Revue de presse marocaine du 20/12/2014

0 commentaires, 20/12/2014, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres des Revue de presse marocaine développés par les quotidiens parus samedi 20 décembre.:

Le Matin du Sahara et du Maghreb.:

– Affaire de la pelouse du complexe sportif Prince Moulay Abdellah de Rabat. A la suite des irrégularités qui ont marqué le déroulement de l’un des matchs comptant pour les quarts de finale de la Coupe du Monde des Clubs sur la pelouse du complexe sportif le Prince Moulay Abdallah à Rabat, Sa Majesté Le Roi Mohammed VI a donné Ses Hautes Instructions au chef du Gouvernement pour l’ouverture d’investigations profondes et globales pour déterminer les responsabilités dans ces dysfonctionnements. Le Souverain a également donné Ses Hautes Instructions au Chef du gouvernement pour la suspension des activités du ministre de la Jeunesse et des sports relatives à cette importante manifestation sportive internationale, dont notamment la présence au match de la finale, et ce, dans l’attente des résultats de cette enquête.

– La perspective des futures élections exacerbe les différends entre majorité et opposition. Au sujet des dispositions législatives devant régir les prochaines élections, la majorité et l’opposition ont du mal à accorder leur violon. A quelque mois des élections communales, le consensus sur certaines questions techniques est loin d’être acquis, tellement les visions divergent. Le seuil électoral, le renforcement du principe liant la responsabilité à la reddition des comptes, l’augmentation du quota favorable aux femmes et l’observation des élections sont les principaux points sur lesquels la majorité et l’opposition s’opposent.

L’Opinion.:

– Enfants handicapés: des établissements sociaux pointés du doigt. Les établissements de protection sociale dans lesquels vivent les enfants en situation de handicap abandonnés au Maroc accentuent la détérioration de leur santé physique et psychique, a estimé jeudi l’ONG « Handicap international ». Selon une étude réalisée sur 22 établissements, cet état des lieux résulte de l’absence d’un minimum de normes de qualité au sein des établissements sociaux tant au niveau des ressources humaines que des infrastructures appropriées et de l’accès aux services de santé à cause des prix élevés des soins et des médicaments.

– Ouverture économique du Maroc : les chefs d’entreprises optimistes. 74,4% des chefs d’entreprises sondés apprécient l’ouverture de l’économie marocaine sur son environnement alors que 16,3% considèrent cette ouverture comme négative et seulement 9,3% la trouve sans effet. C’est ce qui indique le Centre marocain de conjoncture (CMC) dans sa quatrième enquête trimestrielle de l’année 2014 portant sur les relations Maroc-Union européenne auprès d’un échantillon d’opérateurs économiques représentatifs

Assabah.:

– A la suite des irrégularités qui ont marqué le déroulement de l’un des matchs comptant pour les quarts de finale de la Coupe du Monde des Clubs sur la pelouse du Complexe Sportif le Prince Moulay Abdallah à Rabat, Sa Majesté Le Roi Mohammed VI, a donné Ses Hautes Instructions au Chef du Gouvernement pour l’ouverture d’investigations profondes et globales pour déterminer les responsabilités dans ces dysfonctionnements. Le Souverain a également donné Ses Hautes Instructions au Chef du gouvernement pour la suspension des activités du ministre de la Jeunesse et des Sports relatives à cette importante manifestation sportive internationale, dont notamment la présence au match de la finale, et ce dans l’attente des résultats de cette enquête.

– Le groupe PI à la Chambre des représentants a commencé à collecter de nouvelles données afin de relever les dysfonctionnements dans le secteur de l’enseignement supérieur et les problèmes des cités universitaires.

Al Massae.:

– Abdelwahed Radi, ancien premier Secrétaire de l’USFP, n’arrive pas à dissuader les camarades d’Ahmed Zaidi à annoncer leur rupture définitive avec la direction du parti, notamment avec Driss Lachgar. Cette annonce devra être faite samedi lors de la tenue de l’assemblée générale du mouvement « Ouverture et démocratie ».

– Le Secrétaire général du PAM, Mustapha Bakkoury, qui intervenait jeudi devant l’Institut supérieur du commerce et d’administration des entreprises (ISCAE), a affirmé que le gouvernement Benkirane n’a initié aucune action institutionnelle en faveur de la réforme de la Caisse de compensation.

Assahra Al Maghribia.:

– Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, que Dieu L’assiste, a accompli la prière du vendredi à la mosquée Soltane Ben Zayed 1er à Abou Dhabi. A rappeler que SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, effectue une visite privée à Abou Dhabi.

– La fermeture des frontières entre le Maroc et l’Algérie est une situation complètement « aberrante », a estimé l’ambassadeur de l’UE au Maroc, Rupert Joy. Le diplomate européen, qui était jeudi l’invité des rencontres diplomatiques de la MAP, a ajouté que cette situation freine l’intégration maghrébine, qui est dans l’intérêt de l’Europe.

Al Alam.:

– Le président des Etats-Unis, Barack Obama, a signé mardi le document portant promulgation de la loi de finances pour l’année 2015 qui consolide, sans équivoque, l’aide relative au développement dans les provinces du sud.

– Le ministre de l’Economie et des finances et le ministère délégué chargé du budget ont refusé d’augmenter le nombre de postes destinés au ministère de la Santé et de renforcer le nombre d’inspecteurs de travail. Mais les groupes de l’opposition à la Chambre des conseillers sont parvenus à introduire d’importants amendements au projet de loi de finances pour 2015.

Bayane Al Yaoum.:

– Le ministre la Santé, El Houssaine Louardi, a annoncé jeudi le lancement de l’opération Riaya (protection) visant à renforcer la couverture médicale en faveur des catégories vulnérables. Cette opération, prévue du 15 décembre 2014 au 30 mars 2015, a pour objectif de donner dans l’immédiat une réponse adéquate aux besoins urgents et imprévus des populations sinistrées surtout celles dans les zones rurales.

– Le Conseil de gouvernement a adopté jeudi le projet de décret N 2-14-857 portant application de la loi N 88-14 relative à la révision exceptionnelle des listes électorales générales. Ce projet vise à définir les délais et les dates stipulés par la loi 88-14 relative à la révision exceptionnelle des listes électorales générales, indique un communiqué lu par le ministre de la Communication, Porte-parole du gouvernement, au terme des travaux de ce Conseil, ajoutant que ce texte établit de manière détaillée la programmation de toutes les étapes concernant cette opération, partant du lancement de l’opération d’inscription sur les listes électorales et aboutissant à la clôture des listes électorales finales par les autorités compétentes, notamment les commissions administratives et les commissions de soutien, le cas échéant.

Al Bayane.:

– Opération « Riaya » organisée par le ministre de la Santé. Un droit de tous et un devoir du département de la Santé : 324 médecins, 314 infirmiers et techniciens, 70 unités sanitaires mobiles, 45 ambulances et 2 hélicoptères…mobilisés. L’opération Riaya (protection) prévue du 15 décembre 2014 au 30 mars 2015, « pour le renforcement de la couverture sanitaire des zones sinistrées par les intempéries et les zones enclavées » a pour objectif de donner dans l’immédiat une réponse adéquate aux besoins urgents et imprévus des populations sinistrées surtout celles dans les zones rurales, a affirmé, jeudi, le ministre la Santé, El Houssaine Louardi.

– Conseil de gouvernement : Adoption du fichier électoral. Le Conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant application de la loi relative à la révision exceptionnelle des listes électorales générales. Ce projet établit de manière détaillée la programmation de toutes les étapes concernant cette opération, partant du lancement de l’opération d’inscription sur les listes électorales et aboutissant à la clôture des listes électorales finales par les autorités compétentes, notamment les commissions administratives et les commissions de soutien, le cas échéant.

Libération.:

– Le coup d’épée dans l’eau de Rachid Benmokhtar. Le ministre de l’Education nationale et de la formation professionnelle, Rachid Benmokhtar, vient de signer une note interdisant aux enseignants de dispenser des cours privés à titre payant à leurs élèves. Les spécialistes sont unanimes à considérer que la nouvelle décision de Benmokhtar n’est qu’une note de plus qui s’ajoute à d’autres documents similaires demeurés inappliqués depuis des décennies. Selon eux, le ministre a l’obligation d’éclairer l’opinion publique sur le bilan des mesures prises préalablement par son département pour éradiquer les cours particuliers payants.

– L’action du CNDH à Dakhla et Laâyoune louée par l’Union européenne (UE). L’UE se félicite du renforcement des commissions du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) opérant à Dakhla et Laâyoune, a affirmé le chef de la diplomatie de l’UE, Federica Mogherini. L’UE soutient financièrement le CNDH afin qu’il puisse mener à bien ses activités de surveillance des droits de l’Homme, y compris à Laâyoune et Dakhla, a indiqué la responsable européenne.

Al Ittihad Al Ichtiraki.:

– Les chiffres alarmants des accidents de circulation au Maroc exigent l’élaboration d’une stratégie anticipative pour la protection du citoyen, ont affirmé les intervenants au premier colloque national sur les handicapés des accidents de circulation. Le handicap acquis est devenu un obstacle entravant le développement compte tenu des impacts socio-économiques négatifs sur la société, ont-ils souligné.

– La Royal Air Maroc (RAM) obtient le prix E-mtiaz dans la catégorie « site web ». Ce prix lui a été décerné lors de la 8-ème édition du prix national de l’administration électronique.

Al Ahdath Al Maghribia.:

– Le gouvernement adopte une nouvelle stratégie de migration et d’asile. Cette stratégie est fondée sur les hautes orientations du Roi Mohammed VI suite à la réunion tenue l’année dernière à ce sujet, les dispositions de la nouvelle Constitution, le rapport du Conseil National des Droits de l’Homme sur cette question et les engagements internationaux du Royaume, a indiqué le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, M. Mustapha El Khalfi, dans un point de presse à l’issue du conseil de gouvernement.

– « Le Maroc est un partenaire stratégique, un allié et un ami », a affirmé le ministre espagnol de l’Intérieur, Jorge Fernandez Diaz. Le ministre espagnol a souligné que les « excellentes relations de coopération » entre son pays et le Maroc en matière de lutte contre le terrorisme, l’immigration clandestine, le narcotrafic, ainsi qu’en matière de coopération policière.

Al Haraka.:

– Signature d’un mémorandum d’entente entre l’Organisation japonaise du commerce extérieur (JETRO) et l’Agence marocaine de développement des investissements (AMDI). A cette occasion, Moulay Hafid Elalamy a mis en relief les potentialités du Maroc en tant que plateforme d’investissements compétitive et un relais de croissance vers de nombreux marchés émergents et à fort potentiel, notamment en termes de stabilité économique et politique, d’amélioration continue du climat des affaires, et des programmes d’infrastructures d’une envergure sans précédent.

Akhbar Al Youm Al Maghribia.:

– Le parti de la Justice et du développement (PJD) demande un audit des marchés de l’Agence pour la promotion et le développement économique et social des provinces du Sud. Le groupe du parti du PJD à la Chambre des représentants a demandé au Chef de gouvernement de donner ses consignes au ministre de l’Economie et des finances afin qu’il adresse un courrier à la Cour des comptes en vue d’examiner la gestion des projets et des marchés réalisés par cette Agence au cours des dix dernières années.

– Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) met en garde contre les risques pouvant découler de l’ouverture des cliniques aux investisseurs. Des membres du CESE stigmatisent la manière dont ont agi le gouvernement et la Chambre des représentants envers le CESE, se demandant comment leur avis consultatif a été demandé au sujet du projet de loi relatif à l’exercice de la médecine au moment où ce texte a été soumis au parlement pour approbation. Le CESE a exprimé ses réserves sur plusieurs points inscrits dans cette loi.

Rissalat Al Oumma.:

– Une étude choquante sur les violences sexuelles contre les enfants au Maroc a été réalisée par l’UNICEF et l’association Amane agissant pour la lutte contre toutes les violences sexuelles contre les enfants en collaboration avec le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH). La violence sexuelle constitue la forme la plus courante de violences exercées contre les enfants, précise l’étude en citant des statistiques de la direction générale de la sûreté nationale (DGSN) qui fait état de 11.599 cas de violence sexuelle contre les mineurs, pour la plupart des fillettes (8.129 cas) entre 2007 et 2011.

– La consolidation sans équivoque de l’aide américaine au développement destinée aux provinces du sud, tel que stipulé dans la loi de finances 2015 promulguée mardi par le Président Barack Obama, « jouit du soutien d’une majorité bipartisane au Congrès US », a déclaré à la presse Peter Pham, Directeur de l’Africa Center relevant du prestigieux Think Tank américain Atlantic Council. « Les partis Républicain et Démocrate soutiennent ainsi de manière significative cette législation qui conforte la volonté manifeste de l’institution législative US quant à la mise en place de partenariats pour l’aide au développement au Maroc y compris dans les provinces du sud », a ajouté Pham.

Al Assima Post.:

– Suite aux tensions entre le syndicat de l’enseignement supérieur et le ministre de la Santé, El Hossein El Ouardi, liées au dialogue sur les dossiers revendicatifs, les deux parties ont tenu, jeudi, une réunion marquée par un accord sur plusieurs revendications, notamment la question des professeurs universitaires titulaires du doctorat français. La situation de cette catégorie de professeur trainait, en effet, depuis des années en raison du refus du ministère de tutelle de reconnaître l’équivalence de leurs diplômes au doctorat national ou au doctorat d’Etat.

– Le ministère de la solidarité, de la femme, de la famille et du développement social a affirmé avoir revu à la hausse, en 2014, la subvention accordée aux associations œuvrant dans le domaine de la scolarisation des enfants en situation de handicap, soit une hausse de 37 pc du montant global consacré aux associations avec une somme de près de 16 millions de DH.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *