Revue de presse marocaine du 22/08/2012

0 commentaires, 22/08/2012, Par , Dans Revue de Presse

Voici les titres à la Une de la presse quotidienne de ce mercredi:.

+ASSABAH+:.
-Discours royal du 20 août: SM le Roi appelle à une réforme globale du système d’éducation et de formation et de le placer en tête des priorités de la politique du gouvernement. Le Souverain a également appelé à mettre en place une stratégie globale en faveur des jeunes et à accorder un intérêt particulier aux questions des Marocains établis à l’étranger.

-Affaire de comportements frauduleux de corruption à l’égard de MRE dans différents postes frontières: Le premier groupe de douaniers et de policiers auditionnés, suite à l’enquête ouverte sur ordre de SM le Roi, a été déféré devant les Procureurs généraux du Roi dans les villes de Tétouan, Nador et Tanger. Selon des sources concordantes, la plupart des témoins ont été des contrebandiers et toutes les interpellations ont été effectuées suites à des plaintes de personnes « anonymes ».

+AL MASSAE+:.
-Message du Roi à Benkirane: L’enseignement est « en danger ». Dans son discours adressé à la nation à l’occasion du 59ème anniversaire de la Révolution du Roi et du peuple, le Souverain a tiré la sonnette d’alarme concernant la situation de l’enseignement au Maroc et appelé à la réhabilitation de l’école publique et à la mise à niveau de l’enseignement privé dans un esprit de synergie et de complémentarité.

-Un nouveau groupe d’éléments de la police, de la gendarmerie royale et de la douane qui travaillaient au Port Tanger-Med et à l’aéroport international de Tanger incarcéré à la prison locale de la ville du Détroit au terme de leur audition dans le cadre de l’enquête ouverte sur ordre de SM le Roi, relative à des comportements frauduleux de corruption à l’égard de MRE dans plusieurs postes frontières.

-Des altercations au domicile de Allal El Fassi à Rabat le jour de l’Aïd Al Fitr. Une visite des membres du conseil national du parti de l’Istiqlal au domicile du fondateur du parti de la Balance à Rabat a failli se transformer en des échauffourées après que des membres du Conseil national aient tenté d’expulser la députée Naima Rebaa, dont la présence a suscité l’étonnement, voire même l’ire de l’assistance, surtout que la parlementaire en question a choisi le camp de Hamid Chabat, le rival d’Abdelouahed El Fassi au poste de secrétaire général. Par ailleurs, M’Hamed Boucetta, membre du conseil de présidence de l’Istiqlal, a exprimé son indignation vis-à-vis de la situation que vit le parti actuellement.

+L’ECONOMISTE+:.
-Discours Royal: une nouvelle feuille de route pour l’enseignement. La réhabilitation de l’école publique et la mise à niveau de l’enseignement privé, dans un esprit de synergie et de complémentarité, ont été au centre du discours royal adressé, lundi soir, à la Nation à l’occasion du 59ème anniversaire de la Révolution du Roi et du peuple. Un discours dans lequel le Souverain a souligné l’impératif de se pencher avec sérieux et résolution sur le système d’éducation qui a été placé en tête des priorités nationales. C’est dire, o combien, ce système est encore défaillant malgré tous les efforts déployés et autre Plan d’urgence mis en place.

-Le Patronat réclame une « vraie » TVA. De toutes les réformes réclamées par le Patronat, celle de la TVA constitue une priorité absolue. Un chantier repoussé à chaque fois aux calendes grecques par le gouvernement. 2013 sera-t-elle enfin l’année de la réforme de la TVA dans le cadre des Assises de la fiscalité? A supposer que ce soit le cas, sa mise en Âœuvre ne pourrait avoir lieu qu’en 2014. Mais d’ores et déjà, la CGEM a sa propre conception.

+LIBERATION+:.
-La classe politique réagit au discours Royal du 20 août : Pour sauver les jeunes de ce pays, il faut sauver l’enseignement. Une date anniversaire et un discours Royal dédié à une jeunesse désespérée. Le discours prononcé par le Souverain à l’occasion de la Révolution du Roi et du Peuple, ce lundi 20 août, n’a pas laissé place à la moindre ambiguïté. Pour sauver les jeunes de ce pays, il faut sauver l’école marocaine. L’un ne va pas sans l’autre. Quand on parle des jeunes du Maroc, on parle forcément de l’enseignement et de la formation. Il faut donc l’admettre une fois pour toutes: l’enseignement pose problème dans notre pays.

-Flambée des cours mondiaux des céréales et des oléagineux: La sécurité alimentaire nationale en jeu. Les prévisions de la production mondiale de blé pour la saison 2012/2013 ont été révisées à la baisse. Elles sont estimées à 665 millions de quintaux, soit un repli de 4,54 pc par rapport à 2011/2012. Quant aux stocks de blé, ils devraient se replier de 15Mt, représentant près de 27 pc de la consommation projetée contre 29 pc en moyenne sur les trois années précédentes. Une situation qui ne semble pas arranger le Maroc, l’un des gros importateurs de produits agricoles au monde et l’un des pays à l’Est de la Méditerranée les plus dépendants quant à leur approvisionnement en denrées alimentaires. Une dépendance qui sera plus marquée durant l’année en cours.

+AL KHABAR+:.
-Un scandale de détournement de deniers publics à Sefrou secoue le ministère des Habous et des affaires islamiques. La police judicaire de Sefrou a déferré trois fonctionnaires du ministère dans la ville devant le Procureur général du Roi près la Cour d’appel de Sefrou pour abus de confiance et détournement de fonds publics.

-Les associations de la société civile entendent exercer des pressions afin d’amener l’Inspection générale des Finances et les juges de la Cour des comptes à procéder à un audit des comptes du ministère de la Justice qui n’a pas fait l’objet d’aucun audit depuis l’investiture du premier gouvernement du Maroc au début de l’indépendance.

+AL AHDATH AL MAGHRIBIA+:.
-Dans Son discours à la Nation à l’occasion du 59ème anniversaire de la Révolution du Roi et du peuple: SM le Roi trace la feuille de route pour la réforme de l’école publique.

-Des accusations de corruption et d’abus de pouvoir à l’encontre de 10 agents de la police aux postes frontières, arrêtés au port de Tanger-Med suite à des plaintes déposées par des MRE.

+ANNAHAR AL MAGHRIBIA+:.
-Lahcen Daoudi, ministre de l’enseignement supérieur, prépare la nouvelle rentrée universitaire « explosive »: Des organisations estudiantines annoncent leur refus de payer les frais d’inscription et des mouvements de protestation se profilent à l’horizon pour manifester contre la surpopulation et la situation des cités universitaires.

+AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI+:.
-La crise du pain menace les Marocains dans les deux prochains mois. Des experts en agriculture mettent en garde contre la baisse du stock national de céréales et son éventuel impact dans les semaines à venir sur les coûts de production des minoteries et les prix du blé.

+RISSALAT AL OUMMA+:
-Le conflit au sein du parti de l’Istiqlal s’attise à l’approche de la date d’élection du nouveau Secrétaire général, prévue le 22 septembre prochain. Selon des sources partisanes, le comité exécutif du parti de la Balance se réunira cette semaine pour mettre les dernières retouches sur la liste des membres du conseil national, qui continue de soulever une vive polémique entre les camps Chabat et El Fassi.

+AL MOUNAATAF+ :
– Le gouvernement parallèle des Jeunes réclame des sanctions contre les personnes impliquées dans la « mascarade » des JO de Londres suite aux débâcles successives des athlètes marocains et leur incapacité à réaliser des résultats positifs lors de ces Jeux Olympiques.

+AL ALAM+:
-Des jeunes diplomés français à la recherche de la stabilité et de l’emploi au Maroc. Des sources confirment que le Maroc est devenu la destination favorite pour plusieurs jeunes français en quête d’emploi.

+ASSAHRAE AL MAGHRIBIA+:
-Le Président de la Chambre des Conseillers, Mohamed Cheikh Biadillah, entend remettre le dossier des dysfonctionnements au sein de l’OCE au chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, qui devrait le soumettre par la suite à la justice.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *