Revue de presse marocaine du 21/05/2012

0 commentaires, 21/05/2012, Par , Dans Revue de Presse

Voici les sujets qui retiennent l’attention de la presse quotidienne de ce lundi:.

+AL MASSAE+:.
-Poursuite de la violence contre les protestations pacifiques après une intervention musclée des forces de l’ordre samedi dernier contre des membres du comité conjoint de défense des détenus islamistes qui observaient un sit-in devant le siège du CNDH. Même le dirigeant pjdiste Abdelali Hamieddine n’a pas été épargné lors de cette intervention après avoir été sommé de quitter les lieux avant d’essuyer une avalanche d’insultes de la part des policiers.

-Abdelilah Benkirane évite d’évoquer la question des présides occupés de Sebta et Melilia avec son homologue espagnol Mariano Rajoy. Des sources bien informées ont indiqué que Benkirane a, lors de sa réunion avec Rajoy, évoqué uniquement l’augmentation des frais d’inscription des étudiants marocains dans les universités espagnoles dans le cadre du plan d’austérité adopté pour faire face à la crise économique.

-Mustapha El Khalfi arrache des excuses officielles du Qatar sur le Sahara après avoir découvert lors des travaux du 12ème Forum international de Doha, une carte amputant le Royaume de ses provinces sahariennes. Après que le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement ait protesté et menacé de se retirer si ladite carte n’est pas retirée, la présidence du Forum a présenté ses excuses à la délégation marocaine pour cette erreur.

-Hamid Chabat tire à boulets rouges sur Abdelilah Benkirane et Ilias El Omari lors de la commémoration de l’anniversaire du décès de Allal El Fassi: Le dirigeant istiqlalien a qualifié d' »irresponsable » la décision du Chef du gouvernement concernant le recrutement des milliers de diplomés par voie de concours et accusé Ilias El Omari d’être derrière l’arrestation de son fils dans une affaire de drogue.

+AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA+:.
-Lahcen Daoudi fait éclater un grand scandale de corruption sous l’ère de l’ancien ministre, Ahmed Akhchichine: Il a indiqué que l’ancien ministre avait réservé une voiture 4×4 pour sa famille, ajoutant que c’est l’Etat qui payait la facture d’essence estimée à 30 millions de centimes par an. Il a par ailleurs révélé l’existence de contrats fictifs sous l’ère de l’ancien ministre, dont la location d’un immeuble à 15 millions de centimes, qui a été reloué par la suite par le ministère à 4 millions de centimes.

-Mustapha Bakkoury, secrétaire général du PAM appelle Mustapha Ramid à diligenter une enquête sur les accusations proférées à son adresse par certains de ses adversaires et dans lesquelles ils qualifient le parti du Tracteur de « parti majoritaire », qui « controle la justice » et qui « influe sur les institutions de l’Etat ». Il a par ailleurs fait savoir que l’étau commence à se resserrer autour du gouvernement car les citoyens sont las d’être dans l’expectative et sont victimes de la suspension des projets de développement et d’investissements.

-Hamid Chabat déclare: « Je dis à Ilias El Omari que la fabrication des dossiers ne mettra pas fin à mes déclarations » et Ilias El Omari répond: « Si Chabat parle de mon ingérence dans la justice, il doit interroger le Chef de gouvernement et le ministre de la Justice et des Libertés qui sont responsables de garantir l’indépendance de la justice ».

+ASSABAH+:.
-Le ministère de l’Intérieur enquête sur l’effondrement d’une maison dans l’ancienne médina à Casablanca: L’agence urbaine de la métropole réalise une expertise technique pour définir les parties qui ont délivré des autorisations pour la construction d’habitats anarchiques.

-Le ministre de la Santé, Houssein El Ouardi victime d’une intoxication alimentaire à Laâyoune aux cotés de 40 autres participants à une rencontre régionale organisée à l’occasion du 7ème anniversaire du lancement de l’INDH.

-L’opposition examine les moyens de restriction de l’immunité accordée aux militaires: Le groupe socialiste à la Chambre des représentants considère que cette immunité consacre le principe de l’impunité.

-Le cercle des détracteurs de Salaheddine Mezouar s’élargit: Une réunion a été tenue dimanche à Marrakech par les mécontents du président du parti pour préparer la chute de la nouvelle direction à cause de leur « exclusion méthodique ».

+AL KHABAR+:.
-Abdellah Baha déclare que « le gouvernement ne se précipitera pas dans l’annonce des dates des prochaines élections communales », ajoutant que l’Exécutif se penche sur la préparation d’importantes lois organiques pouvant être annoncées avant la tenue des élections, telle que la loi organique sur la régionalisation avancée.

-Une commission d’enquête au ministère de l’Enseignement supérieur élabore un rapport sur les irrégularités au sein des universités marocaines, dont le clientélisme et le népotisme dans l’admission aux cycles de Master et de doctorat et la falsification des notes en plus d’autres dossiers de dysfonctionnements d’ordre financier.

-Hamid Chabat tire à boulets rouges sur Benkirane et Ilias El Omari: Il a critiqué l’annulation par le Chef du gouvernement d’une décision de l’Exécutif sortant autorisant de manière exceptionnelle le recrutement des diplomés chomeurs dans la fonction publique. Il a de même accusé Ilias El Omari d’être impliqué dans l’affaire ayant conduit à la condamnation de son fils Naoufal à trois ans de prison ferme dans une affaire de trafic de drogue.

+AL AHDATH AL MAGHRIBIA+:.
-Après le retrait de la confiance à Christopher Ross, l’envoyé personnel du SG de l’ONU pour le Sahara ne se rendra pas dans la région comme il a été programmé au terme du 9ème round des pourparlers informels à Manhasset.

-Ordres d’évacuation immédiate des maisons menaçant ruine à Casablanca et les habitants refusent d’obtempérer: Les autorités concernées ont adressé des correspondances à 200 propriétaires de ces maisons situées dans la médina leur rappelant les dangers qu’ils encourent à y rester, mais les locataires ont refusé de quitter les lieux.

+ANNAHAR AL MAGHRIBIA+:.
-Les Nations Unies décident de suspendre la visite de Christopher Ross prévue fin mai au Sahara marocain en réponse à la position du Maroc qui a retiré sa confiance au médiateur onusien et appelé à l’écarter de la gestion du dossier.

+AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI+:.
-A la suite de la décision du Maroc de retirer sa confiance à Christopher Ross, l’envoyé personnel du SG de l’ONU pour le Sahara suspend sa visite dans la région.

+AL ALAM+:.
-Le wali de Tanger, Mohamed Hassad démis, à la surprise générale, de ses fonctions: Désignation provisoire de l’actuel secrétaire général de la wilaya pour la gestion des affaires, alors que l’actuel wali de Tétouan Mohamed Yaacoubi a été chargé de gérer les affaires de la wilaya de la région Tanger-Tétouan. Le limogeage du wali de Tanger a suscité des interrogations au sein de l’opinion locale et nationale surtout que la décision est intervenue après le dernier mouvement de walis et gouverneurs.

+ATTAJDID+:.
-Le Chef du gouvernement Abdelilah Benkirane et son homologue espagnol Mariano Rajoy conviennent de la tenue de la Réunion de haut niveau maroco-espagnole le 12 septembre prochain à Rabat.

-Début du gel de l’action de l’envoyé personnel du SG de l’ONU pour le Sahara, Christopher Ross. Le porte-parole de l’ONU annonce que Ross ne se rendra pas dans la région à l’heure actuelle comme il a été annoncé en mars dernier après le dernier round des pourparlers informels.

+AL MOUNAATAF+:.
-Le « Forum Compétences pour le Maroc » exprime sa solidarité avec les étudiants marocains inscrits dans les universités en Espagne menacés d’arrêter leurs études suite à l’augmentation des frais d’inscription et appelle le gouvernement marocain à faire pression sur son homologue espagnol pour trouver une solution à ce problème qui menace l’avenir de milliers d’étudiants marocains.

+BAYANE AL YAOUM+:.
-Réunion décisive des partis de la majorité gouvernementale en début de cette semaine pour trancher sur l’agenda des prochaines élections au moment où s’est confirmée l’impossibilité de les tenir en septembre prochain en raison de la pression du temps et du retard dans les concertations sur l’arsenal juridique et organique pour la gestion de ces échéances.

+RISSALAT AL OUMMA+:.
-Nouvelle confrontation de Mohamed El Ouafa avec les docteurs de l’enseignement public: Des doutes sur les résultats du concours de recrutement d’enseignants: Le ministère de l’Education nationale suspend la publication de ces résultats sur son site internet et se contente de publier les résultats au sein des centres régionaux des métiers de l’Education et de la Formation.

+ASSAHRAA AL MAGHRIBIA+:.
-La voiture d’un député du PJD attaquée à Casablanca: vol de cachets et de documents: La police scientifique ouvre une enquête sur l’incident et la victime attend les conclusions des services de police.

-Prolongation de 13 jours à partir d’aujourd’hui du mouvement de grève du personnel des autoroutes. Le Directeur général de la Société des Autoroutes du Maroc (ADM) affirme que la réintégration n’était pas à l’ordre du jour et que les employés grévistes n’ont aucun lien juridique avec la Société.

-Des militants istiqlaliens à Marrakech annoncent leur démission du parti à l’occasion de la commémoration du 38ème anniversaire de la disparition de Allal El Fassi en signe de protestation contre ce qu’ils qualifient de « mauvaise gestion des affaires du parti » dans la région de Marrakech-Tensift-Haouz imputant la responsabilité à la direction provinciale du parti de la Balance.

+AUJOURD’HUI LE MAROC+:.
6Un mécanisme qui date des années 60 devenu caduc : Elaboration d’un nouveau projet de loi sur l’assistance juridique et judiciaire. Les textes en vigueur garantissent aujourd’hui à tous les accusés indigents une assistance juridique et judiciaire gratuite. Mais en réalité, celle-ci n’est pratiquement pas appliquée. Devant cette situation, le ministère de la justice a décidé de revoir le cadre législatif de ce système. En effet, un nouveau projet de loi est aujourd’hui prêt. En gros, le nouveau texte instaure un droit obligatoire pour tous les accusés indigents à une assistance juridique et judiciaire. L’octroi se fera par le biais de bureaux qui devraient voir le jour dans tous les tribunaux du Royaume.

+LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB+:.
-2.000 assureurs arabes en conclave à Marrakech du 21 au 23 mai : L’Assurance face aux mutations dans le monde arabe. Après les Caisses d’épargne internationales les 10 et 11 mai courant, c’est au tour de plusieurs assureurs parmi les plus grands au monde de se donner rendez-vous au Maroc pour un conclave, toujours à Marrakech, du 21 au 23 mai pour la 29ème conférence de l’Union générale arabe d’assurances, qui se tient sous le thème « L’assurance face aux mutations dans le monde arabe ». Le choix du thème n’est pas fortuit, compte tenu des évènements que connaissent certains pays du monde arabe : Au vu d’un contexte politique conjugué à l’instabilité dans le monde d’aujourd’hui, l’industrie de l’assurance et de la réassurance doit faire preuve d’initiative et mettre en exergue toute sa capacité à accompagner les nouveaux besoins et développements.

+L’ECONOMISTE+:.
-Grosse crise de cash dans les PME. Les entreprises sont au bord de l’asphyxie. Cette alerte lancée par Bank Al-Maghrib dans le rapport sur les moyens de paiement témoigne de la tension extrême sur la trésorerie des entreprises dont les chefs confirment l’aggravation des difficultés de recouvrement qui met des milliers de structures en situation de cessation de paiement. Pour les autorités monétaires, il faut envisager la mise en place à l’instar du chèque, de mesures dissuasives et répressives pour prévenir les incidents de non paiement des lettres de change à l’échéance.

+LIBERATION+:.
-Rabbah et Souhail en visite éclair à Sète : Les 200 marins obligés de prendre leur mal en patience. Les deux cents marins marocains des trois ferries de la COMANAV-COMARIT bloqués à Sète depuis janvier dernier, sont obligés d’attendre encore avant un éventuel rapatriement au pays ou une régularisation de leur situation. Lors d’une visite éclair à Sète, samedi dernier, Aziz Rabbah et Abdelouahed Souhail ont souligné que le gouvernement est encore à la recherche de toutes les possibilités permettant de sauver la compagnie et de maintenir le maximum d’emplois.

-FDT et CDT unies pour « Al Karama » de la classe ouvrière : Une conférence de presse prévue pour demain à Casablanca. Les préparatifs vont bon train pour la marche nationale commune « Al Karama » décidée par la FDT et la CDT. A Casablanca, comme les autres régions, les militants s’activent et ne ménagent aucun effort pour réunir et garantir toutes les conditions de réussite de cette action qui marquera à jamais l’histoire de la lutte syndicale. Dans ce cadre, le bureau central de FDT et le bureau exécutif de la CDT tiennent mardi une conférence de presse à Casablanca, qui sera l’occasion pour les deux centrales de mettre la lumière sur les causes de la marche nationale commune prévue le 27 mai pour protester contre la détérioration de la situation matérielle de la classe ouvrière et la non-satisfaction de ses revendications.

+AL BAYANE+:.
-Promotion des droits des femmes : Le PPS pour davantage de mobilisation contre tout ce qui bloque le progrès en matière d’égalité des femmes. Il appelle aussi à davantage de mobilisation et de vigilance pour combattre les visions patriarcales et les démarches conservatrices qui bloquent au sein de la société le progrès dans les réalisations en matière d’égalité des femmes.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *