Revue de presse marocaine du 21/02/2012

1 commentaire, 21/02/2012, Par , Dans Revue de Presse

Voici les sujets qui retiennent l’attention de la presse quotidienne de ce mardi:. +AL MASSAE+:.
-Les accusations d’une éventuelle « implication » dans les crimes du Rif font sortir les Istiqlaliens de leur silence: Des sources indiquent que le Comité central de la jeunesse istiqlalienne a saisi Abbas El Fassi pour l’ouverture d’une enquête sur la présumée implication du Parti dans ces crimes.

-Sahara marocain : Des sources indiquent que le ministère des Affaires étrangères marocain envisage de faire participer des représentants des partis politiques et certaines notabilités sahraouies pour la première fois dans des négociations avec le polisario.

-Nouvelle restructuration de la BNPJ: La nouvelle configuration comprend quatre directions spécialisées relevant de la DGSN avec des antennes régionales consacrant le principe de la régionalisation initié au Maroc.

-Des membres de la Chambre des conseillers exhortent SM le Roi à effectuer une visite dans la ville de Taza: Des sources indiquent que les parlementaires de la région s’apprêtent dans les prochains jours à signer un mémorandum appelant SM le Roi à effectuer une visite à Taza, qu’ils considèrent comme une occasion pour le coup d’envoi de projets de développement répondant aux attentes des citoyens.

-Le PAM, le RNI et l’UC s’orientent vers la coordination de l’action de l’opposition parlementaire: Les trois partis politiques ont tenu une réunion de coordination da s ce sens.

+AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA+:.
-La politique intervient pour suspendre la poursuite judiciaire contre Khalid Alioua dans l’affaire du CIH: Des USFPéistes, dont Driss Lachgar, entretiennent des contacts intensifs pour exercer des pressions sur le gouvernement en vue de suspendre la poursuite judiciaire contre Alioua alors que d’autres socialistes soulignent que l’USFP ne protège pas les prévaricateurs.

-La chaîne de télévision qatarie « Al Jazeera » frappe à la porte du gouvernement pour la réouverture de son bureau à Rabat: Le nouveau directeur de la chaîne rencontre le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustafa El Khalfi pour examiner la possibilité de la réouverture du bureau de la chaîne à Rabat.

-Les magistrats de Ahmed Midaoui enquêtent sur les dysfonctionnements au sein du ministère de la Santé sous l’ère de Yasmina Baddou : Les enquêtes qui ont commencé début février cherche à relever d’éventuels dysfonctionnements ayant entaché les marchés publics conclus par le ministère.

-Le SG du Parti Travailliste, Abdelkrim Benatiq, affirme avoir intenté un procès contre le ministre chargé des relations avec le Parlement et la société civile, Habib Choubani, pour abus de pouvoir et en réaction aux propos du ministre pjdiste à l’encontre d’un député du parti à Errachidia.

-Le projet de loi relatif aux nominations dans les établissements publics provoque une scission au sein du secrétariat général du PJD : Abdelilah Benkirane et Abdellah Baha ont défendu les principes du consensus et de la confiance ,alors que d’autres membres du secrétariat général du parti ont appelé à la mise en Âœuvre démocratique de la Constitution.

+ASSABAH+:.
-Cloture de la session parlementaire avec un résultat « zéro »: La session n’a rien présenté en matière de législation ou de controle, et le contexte des Législatives et des circonstances de la formation du nouveau gouvernement ont contribué à entraver les travaux de l’institution parlementaire.

-Un député du Parti travailliste à Errachidia accuse le ministre chargé des relations avec le Parlement, Habib Choubani de vouloir « liquider » ses adversaires politiques lors du scrutin législatif en soumettant à la justice des dossiers de fraude électorale.

-Lutte entre l’USFP et le RNI pour la présidence de la Commission de législation à la Chambre des représentants. Selon des sources, le PAM pourrait se retirer de la course au profit d’un candidat USFP en cas d’accord à ce sujet.

-Des jeunes congressistes du PAM appellent le nouveau Secrétaire général, Mustapha Bakkoury à procéder à l’assainisement du parti, et des mécontents tirent à boulets rouges lors de la discussion du document de la commission d’éthique sur des personnes soupçonnés de prévarications et d’opportunisme.

+AL KHABAR+:.
-Le projet de Loi de Finances 2012 instaure l’équité en matière d’indemnités entre les ministres de ministres: Un dirigeant du parti de la Lampe affirme que le projet de Loi de Finances dont le vote est prévu à partir de la semaine prochaine comportera des surprises qui auront des impacts sur le budget des Marocains.

-Le président du Parti travailliste décide de porter plainte contre le ministre des Relations avec le Parlement et la Société civile, Habib Choubani pour offense au parti et en réaction à l’appel du ministre pjdiste à l’ouverture d’une enquête judiciaire contre un député du Parti travailliste à Errachidia.

– Des femmes protestent contre Benkirane et appellent à la mise en oeuvre des dispositions de la Constitution en matière d’égalité et d’équité des droits entre les deux sexes.

+AL AHDATH AL MAGHRIBIA+ :.
-Le SG du Parti Travailliste, Abdelkrim Benatiq intente un procès contre le ministre chargé des relations avec le parlement et la société civile, Habib Choubani, et l’accuse d' »ingérence dans la justice », en soumettant au ministre de la Justice et des libertés des dossiers de corruption, dans une tentative de dénigrement des députés du parti travailliste.

-Les fonctionnaires des collectivités locales répondent à Mohand Laenser et organisent une marche vers le ministère de l’Intérieur: Le personnel des collectivités locales observe une grève du 28 février au 1er mars et organise une marche mardi prochain vers le siège du ministère de l’Intérieur à Hay Ryad à Rabat.

+ANNAHAR AL MAGHRIBIA+ :.
-Mohamed El Ouafa et Lahcen Daoudi et le dossier des 40 milliards de dirhams: Des sources syndicales appellent à mettre toute la lumière sur le sort des fonds destinés au plan d’urgence du ministère de l’Education et à la lutte contre la corruption dans le secteur de l’Enseignement supérieur.

+AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI+ :.
-Des voix aux Etats-Unis accusent le FBI d’avoir amené le jeune marocain Amine El Khalifi à perpétrer un acte terroriste: Elles n’écartent pas la probabilité que la tentative d’attentat contre le siège du Congrès américain ne devait pas avoir lieu si les éléments du FBI n’avaient pas encouragé El Khalifi à mettre en Âœuvre ses projets extrémistes.

-Le Maroc sans tribunaux mercredi et jeudi, après que le syndicat démocratique du travail ait appelé à l’observation d’une grève nationale préventive à la suite de dérapages dangereux, selon le syndicat, visant à imposer un cadre syndical au nom du nouveau ministre de la Justice.

+AL ALAM+ :.
-De nouveaux dysfonctionnements au sein du marché de gros des fruits et légumes à Marrakech: La valeur financière de ces dysfonctionnements atteint deux milliards de centimes.

+ATTAJDID+ :.
-Le premier congrès du PJD après avoir accédé à la Primature aura lieu en juillet prochain: Le secrétariat général du PJD a décidé dimanche d’organiser le 7ème congrès du parti les 14 et 15 juillet prochain. L’approbation de cette date et la constitution de la commission préparatoire aura lieu lors de la réunion du Conseil national du parti prévue le week-end prochain.

+RISSALAT AL OUMMA+ :.
-Des milliers d’Espagnols et de Marocains ont participé dimanche dans plusieurs villes espagnoles à des manifestations de protestation contre l’amendement du code de travail promulgué par le gouvernement dirigé par le Parti populaire. Le nouveau gouvernement espagnol avait entamé son mandat en décembre dernier par des augmentations des impots et une baisse des dépenses de près de 15 milliards d’euros, décisions qui profitent au Patronat espagnol, selon les syndicats.

+AL MOUNAATAF+:.
-Détérioration de la situation des étudiants marocains au Sénégal: Les familles des étudiants tiendront des rencontres de coordination pour adresser une correspondance au ministère des Affaires étrangères et de la coopération portant sur les problèmes de leurs fils et en premier lieu l’absence d’un interlocuteur marocain officiel dans le pays d’accueil.

-Le sort de 3.000 ressortissantes marocaines établies en Syrie reste toujours inconnu: Plusieurs familles marocaines ont perdu tout contact avec leurs filles qui travaillent en Syrie ou mariées à des Syriens. Des sources parlent de représailles contre les Marocaines en raison de la position du Maroc vis-à-vis de la crise syrienne.

+ASSAHRAE AL MAGHRIBIA + :.
-Les dirigeants du polisario font de la contrebande du carburant: La vie des Sahraouis dans les camps de Tindouf menacée par la pénurie du carburant et des sources de l’intérieur des camps affirment que le polisario tente de circonscrire cette crise en collaborant avec les garde-frontières algériens pour éviter toute manifestation populaire ou protestation.

-L’éventuelle ouverture des frontières entre le Maroc et l’Algérie fait peur au polisario: Une source diplomatique de haut niveau parle d’un accord entre les deux pays pour une imminente ouverture des frontières, ajoutant que les services sécuritaires marocains et algériens ont entamé les préparatifs relatifs aux questions sécuritaires au poste-frontière de la région de l’Oriental.

+LE SOIR ECHOS+:.
-PAM : Un gestionnaire pour conduire le Tracteur. A son congrès national extraordinaire, le PAM a choisi Mustapha Bakkoury pour prendre le relai de Mohamed Cheikh Biadillah. L’ex-patron de la CDG a pesé lourd sur la balance des élections par son expérience de gestionnaire et son savoir politique.

+AUJOURD’HUI LE MAROC+:.
-Après la santé et l’enseignement : Des milliers d’heures de travail perdues jusqu’à gain de cause . Le Maroc est bercé au rythme des grèves. A peine une suspension, d’autres d’enclenchent. De la santé aux postes aux collectivités locales, et tout dernièrement la justice. On assiste aujourd’hui à une vraie course de relais entre ces secteurs qui estiment avoir laissé au nouveau gouvernement le temps de s’installer . Le bras de fer entre les différents syndicats et le nouveau gouvernement serait-il annoncé ?

+LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB+:.
-Projet de loi de Finances 2012 : Une session extraordinaire du Parlement dès la semaine prochaine et le financement du Fonds de solidarité divise le gouvernement. Il y a de fortes chances qu’une session extraordinaire du Parlement, dédiée au projet de loi de Finances 2012, soit ouverte lundi prochain, 27 février. Pour cause, l’actuelle session ayant pris fin sans qu’elle en soit saisie, il faut bien en démarrer une autre. Il reste donc moins d’une semaine au gouvernement pour avoir de la visibilité sur le projet de budget. En tout cas, les équipes des ministres concernés et en premier lieu le département des Finances et du Budget travaillent d’arrache-pied pour boucler leurs copies.

+L’ECONOMISTE+:.
-Le flop de l’amnistie fiscale. Décidément, l’informel a la peau dure. La Loi de finance 2011 avait prévu un dispositif en faveur des opérateurs qui s’identifient pour la première fois auprès des services de la Direction générale des Impots aux fins d’inscription au role de la taxe professionnelle. A fin 2011, seules 6449 personnes ont joué le jeu de la transparence et décidé de sortir de l’informel. Aux yeux de la Direction général des impots, c’est une grande avancée. Cependant, la concurrence déloyale générée par l’informel constitue un véritable casse-tête puisque la part de ce secteur s’élève aujourd’hui à 46 pc du PIB contre 15 pc en Italie et 9 pc en Suède.

+LIBERATION+:.
-Devant le Parlement, les Marocains manifestent contre la discrimination : le gouvernement Benkirane sommé de créer l’Instance de la parité. Stop à la discrimination, à l’injustice, à l’inégalité, au viol . Ce lundi 20 février, elles étaient plusieurs centaines de femmes à avoir répondu à l’appel de la Ligue démocratique des droits des femmes et du Réseau Femmes solidaires en manifestant devant le Parlement. Venues d’un peu partout du Maroc, ces Marocaines en quête de droits, de dignité et de justice sont venues réclamer avec force la mise en Âœuvre des dispositions de la Constitution. EXP/TRA.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Un Commentaire

  1. devis panneaux photovoltaiques
    février 21st, 2012 16:36

    Merci pour cet article intéressant ! Très bon blog.

    Répondre

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *