Revue de presse marocaine du 22/11/2012

0 commentaires, 22/11/2012, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres à la Une de la presse quotidienne de ce jeudi:.

+AUJOURD’HUI LE MAROC+:.
-La CGEM ouvre le débat sur le droit de grève: Les syndicats s’interrogent sur l’opportunité d’une loi organique. Les discussions autour des différents aspects du droit de grève s’avèrent chaudes. Le consensus est loin d’être établi concernant ce droit à valeur constitutionnelle. Si certains appellent à sa légifération, la plupart restent réticents. Le tissu syndical vient en tête des opposants à cette démarche. L’urgence est dans l’instauration d’un dialogue social visant à faire le point sur toutes les problématiques liées au secteur du travail. Selon les syndicalistes, ce débat national s’érige en priorité au moment où le secteur souffre toujours de la prolifération de pratiques illégales.

-Surpopulation des prisons: Qui dit vrai, Ramid ou Benhachem? Quelle est la cause du surpeuplement des prisons? Les réponses à cette question divergent entre Hamid Benhachem, délégué général de l’Administration pénitentiaire et de la réinsertion, et Mustapha Ramid, ministre de la Justice et des Libertés. Lors de la présentation du budget 2013 de son département, mardi, devant la commission parlementaire de justice, M. Benhachem a précisé que « c’est la détention provisoire qui est l’une des causes directes du phénomène de surpopulation ». Pour sa part, M. Ramid, répondant à une question orale à la Chambre des conseillers, a mis en garde contre des approches qui lient étroitement la surcharge des prisons à la détention provisoire, qualifiant de telles approches de « tronquées ».

+LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB+:.
-Projet de loi de Finances : L’exercice des amendements démarre. Les propositions d’amendements devant être introduites au projet de loi de Finances ont été déposées hier au bureau de la Commission des finances à la Chambre des représentants. Ces derniers seront examinés aujourd’hui au sein de la Commission des finances à la même Chambre. Le débat promet d’être chaud, surtout que les partis de l’opposition se sont serré les coudes dans cette étape-là.

+L’ECONOMISTE+:.
-Emprunt international: L’opération 1 milliard de dollars démarre. C’est aujourd’hui que démarre le road show du Trésor pour sa levée à l’international. D’Abu Dhabi à Londres, en passant par New York ou encore Los Angeles, la délégation marocaine emmenée par le ministre de l’Economie et des Finances, Nizar Baraka, entame une tournée, de plus de deux semaines, des principales places financières mondiales à la quête de pas moins d’un milliard de dollars. Une série de réunions avec plusieurs investisseurs a été également arrangée par les banques accompagnatrices du Trésor pour cette levée.

-L' »Open Sky » bat de l’aile. Asymétrie et manque de réciprocité semblent être les maîtres mots pour caractériser l' »open sky » signé entre le Maroc et l’UE. Six ans après, cet accord n’est que partiellement appliqué. Et pour cause, le Maroc n’a pas encore réussi sa convergence réglementaire et ne bénéficie pas encore de la « 5ème liberté ». Malgré tous les bienfaits générés sur le plan touristique, les experts critiquent des mesures protectionnistes européennes.

+LIBERATION+:.
-Interdiction du plein temps aménagé: Les enseignants de médecine dénoncent les propos d’El Houssein El Ouardi. La sortie tonitruante du ministre de la santé à propos du plein temps aménagé (TPA) a provoqué l’ire des enseignants-chercheurs des cinq facultés de médecine et de pharmacie du Maroc. Estimant les propos tenus par El Ouardi d' »insultants et dégradants » à l’égard d’une catégorie professionnelle à laquelle il appartient, ces praticiens lui rappellent dans un communiqué rendu public hier par le Syndicat de l’enseignement supérieur, section facultés de médecine que ses déclarations « sont d’autant plus graves, qu’elles sont susceptibles d’engendrer de la haine, du mépris voire de la violence de la part des citoyens à l’encontre des médecins en général et des enseignants en particulier ».

+LE SOIR ECHOS+:.
-Langue amazighe: Il est urgent d’attendre. L’officialisation de la langue amazighe a fait l’objet d’une journée d’étude organisée, hier, à la Chambre des conseillers. El Habib Choubani, ministre chargé des relations avec le Parlement et la société civile, met en garde contre une précipitation dans sa mise en oeuvre. Pour Choubani, c’est le principe de sagesse qui doit servir de cadre afin de réussir une mise en oeuvre graduelle mais surtout réussie.

+AL BAYANE+:.
-Sahara marocain: Les dirigeants du polisario dans le viseur de la justice espagnole. Il aura fallu attendre cinq ans pour que des victimes de la junte militaire du polisario obtiennent gain de cause. L’histoire remonte au 14 décembre 2007, lorsque des Sahraouis des provinces du sud ont déposé une plainte auprès cde l’Audience nationale espagnole contre des responsables algériens et autres dirigeants du polisario pour délits de génocide, tortures, disparitions forcées, détentions illégales et graves violations des droits de l’Homme. En fait, après un combat de longue haleine, la haute juridiction espagnole a fini par obtempérer.

+ASSABAH+:.
-Guéguerre au sein du MP! Deux députés du parti de l’Epi, dont l’un n’est qu’Abdelkader Tatou, membre du bureau politique, se sont échangés des coups de poing au sein de l’Hémicycle en marge d’une réunion de l’une des commissions à la Chambre des représentants, avant de s’échanger les insultes et les accusations d’usage d’argent illicite lors des dernières Législatives. Selon des sources parlementaires concordantes, cet incident augure d’une guerre non déclarée qui commence à naître au sein du parti de Mohand Laenser, surtout à la veille de la réunion du conseil national du MP prévue samedi et l’approche de l’élection d’un nouveau secrétaire général.

-La fixation de la date du déroulement des prochaines échéances électorales brouille l’agenda du ministère de l’Intérieur. Des sources ont indiqué que le ministre de l’Intérieur a reconnu, devant les membres de la commission de l’Intérieur à la 1ère Chambre, l’existence de difficultés d’ordre organisationnel qui entravent la fixation de manière précise de la date du déroulement de ces échéances, allusion faite aux lois organiques dont la mise en oeuvre exige plus de temps et une approche participative impliquant l’ensemble des formations politiques. Par ailleurs, des sources informées ont indiqué que le département de Laenser a demandé la fixation de la date de ses rencontres avec les partis politiques juste après la finalisation des textes réglementaires qui devront régir ces prochaines élections.

+AL KHABAR+:.
-Arrestation, la semaine dernière, par les éléments de la Gendarmerie royale à Rabat, d’un chef d’une bande criminelle pour escroquerie et usurpation d’identité. Le principal mis en cause, qui avait exercé la profession de journaliste pendant des années, usurpait l’identité de plusieurs personnalités militaires et sécuritaires nationales influentes et arnaquait des hommes d’affaires marocains et étrangers. Son arrestation a également abouti à la saisie de six voitures de luxe et d’appareils de télécommunications sophistiqués.

-Bassima Hakkaoui, ministre de la solidarité, de la femme, de la famille et du développement social, reconnaît qu’une partie des produits saisis par les services des Douanes et destinés sous forme d’aides accordées par des ONG aux couches démunies font l’objet de détournements. Dans un exposé sur le projet de budget sectoriel 2013 de son département, devant la commission des secteurs sociaux à la Chambre des représentants, Mme Hakkaoui a promis de diligenter une enquête à ce sujet et de poursuivre en justice les personnes impliquées dans ces détournements.

– L’opérateur français « Vivendi » évalue à 7,13 milliards de dollars (5,5 milliards d’euros) ses parts dans le capital de l’opérateur national Maroc Télécom, et ce dans le sillage des négociations entre le groupe français et l’opérateur Qatari de télécommunications « Qtel » qui a fait part de son intention d’acheter la part de Vivendi dans Maroc télécom qui est de 53 pc.

-Les Marocains établis aux Iles Canaries en colère contre le ministre de l’Equipement et du Transport, Aziz Rebbah. Des acteurs associatifs marocains ont exprimé leur colère à l’égard du ministre qui s’est rendu à Tenerife pour participer au Salon Atlantique de Logistique et du Transport, après que Rebbah ait ignoré la missive qu’ils lui ont adressée pour savoir les raisons de l’arrêt de la desserte maritime entre le Maroc et les Iles Canaries.

+AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA+:.
-Pour la première fois: L’Administration de la défense nationale dévoile des données sur les comptes spéciaux des FAR et sur les contrats signés entre l’agence des logements militaires et le groupe « Addoha ». Abdellatif Loudiyi, ministre délégué chargé de l’administration de la défense nationale a indiqué, lors de la réunion de la commission de la défense nationale mercredi à la 1ère Chambre, que ces comptes sont tous soumis au controle. Concernant l’accord signé avec le holding Addoha, le ministre a souligné que l’Agence des logements militaires est actionnaire dans une société créée conjointement avec Addoha, précisant que c’est cette société qui se charge de la commercialisation et de la vente des logements dont les deux parties se partagent les recettes.

-Le groupe OCP fait part de sa disposition à renoncer à la subvention octroyée par la Caisse de compensation, selon les déclarations du ministre délégué chargé des Affaires générales et de la Gouvernance, Mohamed Najib Boulif mardi devant la Chambre des représentants.

-L’Espagne ouvre la porte aux richards marocains: Elle envisage d’offrir un titre de séjour permanent aux étrangers qui achèteraient une propriété en Espagne valant plus de 160.000 euros. L’objectif de cette mesure, selon le gouvernement espagnol, est de dynamiser le secteur immobilier pratiquement paralysé depuis 2008.

-Des étudiants sahraouis pro-polisario mettent en état d’alerte mardi les forces de l’ordre à la cité universitaire de Marrakech après avoir hissé des drapeaux de la pseudo-rasd et scandé des slogans hostiles à l’intégrité territoriale du Royaume et au plan d’autonomie, et ce suite à l’arrestation lundi d’un étudiant sahraoui pour son implication présumée dans le meurtre d’un autre étudiant.

+AL MASSAE+:.
-Des affrontements entre des étudiants pro-séparatistes et les forces de police à Marrakech après que 200 étudiants pro-polisario aient manifesté mardi près de la cité universitaire, en brandissant des drapeaux de la pseudo-rasd en guise de protestation contre la détention de l’un d’entre eux, depuis lundi dernier pour agression à l’arme blanche.

-Fuite des noms des conseillers absentéistes malgré que le président de la 2ème Chambre ait décidé de revenir sur sa décision de publication de cette liste qui comprend dans sa majorité les noms de conseillers appartenant au PAM, dont Samir Abdelmoula, et de responsables syndicaux, Miloudi Moukhariq en tête.

-Hamid Chabat, SG de l’Istiqlal, tire à boulets rouges sur le gouvernement et appelle à un remaniement ministériel. Intervenant lors d’une rencontre avec les professionnels du transport mercredi à Casablanca, Chabat a indiqué que depuis son installation, le gouvernement est entré en conflit avec le Patronat, les partis politiques (majorité et opposition) et les syndicats, et ce en l’absence de tout dialogue pour le règlement des problèmes qui se posent

-Saad Dine El Otmani, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, indique que les deux tiers des ambassadeurs qui vont être nommés reviendront à des jeunes, ajoutant, lors de l’examen du budget de son ministère à la Chambre des représentants, que les ambassadeurs marocains ne sont désignés à ces postes qu’après avoir exercé plusieurs années au sein du ministère.

-Adil Benhamza, député istiqlalien, appelle le ministre de la Santé, El Houssein El Ouardi, à présenter des explications sur les contrats d’achat de vaccins qu’il avait suspendus auparavant. Il a, lors de l’examen du budget du ministère de la santé à la 1ère Chambre, mis en doute la qualité de ces vaccins et la baisse du nombre de doses dans les nouveaux contrats.

+AL AHDATH AL MAGHRIBIA+:.
-La CGEM et les syndicats continuent de tâter le pouls du gouvernement concernant la promulgation de la loi organique sur le droit de grève, et ce lors d’une réunion tripartite tenue mardi et consacrée à l’échange et au rapprochement des points de vue sur cette question, et le président du Conseil économique et social, Chakib Benmoussa met en garde, dans un rapport, le Chef du gouvernement contre la recrudescence des conflits sociaux, appelant à la mise en Âœuvre des conventions collectives pour la préservation de la paix sociale et la compétitivité des entreprises.

-La Commission de la Justice, de la Législation et des Droits de l’homme à la Chambre des représentants échoue à convaincre le ministre de la Justice, Mustapha Ramid, à revenir sur la décision relative aux prélèvements sur les salaires des greffiers grévistes. Le ministre a indiqué à cette occasion que cette décision est irréversible car elle émane du gouvernement et qu’elle est en vigueur dans plusieurs secteurs gouvernementaux, dont le ministère de l’Intérieur.

-Lahcen Daoudi, ministre de l’Enseignement supérieur provoque le mouvement amazigh en qualifiant de « mensonge » l’enseignement de la langue amazighe tel qu’il est appliqué maintenant. Lors des travaux d’une journée d’étude mercredi à la Chambre des conseillers, M. Daoudi a indiqué que les Marocains feraient preuve d’analphabétisme s’ils adoptent l’alphabet Tifinagh dans l’enseignement de l’amazigh, ce qui a provoqué l’interruption des travaux de cette rencontre.

+ANNAHAR AL MAGHRIBIA+:.
-Le Chef du gouvernement Abdelilah Benkirane adresse une note aux hauts responsables de l’Etat (ministre d’Etat, ministres, Hauts Commissaires…) dans laquelle il leur demande d’ordonner aux services concernés la mise en application immédiate des prélèvements sur les salaires des fonctionnaires absentéistes sans autorisation ou justification valable.

-Khalid Soufiani, coordinateur du groupe d’action national pour le soutien à l’Irak et à la Palestine tire à boulets rouges sur le Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane lors d’une conférence de presse relative à la marche populaire de solidarité avec la population de Gaza prévue dimanche à Rabat. Soufiani a accusé Benkirane de garder le silence vis-à-vis des initiatives de normalisation avec Israël sous l’ère de son gouvernement, tout en appelant à interdire à l’activiste israélien Ofer Bronstein de participer à cette marche.

+AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI+:.
-La liste des bénéficiaires de la rente du blé subventionné comprend 6000 personnes issues de familles connues, et des voix se sont élevées pour réclamer la publication des noms des bénéficiaires de cette rente qui coûte à l’Etat 2 MMDH par an.

-21 organisations marocaines des droits de l’Homme se révoltent contre le système de détention préventive. Dans un communiqué rendu public, ces organisations ont estimé que le recours excessif à ce procédé laisse poser plusieurs interrogations quant au respect des dispositions de la Constitution qui garantit la protection de la liberté et de la dignité de chaque citoyen.

+AL MOUNAATAF+:.
-Le projet de loi de Finances 2013 suscite davantage de débats houleux au sein de la majorité et de l’opposition qui ont proposé plusieurs amendements au projet et qui seront examinés ce jeudi. Selon plusieurs sources, ledit projet ainsi que les amendements qui lui seront apportés ne répondent pas aux attentes des citoyens.

+ATTAJDID+:.
-Multiplication des appels à une participation massive à la marche populaire prévue dimanche à Rabat pour le soutien à la population de la bande de Gaza et des parlementaires marocains et des acteurs de la société civile s’apprêtent à se rendre à Gaza début décembre dans le cadre du soutien à la population palestinienne martyrisée.

+ASSAHRAE AL MAGHRIBIA+:.
-Khalid Soufiani, coordinateur du groupe d’action national pour le soutien à l’Irak et à la Palestine salue hautement l’initiative de SM le Roi Mohammed VI de mettre en place un hopital de campagne marocain dans la bande de Gaza au service des Palestiniens affectés par les agressions israéliennes. Lors d’une conférence de presse tenue mercredi, il a souligné qu' »il est de notre devoir de participer à la lutte que mènent nos frères à Gaza contre l’occupation israélienne ».

-Les professionnels du transport observent une grève nationale de 48 heures à partir de lundi prochain pour obliger le ministère de l’Equipement et du Transport à s’asseoir autour de la table du dialogue et à satisfaire les revendications des employés du secteur.

+RISSALAT AL OUMMA+:.
-Khalid Soufiani, coordinateur du groupe d’action national pour le soutien à l’Irak et à la Palestine met en garde, lors d’une conférence de presse conjointe avec l’Association marocaine de soutien à la lutte palestinienne tenue mercredi à Rabat, l’Israélien Ofer Bronstein qui a fait part de son intention de participer à la marche de solidarité avec la population de Gaza dimanche à Rabat, qualifiant l’éventuelle participation de cet activiste franco-israélien « d’humiliation totalement inacceptable ».

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *