Revue de presse marocaine du 21/03/2015

0 commentaires, 21/03/2015, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres des Revue de presse marocaine développés par les quotidiens paraissant samedi 21 mars 2015:

Le Matin du Sahara et du Maghreb.:

– Détermination royale à préserver le patrimoine de la ville de Casablanca et à améliorer les conditions de vie de sa population. SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a procédé, vendredi à Casablanca, au lancement de plusieurs projets inscrits dans le cadre de la mise en œuvre de la deuxième phase du programme de réhabilitation de l’ancienne médina, dotée d’une enveloppe budgétaire de l’ordre de 300 millions de dirhams (MDH). Le Souverain a ainsi procédé au lancement des travaux de construction de deux espaces dédiés à l’artisanat, de réhabilitation de la synagogue Ettedghi, de restauration du Mausolée « Sidi Allal El Karouani », de mise à niveau de « Dar Al Ittihad » (Maison de l’Union) et de reconstruction du Centre de santé « 9 juillet ».

– Chambre des représentants: L’opposition bloque les travaux de la commission d’enquête parlementaire sur les récentes inondations. Les héritiers de Allal El Fassi contestent l’élection du député du Parti authenticité et modernité (PAM), Abdellatif Ouahbi, à la tête de cette commission, alors que les quatre groupes de l’opposition avaient désigné l’istiqlalien Khalid Sbie pour occuper cette fonction. La balle est dans le camp du groupe du PAM pour résoudre cette question qui bloque le démarrage de la première commission d’enquête parlementaire formée selon les nouvelles dispositions constitutionnelles. Mais il semble difficile de faire plier Ouahbi qui a critiqué vertement, à plusieurs reprises, le rapprochement entre les quatre formations politiques de l’opposition parlementaire.

Al Bayane.:

– Lutte contre le terrorisme: Le Maroc se distingue par son approche proactive. Le gouvernement est conscient des nouvelles dimensions prises par le phénomène du terrorisme, a affirmé le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, lors d’un point de presse, jeudi à Rabat, à l’issue de la réunion du Conseil de gouvernement. Le Maroc s’est toujours distingué par son approche proactive pour faire face aux dangers terroristes à travers l’adoption d’une politique de communication oeuvrant à intégrer l’opinion publique dans les efforts visant à lutter contre ce phénomène, a souligné M. El Khalfi. Le Royaume a aussi mis en place une politique religieuse active prônant la diffusion des valeurs de modération et du juste milieu, en plus de son adhésion à un processus de développement continu de son arsenal juridique qui a abouti récemment à l’incrimination du ralliement aux organisations terroristes, a-t-il mis en avant.

– L’auto entrepreneur: Un nouveau statut. Fera-t-il baisser le nombre d’activités informelles au Maroc? Les autorités marocaines entendent « lutter contre les activités informelles » et pallier le chômage en suscitant « un élan entrepreneurial chez les demandeurs d’emplois », au moyen de la loi 114-13 votée par les deux chambres, mais non publiée au Bulletin officiel. Une fois cette loi entrée en vigueur, toute personne physique exerçant « à titre individuel, une activité industrielle, commerciale ou artisanale, ou prestataire de services, dont le chiffre d’affaires encaissé ne dépasse pas 500.000 DH pour les activités industrielles, commerciales et artisanales, et 200.000 DH pour les prestations de services » sera éligible au statut d’auto entrepreneur. En résumé, outre les avantages fiscaux, ce statut garantit une couverture sociale et médicale et les futurs entrepreneurs ne doivent pas s’inscrire au registre du commerce, ni tenir de comptabilité et peuvent domicilier leur activité dans leur résidence.

L’Opinion.:

– RGPH 2014: Un Maroc plus urbain que rural et des ménages à 4 personnes. L’effectif de la population légale du Maroc a atteint, au 1er septembre 2014, 33.848.242 habitants, a indiqué, jeudi à Rabat, le Haut-commissaire au plan, Ahmed Lahlimi Alami. « Il ne faut pas douter de la véracité de ce chiffre », a dit M. Lahlimi qui s’exprimait lors d’une conférence de presse destinée à la présentation des résultats préliminaires du Recensement général de la population et de l’habitat (RGPH 2014), soulignant que l’effectif de la population n’a jamais été entaché d’erreur, tout au long des recensements qu’a connus le Maroc. Il a expliqué ce chiffre par une tendance baissière du volume des ménages marocains entre 1982 et 2014 et du taux des naissances, ainsi que par la hausse de la moyenne d’âge du mariage chez les femmes. En ce qui concerne la répartition de la population selon le milieu de résidence, 20.432.439 habitants résident en milieu urbain et 13.415.80 résident en milieu rural, avec un taux d’urbanisation de 60,3 pc contre 55,1 pc en 2004, a fait savoir Abdelilah Zerrou, ancien directeur de la statistique au HCP.

– Plan de développement intégré et inclusif du Grand Meknès: Un nouveau visage pour la cité ismaïlienne. Un énorme chantier, voilà ce qui attend Meknès aujourd’hui. En effet, plusieurs projets infrastructurels devraient façonner la cité ismaïlienne pour lui donner, à terme, un nouveau visage. Selon la note de présentation du projet « Grand Meknès » présenté par le wali de la région lors d’une rencontre de concertation avec les représentants des collectivités territoriales, les parlementaires, les partis politiques et représentations syndicales, les services déconcentrés de l’Etat, les Chambres professionnelles, les chefs des établissements publics, le secteur privé et les associations, jeudi au complexe des Habous, l’objectif du plan de développement du Grand Meknès est de réaliser un diagnostic territorial du Grand Meknès, de dégager une vision à partir de laquelle ressortent les axes stratégiques de développement et surtout d’établir un plan d’action prioritaire et un plan d’action à moyen terme pour remédier aux dysfonctionnements qui hypothèquent l’avenir de l’agglomération.

Libération.:

– Du rififi au Conseil de gouvernement à propos du projet de loi relatif à l’Autorité pour la parité et la lutte contre toutes les formes de discrimination. Réuni jeudi dernier à Rabat, le Conseil a adopté ce projet de loi, mais il a, en même temps, décidé « de mettre en place une commission interministérielle qui sera chargée d’examiner et de faire intégrer les modifications et les observations présentées au projet initial en toute conformité avec les Principes de Paris régissant les institutions nationales chargées de la promotion et la protection des droits de l’Homme », a indiqué le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, à l’issue de cette réunion. Selon des sources bien informées, il y a eu débat au sein du Conseil à propos de ce projet et les ministres, notamment PPS, ont exprimé leur mécontentement quant à la teneur dudit projet préparé par la ministre de la Solidarité, de la Femme, de la Famille et du Développement social, Bassima Hakkaoui.

– ?Lahlimi: « Nous avons atteint un niveau de non renouvellement des générations ». Entre 1982 et 2014, la moyenne d’âge du mariage chez les femmes s’est élevée tandis que le volume des ménages marocains ainsi que le taux des naissances ont reculé. C’est ce qui ressort, en partie, des résultats préliminaires du Recensement général de la population et de l’habitat (RGPH 2014) qui viennent de tomber en totalisant l’effectif de la population légale à près de 34 millions d’habitants (33.848.242), au 1er septembre 2014. Et ce n’est pas tout. Ce recensement a, dans la foulée, permis de faire état d’un changement patent de la situation démographique au Royaume. Constat confirmé, en effet, par les services d’Ahmed Lahlimi Alami, Haut-commissaire au plan, lors d’un point de presse tenu à Rabat jeudi dernier et au cours duquel l’on a souligné qu’en 1982, les ménages comptaient une moyenne de 6 personnes, 5,8 en 1994, 4,8 en 2004 et 4,2 en 2014. Et M. Lahlimi de préciser que le nombre d’enfants pour chaque femme est passé de 7,2 en 1960 à 5,5 en 1982, 3,3 en 1994, 2,5 en 2004 et à 2,1 en 2010.

Akhbar Al Yaoum Al Maghribia.:

– L’UMT tient son 11ème congrès dans un climat tendu. Les travaux du 11ème congrès de l’Union marocaine du travail (UMT) ont débuté vendredi dans un contexte marqué par des tensions au sein de la centrale syndicale. En effet, plusieurs problèmes internes ont refait surface lors de la préparation de ce congrès, notamment à cause de l’absence de trois leaders de l’UMT, expulsés il y a trois ans. Des négociations et des rencontres de conciliation ont eu lieu entre le secrétaire général de l’UMT, Miloudi Moukharik, et ses opposants appartenant au courant « l’Orientation démocratique », mené par Mohamed Hakech et Abdelhamid Amine, et ont connu des progrès puisque les antagonistes s’apprêtent à annoncer la fin d’un conflit qui a duré trois ans.

– La majorité s’apprêterait à adhérer à la revendication portant sur la révision de la composition de la Chambre des conseillers. A quelques mois des élections locales, de plus en plus de voix montent au créneau pour réclamer le changement de la composition de la Chambre des conseillers, dont le nombre de sièges ne doit pas dépasser 120 selon la Constitution. Plusieurs indices montrent que la majorité s’apprête, elle aussi, à adhérer à cette demande. D’autre part, une source a révélé que les dirigeants de la majorité ont entamé des consultations préliminaires, mardi dernier, pour revoir la répartition des sièges de la seconde Chambre.

Al Ittihad Al Ichtiraki.:

– Le Maroc est parmi les destinations « les plus prisées et les plus intéressantes » à découvrir, a affirmé le président de l’American Society of Travel Agents (ASTA), Zane Kerby, à son retour d’une visite de travail dans le Royaume. « Le Maroc est parmi les destinations les plus prisées et les plus intéressantes qui m’ait été donné à découvrir », a souligné M. Zane à la presse, après un « stage de familiarisation » de l’ASTA avec la destination (ASTA Destination-expo), faisant part de son « entière satisfaction » à l’issue de cette visite consacrée à la découverte du produit et à l’interaction avec leurs homologues locaux.

Al Massae.:

– Election des Chambres professionnelles: Hassad lance des consultations avec les dirigeants des partis politiques. Une source informée a révélé que le ministère de l’Intérieur va lancer des consultations avec les dirigeants des partis politiques pour préparer les prochaines élections des Chambres professionnelles. Ces consultations interviennent, selon une note du ministère adressée aux secrétaires généraux des partis politiques, à quelques mois de l’expiration du mandat des membres de ces Chambres le 23 juillet prochain. Il faudra donc élire de nouveaux membres qui prendront part à l’élection des membres de la Chambre des conseillers dans sa nouvelle composition.

– Opportunités d’affaires: Casablanca dans le Top 4 africain. Casablanca vient d’être citée parmi les villes africaines offrant les meilleures opportunités d’affaires aux investisseurs. En effet, selon un classement du cabinet PwC (Pricewaterhousecoopers), la capitale économique du Maroc est la 4ème ville du continent en matière d’opportunités d’affaires pour les investisseurs.

Al Alam.:

– L’indice des prix à la consommation en baisse de 0,4 pc en février (HCP). L’indice des prix à la consommation a connu, au cours du mois de février 2015, une baisse de 0,4 pc par rapport au mois précédent, selon une note d’information du Haut-commissariat au plan qui impute cette variation à la baisse de 1,0 pc de l’indice des produits alimentaires et à la hausse de 0,1 pc de l’indice des produits non alimentaires.

Al Haraka.:

– Le Mouvement populaire rappelle que l’écriture en Tifinagh est un débat clos, en réaction aux déclarations du président de la Chambre des représentants, Rachid Talbi Alami, qui a justifié l’absence de cette langue parmi celles utilisées sur le site électronique de la Chambre par la difficulté de publier du contenu numérique en Tifinagh. Après avoir rappelé que le Maroc a franchi de grands pas dans l’élaboration de livres et manuels scolaires utilisant l’alphabet Tifinagh, le MP a indiqué que la Chambre des représentants n’a qu’à demander l’expertise nécessaire auprès de l’IRCAM.

Assahraa Al Maghribia.:

– SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a procédé, vendredi à Casablanca, au lancement de plusieurs projets inscrits dans le cadre de la mise en œuvre de la deuxième phase du programme de réhabilitation de l’ancienne médina, dotée d’une enveloppe budgétaire de l’ordre de 300 millions de dirhams (MDH). Le Souverain a ainsi procédé au lancement des travaux de construction de deux espaces dédiés à l’artisanat, de réhabilitation de la synagogue Ettedghi , de restauration du Mausolée « Sidi Allal El Karouani », de mise à niveau de « Dar Al Ittihad » (Maison de l’Union), et de reconstruction du Centre de santé « 9 juillet ». Ces projets sont porteurs d’une ambition nouvelle pour la Médina, en ligne avec les attentes légitimes de ses habitants en matière culturelle, socio-économique et urbanistique, afin d’améliorer les conditions de vie des populations, de rehausser le cadre bâti de la cité, et de préserver le patrimoine historique et culturel de la métropole.

Assabah.:

– Le ministère de l’Intérieur ouvre le dossier des élections des chambres professionnelles et des salariés. Le ministre de l’Intérieur, Mohamed Hassad, et le ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur, Cherki Drais, se sont réunis vendredi avec les secrétaires généraux des partis, en présence de cadres du ministère chargés du dossier des élections. Des sources gouvernementales et partisanes ont fait savoir que le mode d’élection des représentants des Chambres professionnelles et des salariés a été au centre de cette réunion. Il s’agissait, durant cette rencontre, de discuter des moyens d’aplanir les contraintes techniques pouvant empêcher un partage égalitaire des sièges issus du scrutin entre les secteurs agricole, des services, de la pêche maritime, de l’industrie, du commerce, de l’artisanat et autres.

Al Ahdath Al Maghribia.:

– Les amendements des ministres sauvent du « blocage » le projet de loi sur l’Autorité pour la parité et la lutte contre toutes les formes de la discrimination. Reporté plusieurs fois, le projet de loi régissant cette instance a été finalement adopté, jeudi par le Conseil de gouvernement, après avoir fait l’objet d’un profond débat au sein du gouvernement.

Al Assima Post.:

– La ministre de la Solidarité, de la femme, de la famille et du développement social, Bassima Hakkaoui, a salué le rendement de la délégation marocaine ayant pris part à la 59ème session de la commission de la condition de la femme de l’ONU qui a clôturé ses travaux vendredi à New-York. La ministre a fait état du succès, à tous les niveaux, de la participation marocain tant concernant le contenu du rapport présenté que la qualité de la coordination entre les membres de la délégation marocaine gouvernementale, parlementaire et civile.

Rissalat Al Oumma.:

– L’approche comptable stérile adoptée en ce qui concerne les prix des carburants suscite la déception des syndicats et des associations de protection du consommateur. Face au recul des prix du pétrole qui avoisinent 50 dollars le baril, des associations de protection du consommateur et le secteur du transport ont exprimé leur mécontentement à l’égard de l’approche comptable stérile qui continue à être adoptée pour la fixation des prix du carburant, en dépit de la baisse continue des cours du pétrole. Selon elles, le gouvernement n’a pas tenu son engagement à réduire les prix au niveau national, bien au contraire, il procède systématiquement et sans hésitation à l’augmentation des prix.

Bayane Al Yaoum.:

– L’Office des changes annonce qu’il va poursuivre son action pour l’assouplissement de la réglementation de change. Lors d’une rencontre organisée mercredi à Casablanca par la Chambre française de commerce et d’industrie, le directeur de l’Office, Jouad Hamri, a indiqué que des efforts sont entrepris pour rendre la réglementation de change plus transparente, institutionnaliser les relations avec les partenaires et améliorer l’image de l’Office.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *