Revue de presse marocaine du 22/04/2015

0 commentaires, 22/04/2015, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres des Revue de presse marocaine développés par les quotidiens paraissant mercredi 22 avril 2015:

L’Opinion.:– Démantèlement par le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) d’une dangereuse bande criminelle active à travers tout le Royaume. Après le démantèlement du réseau terroriste des « Descendants de Youssef Ben Tachfine », la nouvellement créée cette brigade s’attaque au crime organisé. Huit membres d’une « dangereuse bande criminelle » accusée, entre autres, d’homicide, vol avec violence et effraction et détention d’armes à feu, ont été récemment mis sous les verrous, leurs complices étant activement recherchés. C’est l’assassinat d’un septuagénaire et le cambriolage de sa villa à Agadir, suscitant l’émoi des Gadiris, le 3 avril, qui a motivé l’intérêt du BCIJ pour cette affaire.- Festival national des Abidat Rma. Il était un temps où ce festival des Abidat Rma drainait un grand public et même des universitaires et des chercheurs en matière de patrimoine des arts populaires. Or, à cette 15ème édition, les composantes de la société civile et des milieux culturels et artistiques de la ville ont, à l’unanimité, conclu à un seul constat : le Festival national des Abidat Rma, qui avait acquis une dimension grandissante depuis que les passionnés de l’art populaire s’y étaient investis corps et âme, a manifestement régressé pour ne pas dire tombé dans une platitude qui a exaspéré surtout à cette 15ème édition. En effet, l’ouverture de cette saison fut un véritable fiasco aussi bien sur le plan du programme que de l’organisation en général.Libération.:– Les congrès provinciaux de l’USFP se suivent à une cadence soutenue. Cet élan témoigne de la ferme volonté du parti à parachever le processus de la restructuration et de l’organisation de ses organes et appareils entamé depuis le IXème Congrès. Après la tenue de plus d’une soixantaine de congrès, samedi c’était au tour d’Al Haouz d’abriter son IVème Congrès provincial placé sous le thème « Reconnaissance envers les hommes de la Résistance et de l’Armée de libération, lutte continue pour le désenclavement de la province d’Al Haouz ».- La FDT et l’ODT dénoncent les manœuvres du gouvernement à la veille du 1er mai. Le dialogue social doit porter sur l’ensemble des revendications syndicales. « C’est une tentative visant à atténuer la colère des centrales syndicales ». Telle est la première réaction d’Abdelhamid Fatihi, secrétaire général de la Fédération démocratique du travail (FDT) à l’information relayée par un journal casablancais proche du PJD. Citant une source gouvernementale anonyme, ce quotidien a publié mardi un article dans lequel il a affirmé qu' »une réunion décisive entre Benkirane et les syndicats aura lieu avant le 1er mai pour discuter de la question des salaires ».Aujourd’hui le Maroc:– BCIJ: Les confidences de Monsieur sécurité. Les responsables du Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) ont tenu leur deuxième conférence de presse depuis la création de cet organe il y a un mois, jour pour jour, lundi à Salé. « Le BCIJ ne traite pas uniquement des affaires de terrorisme, mais s’occupe également de grand banditisme », a commencé pour expliquer Abdelhak Khayam, directeur général du BCIJ, avant de présenter l’affaire de la bande criminelle spécialisée dans les vols et cambriolages récemment démantelée par le Bureau.- La santé publique en grève le 30 avril: Nouveau bras de fer entre le ministère de la Santé et les médecins du secteur public. En effet, le syndicat indépendant des médecins du secteur public annonce une grève dans les hôpitaux publics le 30 avril. Une marche nationale vers le Parlement est également prévue le 25 mai prochain. Si les syndicalistes critiquent la politique du ministère en matière de ressources humaines d’une manière générale, l’annonce d’une prochaine décision du ministre concernant les affectations est aujourd’hui la goutte qui fait déborder le vase.Al Bayane.:– Conférence de presse de la direction du BCIJ: Les actes des membres de la bande arrêtés relèvent de la grande criminalité. Les actes des membres de la bande arrêtés, auteurs de crimes d’une grande gravité du pays, relèvent directement de la compétence de la brigade spécialisée dans la lutte contre le crime organisé du Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ), a affirmé le directeur du bureau, le préfet de police Abdelhak Khiam, lors d’une conférence de presse donnée lundi à Salé.- La Faculté polydisciplinaire d’El Jadida a organisé, en collaboration avec l’université Chouaib Doukkali, une rencontre-débat animée par Abdessalam Seddiki, ministre de l’Emploi et des affaires sociales, sur le thème « Code du travail: enjeux et perspectives ». M. Seddiki a indiqué, à cette occasion, que « les nouvelles lois visant à améliorer le code actuel sont dans le pipe et seront bientôt soumises à l’examen au parlement ».L’Economiste.:– Panique chez les éditeurs de manuels scolaires. A seulement quelques mois de la rentrée, les éditeurs sont suspendus au feu vert du ministère de l’Education nationale pour lancer l’impression des manuels scolaires. Or, le temps presse. « D’habitude, les éditeurs reçoivent l’autorisation d’impression en novembre ou, au plus tard, décembre pour que les livres soient disponibles vers juillet. Mais ces quatre dernières années, ce calendrier n’est plus respecté », explique Ahmed Filali Anssari, président de l’Association marocaine des éditeurs.- La baisse du déficit budgétaire se poursuit pour le troisième mois consécutif. A fin mars, le déficit s’est établi à 12,3 milliards de dirhams contre 14,8 milliards un an plus tôt. Ce premier trimestre est marqué par une augmentation des recettes ordinaires de 6,9 pc alors que les dépenses ont évolué de 6,2 pc.Al Massae.:– Dans une nouvelle mesure d’escalade contre la décision du ministre de la Santé instituant un service obligatoire dans les zones reculées pour les médecins diplômés, le syndicat autonome des médecins du secteur public a décidé d’observer une grève nationale le 30 avril courant dans tous les hôpitaux du Royaume. De même, le syndicat a décidé d’organiser une marche nationale à Rabat le 25 mai prochain pour protester contre cette décision.- Une source gouvernementale a affirmé que le gouvernement de Benkirane « n’a pas fermé la porte du dialogue » devant les centrales syndicales, notamment sur leurs revendications portant sur l’augmentation des salaires, soulignant que l’Exécutif se penche sur cette demande tout en prenant en considération les contraintes financières et économiques du pays. La même source a indiqué que le gouvernement aspire à des négociations fructueuses avec les centrales syndicales en vue d’annoncer aux travailleurs une bonne nouvelle à l’occasion de la fête du travail, ajoutant que les revendications des centrales, dont l’augmentation des salaires et la baisse de l’impôt sur le revenu, sont en cours d’étude aux côtés des autres revendications, notamment celles relatives à la réforme des régimes des retraites.Al Ittihad Al Ichtiraki.:– Des sources syndicales ont affirmé qu’elles n’ont reçu aucune lettre du chef du gouvernement les invitant à une réunion dans le cadre du dialogue social et qu’il s’agit tout simplement d' »informations fuitées pour absorber la colère de syndicats avant le premier mai ». Le secrétaire général de la Fédération démocratique du travail, Abdelhamid Fatihi, a indiqué au journal qu' »à deux jours de la tenue des élections des représentants des salariés et à quelques jours du premier mai, nous n’avons aucune idée sur la configuration de ces élections et comment elles vont se dérouler alors que le dialogue social avec le gouvernement se trouve à l’arrêt ».Al Alam.: – Le ministre délégué auprès du ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie numérique, chargé du Commerce extérieur, Mohamed Abbou, a indiqué lundi que le Maroc a proposé à la Russie de signer un accord de libre-échange pour stimuler l’échange économique entre les deux pays. Abbou a déclaré à l’agence de presse russe Sputnik, à l’issue de sa visite à Moscou, que « nous avons invité les responsables russes à penser à un nouveau cadre juridique pour les échanges commerciaux à même d’être un catalyseur de l’efficience économique à l’instar des accords reliant le Maroc à de nombreux pays », ajoutant que la partie russe s’est montrée réceptive à cette demande pour bénéficier de la convention du « corridor vert » qui permet l’assouplissement des transactions commerciales avec la Russie.Akhbar Al Yaoum.:– L’Association marocaine des présidents des conseils communaux a exprimé son rejet de la décision du ministère de l’Intérieur d’interdire aux présidents des communes la signature des documents à caractère urgent, de déléguer cette prérogative aux secrétaires généraux des communes et de reporter la validation des marchés et projets financièrement coûteux à l’après-élections. Cette position a été exprimée par le président de l’Association, Fouad El Omari, qui était mardi l’invité du Forum de la MAP. M. El Omari a indiqué qu’à l’issue d’une réunion, le bureau de l’Association a décidé de faire part de son rejet de la mesure prise par le ministère de l’Intérieur.- Les résultats de l’opérateur historique « Maroc Télécom » font ressortir une croissance du nombre des clients qui s’est situé autour de 52 millions de personnes et une hausse de plus de 10 pc du chiffre d’affaires pour s’établir à 794 milliards de centimes au premier trimestre de 2015, dont 42 pc réalisés par les filiales africaines. Cette croissance est due, en partie, au développement des activités Fixe et Internet haut débit (10,3 pc).Al Haraka.:– Le Maroc s’est tracé un dessein démocratique qu’il mène avec foi et détermination sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, a souligné, lundi à Berlin, M. Youssef Amrani, chargé de mission au Cabinet Royal. « Fort d’une histoire riche, d’une identité culturelle et cultuelle solides et grâce à la vision et au leadership du Souverain, le Maroc a pu développer une approche proactive et inclusive pour construire un modèle sociétal qui combine l’universel démocratique et le spécifique identitaire », a affirmé M. Amrani qui s’adressait aux membres du Parlement allemand lors d’une session interactive dans le cadre de la semaine du Maroc en Allemagne.Assahra Al Maghribia.:– Trente-cinq entreprises marocaines prennent part au Salon européen des produits de la mer « Seafood Expo Global », considéré comme la plus importante plateforme européenne des produits de la mer. Les entreprises participant à ce salon, qui prendra fin jeudi, y voient une opportunité pour promouvoir les produits de la pêche auprès de nouveaux partenaires potentiels et conquérir de nouveaux marchés.Bayane Al Yaoum.:– Dans une deuxième sortie médiatique, le directeur du Bureau central d’investigation judiciaire, Abdelhak Khiam, a donné des détails sur le démantèlement d’une association de malfaiteurs qu’il a qualifiée de « dangereuse ». Khiam, qui s’exprimait lors d’un point de presse lundi, a précisé que cette association, qui opérait sous forme de mafia dans plusieurs villes et villages marocains, est impliquée dans le meurtre par arme à feu d’un boutiquier dans la région de Had Soualem et que la nature des crimes qu’elle a perpétrés a terrorisé la population.Assabah.:– Projet de décret portant création du Conseil supérieur du tourisme. Selon la note de présentation de ce texte, ce Conseil est une instance nationale de pilotage qui sera chargée de proposer au gouvernement les orientations générales de la politique nationale en matière de tourisme ainsi que les mesures garantissant la bonne exécution de ladite politique.Al Mounaataf.:– La Déclaration finale de la 60è Conférence afro-asiatique de Bandoeng a salué le plan d’autonomie au Sahara sous souveraineté marocaine, le qualifiant de « raisonnable » et de « pacifique ». La Déclaration finale a également exprimé « les vives préoccupations » de la Conférence vis-à-vis « des tensions grandissantes causées par la recrudescence des attaques terroristes dans la région sahélo-saharienne et sur la côte ouest-africaine ».Al Ahdath Al Maghribia.:– Le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) met fin à l’activité d’une dangereuse mafia. La bande criminelle a perpétré des homicides et vols à main armée et a utilisé des produits toxiques pour tuer des chiens de garde. Immédiatement après l’ouverture de son siège à Salé, le BCIJ ouvre pour la deuxième fois ses portes pour annoncer les résultats des investigations qu’il a menées au sujet de la bande criminelle ayant semé la panique dans plusieurs villes et villages marocains. Huit personnes, dont une femme, ont été arrêtées tandis que d’autres membres de cette bande, en état de fuite, sont recherchés.- La course au poste de secrétaire général de l’Union constitutionnelle (UC) entame sa dernière ligne droite. Quatre jours avant la réunion du Conseil national prévue samedi prochain pour l’élection du nouveau secrétaire général du parti du cheval, Driss Radi et Mohamed Bensaidi abandonnent la course. Une source de l’UC n’a pas exclu que de nouveaux noms viennent s’ajouter à la liste des candidats désistés, prévoyant au final une compétition serrée entre Anouar Ezzine et M’hamdi Alaoui.Le Matin :– L’IRESEN lance un nouvel appel à projets : Nouvelle opportunités de financement des projets R/D dans les énergies renouvelables. L’Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles (IRESEN) vient de lancer InnoProjets 2015. Un appel à projets dans les énergies renouvelables dont l’objectif est de développer le potentiel de la recherche appliquée et du développement dans 4 filières : le solaire thermique, le solaire photovoltaïque, l’éolien et la biomasse. La date limite pour soumissionner est fixée au 7 juin 2015.- Le ministre de la Justice expose les principales nouveautés d’un projet de loi qui ne fait pas l’unanimité : Fortement critiqué par les associations et les militants des droits de l’Homme, le nouveau code pénal est défendu par ses concepteurs qui se disent ouverts à toutes les propositions. Avec une nouvelle configuration des sanctions, le texte se veut plus précis à propos de certaines dispositions. « On ne peut être condamné pénalement qu’en vertu d’un texte pénal précis et clair ». Ce sont ces précisions qu’a tenté d’apporter l’avant- projet du code pénal mis en ligne récemment par le ministère de la justice et des libertés.Rissalat Al Oumma.:– Les distributeurs de gaz demandent la révision de leur marge de bénéfice. Une source de l’Association marocaine des distributeurs de gaz liquéfié en gros au Maroc a affirmé que les professionnels respectent actuellement leurs promesses faites au gouvernement, rappelant que ces derniers s’étaient engagés à faire montre de retenue et de patience dans l’attente d’une réponse à de leurs revendications à même d’atténuer les préjudices sociaux qu’ils subissent du fait du rétrécissement de leur marge de bénéfice.Attajdid :– Le ministre de la Justice et des Libertés : « Nous ne pouvons pas dépénaliser les relations sexuelles hors mariage et la rupture publique du jeûne pendant ramadan vu qu’il s’agit de deux atteintes à l’Islam, ainsi que l’abolition de la peine de mort », a-t-il dit lors d’un point de presse sur l’avant-projet du Code pénal.Pour ce qui est de l’avortement, M. Mustapha Ramid a indiqué qu’un rapport sur cette question a été soumis à SM le Roi Mohammed VI après consultations.*Al Asima Post :- Les cliniques privés d’investisseurs non médecins commencent leur travail dans deux semaines.Les décrets d’application de la loi sur l’exercice de la médecine et l’ouverture du capital des cliniques aux investisseurs non médecins opérationnels dans un délai maximal de deux semaines, a dit le ministre de la Santé, El Houssein El Ouardi.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *