Revue de presse marocaine du 21/01/2015

0 commentaires, 21/01/2015, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres des Revue de presse marocaine développés par les quotidiens paraissant mercredi 21 janvier 2015:

Le Matin du Sahara et du Maghreb.:

– SM le Roi Mohammed VI, accompagné de SAR le Prince Moulay Rachid, et le président de la République de Côte d’Ivoire, Alassane Dramane Ouattara, ont présidé, mardi au palais royal de Marrakech, la cérémonie de signature de plusieurs accords de coopération bilatérale dans divers domaines. Le Souverain s’est également entretenu au téléphone, le même jour, avec le président égyptien Abdelfettah Al Sissi. Lors de cet entretien, les deux Chefs d’Etat ont mis l’accent sur la solidité et l’enracinement des relations maroco-égyptiennes et la dimension de solidarité qui les a toujours marquées, réaffirmant leur engagement à préserver ces relations de toute tentative visant à leur porter préjudice ou à les perturber.

– Le Maroc expose son approche en matière de lutte contre le terrorisme. Le Maroc prône une approche intégrée pour lutter contre le terrorisme, fondée sur le renforcement de la gouvernance sécuritaire, la lutte contre la pauvreté et la promotion des valeurs religieuses, a déclaré lundi à New York, l’ambassadeur du Maroc à l’ONU, Omar Hilale. Ce dernier souligne par ailleurs que l’approche sécuritaire doit être complétée par des mesures d’inclusion économique et sociale et une éducation religieuse et civique appropriée.

Aujourd’hui le Maroc.:

– Le jour du scrutin doit être férié. Cette proposition a été faite par les partis de l’opposition lors d’une réunion avec la Commission centrale des élections. Les secrétaires généraux de ces partis (PI, PAM,USFP et UC) ont protesté contre la publication des dates des prochaines élections, selon Mohamed Abied, secrétaire général de l’UC. « Nous nous posons des questions sur l’utilité de ces réunions de concertations si le gouvernement a déjà décidé du calendrier et de tous les préparatifs pour les prochaines échéances électorales », s’est interrogé Abied dans un entretien accordé au journal. Le patron du parti du cheval a d’autre part critiqué la mise en place de la commission centrale des élections. Pour lui, le gouvernement « fuit ses responsabilité en se réfugiant derrière cette commission ».

– Vague de froid: La Fondation Mohammed V pour la solidarité achemine des aides. Quelque 4.000 couvertures, 4.000 vêtements chauds et 5 tonnes (t) de lait en poudre destinés essentiellement aux enfants, 40 tonnes de légumineuses, 10 tonnes de sucre et diverses autres denrées alimentaires sont le contenu des premiers secours contre la vague de froid distribués aux ménages des zones du Moyens et Haut Atlas par cette fondation. Par ailleurs, plusieurs réunions ont été tenues et des cellules de veille mises en place dans diverses provinces du Royaume pour examiner et mettre en œuvre les mesures préventives contre le froid.

L’Economiste.:

– Maroc/Côte d’Ivoire: Une double alliance exemplaire. Le grand forum économique maroco-ivoirien qui démarre aujourd’hui à Marrakech marque la continuité des relations entre Rabat et Abidjan. L’alliance politique historique entre les deux pays est désormais complétée par un partenariat économique. Après le Sénégal, la Côte d’Ivoire est en effet le deuxième où les entreprises marocaines sont les plus actives dans la région de l’Uemoa (Union économique et monétaire de l’ouest africain). Dans les télécoms, la construction, la banque, l’agroalimentaire, les matériaux de construction, le transport aérien…, la présence des opérateurs marocains est visible.

– Balance commerciale: Le déficit recule de 1,7 points de PIB. C’est pour la première fois depuis 2007 que la valeur des exportations dépasse celle du déficit commercial. Le volume de l’export des biens ayant atteint 196,7 milliards de DH contre un solde négatif des transactions de 186,3 milliards. Ce qui représente un gain de 1,7 point de pourcentage du PIB par rapport à 2013. L’explication tient à la hausse de 6,1 pc des exportations mais aussi à la stagnation de l’import, favorisée surtout par la chute de la facture énergétique (10,1 pc) et le repli des acquisitions des biens d’équipement (4,1 pc).

Al Bayane.:

– Le bureau politique du PPS, réuni lundi, a consacré ses travaux aux préparatifs en cours des prochaines élections et appelé à la mobilisation générale pour permettre au parti de renforcer sa position sur tous les plans. Un communiqué issu de cette réunion indique que le bureau politique a formé un groupe de travail parmi ses membres qu’il a chargé d’assurer le suivi de l’opération d’établissement des listes électorales, d’intensifier et de diversifier les différentes formes de mobilisation et initiatives prises au niveau des organisations locales et provinciales.

– Sort du MJS: Mohand Laenser précise. Les projecteurs demeurent braqués sur le ministère de la Jeunesse et des sports. Le poste est vacant depuis le départ de Mohamed Ouzzine suite au scandale du complexe Moulay Abdellah de Rabat. Plusieurs médias, notamment électroniques, rapportent que le secrétaire général du Mouvement populaire, Mohand Laenser, pourrait cumuler ce département avec celui qu’il détient déjà, à savoir le ministère de l’Urbanisme et de l’aménagement du territoire. Contacté par Al Bayane, le patron du MP a déclaré qu’il n’y a « rien d’officiel » et qu’il était « étonné de lire cette information comme tout le monde sur les sites électroniques ».

L’Opinion.:

– Déficit budgétaire en 2014: Dérapage non stop! Le déficit du Trésor au terme de l’année 2014 est proche de celui de l’année dernière et s’est établi à 49 MMDH, compte tenu d’un solde positif de 18,6 MMDH dégagé par les Comptes spéciaux du Trésor (CST), contre un déficit du Trésor de 50 MMDH à fin décembre 2013 compte tenu d’un solde positif de 12,3 MMDH dégagé par les CST. L’année dernière, le déficit budgétaire était proche de 6 pc du PIB et le résultat de cette année, à ce niveau, est à considérer comme médiocre et insuffisant, en particulier en liaison avec une diminution de 24,7 pc des émissions de la compensation qui se sont établies à 37,2 MMDH en 2014.

– Immigration clandestine: Le Maroc et l’Espagne mobilisent d’importants moyens de lutte. Les autorités espagnoles et marocaines mobilisent d' »importants moyens et ressources » dans leurs efforts visant la lutte contre l’immigration clandestine, souligne le gouvernement espagnol. Dans sa réponse à une question écrite de la coalition politique basque (Amaiur), l’exécutif de Mariano Rajoy a indiqué qu’une série de mesures ont été prises pour renforcer la coopération entre le Maroc et l’Espagne en la matière, comme l’échange d’officiers de liaison et la mise en place de commissariats conjoints à Algésiras et à Tanger.

Libération.:

– Divergence entre le gouvernement et les partis de l’opposition sur la date des prochaines élections. Près de 400.000 nouveaux inscrits sur les listes électorales seulement. Ce chiffre a été avancé lors de la réunion tenue lundi après-midi entre les quatre partis de l’opposition (à savoir l’USFP, le PAM, le PI et l’UC) et les ministres de l’Intérieur et de la Justice et des Libertés. Selon une source bien informée, les partis de l’opposition imputent la responsabilité de sa faiblesse à l’administration qui n’a pas suffisamment sensibilisé les citoyens à l’importance de cette opération. Quant aux prochaines échéances électorales, la même source a souligné que le gouvernement a avancé le 12 juin prochain comme date des élections communales et régionales, mais cette question n’a pas été définitivement tranchée.

– Au Maroc, la carte sanitaire est prête et sera bientôt publiée au B.O: sa mise en œuvre s’étalera sur dix ans. C’est une première ! Et le ministre de la Santé, Houssine Louardi, en est fier. Le Maroc dispose désormais d’une carte sanitaire à même de « mieux répartir les ressources en fonction des besoins des citoyens ». Le décret ministériel est fin prêt et attend sa publication au Bulletin officiel qui serait imminente selon des sources d’information. Au ministère de la Santé, on ne cache pas sa satisfaction sur le mode de « mission accomplie ». « C’est véritablement une première. Le Maroc ne possédait pas de carte sanitaire. Un tel document permet de mieux organiser la répartition de l’offre de soins en fonction des besoins des habitants de chaque région. La carte sanitaire et le schéma régional de l’offre de soins ont principalement pour objectif de planifier les offres publiques et privées de soins et ce pour une meilleure régulation », explique-t-on auprès du département de Houcine Louardi.

Al Massae.:

– Nominations aux hautes fonctions: Le SGG dévoile le bilan pour la période allant de janvier à octobre 2014. Le Secrétariat général du gouvernement (SGG) a indiqué que durant cette période, SM le Roi Mohammed VI a procédé à 51 nominations à de hautes fonctions, tandis que le chef du gouvernement a procédé à 133 autres. Par ailleurs, le SGG a révélé que les associations marocaines ont reçu 154 millions de dirhams de dons en provenance de l’étranger durant la même période, tel qu’il ressort de 565 déclarations provenant de 128 associations.

– Le Maroc est passé aux standards internationaux les plus exigeants en matière de propriété industrielle, a affirmé, lundi à Casablanca, le ministre de l’Industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique, Moulay Hafid Elalamy. L’amendement de la loi 17-97 relative à la propriété industrielle, entrée en vigueur en décembre dernier, est une étape d’une série d’évolutions progressives de la législation nationale relative à la protection des droits de propriété industrielle, a indiqué Elalamy lors d’une journée d’information sur les apports de l’amendement de la loi relative à la propriété industrielle en faveur de l’innovation et l’investissement. Le ministre a relevé, en outre, que la conformité du système de la propriété industrielle national aux standards internationaux contribue à l’amélioration de l’attractivité du Maroc pour les investissements de haute valeur ajoutée.

Al Ittihad Al Ichtiraki.:

– Le premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachgar, a relevé que le nouveau cadre qui a été mis en place pour superviser les élections, en l’occurrence la Commission centrale chargée du suivi des prochaines élections co-présidée par les ministres de la Justice et de l’Intérieur, ne figure pas dans les lois encadrant les élections. Lachgar s’exprimait lundi lors d’une rencontre entre les dirigeants des partis de l’opposition et les deux ministres.

– L’exposition-événement « Le Maroc contemporain », organisée à l’Institut du monde arabe (IMA), sera prolongée jusqu’au 1er mars en raison du grand succès qu’a connu cette manifestation, a affirmé, lundi soir à Paris, le président de l’IMA, Jack Lang. Prévue initialement du 15 octobre au 25 janvier, cette manifestation, qui permet de découvrir et redécouvrir le Maroc en mouvement, de création et de changement, sera prolongée d’un mois, a souligné M. Lang qui s’exprimait lors d’une réception organisée par le groupe BMCE-Bank, un des partenaires ayant contribué à la réalisation de cette exposition. M. Lang a également tenu à exprimer sa reconnaissance à SM le Roi Mohammed VI pour Son soutien personnel, moral et intellectuel à cette manifestation.

Al Alam.:

– Le Parti de l’Istiqlal a présenté, lundi lors d’une rencontre organisée à Rabat, une proposition de loi relative à la parité qualifiée par les experts d' »avancée ». Les intervenants lors de cette conférence ont estimé que l’écart demeure immense entre le bilan de l’action gouvernementale et les dispositions de la Constitution de 2011.

– Discussions pour simplifier la procédure d’octroi des visas court séjour aux Marocains pour l’accès à l’espace Schengen. Ces discussions interviennent deux années après la conclusion de l’accord de partenariat pour la mobilité entre le Maroc et l’Union européenne en juin 2013 ayant pour objectif de faciliter l’accès des citoyens marocains à l’espace Schengen.

Akhbar Al Yaoum Al Maghribia.:

– Les deux Chambres du parlement devraient tenir une session extraordinaire en mars prochain, qui sera consacrée à la discussion des lois électorales. Un responsable au sein de l’institution législative a révélé que le gouvernement aura besoin d’une session extraordinaire pour achever l’élaboration des lois électorales, étant donné que le parlement a décidé de clôturer la session d’automne le 4 février prochain.

– Le ministre de l’Urbanisme et de l’aménagement du territoire national et secrétaire général du Mouvement populaire, Mohand Laenser, a indiqué, dans une déclaration au journal, qu’il « ne possède aucun document officiel de la part du chef du gouvernement » le mandatant pour la gestion du ministère de la Jeunesse et des sports, précisant toutefois que « les choses évoluent dans cette direction ».

Al Haraka.:

– En application des Hautes Instructions Royales, la Fondation Mohammed V pour la Solidarité s’est mobilisée pour contribuer, en coordination avec les acteurs impliqués dans cette opération, à l’acheminement des aides destinées aux populations affectées par la rigueur du climat qui sévit actuellement au Maroc. Selon un communiqué de la Fondation Mohammed V pour la Solidarité, « les premiers secours qui ont commencé à être distribués aux ménages des zones du Moyen et Haut Atlas comportent 4.000 couvertures, 4.000 vêtements chauds et 5 tonnes de lait en poudre destiné essentiellement aux enfants, 40 tonnes de légumineuses, 10 tonnes de sucre, 10 tonnes d’huile et diverses autres denrées alimentaires ».

– Le Maroc prône une approche intégrée pour lutter contre le terrorisme fondée sur la cohérence et la complémentarité de trois piliers, à savoir le renforcement de la gouvernance sécuritaire, la lutte contre la pauvreté, l’exclusion et les inégalités sociales ainsi que la promotion des valeurs de la tolérance religieuse », a déclaré, lundi à New York, l’ambassadeur du Maroc à l’ONU, Omar Hilale, lors d’un débat public du Conseil de sécurité de l’ONU.

Al Ahdath Al Maghribia.:

– Le ministère de l’Intérieur devra soumettre, ce jeudi, les projets de lois relatifs aux élections au conseil de gouvernement en vue d’adoption. Cette démarche est « complètement insensée » selon des représentants de partis de l’opposition. Ces derniers considèrent qu’il est inutile d’engager des concertations politiques avec l’opposition au moment où le gouvernement prend des décisions unilatérales concernant lesdits projets de loi et les passe au conseil gouvernemental pour adoption sans que l’opposition ne puisse savoir le sort des observations qu’elle a émises.

– La campagne agricole 2015 s’annonce prometteuse et le secteur industriel a profité d’une relative embellie de la conjoncture économique, selon une récente note de conjoncture la direction des études et des prévisions financières relevant du ministère de l’Economie et des finances.

Rissalat Al Oumma.:

– Les leaders des partis de l’opposition expriment leurs réserves quant à la date fixée pour les élections communales et régionales. Selon des sources bien informées, les dirigeants des partis de l’USFP, de la PAM, du PI et de l’UC, réunis lundi avec le ministre de l’Intérieur et le ministre de la Justice et des libertés, ont émis des réserves quant à la décision d’organiser ces deux échéances à la même date (du 12 au 18 juin prochain).

– La société civile critique la décision du gouvernement d’autoriser l’emploi des petites bonnes à partir de l’âge de 16 ans. Le Collectif associatif pour l’éradication du travail des petites bonnes a plaidé pour l’amendement du projet de loi 19.12 relatif au travail des employés domestiques, afin de relever de 16 à 18 ans l’âge minimum d’exercice de ce travail.

Attajdid.:

– La contrefaçon des marques de commerce fait perdre à l’économie nationale jusqu’à 12 milliards de dirhams par an. Selon le ministre de l’Industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique, Moulay Hafid Elalamy, cette pratique occasionne des pertes annuelles allant de 6 à 12 milliards de DH, soit de 0,7 à 1,3 pc du PIB. Ces données ont été fournies lors d’une rencontre de communication organisée par l’Office marocain de la propriété industrielle et commerciale (OMPIC), lundi à Casablanca.

– Le ministre chargé des Relations avec le parlement et la société civile, Lahbib Choubani, a fait savoir que le projet du Code de la société civile est actuellement entre les mains du chef du gouvernement et sera prochainement soumis au parlement pour examen et adoption. Le ministre a indiqué que l’ensemble de l’arsenal juridique relatif à la société civile devrait voir le jour au cours de cette année.

Al Assima Post.:

– Vers une suppression générale des visas au profit des Marocains en partance pour l’Europe. Le Maroc et l’UE ont tenu à Bruxelles un nouveau round de pourparlers pour parvenir à un accord concernant la facilitation de la procédure d’octroi de visas aux ressortissants marocains désirant se rendre en Europe. Cette mesure devrait concerner, dans une première étape, les étudiants, chercheurs et hommes d’affaires, dans la perspective d’une suppression totale des visas.

– La Chambre des conseillers appelée à empêcher l’adoption d’un texte de loi qui entérine indirectement le mariage par la « Fatiha ». La coalition Printemps de la dignité a exhorté les conseillers à voter, aujourd’hui, contre une proposition de loi prorogeant la période transitoire de réception des demandes d’authentification des actes de mariage. Selon la coalition, cette proposition, contraire à l’esprit du Code de la famille et aux engagements internationaux du Maroc, entraînerait une augmentation des cas de mariage de mineures et de polygamie.

Assahra Al Maghribia.:

– Sa Majesté le Roi Mohammed VI, accompagné de SAR le Prince Moulay Rachid, de SAR la Princesse Lalla Salma, de SAR la Princesse Lalla Meryem et de Lalla Oum Keltoum, a présidé, mardi à la Place du Mechouar au Palais Royal de Marrakech, la cérémonie d’accueil officiel du Président de la République de Côte d’Ivoire, Alassane Dramane Ouattara et de son épouse Dominique Ouattara.

– Les recettes du trésor public augmentent par les infractions au Code de la route. Passant de 115.324.025 DH en 2012 à 253.782.850 DH en 2013, en hausse de 120 pc, ces recettes ont grimpé à 336.463.150 DH en 2014, soit une progression de 32,58 pc par rapport à l’année précédente, selon la Direction générale de la sûreté nationale, qui a présenté le bilan de trois ans sur la sécurité routière.

Bayane Al Yaoum.:

– Le ministère de l’Intérieur tranche sur le nouveau découpage des arrondissements dans six villes: Casablanca à 8 ou lieu de 16 arrondissements. Lors d’une réunion avec les secrétaires généraux des partis politiques, le ministre de l’Intérieur a affirmé que le système des arrondissements va être modifié dans les six villes qui l’adoptent, à savoir Casablanca, Rabat, Marrakech, Tanger, Fès et Salé.

– Bank Al Maghrib a indiqué que le dirham s’est apprécié de 0,24 pc par rapport à l’euro, poursuivant ainsi sa tendance haussière observée depuis avril 2014. En revanche, il s’est déprécié de 0,98 pc à l’égard du dollar américain et de 0,08 pc contre la livre sterling, a ajouté l’institution dans sa revue mensuelle sur la conjoncture économique, monétaire et financière. Pour ce qui est des opérations sur le marché des changes, les données du mois de novembre montrent que le volume mensuel interbancaire d’achat et de vente de devises contre dirham s’est établi en moyenne à 10,6 milliards de dirhams, en hausse de 7,9 milliards par rapport à la même période de l’année précédente, selon la même source.

Assabah.:

– Le remaniement ministériel prévu ne va pas se limiter à pourvoir les postes vacants (ministre d’Etat et ministre de la Jeunesse et des sports), selon des sources informées qui notent que Mohand Laenser pourrait remplacer Abdellah Baha.

– CNSS: Le travail au noir persiste. Suite aux contrôles et inspections réalisés au cours des onze premiers mois de l’année, les équipes de la CNSS ont relevé une hausse du nombre des sous-déclarations. A fin novembre 2014, la fraude constatée a touché 60.630 salariés et 1,77 milliard de dirhams de la masse salariale. En 2013, cette fraude a été de l’ordre de 1,6 milliard de DH de la masse salariale et de 397 millions de cotisations. En outre, le nombre de salariés qui ne sont pas couverts est estimé à 600.000 personnes.

Al Mounaataf.:

– La ligue des magistrats du Maroc estime que la subordination du Parquet général au ministère de la Justice et des libertés « vide la Constitution de son contenu ». Dans un communiqué, la ligue souligne que le pouvoir judiciaire est indépendant du pouvoir législatif et du pouvoir exécutif et que SM le Roi est le garant de l’indépendance du pouvoir judiciaire.

– La 5ème édition du « Marrakech Security Forum », Africa Sec 2015, se tiendra les 13 et 14 février prochain autour du thème « l’Afrique face aux menaces transnationales et asymétriques ». Cette conférence internationale, qui se tient sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, verra la participation de plus de 300 hauts responsables civils, militaires et sécuritaires, experts et représentants d’Organisations internationales, indique lundi un communiqué du Centre marocain des études stratégiques (CMES).

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *