Revue de presse marocaine du 22/01/2015

0 commentaires, 22/01/2015, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres des Revue de presse marocaine développés par les quotidiens paraissant jeudi 22 janvier 2015:

Le Matin du Sahara et du Maghreb.:

– SM le Roi Mohammed VI et le président ivoirien Alassane Ouattara, qui a effectué une visite officielle au Maroc les 20 et 21 janvier, ont décidé d’instituer un Comité stratégique d’impulsion économique pour le renforcement du partenariat entre les deux pays. A cet égard, les deux Chefs d’Etat ont convenu de consolider le cadre juridique de cette coopération par la signature de dix-sept accords institutionnels. Les deux Chefs d’Etat ont en outre présidé le deuxième Forum économique Maroc-Côte d’Ivoire, qui a connu la participation de fortes délégations d’hommes d’affaires et de chefs d’entreprises des deux pays. A cette occasion, vingt-trois conventions ont été signées par des représentants du secteur privé désireux de prendre une part très active à ce nouveau partenariat stratégique, selon un communiqué conjoint ayant sanctionné cette visite.

– La « Fondation Lalla Salma – Prévention et traitement des cancers » a attribué au service de Pédiatrie du Centre hospitalier universitaire de Treichville d’Abidjan, un don de médicaments anticancéreux destinés au traitement des enfants atteints de cancer en Côte d’Ivoire. Ce don s’inscrit dans le cadre de la coopération avec la « Fondation Children of Africa » de la République de Côte d’Ivoire. Couvrant les besoins thérapeutiques de 140 enfants atteints de cancers pour toute l’année 2015, ce don s’intègre dans le cadre d’un programme global de développement des soins pour les enfants atteints de cancer dans les pays de la région, en collaboration avec le Groupe franco-africain d’oncologie pédiatrique.

L’Economiste.:

– L’exceptionnel améliore le déficit. Le déficit budgétaire a reculé à 49 milliards de DH en 2014 selon les statistiques provisoires de la Trésorerie générale du Royaume (TGR). Mais il sera légèrement au-dessus de l’objectif de 4,9 pc du PIB prévu dans la loi de finances. L’effort d’économies au niveau des dépenses de fonctionnement s’est limité à la seule charge de compensation. Les autres rubriques continuent à peser dans les comptes publics, ce qui bride les gains réalisés sur le montant des subventions.

– MRE réinstallés au Maroc: Fini l’obligation de rapatriement des avoirs. Le projet de loi sur les avoirs détenus à l’étranger par les Marocains résidant à l’étranger rentrés définitivement au Maroc a été adopté à l’unanimité, mercredi, en séance plénière de la première Chambre du parlement. Le texte abrogera les dispositions particulièrement restrictives du dahir de 1949 sur les opérations de change. Parmi les mesures de facilitation introduites par le texte, l’allongement du délai pour la déclaration des biens. Celui-ci sera porté à un an au lieu de six mois prévu dans la première mouture du texte, à partir de la date de changement de résidence fiscale.

Al Bayane.:

– Le ministre délégué auprès du ministre de l’Education nationale et de la Formation professionnelle, Abdelâdim El Guerrouj, a souligné mercredi à Rabat que la réforme de la stratégie de la formation professionnelle « Vision 2021 » devrait permettre de faciliter l’accès des jeunes au marché de l’emploi. Cette vision tend à adapter le système de la formation professionnelle aux spécificités et besoins du marché d’emploi, a-t-il expliqué, mettant l’accent sur le rôle du secteur privé dans l’aboutissement de toute stratégie de formation.

– La Direction des études et des prévisions financières (DEPF) a indiqué que les réserves hydrauliques des barrages nationaux se sont élevés, au 15 janvier 2015, à 11,3 milliards de mètres cubes, ramenant le taux de remplissage au sein de ces barrages à 72,1 pc contre 64,9 pc durant la même période de l’année 2014. Ce niveau de disponibilités hydriques permettrait de satisfaire la demande en eau potable et contribuerait positivement au bon déroulement de la campagne agricole, a expliqué la DEPF dans sa note de conjoncture de janvier 2015. Ainsi, le secteur agricole devrait bénéficier notamment des activités de l’élevage, de l’arboriculture fruitière et des cultures maraîchères, impactées favorablement par l’opérationnalisation de plus en plus poussée du Plan Maroc Vert

Aujourd’hui le Maroc.:

– Révocation des élus: La Justice remplace l’Intérieur. Jusqu’ici pratiquée par le ministère de l’Intérieur, la révocation des élus selon les nouveaux projets de lois organiques relatifs aux collectivités territoriales sera du ressort des tribunaux administratifs. Le Maroc comptera officiellement 12 régions au lieu de 16 actuellement sur la base d’un projet de décret qui sera également examiné ce jeudi par le Conseil de gouvernement. Les communes, provinces et préfectures auront la possibilité de créer des directions ou des directions générales en plus d’agences pour l’exécution de projets selon les nouveaux textes.

– Vers une fusion des pôles économiques Casablanca et Abidjan. En 2013, le quart des investissements directs marocains à l’étranger était vers la Côte d’Ivoire. Un chiffre qui atteste du long chemin parcouru en matière de coopération économique entre Rabat et Yamoussoukrou, bien que celle-ci soit freinée par un faible volume des échanges commerciaux entre les deux pays. « Le train des échanges entre nos deux pays est encore trop faible, bien qu’il ait progressé de manière exponentielle en 5 ans », a ainsi noté Miriem Bensalah Chaqroun, présidente de la CGEM.

L’Opinion.:

– Mariage des mineures: Appel à la non prorogation de la loi relative à l’authentification du mariage. La coalition « Printemps de la dignité » a appelé mardi la Chambre des conseillers à voter contre la proposition de loi relative à l’authentification du mariage et prévoyant une seconde extension de la période transitoire de recevabilité de l’action en reconnaissance de mariage, estimant qu’une telle prorogation ne fera que favoriser l’augmentation du mariage des mineures et encourager la polygamie. Lors d’une conférence de presse tenue à Rabat, la coalition a affirmé que l’extension de la période transitoire pour l’authentification du mariage va à l’encontre de l’esprit du Code de la famille et des engagements internationaux du Maroc en matière des droits humains, en général, et de la femme et des enfants en particulier.

– Hamid Chabat, lors d’une conférence avec les militants du parti de l’Istiqlal à Casablanca: Appel à unifier les rangs et à renforcer le militantisme de proximité. Dans le cadre des rencontres organisationnelles, le secrétaire général du parti de l’Istiqlal, Hamid Chabat, a présidé, dimanche dernier, une rencontre avec les militants du parti à Casablanca. Chabat a appelé à l’unification des rangs et à accentuer le militantisme de proximité pour « barrer la voie à ceux qui veulent enfoncer le pays dans l’anarchie et l’instabilité ». Il a aussi mis l’accent sur la nécessité de se préparer aux prochaines échéances et d’approfondir le débat sur les projets de lois du gouvernement sur la question, et ce, en participant dans la commission de programmation et d’organisation des élection.

Al Massae.:

– Lachgar gèle les prérogatives des parlementaires du courant Zaidi et Khayrat demande l’intervention de Rachid Talbi Alami. Le bras de fer entre le premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachgar, et les partisans de feu Ahmed Zaidi, a pris un nouveau tournant. Ces derniers se sont vus imposer un « état de siège » par la direction du parti qui les a empêchés d’adresser, dans le cadre de leurs prérogatives, des questions orales au gouvernement. Face à cette situation, Abdelhadi Khayrat a adressé une correspondance au président de la Chambre des représentants, Rachid Talbi Alami, dénonçant les pratiques qui règnent au sein du groupe socialiste et qui « n’ont rien à voir avec les principes de gestion démocratique et de participation active aux activités de la Chambre ».

– Le projet du statut fondamental des magistrats interdit la grève et l’arrêt des audiences dans les tribunaux. Ce projet définit le régime disciplinaire relatif au corps des magistrats. Il stipule notamment la suspension du magistrat de l’exercice de ses fonctions en cas de poursuites pénales engagées contre lui ou d’erreur grave.

Al Alam.:

– Le parti de l’Istiqlal a appelé les autres formations de l’opposition à émettre un communiqué conjoint pour se prononcer, de façon claire et univoque, sur les sujets discutés au sein de la commission centrale chargée de superviser les élections et ce, en marge de la réunion tenue en début de semaine entre les ministres de l’Intérieur et de la Justice et les partis de l’opposition. Le comité exécutif du PI a même contesté le fondement juridique de cette commission.

– La question de publication des jugements judiciaires divise avocats et magistrats. Des avocats, magistrats et militants des droits de l’Homme ont adhéré à une initiative plaidant pour la publication des jugements rendus par les tribunaux du Royaume. L’association « Droits et justice », à l’origine de cette initiative, a souligné que les citoyens ont le droit d’accéder à l’information judiciaire, ajoutant que cela permettra de rétablir leur confiance dans la justice. Le porte-parole de l’Amicale Hassania des magistrats, Noureddine Riyahi, avait dénoncé cette démarche qui risque de « semer le désordre dans le système judiciaire ».

Akhbar Al Yaoum Al Maghribia.:

– Le ministre allemand des Affaires étrangères, Frank Walter Steinmeyer, a fait état, dans un entretien exclusif accordé au journal, d’opportunités inexploitées pour développer les relations économiques entre le Maroc et l’Allemagne. Il a également souligné que le Maroc et la Tunisie représentent deux modèles réussis de la coexistence entre la religion et la politique dans le monde arabe.

– Le directeur de publication des quotidiens « Al Ittihad Al Ichtiraki » et « Libération », Abdelhadi Khairat, a suspendu l’impression et l’édition des numéros de jeudi. Cette mesure intervient suite à « une incursion des membres du bureau politique de l’USFP, conduits par le premier secrétaire du parti, dans le siège des deux quotidiens à Casablanca, dans le but d’installer un nouveau directeur de publication par la force », selon une déclaration de Khairat au journal.

Attajdid.:

– La Cour des comptes a entamé les préparatifs pour la réalisation d’une étude sur l’état des lieux des associations au Maroc. Une source bien informée a indiqué que des réunions seront organisées, dans ce sens, entre la Cour des comptes, le ministère chargé des Relations avec le parlement et la société civile et le ministère de l’Economie et des Finances. Selon la même source, cette étude sera réalisée suite à une demande du gouvernement. Première du genre, l’étude a pour but d’opérationnaliser les principes de la bonne gouvernance et de la corrélation entre la responsabilité et la reddition des comptes dans le domaine de la société civile.

– Le Comité de vigilance et de gestion des crises de la province d’El Haouz a annoncé, dans un communiqué, son plan d’action pour lutter contre la vague de froid, soulignant que les mesures anticipées prises par le comité concernent la réhabilitation de plusieurs établissements de protection sociale, dont les maisons d’étudiants (Dar Talib) dans les régions menacées par la vague de froid, le but étant d’augmenter leur capacité d’hébergement pour qu’ils puissent accueillir éventuellement les familles touchées par la vague de froid. Le communiqué indique également que le comité a distribué environ 1.500 couvertures dans plusieurs zones affectées, et plus de 12.000 kg de bois de chauffage à des établissements d’enseignement.

Al Ahdath Al Maghribia.:

– Forum maroco-ivoirien: Une nouvelle impulsion à l’intégration économique et l’occasion de signer plusieurs conventions de coopération. Le discours prononcé par SM le Roi Mohammed VI en février 2014 à Abidjan avait non seulement instauré un véritable modèle de coopération et de partenariat entre le Maroc et la Côte d’Ivoire, mais a également donné une impulsion à la coopération sud-sud. Ce constat a été fait par les différents intervenants à l’ouverture de la 2ème édition du forum économique maroco-ivoirien, mercredi à Marrakech.

– Le gouvernement Benkirane devrait adopter, aujourd’hui, d’un seul coup quatre projets de lois organiques dont trois relatifs aux prochaines élections communales. Il s’agit de la plus grande action législative entreprise sous l’ère de l’actuel gouvernement.

Al Haraka.:

– SM le Roi Mohammed VI, accompagné de SAR le Prince Moulay Rachid et le Président de la République de Côte d’Ivoire, SEM. Alassane Dramane Ouattara, ont présidé, mardi au Palais Royal de Marrakech, la cérémonie de signature de plusieurs accords de coopération bilatérale dans divers domaines.

– Les groupes de l’opposition à la Chambre des conseillers ont retiré une proposition de loi modifiant l’article 16 de la loi n 70-03 portant Code de la famille, relatif à l’authentification du mariage et stipulant une seconde extension de cinq ans de la période transitoire de recevabilité de l’action en reconnaissance de mariage. La coalition « Printemps de la Dignité » a appelé mardi la Chambre des conseillers à voter contre cette proposition de loi, estimant qu’une telle prorogation ne fera que favoriser davantage le mariage des mineures et encourager la polygamie.

Assabah.:

– Les résultats du recensement général de la population et de l’habitat 2014 sont achevés et seront dévoilés au public après l’adoption du décret y afférent, a affirmé le Haut-commissaire au plan Ahmed Lahlimi.

– Le ministre de l’Industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique, Moulay Hafid Elalamy, a affirmé que la problématique de la contrefaçon des grandes marques de commerce est parmi les plus grands défis auxquels est confrontée l’économie marocaine, précisant qu’elle cause une perte annuelle estimée entre 6 et 12 milliards de dirhams, soit entre 0,7 et 1,3 pc du PIB.

Al Mounaataf.:

– Le militant sahraoui des droits de l’Homme Mrabbih Ahmed Mahmoud El Bokhari a appelé l’Algérie à ne plus se mêler de la question du Sahara et la direction du polisario à cesser d’utiliser les souffrances des séquestrés des camps de Tindouf comme un fonds de commerce. Dans une interview avec la chaîne de télévision mauritanienne Al Watanya, le président de l’association de lutte contre les violations du « polisario », Mrabbih Ahmed a indiqué que « les grands bénéficiaires de cette situation sont la direction +corrompue+ de ce front qui ne représente que lui-même et son mentor, l’Algérie, qui s’ingère dans une affaire qui ne la concerne pas ».

– Le ministère espagnol de l’Intérieur a rejeté la demande d’asile formulée par le dénommé Hassana Aalia qui avait été condamné par la justice marocaine à la perpétuité dans le cadre du procès de Gdim Izik, rapporte mardi le journal « El Periodico », précisant qu’après le rejet de cette demande, le mis en cause qui vit dans le Pays Basque, « doit quitter le territoire espagnol dans un délai de 15 jours ».

Assahra Al Maghribia.:

– SM le Roi Mohammed VI, accompagné de SAR le Prince Moulay Rachid, et le président de la République de Côte d’Ivoire, Alassane Dramane Ouattara, ont présidé, mercredi à Marrakech, la cérémonie de clôture du Forum économique maroco-ivoirien, une manifestation qui traduit la détermination du Souverain à imprimer une nouvelle dynamique aux relations de coopération économique entre les deux pays.

– L’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT) a remporté les deux prix d’innovation et de recherche-développement lors de la neuvième édition du Concours national de l’innovation, de la recherche-développement et de la technologie, organisée par l’Association marocaine pour la recherche-développement. Ce concours, organisé sous la supervision du ministère de l’Industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique, vise à encourager l’excellence et renforcer l’innovation chez les jeunes.

Bayane Al Yaoum.:

– Le ministère de l’Intérieur a démenti les « allégations » sur le décès de 15 sans-abri à Beni Mellal à cause de la vague de froid. Le ministère de la santé a annoncé mardi avoir adopté, depuis samedi dernier, des mesures d’urgence pour faire face à la forte baisse des températures qui sévit dans certaines régions du Royaume, notamment au Moyen et Haut Atlas ainsi que dans la région d’Al Haouz, dont Tadla-Azilal.

– Le Haut-commissaire au plan, Ahmed Lahlimi, a indiqué que le taux de croissance économique nationale devrait atteindre 4,8 pc en 2015 contre 2,6 pc l’année dernière. Lors d’une conférence organisée par le HCP sur « Le budget économique prévisionnel 2015 », Lahlimi a fait savoir que la croissance économique en 2015 devrait créer 170.000 postes d’emploi net, pour porter à 9,6 pc le taux de chômage national, au lieu de 9,8 pc en 2014.

Al Assima Post.:

– Des données de la Chambre des représentants font état de 9.798 questions écrites n’ayant pas reçu des réponses de la part du gouvernement. Le ministre chargé des Relations avec le parlement et la société civile, Lahbib Choubani, a souligné que la résolution du problème d’accumulation des questions écrites nécessite du temps, ajoutant que cette problématique est liée à un ensemble de « coutumes » ayant régi précédemment les relations entre le gouvernement et le parlement.

– Le ministère de la Santé a annoncé avoir adopté, depuis samedi dernier, des mesures d’urgence pour faire face à la forte baisse des températures qui sévit dans certaines régions du Royaume. L’objectif est d’assurer l’accès des populations de ces régions reculées aux services de santé et de soins, note le ministère dans un communiqué.

Rissalat Al Oumma.:

– Hassan Abyaba, membre du bureau politique de l’Union constitutionnelle, a fait état de craintes quant à « l’impartialité » du gouvernement vis-à-vis du processus électoral, suite aux déclarations faites par certains de ses membres prédisant la victoire dans les prochaines élections. Pour M. Abyaba, « les réalisations de l’exécutif, tant sur le plan national que sectoriel, n’ont pas été à la hauteur des défis que le Maroc a pris à l’échelle locale et régionale ».

– Le secrétaire général de l’Instance centrale de prévention de la corruption (ICPC), Khalid Laaraychi, a indiqué, dans un entretien au journal, que l’Instance « table sur l’élaboration de conceptions à même de juguler la corruption et de rétablir la confiance entre le citoyen et l’administration ».

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *