Revue de presse marocaine du 21/11/2013

0 commentaires, 21/11/2013, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres à la Une des revue de presse marocaine quotidiens parus ce jeudi 21 novembre:

AL BAYANE:.
– Visite de travail de SM le Roi Mohammed VI aux USA: une nouvelle impulsion à la dynamique politique, économique et commerciale. SM le Roi a quitté mardi après-midi le Maroc à destination des Etats Unis d’Amérique pour une visite de travail sur invitation du président américain Barack Obama. La visite royale répond à cette ambition de renforcer les liens historiques, politiques et stratégiques vieux de deux siècles et de donner une nouvelle impulsion à la dynamique économique et commerciale entre les deux parties.

– La FIFA fixe au 5 décembre l’examen de la décision d’annuler la dernière Assemblée générale de la FRMF. Le président de la FIFA, Sepp Blatter, a fixé la date du 5 décembre prochain pour examiner la décision d’annuler l’Assemblée générale de la Fédération royale marocaine de football (FRMF) en raison de son non-respect de son devoir de respect des directives de la FIFA, telles que stipulées dans l’article 13, à l’alinéa des statuts de l’instance dirigeante du football mondial.

L’ECONOMISTE:.
– Maroc-USA: vers une relance du partenariat stratégique. Plus d’une décennie après sa première visite officielle aux Etats-Unis, le Souverain s’est rendu à Washington, mercredi, sur invitation du président Barack Obama. Cette visite est l’occasion de revivifier les relations stratégiques historiques entre le Maroc et les Etats-Unis, après le coup de froid qui les avaient marqués l’année dernière, lorsque Washington avait insisté sur l’élargissement du mandat de la MINURSO aux droits de l’Homme. Les deux Chefs d’Etat ne manqueront pas d’aborder la coopération bilatérale, mais aussi les dossiers liés à la lutte contre le terrorisme, la stabilité de la région du Sahel, en plus de la convergence des points de vue sur les conflits au Moyen-Orient.

– Le budget adopté par les députés: vos prochains impôts. Le projet de loi de Finances 2014 prévoit plusieurs mesures fiscales à partir du 1er janvier 2014, dont la taxe sur le voyage, la restructuration des entreprises en holding, la fiscalisation de l’agriculture, la transformation de la forme juridique des exploitations agricoles, la réforme de la TVA, la cotisation minimale de l’impôt sur les sociétés. Force est de constater que jamais un projet de budget n’a subi autant de tirs croisés que celui de 2014. Au niveau de la plénière comme au sein de la commission des finances de la Chambre des représentants, Boussaïd a martelé le double défi que le gouvernement doit relever, à savoir restaurer les équilibres macroéconomiques et réaliser les conditions d’un décollage économique, dans le cadre d’un modèle de développement renouvelé.

– Automobile: 30 milliards de dirhams à l’export! C’est un nouveau tournant dans l’industrie automobile. Le secteur s’apprête à battre le record des 30 milliards de DH de chiffre d’affaires à l’export cette année. De plus, le potentiel et les opportunités n’ont jamais été aussi importants.

LIBERATION:.
– Le Groupe fédéral s’élève contre la politique impopulaire du gouvernement. Le Groupe fédéral de l’unité et de la démocratie à la Chambre des conseillers a tiré mardi la sonnette d’alarme et mis en garde le gouvernement Benkirane contre les effets de la situation économique chaotique et du gel du dialogue social depuis presque deux ans.

– Driss Lachgar au nom du bureau politique : « Nous tenons à Ahmed Zaidi comme président du groupe socialiste. Notre confiance en Ahmed Zaidi, président du groupe socialiste à la Chambre des représentants, est la même que celle que lui accordent les députés ittihadis ». Driss Lachgar met ainsi en son nom et au nom du bureau politique de l’USFP un terme aux rumeurs infondées colportées par certains médias.

AUJOURD’HUI LE MAROC:.
– 54 MMDH de chèques impayés en 2012: 10 pc de plus qu’en 2011. A fin 2012, 536.722 personnes ont été interdites d’émission de chèques. Ce nombre, qui a progressé de 5,1 pc en glissement annuel, est constitué de 91,1 pc de personnes physiques et 8,9 pc de personnes morales. Si le montant des chèques impayés s’est établi à 23.278 DH en 2012, au total 2.332.360 cas ont été recensés grimpant ainsi de 4,7 pc en nombre et de 9,1 pc en valeur.

– Elections communales partielles et complémentaires: l’Istiqlal triomphe (de nouveau) sur le PJD. Les dernières élections communales partielles dans la province de Settat ont bien porté chance au parti de l’Istiqlal. Arrivé premier selon les résultats définitifs du scrutin, l’Istiqlal devance son rival politique, le Parti de la justice et du développement .

L’OPINION:.
– Pollution des eaux marines marocaines: les déversements et rejets industriels sévèrement punis. Seules les juridictions marocaines sont compétentes en matière de réparation. Les eaux maritimes marocaines auront leur loi qui les protègera contre la pollution occasionnée par les navires, les aéronefs les survolant ainsi que par les établissements ou installations ayant des activités à caractère industriel ou commercial lorsque ces établissements ou installations se trouvent sur le littoral ou lorsque leurs activités sont susceptibles d’entraîner une pollution des eaux maritimes.

LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:.
– 7,7 milliards de DH injectés d’ici 2017 dans la région du Nord Tanger, le futur phare économique de la Méditerranée. Porte naturelle et stratégique à la croisée de l’Europe, de l’Afrique, de l’Amérique et de l’Asie, Tanger va bénéficier pendant les quatre prochaines années d’investissements titanesques (7,7 milliards de DH) qui devraient hisser vite le port et toute sa région au niveau des grandes métropoles internationales.

– Casablanca: la wilaya s’attaque au fléau de l’abattage clandestin. Le wali du Grand Casablanca a réuni récemment l’ensemble des services concernés par le contrôle des points de vente de viande rouge afin de couper court aux pratiques illicites et éradiquer les points d’abattage clandestin.

AL ITIHAD AL ICHTIRAKI:.
– L’USFP dénonce l’instrumentalisation par le chef du gouvernement des moyens de l’Etat. Lors de sa dernière réunion, le bureau politique de l’USFP a dénoncé l’instrumentalisation par le chef du gouvernement et certains ministres des moyens de l’Etat pour porter atteinte au parti de la rose.

– Enseignement: Azziman s’apprête à lancer une enquête de terrain. Omar Azziman, président délégué du Conseil supérieur de l’enseignement, s’apprête à lancer une enquête de terrain visant à rendre compte de la réalité du système éducatif et les perspectives de sa réforme. Des experts marocains et étrangers vont s’appuyer sur un échantillon représentatif des enseignants. Cette démarche est le fruit des réunions tenues par Azziman avec les différents acteurs concernés par ce dossier.

AL ALAM:.
– Les notaires et les adouls en sit-in. Ils ont décidé d’observer jeudi un sit-in devant le Parlement pour protester contre le projet de loi organisant la profession d’agents d’affaires. Les notaires et les adouls ont également décidé d’observer une grève nationale au cours du mois, la deuxième du genre en moins d’un mois.

– UGTM: le gouvernement a renié ses engagements. Lors d’une réunion régionale de l’UGTM à Midelt, des militants de la centrale syndicale ont estimé que le gouvernement avait renié ses engagements, accusant le gouvernement de mauvaise gestion du dossier social comme en témoigne l’impasse dans la communication avec les partenaires sociaux.

ANNAHAR AL MAGHRIBIA:.
– Projet de budget à la Chambre des conseillers: les centrales syndicales brandissent la carte de mauvaise gestion du dossier social pour embarrasser le gouvernement. Abdelmalek Aferiat, membre du groupe fédéral à la Chambre des conseillers, a indiqué que lors de l’examen du projet de loi de Finances 2014 à la deuxième Chambre, les centrales syndicales vont soulever la question de la mauvaise gestion par le gouvernement du dossier social afin de mettre le gouvernement dans l’embarras.

ASSABAH:.
– L’opposition refuse de composer avec Choubani. Des sources parlementaires indiquent que les présidents des groupes parlementaires de l’opposition s’apprêtent à adresser une correspondance au chef du gouvernement Abdelilah Benkirane pour exprimer leur refus de composer avec le ministre chargé des Relations avec le Parlement, El Habib Choubani. Ces sources indiquent que Choubani a multiplié les déclarations incendiaires contre les partis de l’opposition et provoqué des conflits avec les groupes parlementaires.

– Trafic de faux billets: saisie de 1.4 millions de dirhams en 2012. Selon un rapport de Bank Al Maghrib, le nombre de faux billets décelés a enregistré un recul notable par rapport à l’année précédente, passant de 12.577 unités correspondant à une valeur de 1,6 million de dirhams, à 11 649 faux billets représentant 1,4 million de dirhams, ce qui traduit une régression respectivement de 7,4pc et 13,6pc par rapport à 2011.

AL MASSAE:.
– Le Club des magistrats menace de saisir le Conseil constitutionnel contre Ramid. Une source du journal a indiqué que le Club des magistrats du Maroc pourrait saisir le Conseil constitutionnel pour contester les deux projets de lois organiques relatifs au Conseil supérieur du pouvoir judiciaire et au statut des magistrats si le ministère de la Justice et des libertés ne tenait pas compte des remarques et observations des associations professionnelles des magistrats.

– Le PJD amène Ouahbi à la présidence de la commission de la justice. Les groupes de la majorité, et à sa tête le groupe PJD, ont préparé la voie devant Abdellatif Ouahbi, un dirigeant du PAM, pour qu’il accède à la tête de la commission de la justice, de la législation et des droits de l’Homme à la Chambre des représentants. Ces groupes, en plus de ceux de l’opposition, ont voté mardi en séance publique pour le parachèvement des structures de la Chambre des représentants. Ouahbi va succéder à Mohamed Hanine, député RNI.

– Le Conseil de la ville de Rabat, réuni mardi en session ordinaire d’octobre, a décidé de reporter l’examen et le vote du projet de budget à une session ultérieure sur demande de plusieurs conseillers. Cette session s’est déroulée dans des conditions très tendues, des conseillers ayant même appelé à ouvrir un enquête sur des affaires de corruption, se rapportant notamment au soutien des associations et aux fonctionnaires fantômes.

AL AHDATH AL MAGHRIBIA:.
– Belmokhtar: le gouvernement n’a pas d’agenda pour la mise en œuvre de la langue amazighe. Le ministre de l’Education nationale et de la formation professionnelle, Rachid Belmokhtar, a déclaré mardi devant les représentants que le gouvernement ne dispose pas d’un programme déterminé pour la mise en œuvre du caractère officiel de la langue amazighe. Le ministre a indiqué que l’enseignement de cette langue est confronté à de problèmes majeurs.

– Plus de 30 associations féminines protestent contre la violence. Pour exprimer leur indignation contre l’escalade de la violence à leur égard, plus de 30 associations féminines, affiliées à la Fédération de la ligue démocratique pour les droits de la femme et au réseau Femmes solidaires, ont envoyé une lettre au chef du gouvernement, au ministre de la Justice et des libertés ainsi qu’à la ministre de la Solidarité, de la femme, de la famille et du développement social. Ces femmes ont également appelé à observer dimanche un sit-in de protestation devant le Parlement.

AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA:.
– Le ministère de la Justice et des libertés s’apprête à annoncer une hausse des salaires au profit des magistrats, variant entre 3.000 et 5000 DH. Une source proche du gouvernement a indiqué que le ministre de la Justice et des libertés, Mustapha Ramid, allait promulguer un décret relatif à cette hausse.

RISSALAT AL OUMMA:.
– Les maladies tuent plus de 20.000 enfants par an. Selon des rapports des organismes concernés par l’enfance, 22.000 enfants âgés de moins de 15 ans meurent à cause des maladies, notant que le taux de mortalité des mères et des enfants dénote d’un véritable problème de santé publique au Maroc.

ASSABAH:.
– Constitutionnalité du règlement intérieur de la Chambre des conseillers: le Conseil constitutionnel reporte sa décision. Le Conseil constitutionnel a estimé qu’il n’était pas possible de décider de la constitutionnalité du nouveau règlement intérieur de la Chambre des conseillers d’autant qu’il avait reçu uniquement les articles amendés. Le Conseil a invité les conseillers à lui envoyer le texte intégral du règlement.

AL KHABAR:.
– Ouzzine: des responsables de la FRMF agissent contre l’intérêt du sport marocain. Le ministre de la Jeunesse et des sports, Mohamed Ouzzine a indiqué, mardi devant les conseillers parlementaires, que des responsables de la FIFA lui ont envoyé des informations affirmant que des membres du bureau exécutif de la Fédération royale marocaine de football avaient exhorté des agences de publicité à boycotter le Mondial des clubs, prévu du 11 au 21 décembre au Maroc. Indigné, Ouzzine a indiqué que ces membres agissent contre l’intérêt du sport marocain.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *