Revue de presse marocaine du 21/02/2015

0 commentaires, 21/02/2015, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres des Revue de presse marocaine développés par les quotidiens paraissant samedi 21 février 2015:

Le Matin du Sahara et du Maghreb.:

– Quatrième session du Comité conjoint chargé du suivi de l’accord de libre-échange (ALE): Le Maroc et les Etats-Unis déterminés à aplanir les difficultés entravant le développement du commerce bilatéral. Le ministre délégué chargé du Commerce extérieur, Mohammed Abbou, a appelé les responsables à accompagner les PME marocaines, leur faciliter la voie et leur préparer les conditions nécessaires « pour qu’ils puissent accroître le commerce bilatéral et établir un partenariat fructueux et mutuellement bénéfique ». Pour sa part, le représentant-adjoint au Commerce américain pour l’Europe et le Moyen-Orient, Daniel Mullaney, a mis l’accent sur la nécessité de booster les échanges commerciaux, de diversifier les produits et investissements et d’explorer de nouvelles opportunités d’investissement dans les deux pays.

– Communication audiovisuelle: La HACA relève une répartition inéquitable du temps d’antenne entre acteurs politiques. Le temps d’intervention accordé au gouvernement et à sa majorité parlementaire dans les bulletins d’information a dépassé le double de celui consacré aux partis appartenant à l’opposition parlementaire au sein de la Chambre des représentants, au troisième trimestre 2014, à l’exception de la chaîne régionale de Laâyoune. C’est la principale conclusion qui ressort du relevé trimestriel de la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA) consacré au temps d’intervention des personnalités politiques, professionnelles et syndicales dans les journaux d’information.

Al Bayane.:

– Forum international Afrique Développement: 1.200 opérateurs économiques africains en conclave à Casablanca. La 3e édition du Forum International Afrique Développement, focalisée sur le marché africain de développement, a été une opportunité inédite de rencontres et d’échanges pour 1.200 opérateurs économiques et institutionnels de 15 pays africains. Le Maroc reconnaissant l’importance de son ancrage économique dans son espace régional d’appartenance, en tant que facteur clef de succès pour son intégration réussie dans les chaînes de valeurs mondiales, est fondamentalement investi dans l’agenda transformatif du continent à travers, notamment, des investissements structurants et des partenariats d’affaires, a affirmé le ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie numérique, Moulay Hafid Elalamy, à l’ouverture du Forum.

– 5ème colloque de la Gauche arabe à Rabat: Quelle attitude adopter à l’égard des mouvements islamistes et quels moyens pour lutter efficacement contre le terrorisme?. Ouvrant la 5ème édition du Colloque des partis de la gauche arabe, le secrétaire général du Parti du progrès et du socialisme (PPS), Mohamed Nabil Benabdellah, a indiqué que cet évènement intervient dans le cadre des efforts déployés par les partis de la Gauche pour qu’ils puissent jouer pleinement leur rôle dans le combat mené par les peuples arabes dans le but de réaliser le projet d’un Etat moderniste et démocratique qu’ils portent de longue date. Pour ce faire, l’ordre du jour de cette édition a été consacré notamment à la recrudescence des actes terroristes qui portent un coup dur à l’identité des Arabes, musulmans ou non musulmans soient-ils.

L’Opinion.:

– La HACA épingle les médias audiovisuels: Le gouvernement et sa majorité parlementaire s’accaparent les bulletins d’information. Le temps d’intervention accordé au gouvernement et à sa majorité parlementaire dans les bulletins d’information a dépassé le double de celui consacré aux partis appartenant à l’opposition parlementaire au sein de la Chambre des Représentants, au troisième trimestre 2014, à l’exception de la chaîne régionale de Laâyoune, indique la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA) dans son relevé trimestriel du temps d’intervention des personnalités politiques, professionnelles et syndicales, relatifs aux journaux d’information. L’article 6 de la décision du Conseil supérieur de la communication audiovisuelle (CSCA) n 46-06 dispose que les opérateurs de la communication audiovisuelle veillent à ce que le temps cumulé des interventions des membres du gouvernement et des partis de la majorité parlementaire ne dépasse pas le double du temps consacré aux partis appartenant à l’opposition parlementaire au sein de la Chambre des représentants, tout en respectant des conditions de programmation comparables et similaires.

– Consommation: Les prix des denrées alimentaires à la hausse. L’indice des prix à la consommation (IPC) a connu, au cours du mois de janvier 2015, une hausse de 0,3 pc par rapport au mois précédent. Cette variation est le résultat de la hausse de 1,1 pc de l’indice des produits alimentaires et de la baisse de 0,4 pc de l’indice des produits non alimentaires. Les hausses les plus importantes de l’IPC ont été enregistrées à Settat et Safi avec 0,9 pc, à Oujda avec 0,7 pc, à Dakhla et Guelmim avec 0,6 pc et à Casablanca et Al-Hoceima avec 0,5 pc.

Libération.:

– ?Les transporteurs routiers interurbains ne décolèrent pas. En dépit de l’accord signé au début du mois courant entre six syndicats sectoriels et le wali de Casablanca, Khalid Safir, au nom du ministre de l’Intérieur, ces derniers, après avoir pris acte du fait que les promesses qui leur ont été tenues n’ont pas été mises en application, ont annoncé cette semaine qu’ils reprendront leur mouvement de protestation. Ce mouvement sera entamé par un sit-in, lundi prochain à 11 heures, devant le ministère délégué auprès du ministre de l’Equipement, du Transport et de la Logistique, chargé du Transport. Il a pour but « d’attirer l’attention des responsables et intervenants dans ce secteur, et également de l’opinion publique, sur la position des professionnels », a souligné un communiqué de presse publié à la suite de la réunion des transporteurs au cours de cette semaine à Bouznika.

– L’expertise médicale marocaine au service des populations subsahariennes. La coopération Sud-Sud, redynamisée par SM le Roi Mohammed VI lors des différentes tournées qu’il a effectuées dans plusieurs pays subsahariens, prend tout son sens dans le secteur de la santé où des médecins marocains s’y emploient à travers notamment différentes opérations humanitaires. Dotés d’une expérience et d’un savoir-faire prouvés, ces derniers s’investissent de plus en plus dans la voie humanitaire avec l’ambition de mettre leur expertise au service des populations des pays d’Afrique. C’est dans cette perspective qu’une caravane médicale pluridisciplinaire, strictement humanitaire, a été organisée du 9 au 13 février courant dans deux villes gabonaises, Libreville et Lambaréné.

Akhbar Al Yaoum Al Maghribia.:

– Benkirane: « Je ne céderai aux pressions de personne pour revenir à l’embauche directe des chômeurs ». En dépit du lancement d’un programme de formation de milliers de licenciés chômeurs afin de les intégrer dans le marché de l’emploi, le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, a affirmé que cette formation ne peut être un motif pour le recrutement direct. En réponse à une question de « Akhbar Al Yaoum » sur la réponse qu’il compte donner aux demandes de 2.000 (sur 3.500) licenciés qui ont bénéficié de cette formation mais qui ont échoué à décrocher un emploi, Benkirane a souligné « qu’il n’est pas question de revenir à l’embauche directe ».

– La HACA avertit « Hit Radio » et « Med Radio » à cause de campagnes « illégales » de collecte de dons. La Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA) a rendu publique récemment une décision inédite. Un avertissement a été adressé à « Hit Radio » après que la HACA a reçu une lettre du Secrétaire général du gouvernement (SGG), datée du 28 janvier dernier, qui fait état de la diffusion par cette radio d’un spot faisant la promotion d’un événement devant être organisé avec la participation de sportifs et d’artistes à Casablanca, et dont une partie des recettes sera versée pour des oeuvres caritatives. La HACA a adressé un deuxième avertissement à « Med Radio » pour son programme « Qouloub rahima », qui vise la collecte de dons pour la prise en charge médicale de patients. La HACA a attiré l’attention des deux supports radiophoniques sur le fait que l’appel aux dons publics est conditionné par une autorisation préalable du SGG.

Al Ittihad Al Ichtiraki.:

– Les mesures du gouvernement ont provoqué une hausse de 4,9 pc des dépenses relatives au logement, à l’eau et à l’électricité. Le coût de vie continue sur son trend haussier, selon des données rendues publiques vendredi par le Haut-commissariat au plan (HCP). Entre le 1er janvier 2014 et le 1er janvier 2015, l’indice des prix à la consommation (IPC) a grimpé de 1,6 point à cause notamment de la hausse de l’IPC pour le « logement, eau et électricité » (+4,9 pc), a précisé la même source.

Al Alam.:

– Des membres du conseil d’administration de la Caisse marocaine des retraites (CMR) ont décidé de boycotter les travaux de la commission chargée de la réforme des retraites, dont le coup d’envoi sera donné lundi prochain. Ces derniers ont justifié leur décision par la mauvaise gestion et les abus au sein de la Caisse.

Al Massae.:

– Le Conseil de la concurrence face à une « impasse constitutionnelle » à cause de l’interférence entre ses attributions et celles de la justice. Le président du Conseil de la concurrence, Abdelali Benamour, a révélé que son Institution fait face à une « impasse constitutionnelle » à cause de l’article 166 de la Constitution qui stipule que « le Conseil de la concurrence est une autorité administrative indépendante chargée, dans le cadre de l’organisation d’une concurrence libre et loyale, d’assurer le contrôle des pratiques commerciales déloyales », indiquant que cette tâche incombe à l’autorité judiciaire. Intervenant lors d’une rencontre avec des représentants de secteurs et d’établissements publics tenue jeudi dernier à Rabat, Benamour a souligné qu’il faut distinguer entre « les pratiques anticoncurrentielles » et « les pratiques commerciales déloyales », ajoutant que les lois adoptées récemment n’ont pas apporté une clarification dans ce sens.

– Boulif: La sécurité routière n’est ni une affaire politique ni une affaire syndicale. Le ministre délégué chargé du Transport, Mohamed Najib Boulif, a indiqué, jeudi à Rabat lors de la cérémonie de remise des prix du concours relatif à la sécurité routière, que la promotion de la sécurité routière est une affaire qui ne relève ni du domaine politique ni du domaine syndical, mais qui concerne tous les acteurs, soulignant que l’approche répressive a donné ses fruits étant donné que l’élément humain est responsable de 94 pc des accidents.

Al Haraka.:

– La Commission contrôle budgétaire (CONT) au Parlement européen « s’étonne » que l’Office européen de lutte anti-fraude (OLAF) n’ait pas recommandé le recouvrement de l’aide humanitaire destinée aux camps de Tindouf détournée par l’Algérie et le Polisario. Dans son rapport concernant la décharge sur l’exécution du budget général de l’UE pour l’exercice 2013, la Commission « s’étonne du fait que l’OLAF n’ait pas recommandé à la Commission européenne d’émettre un ordre de recouvrement sur la base du préjudice financier causé au budget de l’UE en ce qui concerne l’aide humanitaire versée aux populations des camps de Tindouf, alors qu’il estimait dans son rapport que le nombre des habitants des camps était considérablement inférieur à celui indiqué par le Polisario ou l’Algérie ».

– La chambre criminelle de 1er degré chargée des affaires de terrorisme près l’annexe de la Cour d’appel à Salé a prononcé, jeudi, des peines allant de trois à dix ans de prison ferme à l’encontre de 18 personnes poursuivies dans le cadre de la loi antiterroriste, dont un soldat qui avait servi au sein de l’armée espagnole.

Al Ahdath Al Maghribia.:

– La création d’un nouveau Centre de médiation bancaire (CMMB) vient répondre aux besoins des hommes d’affaires pour résoudre les litiges avec les établissements bancaires, a déclaré le ministre de la Justice et des Libertés, Mustapha Ramid, au cours d’une journée d’étude organisée jeudi à Rabat, à laquelle ont pris part des magistrats, opérateurs économiques et des banquiers. – Le Syndicat démocratique de la justice observe une grève nationale mardi prochain. « Il est temps de protester contre l’injustice envers le corps des greffiers faite par le ministère de la Justice et des Libertés », a déclaré un dirigeant syndical, Abdellah Chrifi Alaoui, en évoquant le prélèvement illégal sur les salaires des grévistes.

Rissalat Al Oumma.:

– Le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) a appelé à interdire la prise en charge médicale obligatoire ou forcée des personnes handicapées et à garantir leur droit au consentement « éclairé et préalable ». Dans ce sens, le CNDH préconise de garantir le droit d’accès à l’information relative à la santé, à la formation et aux médias et de soutenir les familles et les personnes qui assistent les personnes en situation de handicap.

Al Assima Post.:

– Troisième édition du Forum international Afrique Développement. Le ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie numérique, Moulay Hafid Elalamy, a appelé à Casablanca à accélérer l’union économique africaine étant donné que le développement dans plusieurs régions du monde s’est réalisé à la faveur de l’union économique. Le Maroc est considéré comme le deuxième investisseur dans le continent africain après l’Afrique du Sud, a tenu à préciser le ministre.

Assabah.:

– « L’Université n’est pas responsable du chômage, mais c’est l’économie nationale qui ne crée pas assez de postes d’emplois pour le résorber », a souligné le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de la Formation des cadres, Lahcen Daoudi, lors de la cérémonie d’installation du président de l’Université Hassan Ier à Settat, Ahmed Nejmeddine. Le ministre a indiqué que la nouvelle vision de son département consiste à créer de grands pôles régionaux forts et compétitifs.

– Des statistiques font état de la faillite de 835 entreprises depuis janvier 2015, au moment où 2.934 entreprises ont été créées. En revanche, le nombre des entreprises en faillite a reculé de 7 pc entre le 9 et le 15 février courant, passant de 134 à 125 entreprises, dont 33 pc relèvent des secteurs du commerce et de l’industrie automobile, selon des données fournies par l’observatoire « InfoRisk ».

Bayane Al Yaoum.:

– Le Parti du progrès et du socialisme (PPS) accueille le 5ème colloque de la Gauche arabe à Rabat. Le secrétaire général du PPS, Nabil Benabdellah, a plaidé pour la renaissance de l’idéologie de la gauche arabe et du projet démocratique progressiste qu’elle porte depuis des décennies. La véritable réponse au terrorisme est d’édifier une société démocratique et moderne et de promouvoir l’idéologie démocratique progressiste, a-t-il fait valoir.

Assahra Al Maghribia.:

– Le Conseil de gouvernement, réuni jeudi à Rabat sous la présidence du chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, a adopté deux projets de loi présentés par le ministre de la Santé et relatifs à l’exercice de la profession d’infirmière et de sage-femme. Le premier projet de loi vise à réglementer les différentes catégories de l’exercice de la fonction d’infirmière, en vue de protéger la santé des citoyens et garantir une offre de soins de qualité à l’instar des autres métiers sanitaires réglementés. Le deuxième texte, relatif à l’exercice de la profession de sage-femme, s’inscrit dans le cadre des efforts visant à promouvoir le domaine de la santé, à travers une politique de formation pilotée par le ministère de tutelle dans les secteurs public, privé et paramédical au profit des sages-femmes, l’objectif étant de réussir des accouchements sans risque et de préserver la santé de la mère et de l’enfant.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *