Revue de presse marocaine du 22/03/2012

0 commentaires, 22/03/2012, Par , Dans Revue de Presse

Voici les sujets qui focalisent l’attention de la presse quotidienne de ce jeudi:.

+AL MASSAE+:.
-La Gendarmerie Royale procède à l’arrestation d’un enseignant qui a violé une élève à Zaouyat Cheikh près de Béni Mellal: La victime (13 ans) a été exploitée pendant trois ans et des associations de la société civile entrent en ligne dans cette affaire.

-L’UMT accuse Abdelhamid Amine de « trahison ». La centrale syndicale le défère, aux cotés Abderrazak Idrissi, l’un des dirigeants du syndicat, et Khadija El Ghamri, la secrétaire régionale de l’UMT à Rabat et conseillère à la deuxième Chambre, devant le conseil de discipline. Selon une source syndicale, cette décision constitue une tentative du secrétaire général de l’UMT et ses partisans en vue d’expulser tous les pro-Annahj Addimocrati de cette centrale.

-Le président du groupe du PAM à la Chambre des représentants, Abdelatif Ouahbi, appelle le Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, au limogeage du ministre de l’Intérieur, Mohand Laenser, pour violation des droits de l’Homme suite aux interventions musclées des forces de l’ordre lors de manifestations et sit-in observés récemment.

-Le gouvernement mène une course contre la montre pour la promulgation de la loi relative au droit de grève avant la fin de l’année 2012 : Le projet de loi garantit le droit à la grève et les droits des grévistes ainsi que la liberté de travailler pour les personnes refusant la grève.

+AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA+ :.
-L’opposition socialiste Âœuvre au sein du Parlement pour épingler la politique du gouvernement Benkirane et critique le fait que le gouvernement Benkirane ait laissé le budget de l’INDH encore placé sous la tutelle du ministère de l’Intérieur.

-Le président de la Chambre des représentants, Karim Ghellab, le président de la Chambre des Conseillers, Mohamed Cheikh Biadillah, et le ministre chargé des Relations avec le Parlement et la Société civile, Habib Choubani, examinent l’idée d’un « nouveau look » pour le Parlement afin d’embellir son image ternie auprès des citoyens marocains, et des députés PJDistes appellent les parlementaires à prêter serment à l’instar des membres du gouvernement.

-Le principal accusé dans les attentats terroristes du 11 mars 2004 à Madrid, Jamal Zougam, adresse une lettre au ministre de la Justice et des Libertés, Mustafa Ramid, dans laquelle il lui demande d’intervenir auprès du gouvernement espagnol pour la réouverture de son dossier après que de nouvelles données aient été dévoilées et qui prouvent son innocence.

+ASSABAH+ :.
-Le ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch suscite la colère de Abdelilah Benkirane après qu’il ait adressé une liste de nominations de directeurs au sein de son ministère au Cabinet royal: SM le Roi « rend justice » au Chef du gouvernement et l’appelle à refuser toute forme de directive même si elle émane du Cabinet royal si elle est contraire aux dispositions de la nouvelle Constitution.

-Des professionnels du secteur du transport appellent Abdelaziz Rebbah à l’ouverture d’une enquête sur le sort des recettes du transport routier : Les problèmes concernent la Caisse spéciale de retour à vide pour les professionnels du transport routier et des différents concernant les indemnisations de l’Office National du Transport.

-Le Chef du gouvernement Abdelilah Benkirane promulguera un décret définissant l’agenda des prochaines élections qui se dérouleront entre juin et septembre prochain, selon des sources gouvernementales.

-Abdelilah Benkirane soutient le président du Conseil municipal d’Oujda, l’istqlalien Omar Hejira contre Abdelaziz Aftati, membre du secrétariat général du PJD, et appelle les militants de son parti dans cette ville à tourner la page des élections communales de 2009 et à se réconcilier avec les militants istiqlaliens, devenus des alliés fidèles au sein de la majorité gouvernementale.

+AL KHABAR+:.
-Le syndicat démocratique de la justice indique que les instructions du ministre de la Justice et des libertés visent à « terroriser » les fonctionnaires et les dissuader de participer à l’action syndicale et aux mouvements de grève.

-L’opposition tire à boulets rouges sur le gouvernement Benkirane. Le président du groupe PAM à la Chambre des représentants, Abdellatif Ouahbi indique qu’il était du devoir de Abdelilah Benkirane de relever Mohand Laenser de son poste de ministre de l’Intérieur pour violation des droits de l’Homme lors des interventions des forces de l’ordre pour disperser les manifestations.

-Des membres de la Fondation des oeuvres sociales des travaux publics au ministère de l’Equipement et du transport dénoncent les procédés de cession d’appartements relevant de la Fondation. Ils demandent l’identification des bénéficiaires étrangers de ces logements et du vrai prix de ces appartements.

-Malversations et détournements dans la distribution des aliments composés destinés au bétail et le ministère de l’agriculture et des pêches maritimes se mobilise pour la création d’une commission pour le suivi et le respect du principe de la transparence lors de l’opération de distribution de ces aliments aux éleveurs dans les différentes régions du Royaume.

+AL AHDATH AL MAGHRIBIA+ :.
-Le projet de loi de Finances de Abdelilah Benkirane objet de débats parlementaires: La majorité appelle le gouvernement à faire preuve de courage et d’audace et l’opposition critique le retard enregistré dans la présentation dudit projet.

-Abdelaziz Rebbah annonce l’ouverture du dossier de l’occupation du domaine public: Le ministre de l’Equipement et du Transport a demandé au Chef du gouvernement de mettre en place une commission interministérielle qui sera chargée de mettre fin à l’anarchie qui sévit dans ce secteur .

+ANNAHAR AL MAGHRIBIA+ :.
-Prémices d’une scission entre le PI et le PJD lors des débats sur le projet de loi de Finances: Des parlementaires istiqlaliens s’opposent au gouvernement et l’accusent d’avoir reproduit le programme du gouvernement sortant de Abbas El Fassi et de travailler sur les chantiers lancés par le précédent Exécutif.

-Des parlementaires israéliens pourraient participer à une réunion de l’UIP à Rabat : Des sources affirment la présence du Chef du gouvernement Abdelilah Benkirane et de plusieurs membres de son gouvernement à la séance d’ouverture de cette réunion, en l’absence jusqu’à présent d’une réaction de l’Exécutif concernant la participation des parlementaires israéliens.

+AL ALAM+ :.
-Le préside occupé de Sebta se transforme en un centre international de blanchiment d’argent issu du trafic d’armes, de stupéfiants et d’êtres humains et de l’évasion fiscale. Selon des sources médiatiques espagnoles, il s’agit de réseaux composés de politiciens et d’hommes d’affaires espagnols et européens qui, à travers des intermédiaires marocains et espagnols, investissent les revenus de leur trafic à Sebta dans l’immobilier ou dans des projets économiques ou touristiques dans les villes et les provinces de la région de Tanger-Tétouan.

+AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI+ :.
-Violente intervention des forces de l’ordre contre des manifestants à Meknès qui ont observé un sit-in devant le siège du Holding Al Omrane avant de bloquer la voie publique en guise de protestation contre la non inscription de leurs noms sur la liste des bénéficiaires de lots de terrain après la destruction de leurs bidonvilles en 2006. Cette intervention a conduit à l’arrestation de trois personnes.

+BAYANE AL YAOUM+:.
-En attendant leur rencontre avec le ministre de l’Equipement et du Transport, Abdelaziz Rebbah, le ministère de l’Intérieur promet aux professionnels du transport d’intervenir et de prendre les mesures nécessaires pour introduire des amendements au Code de la route et imposer le respect du principe de définition des responsabilités en matière de retrait des permis de conduire.

+ASSAHRAE AL MAGHRIBIA+ :.
-Lancement de la course à la succession de Abdelouahed Radi à la tête de l’USFP: El Habib Malki, Driss Lachgar, Abdelhadi Khayrat et Ahmed Reda Chami à la recherche de soutien pour prendre les rênes du parti de la Rose.

+LE SOIR ECHOS+:.
-Territoire : A quand la régionalisation ? Promise par le Souverain, inscrite dans la Constitution et mentionnée dans le programme gouvernemental, la régionalisation demeure à ce jour un mystère. Quand et comment sera-t-elle mise en application ? La balle est désormais dans le camp du gouvernement. C’est à lui de préparer le projet de loi organique et de le présenter au Conseil des ministres pour examen avant qu’il ne soit voté au Parlement.

+AUJOURD’HUI LE MAROC+:.
-Son violeur propose de l’épouser pour échapper à la Loi : Nezha Chahid ou « Amina Filali bis » réclame justice. Amina ne savait peut-être pas que sa mort allait susciter tant d’émoi et de tristesse. Cette fille inconnue du grand public il y a quelques jours a réussi tout de même à attirer l’attention de la société sur la souffrance des femmes et filles violées condamnées à vivre avec leurs bourreaux sous le même toit. Le cas d’Amina Filali a brisé la loi du silence. Des filles qui se trouvent dans la même situation réclament aujourd’hui justice. Nezha Chahid, c’est une petite fille violée à plusieurs reprises par un homme plus âgé qu’elle qui la demande en mariage pour échapper au châtiment de la justice. Déprimée, plongée dans le gouffre de la solitude, de la tristesse et du silence absolu, Nezha Chahid réclame justice pour que son cas ne soit pas un remake de celui d’Amina Filali.

+LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB+:.
-Production de lois : Le gouvernement réexamine les textes laissés par son prédécesseur. Concernant la production des lois, l’actuel gouvernement ne veut rien laisser au hasard. Outre le tableau de bord juridique sur la durée de son mandat, qui doit être prêt vers la fin de ce mois de mars, l’équipe Benkirane veut réexaminer les projets de loi que son prédécesseur a laissés dans le circuit d’adoption parlementaire. Il s’agit de 25 textes au niveau de la Chambre des députés et de 13 chez les conseillers. Selon une source gouvernementale, l’idée est de voir si aucun des textes de loi qui attendent la ratification n’est contraire aux orientations et à la politique générale de l’Exécutif. C’est un vrai travail d’auscultation que ces projets de loi doivent subir pour éviter tout quiproquo ou difficulté durant le processus de discussion et d’adoption.

+L’ECONOMISTE+:.
-L’OCP brave la crise : Construction de la plus grande laverie de phosphates du monde à Khouribga, mise en service de la première mine intégrée en 2013 et 25 MMDH à investir d’ici 2020. L’ambitieux programme de l’OCP vise à augmenter la production de 100 pc sur les huit prochaines années. Sans occulter les composantes sauvegarde de la ressource et de l’environnement.

+LIBERATION+:.
-Un dialogue social à deux vitesses : Patronat et syndicats surclassent le gouvernement. Et de trois pour la CGEM. Après l’UMT et la CDT, le Patronat vient de signer un accord au sujet des mécanismes à adopter lors des conflits sociaux. Un cadre de médiation sociale qui permettra d’éviter que certains problèmes ne dégénèrent en impasses comme il arrive souvent lors des bras de fer entre travailleurs et patrons. Ahmed Azzouzi, secrétaire général de la FDT et Mohamed Horani, patron des patrons, ont signé mardi un protocole définissant les modalités relatives à la résolution des conflits sociaux dans une ambiance plus sereine.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *