes d’inscription aux bureaux consacrés à cet effet par les ambassades et consulats généraux les plus proches de leur lieu de résidence, indique samedi un communiqué du ministre de l’Intérieur.

Assahra Al Maghribia.:

– SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan a présidé, samedi au Grand Stade de Marrakech, la finale de la Coupe du Monde des Clubs de football, remportée par le club espagnol du Real Madrid aux dépens de l’équipe argentine du San Lorenzo (2-0). A son arrivée au Grand Stade de Marrakech, SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan a passé en revue un détachement de la Garde Royale qui rendait les honneurs, avant d’être salué notamment par le ministre de l’Intérieur, Mohamed Hassad, le président de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA), Joseph Blatter, le président du Real Madrid, Florentino Pérez et le président du San Lorenzo, Matias Lammens.

– Un vent de réconciliation souffle sur l’USFP. Des prémices de sortie de la crise se profilent à l’horizon, après que la décision du secrétariat national du courant « Ouverture et démocratie » de retarder l’examen de la question de scission du parti de la rose. Une source bien informée a révélé que le courant, qui a tenu samedi à Casablanca son assemblée nationale, s’est donné deux semaines pour rendre publique sa décision en la matière.

Al Mounaataf.:

– Des ambassadeurs de bonne volonté affirment à Laâyoune que les multiples stratégies lancées par le Maroc en matière des droits de l’Homme ont fait de lui un modèle à suivre dans la région.

– Plusieurs conventions portant sur le financement de la deuxième phase du projet du complexe solaire d’Ouarzazate (centrales Noor II et Noor III), d’un montant de près de 17 milliards de dirhams (MMDH), ont été signées vendredi à Rabat, entre l’Agence marocaine de l’énergie solaire « Masen », l’Etat et les différents bailleurs de fonds (BM, BAD, BEI, AFD, KfW, UE).

Al Massae.:

– Les compères de Zaidi ne se prononceront sur la question de la scission de l’USFP qu’à la fin du mois prochain. Les participants à la troisième rencontre nationale tenue samedi par le courant « Démocratie et ouverture » ont décidé de retarder l’examen de cette question et ont mis sur la table plusieurs alternatives, dont la mise en place d’un nouveau cadre de travail partisan et le ralliement de l’Union nationale des forces populaires (UNFP).

– Les perspectives de croissance économique en 2015 sont « bonnes », a affirmé le ministre de l’Economie et des finances, Mohamed Boussaid. Le ministre s’est dit optimiste quant aux perspectives de croissance du Maroc et confiant en la politique suivie par le gouvernement en vue de préserver les équilibres macroéconomiques.

– Les investissements étrangers en direction du Maroc rebondissent après des mois d’essoufflement. Selon le dernier rapport de l’Office des changes sur les échanges extérieurs entre janvier et novembre 2014, le flux des ID à l’étranger s’est accru de 10,5 pc, atteignant 26,1 milliards de dirhams à fin novembre 2014, contre 23,6 milliards de dirhams il y a un an. L’Office note pourtant une baisse de 8,9 pc des recettes des IDE sur la même période.

Al Ittihad Al Ichtiraki.:

– Le premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachgar, a annoncé depuis Oujda une initiative du parti qui consiste à soumettre l’affaire de la fermeture des frontières maroco-algérienne à la Commission de la Méditerranée qui compte parmi ses membres les partis socialistes des pays du pourtour méditerranéen. Par cette initiative, le parti veut inscrire cette question à l’agenda de la Commission qui tiendra sa prochaine réunion début 2015 en Espagne, a indiqué Lachgar samedi, à l’ouverture du 8ème congrès provincial du parti à Oujda.

– Les demandes d’éclaircissement de la Cour des comptes mettent dans l’embarras le maire de Casablanca Mohamed Sajid. Selon des sources du Conseil communal, ces demandes portent, cette fois-ci, sur la gestion des dossiers déposés par les associations, laquelle est entachée de plusieurs irrégularités selon un rapport de la Cour des comptes.

Al Ahdath Al Maghribia.:

– Dans son avis consultatif sur le projet de loi modifiant et complétant le corpus du Code pénal et du Code de procédure pénale relative à la lutte contre le terrorisme, le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) appelle à délimiter clairement le pouvoir discrétionnaire des juges en ce qui concerne la définition du concept d’apologie du terrorisme.

– Le directeur général de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), Said Hamiddouch, affirme que l’indemnité pour perte d’emploi concernera au cours de la première année 34.000 personnes pour une enveloppe de 450 millions de DH. Les fonds destinés au financement de cette indemnité proviendront des cotisations des adhérents à la CNSS.

Rissalat Al Oumma.:

– Le flou plane sur le dialogue social. Le secrétaire général de l’Union marocaine du travail (UMT), El Miloudi Moukharik, a souligné que le gouvernement est tenu de reprendre le dialogue, ajoutant que le syndicat ne va pas participer aux réunions consacrées uniquement au débat sur la question de la retraite, indépendamment des autres dossiers.

– Nouvelle tension entre les syndicats et le ministère de l’Education nationale et de la formation professionnelle en raison d’une décision parlementaire considérant comme des « absentéistes » des enseignants qui se sont retrouvés bloqués par les inondations.

Attajdid.:

– La région de Rabat s’accapare 1/5 de la masse salariale au cours de 2014. La répartition par région des salaires des fonctionnaires au titre de l’année 2014 révèle que la région de Rabat-Salé-Zemmour-Zaër s’accapare la plus grande part de la masse salariale, soit 20,10 pc, suivies des régions du grand Casablanca (près de 9,85 pc) et de Meknès-Tafilalt (7,75 pc) .

– Les opposants au premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachgar, fixent le mois de janvier comme dernier délai pour trancher sur la question de la rupture. Plusieurs opposants à Driss Lachgar ont décidé, lors d’une réunion samedi à Casablanca, de reporter au mois de janvier prochain la décision définitive de rompre ou non avec le parti de la rose et ce, dans le but d’élargir les concertations à d’autres parties dans le cadre d’une rencontre regroupant les représentants de l’USFP au niveau des régions et de favoriser les efforts de médiation.

Al Assima Post.:

– L’absence de coordination entre les institutions a conduit à l’aggravation des dégâts des inondations. Les changements climatiques touchent le monde entier, sauf qu’au Maroc, il n’existe pas de stratégie d’adaptation à ces changements, non seulement en raison de l’absence d’un cadre institutionnel, notamment les institutions chargées du suivi et du diagnostic, mais à cause aussi du manque de communication entre les différentes parties au gouvernement au sujet des risques liés aux catastrophes naturelles.

Al Haraka.:

– SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan a présidé, samedi au Grand Stade de Marrakech, la finale de la Coupe du Monde des Clubs de football, remportée par le club espagnol du Real de Madrid.

– La récente visite de SM le Roi Mohammed VI en République de Guinée a insufflé une nouvelle dynamique aux relations bilatérales entre les deux pays frères et a largement contribué au lancement de plusieurs chantiers de coopération dans divers secteurs, a affirmé, vendredi à Rabat, le ministre guinéen de l’hôtellerie, du tourisme et de l’artisanat, Moussa Condé. S’exprimant à l’issue d’un entretien avec le ministre du tourisme, Lahcen Haddad, le responsable a déclaré à la presse que sa visite au Maroc s’inscrit dans le cadre de la dynamisation des accords signés lors de la visite royale en Afrique

Al Alam.:

– Huitième session du Comité central du parti de l’Istiqlal (PI) samedi dernier à Rabat. Lors de cette réunion, les participants ont affirmé que le bilan du gouvernement est désastreux.

– Le secrétaire général du parti de l’Istiqlal, Hamid Chabat, souligne que le gouvernement est responsable de toutes les catastrophes qu’a connues le Maroc, dont la dernière est le grand scandale relative au stade du Complexe Prince Moulay Abdellah. L’inertie du gouvernement et son manque de volontarisme en ce qui concerne l’atténuation des répercussions des inondations confirme son échec dans la gestion de la chose publique.

Akhbar Al Youm Al Maghribia.:

– Le gouvernement recense ses terrains domaniaux. Un groupe de travail conjoint regroupant la direction des domaines de l’Etat relevant du ministère de l’Economie et des Finances, la direction de l’industrie relevant du ministère de l’Industrie et du commerce et la direction des collectivités locales, a entrepris le recensement des terrains domaniaux qui pourraient être utilisés pour créer de nouvelles zones industrielles au profit des investisseurs dans le cadre du plan d’accélération industrielle. Selon une source de la direction des domaines de l’Etat, ce recensement a pour buts de satisfaire la demande en matière de foncier industriel et de mobiliser le foncier appartenant à l’Etat pour le mettre à la disposition des investisseurs à titre locatif.

– Les demandes d’inscription sur les listes électorales pour les citoyens non-inscrits âgés au moins de 18 ans au moment de la clôture des listes se déroulent du 22 décembre au 19 février 2015. Aux termes du décret adopté par le gouvernement jeudi dernier, les demandes doivent être présentées directement aux bureaux désignés par l’autorité administrative locale, auprès des ambassades et consulats du Maroc ou bien directement via le site web consacré à cet effet.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *