Revue de présse marocaine du 22/02/2012

0 commentaires, 22/02/2012, Par , Dans Revue de Presse

Voici les titres à la Une qui suscitent l’intérêt de la presse quotidienne de ce mercredi:.+AL MASSAE+ :.
-Des documents dévoilent « l’implication « du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération dans la dilapidation de 21 milliards de centimes: l’un de ces documents révèle que le ministère a signé en 2011 un accord avec un lobby américain pour promouvoir l’image du Royaume à l’étranger, outre le coût de déplacements à l’éxtérieur de l’ordre de 6 milliards de centimes.

-Le président du groupe du PAM à la Chambre des représentants, Abdellatif Ouahbi, se dit disposé à dévoiler des dossiers démontrant l’implication de magistrats dans des affaires de corruption, soulignant que la lutte contre ce fléau ne réside pas dans l’arrestation d’un juge.

-Le ministère de l’Intérieur déclare la guerre aux constructions anarchiques: Le ministère mobilise ses services pour entamer la plus grande campagne contre les constructions anarchiques à travers le Royaume.

-Abdelilah Benkirane invite les opposants du régime syrien pour l’examen des moyens de soutenir la révolution syrienne: Le Chef du gouvernement et secrétaire général du PJD s’entretiendra ce mercredi avec des dirigeants de l’opposition syrienne à ce propos.

-La chaîne qatarie Al Jazeera préfère le Maroc à l’Algérie: Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustafa El Khalfi, souligne lors d’une réunion avec le directeur général de la chaîne, qui a souhaité la réouverture du bureau d’Al Jazeera à Rabat, la nécessité du respect des lois en vigueur dans le pays qui accorde l’accréditation.

-Des consultations avec les partis politiques au sujet de la réouverture des frontières terrestres avec l’Algérie: Des sources partisanes affirment que des consultations ont eu lieu récemment avec plusieurs formations politiques en ce qui concerne la réouverture des frontières entre les deux pays voisins.

+AKHABAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA+ :.
-Le ministre de l’Education nationale, Mohamed El Ouafa, critique un responsable au Cabinet royal et le bilan de son prédécesseur Ahmed Akhchichine : Le ministre a, lors d’une conférence de presse, présenté une image sombre du département de l’Education nationale et critiqué Youssef El Bakkali, coordonateur de la Fondation Mohammed VI de promotion des Âœuvres sociales Education-formation.

-Nouveaux ambassadeurs du Maroc à Paris, Ryad et Londres : Des consultations sont en cours pour la nomination de Saad Hassar, ambassadeur à Paris, Abdelouahab El Ballouqui, ambassadeur à Ryad et Nacer Bourita, ambassadeur à Londres.

-Abdelilah Benkirane en colère contre son ministre de la Santé, El Houssein El Ouardi: Le Chef du gouvernement est mécontent des déclarations de certains de ses ministres dans lesquelles ils ont affirmé l’existence de plusieurs dossiers de corruption touchant leurs départements. Dans ce sens, il a appelé son ministre de la Santé à soumettre tout dossier de corruption au ministre de la Justice au lieu de le révéler à la presse.

-Des syndicalistes pro Hamid Chabat, investissent le siège de l’OFPPT à Casablanca : Les syndicalistes de l’UGTM sont montés sur le toit de l’établissement et ont appelé au départ du directeur général de l’OFPPT, Larbi Bencheikh.

+ASSABAH+:.
-Quelque 200 malades impliqués dans des malversations au CHU Ibn Rochd à Casablanca: Les premières investigations de la police révèlent l’implication de deux employées et des malades dans la destruction de dossiers et de documents relatifs à des opérations chirurgicales sous facturées et qui ont été préjudiciables à la Trésorerie de l’hopital.

-Des membres de la Chambre des Conseillers appellent à l’ouverture d’une enquête judiciaire sur le salaire de l’entraîneur de la sélection marocaine, Eric Gerets. Lors de la réunion de la Commission de l’éducation et des affaires culturelles et sociales, un Conseiller a estimé que le mutisme autour du salaire de l’entraîneur national dissimule des « soupçons ».

-Le ministre de l’Intérieur annonce que les élections communales auront lieu en juin prochain: Les dates des élections communales, professionnelles et régionales ont été annoncées par Mohand Laenser lors d’une réunion du Mouvement populaire.

-Le dirigeant Ittihadi, Abdelhadi Khairat affirme que Khalid Alioua n’a plus aucun lien avec l’USFP, ajoutant que Alioua a rompu toute relation avec le parti depuis des années et que l’USFP n’interviendra pas dans sa défense en cas d’implication dans le dossier du CIH.

+AL KHABAR+:.
-Le ministre de la Justice et des Libertés, Mustafa Ramid, dément avoir intervenu dans l’affaire du juge de Tanger et le président du groupe du PAM à la Chambre des représentants, Abdellatif Ouahbi critique l’intervention de Ramid et les pressions exercées dans le cadre de cette affaire en tant que ministre, soulignant qu’il dispose de plusieurs dossiers de magistrats corrompus dans de nombreux tribunaux. Dans un autre registre, Khadija Rouissi, députée du PAM, appelle à mettre la lumière sur le sort des disparus conformément aux recommandations de l’IER.

-Des caciques du PAM, particulièrement ceux du courant de la Gauche, expriment leur mécontentement de l’élection de Mustafa Bakkoury à la tête du parti, estimant que ce choix porte atteinte aux membres du bureau national et sous-entend le manque de compétences au sein de cette formation, capables de succéder à Mohamed Cheikh Biadillah.

-Le ministre de l’Equipement et du Transport, Abdelaziz Rebbah, effectue une visite au siège de l’ONDA à Casablanca quelques jours après l’arrestation de son ancien directeur général: Lors de cette visite, M. Rebbah a rappelé les orientations stratégiques adoptées par le ministère basées sur la bonne gouvernance et la promotion sociale.

+AL AHDATH AL MAGHRIBIA+ :.
-Actuelle saison agricole: Début de l’action gouvernementale au rythme de la menace de la sécheresse. La situation est très difficile à cause du retard de la chute des précipitations et les dix prochains jours seront déterminants pour sauver le reste de la saison.

-L’USFP échoue dans sa tentative de convaincre le RNI de renoncer à la présidence de la commission de la justice, de la législation et des droits de l’Homme à la Chambre des représentants.

-Le Groupe de travail des Nations Unies sur la discrimination à l’égard des femmes dans la loi et dans la pratique appelle Abdelilah Benkirane à donner la priorité à la mise en place de l’Autorité pour la parité, conformément aux standards internationaux, comme moyen de consolider et promouvoir les acquis réalisés par le Royaume en matière d’égalité des sexes et de droits fondamentaux de la femme.

+ANNAHAR AL MAGHRIBIA+:.
-Le ministre de l’éducation nationale, Mohamed El Ouafa affirme que les secteur de l’enseignement connaît un manque en ressources humaines qui nécessite la création de 15.000 emplois. Il annonce aussi la suspension de la coopération avec les bureaux d’études étrangers, arguant que des fonds exorbitants sont dépensés sans résultat palpable, alors que le pays regorge de cadres et compétences marocains capables de porter leur pierre à l’édifice de la réforme du secteur.

+ATTAJDID+ :.
-Le Maroc met en place « une cellule de crise » chargée du suivi de la situation de la communauté marocaine établie en Syrie au moment où 40 ressortissants marocains ont préféré quitter ce pays et regagner le Royaume, selon une source responsable au ministère des Affaires étrangères et de la Coopération.

-Le ministre de l’Education nationale, Mohamed El Ouafa, décide la suspension des contrats conclus avec les bureaux d’études étrangers car le système pédagogique marocain regorge d’experts marocains en la matière, ainsi que la prise d’autres mesures visant la rationalisation des dépenses et des ressources financières conformément à la nouvelle politique du gouvernement.

+AL ALAM+:.
-Tournée maghrébine de la Secrétaire d’Etat américaine, Hillary Clinton dès ce weekend: le périple de la responsable américaine la conduira dans les capitales maghrébines en plus du Caire, et des sources concordantes affirment que les questions du Sahara et des frontières, outre le dossier syrien seront à l’ordre du jour des entretiens de Hillary Clinton.

+AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI+:.
-La société civile à Nador appelle le gouvernement Benkirane de mettre un terme aux actes d’espionnage menés par les Espagnols: le comité de coordination de la société civile au nord du Maroc met en garde contre les dangereux dérapages du consulat d’Espagne à Nador et les violations des lois en vigueur par certains responsables du consulat.

+BAYANE AL YAOUM+:.
-La Chambre des Représentants clot sa session d’automne, parachève ses structures et procède à l’élection des présidents des commissions: La députée PPS Gajmoula Bent Abi, unique femme à présider l’une des commissions à la Chambre des Représentants, à savoir la commission du secteur de l’Enseignement.

+RISSALAT AL OUMMA+ :.
-Face à l’imbroglio des chiffres fixant les prévisions relatives aux taux de croissance, des analystes économiques soulignent que la sècheresse et la crise financière en Europe ont chamboulé les calculs du gouvernement.

+AL MOUNAATAF+:.
-Une seule femme à la tête de l’une des commissions de la Chambre des Représentants: Gajmoula Bent Abi (PPS) préside la commission de l’enseignement et bataille serrée entre les partis de l’opposition pour présider la commission de la justice et de la législation. Cette bataille s’est soldée par la désignation du député Mohamed Hanine du RNI à la tête de ladite commission.

-Le Maroc effectue une tournée dans des pays pro-polisario dans la perspective de la tenue du 19ème sommet de l’UA prévu au Malawi. Selon des sources, le ministre des affaires étrangères et de la coopération rend visite dans les prochains jours à plusieurs pays pro-polisario tels l’Ouganda, la Namibie et le Zimbabwe en vue de les convaincre de revoir leurs positions concernant la question du Sahara. Par ailleurs, l’on évoque l’éventuelle participation de représentants des partis politiques marocains au prochain round des négociations sur le Sahara à Manhasset.

+ASSAHRAE AL MAGHRIBIA+ :.
-Pénurie de certains médicaments dans les pharmacies marocaines: Les entreprises de l’industrie pharmaceutique refusent de produire ce genre de médicaments à cause de la marge de bénéfice jugée insuffisante. La direction des médicaments au ministère de la santé appelée à la mise en place d’une cellule chargée du suivi et de la prise des mesures nécessaires pour pallier à cette situation.

+LE SOIR ECHOS+:.
-Parlement : Le groupe du progrès démocratique blanchi. Les trois partis PPS, FFD et PUD peuvent désormais se constituer en groupe parlementaire. Cette légitimité, jusque-là refusée, a été confirmée par le Conseil constitutionnel.

-Al Jazeera bientot de retour ? Le directeur de la chaîne qatarie d’information s’est rendu au Maroc. Il a rencontré le nouveau ministre de la Communication, Mustapha El Khalfi. L’occasion de parler d’une éventuelle réouverture du bureau marocain de la chaîne.

+AUJOURD’HUI LE MAROC+:.
-L’opposition s’organise : PAM, RNI et UC pour une nouvelle alliance, l’USFP hésite. Le PAM, le RNI et l’UC sont en pleine gestation pour faire naître une nouvelle alliance qui commencera d’abord par une coordination de leur exercice parlementaire en opposition. Ces trois partis, noyau du G8, souhaitent aujourd’hui rattacher à leur cause l’USFP. Mais la tâche n’est pas si acquise.

+LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB+:.
-Campagne agricole : bientot un plan de crise s’il ne pleut pas. La pluie n’arrive toujours pas et l’inquiétude des professionnels est montée d’un cran. L’on craint de se retrouver dans le même schéma que la campagne 2006-2007 où la récolte céréalière n’a pas dépassé les 24 millions de quintaux. A l’époque, le ministère de l’Agriculture a mis en place un plan de crise pour aider les agriculteurs à garder la tête hors de l’eau.

-Parti politique : Le PJD tient son 7ème congrès. Le conseil national qui se réunit ce week-end se dirige à fixer le 7 juillet prochain comme date du congrès. M. Benkirane briguera-t-il un nouveau mandat à la tête du PJD ? En tout cas, c’est la question que se posent déjà tous les membres du parti à mesure que la date du prochain congrès national s’approche. Le conseil national du parti de la lampe tranchera au cours de sa réunion programmée ce week-end sur la date. Mais l’on sait déjà qu’une tendance majoritaire au sein du parti opterait plutot pour le 7 juillet prochain.

+L’ECONOMISTE+:.
-Bateaux bloqués en Europe : le conflit commercial vire au drame humanitaire. La crise continue et leur situation empire. Eux, ce sont les marins des quatre ferries de la COMARIT/COMANAV sous saisie conservatoire à Algésiras depuis le début de l’année. Les équipages des bateaux saisis en Espagne et en France souffrent du manque de vivres et de combustibles, conditions aggravées par la vague de froid que traverse l’Europe.

+LIBERATION+:.
-Cloture de la session d’automne de la Chambre des Représentants : le projet de loi de Finances sera examiné début mars. L’élection des organes de la Chambre des Représentants achevée, les élus de la nation devaient dans la foulée à la séance de cloture de la session d’octobre. Les députés doivent très vite retrouver le chemin de l’Hémicycle et les travées de la Coupole. Une session extraordinaire du Parlement consacrée à l’examen et au vote du projet de loi de Finances devrait avoir lieu au tout début du mois de mars. Tout dépendra du gouvernement et de la date à laquelle il procèdera au dépot de son budget.

-Le siège de l’OFPPT occupé par les grévistes : les formateurs contractuels poursuivent leur mouvement. A l’OFPPT, rien ne vas plus. Depuis plus de six mois, la tension sociale qui le secoue, ne cesse de monter d’un cran à chaque phase. Hier, le ras-le-bol des formateurs contractuels en grève était au paroxysme. Face à la politique de la sourde oreille suivie par leur direction, ces derniers ont occupé le siège de l’Office.

+AL BAYANE+:.
-Le « 5+5 » devient désormais « Groupe des 10 » : La coopération euro-maghrébine à l’épreuve des mutations démocratiques. Le Groupe des 5 + 5 , réuni à Rome, a décidé de changer de dénomination. Désormais, il s’appellera le Groupe des 10

et restera composé des 10 pays, cinq maghrébins (Maroc, Algérie, Tunisie, Libye, Mauritanie) et cinq européens (France, Espagne, Portugal, Italie et Malte). Les chefs de la diplomatie de cet ensemble ont fait le point, décidé de capitaliser le bilan positif de plus de 20 années d’existence de ce forum régional et de passer à une autre vitesse. Sous le signe d’une unité renouvelée et à la lumière des mutations dans la rive sud mais également à la donne économico-sociale du nord méditerranéen, l’approche classique a été quelque peu écartée. EXP.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *