Revue de presse marocaine du 22/09/2012

0 commentaires, 22/09/2012, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres à la Une de la presse quotidienne de ce samedi:.
+AL MASSAE+:.
-Un scandale de diplomes falsifiés éclate à l’Université Hassan II de Casablanca: Le recrutement d’un chomeur derrière ce scandale après que la présidence du gouvernement ait demandé à un lauréat de l’Ecole nationale supérieure d’électricité et de mécanique, recruté dans le cadre de l’accord de l’embauche directe conclu avec le gouvernement Abbas El Fassi, de présenter son DESA pour son recrutement. Des sources font état de fortes pressions exercées et d’interventions de parties influentes pour clore ce dossier avant d’être renvoyé devant la justice, estimant que l’enquête sur cette affaire conduirait à la découverte d’autres scandales dans des établissements universitaires relevant de cette Université.

-Des caméras et des mesures draconiennes pour la lutte contre les mafias de l’immobilier à Casablanca : Des sources informées indiquent que l’Agence urbaine de Casablanca a intensifié le controle sur les nouveaux plans d’aménagement, précisant que les fonctionnaires de l’agence n’ont plus le droit de consulter lesdits plans à l’exception des ingénieurs chargés de leur élaboration.

-Scandale de corruption au sein de l’UMT qui pourrait conduire des responsables du syndicat de Miloudi Moukharik et de « l’Arab Bank » au Maroc à des poursuites en justice. Ce scandale a éclaté après qu’un cadre de cette banque ait déposé jeudi une plainte auprès du Procureur général du Roi près le tribunal de première instance de Casablanca dans laquelle il accuse l’un des responsables de l’établissement bancaire d’avoir offert des pots de vin à certains responsables de l’UMT.

-Le Comité national pour la libération de Sebta et Melillia et des autres présides occupés observe un sit-in devant le poste frontalier Bab Sebta pour appeler l’Espagne à libérer les deux villes occupées. Le Comité compte aussi organiser ce samedi une marche vers l’Ilot Leila alors des voix commencent à exprimer leurs craintes quant à une nouvelle tension dans les relations entre le Maroc et l’Espagne à cause de ces initiatives.

+ASSABAH+:.
-Des accusations à l’encontre du Chef du gouvernement provoquent une nouvelle polémique au sein du Parlement. Le président du groupe parlementaire de l’UC à la Chambre des Conseillers, Driss Radi a adressé une lettre au président de la deuxième Chambre, Mohamed Cheikh Biadillah, dans laquelle il l’appelle à corriger cette situation anticonstitutionnelle dans laquelle est tombé Abdelilah Benkirane qui continue de faire l’amalgame entre les dispositions des articles 100 et 101 de la Constitution.

-Des Marocains établis à l’étranger et des personnes établies dans d’autres villes du Royaume procèdent à des actes d’escroquerie pour bénéficier d’appartements à Casablanca dans le cadre de l’opération du relogement des habitants des maisons menaçant ruine. Ainsi, les services de police de la ville ont découvert les cas de dizaines de personnes disposant de cartes de séjour à l’étranger ou ayant résidé dans l’ancienne médina. Face à cette situation, le ministère de l’Intérieur a adressé une note aux autorités locales dans laquelle il les appelle à faire preuve de davantage de vigilance et de s’assurer de l’identité et des données des bénéficiaires potentiels.

-Hamid Chabat tire à boulets rouges sur Nizar Baraka. Lors d’un point de presse, il a accusé le ministre de l’Economie et des Finances d’exploiter son département pour exercer de fortes pressions sur certains membres du conseil national, en leur promettant la suppression des arriérés des impots qu’ils doivent rembourser en contrepartie de leur vote en faveur du candidat de la famille El Fassi. Ce dernier a exprimé devant ses partisans son optimisme, se disant quasi-certain de sa victoire.

-Nouvelle escalade contre la présence espagnole dans le nord du Maroc après que le comité national pour la libération de Sebta et de Mellilia et des autres présides occupés ait appelé à bloquer tous les accès vers les deux villes spoliées et d’observer ce samedi deux sit-in devant les postes frontaliers Bab Sebta et Bab Mellilia en guise de protestation contre les conclusions du rapport préliminaire de la fondation Kennedy.

+AL AHDATH AL MAGHRIBIA+:.
-Les istiqlaliens choisissent dimanche leur nouveau secrétaire général avec de nouveaux moyens pour garantir la transparence de l’opération de vote. Ainsi, pour la première fois dans l’histoire du parti, il a été procédé au controle minutieux de la liste des membres du Conseil, rendue publique sur les colonnes des journaux du parti, de même qu’il a été décidé que l’opération de vote s’effectuera par carte électronique.

-Youssef Amrani rassure les partenaires européens du Maroc à la suite du dialogue stratégique avec les Etats-Unis. Un responsable du ministère des Affaires étrangères et de la coopération a affirmé que M. Amrani a offert un déjeuner en son domicile en l’honneur des ambassadeurs européens accrédités au Maroc au cours duquel il a tenu à rassurer les partenaires européens que le dialogue stratégique Maroc-USA ne se fera pas au détriment de leurs intérêts.

-La BNPJ enquête sur les tenants et aboutissants de la découverte, jeudi à l’aéroport international Mohammed V de Casablanca, d’une arme à feu dans les bagages d’un MRE qui est arrivé à bord d’un vol de la compagnie Air France, surtout que les premiers éléments de l’enquête révèlent que cette arme avait déjà été utilisée.

+AL KHABAR+:.
-Un contrat conclu par le ministère de l’Equipement et du Transport avec une société chinoise pour le renforcement de son parc auto suscite l’ire des représentants des sociétés marocaines après que l’appel d’offres ait été remporté par cette société chinoise qui, selon des sources informées, recourt à des méthodes illégales pour remporter les appels d’offres.

-Hamid Chabat déclare, lors d’une conférence de presse, vendredi à Rabat, que l’administration américaine, les autres grandes puissances et les ambassadeurs des pays européens accrédités au Maroc suivent avec intérêt la prochaine élection du nouveau secrétaire général du parti, critiquant le camp de ceux qui plaident pour une troisième voie de solution.

-Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Saad Dine El Otmani, mécontent du service de presse du ministère, lui reprochant son faible rendement dans la couverture des activités du ministre. Cette situation amené M. El Otmani à faire appel à un journaliste pour lui assurer une meilleure couverture de ses activités.

+ANNAHAR AL MAGHRIBIA+:.
-Le ministre de la Santé, Houssein El Ouardi, refuse d’engager le dialogue avec les infirmiers qui menacent de faire monter la tension. Il a indiqué que la grève observée par les employés du secteur de la santé est « incompréhensible et injustifiée », soulignant que le ministère et les syndicats, qui appellent à la grève, examinent en permanence les problèmes dont pâtissent le secteur.

-Hamid Chabat s’attaque à la famille El Fassi la comparant à « la famille Kadhafi » et qualifie Nizar Baraka de « menteur ». Ce dernier a été accusé par Chabat d’exploiter son poste ministériel pour soutenir la campagne de son rival Abdelouahed El Fassi. Par ailleurs, les deux candidats en lice ont offert vendredi des dîners pour évaluer le degré de soutien à leurs candidatures respectives.

+LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB+:.
-Istiqlal: un week-end décisif pour le parti de la Balance. Les héritiers de Allal El Fassi s’apprêtent à vivre un week-end décisif. Jamais, dans leur histoire, ils n’ont vécu un tel suspens pour la désignation du nouveau secrétaire général. Personne ne peut prétendre si l’un des deux candidats, qui se sont livrés au cours des derniers mois une concurrence acharnée, est favori. Selon le président du seizième Congrès Mohamed El Ansari, tout est bien mis en place pour le déroulement de la séance d’élection.

+LIBERATION+:.
-Election, lundi, du président de la région de Casablanca: Le PAM coupera-t-il l’herbe sous les pieds de Chafik Benkirane? Les élections du président de la région du Grand Casablanca se dérouleront lundi sous le signe du suspense. Tous les indices indiquent que le RNIste Chafik Benkirane sera réélu pour un autre mandat, mais les choses se compliqueront pour lui si le PAM insiste sur la présentation de son propre candidat à ce poste. Cependant, au sein du PAM, il y a des élus locaux qui défendent ouvertement le fait que Chafik Benkirane rempile et il y a ceux qui veulent couper l’herbe sous les pieds du RNI pour se venger de son attitude lors des élections à la présidence de la Chambre de commerce, d’industrie et de services organisées récemment et au cours desquelles les RNIstes ont soutenu le candidat de l’UC contre le candidat du PAM.

+BAYANE AL YAOUM+:.
-Le gouvernement mène une course contre la montre pour éloigner le spectre de « la crise du pain », après avoir adopté un projet de décret relatif à la suspension de la taxe d’importation sur le blé tendre durant la période allant du 1er octobre au 31 décembre 2012 en vue de garantir l’approvisionnement régulier du marché intérieur en blé tendre et produits dérivés.

+AL MOUNAATAF+:.
-Le personnel et les employés des collectivités locales mettront-ils un terme à leurs séries de grève après que le ministre de l’Intérieur ait adressé une note aux walis et gouverneurs dans laquelle il les appellent à procéder au prélèvement sur les salaires des grévistes pour les journées de débrayage observées?.

-Les ingénieurs se solidarisent avec le fonctionnaire poursuivi pour divulgation des documents relatifs aux indemnités perçues par Salaheddine Mezouar et Noureddine Bensouda. Ainsi, le bureau national du syndicat national des ingénieurs marocains a décidé d’observer un sit-in le 9 octobre prochain devant le tribunal de première instance à Rabat pour exprimer leur solidarité avec le mis en cause.

+RISSALAT AL OUMMA+:.
-Contradiction des déclarations des responsables gouvernementaux au sujet de la situation de l’économie nationale et des experts économiques estiment que les dernières déclarations de certains membres du gouvernement sur la situation économique du Royaume et le taux de croissance ne sont que de simples tentatives visant à rassurer les citoyens et les acteurs économiques, après que les données et statistiques officielles ainsi que les rapports émanant d’institutions financières internationales aient révélé la gravité de la situation économique et financière du Royaume.

+ASSAHRAE AL MAGHRIBIA+:.
-Election du nouveau SG de l’Istiqlal: Abdelouahed El Fassi adresse des lettres « recommandées » aux membres du conseil national dans lesquelles il les appelle à voter en sa faveur, et son rival Hamid Chabat se dit sûr de sa victoire en raison de l’appui des groupes parlementaires istiqlaliens au sein des deux Chambres du Parlement, des élus istiqlaliens dans les différentes régions et provinces, de la jeunesse du parti et des membres des autres organisations parallèles.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *