Revue de presse marocaine du 20/12/2013

0 commentaires, 20/12/2013, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres à la Une des revue de presse marocaine quotidiens parus ce vendredi 20 décembre:

L’OPINION:.
– Chabat: la bonne gouvernance dans la gestion des partis politiques. La bonne gouvernance dans la gestion des partis politiques est une condition fondamentale et inéluctable pour hisser le niveau de l’action politique, a soutenu jeudi à rabat le secrétaire général du parti de l’Istiqlal, Hamid Chabat. « L’édification de partis politiques puissants est tributaire d’une bonne gouvernance dans la gestion, dans le but de consacrer les principes de transparence et d’intégrité dans la prise de décision, assurer l’encadrement des citoyens et les faire adhérer à la chose politique », a relevé Chabat, qui était l’invité de l’Association des lauréats de l’Institut supérieur de l’administration.

– Blatter: la Coupe du monde des clubs Maroc 2013 est un « succès ». La 10ème édition de la Coupe du monde des clubs de football Maroc 2013 est un « succès », a indiqué, jeudi à Marrakech, le président de la Fédération internationale de football (FIFA), le Suisse Joseph Blatter. S’exprimant au cours d’une conférence de presse en marge de cette édition, organisée du 11 au 21 décembre aux Grands stades d’Agadir et Marrakech, Blatter a expliqué que cette compétition, disputée pour la première fois en Afrique, a été réussie grâce à plusieurs raisons, dont le fort engouement des spectateurs.

AL BAYANE:
– Parlement: le PLF en 2e lecture à la première Chambre. La Chambre des conseillers a rejeté, jeudi en plénière, le projet de loi de finances 2014. Le texte a été rejeté par 87 voix contre 33, l’opposition étant majoritaire au sein de la Chambre des conseillers. Il sera soumis pour une deuxième lecture à la Chambre des représentants, où la coalition gouvernementale est majoritaire.

– La Banque mondiale approuve un prêt de 300 millions USD en faveur du Maroc. La Banque mondiale a approuvé, jeudi, l’octroi d’un prêt de 300 millions de dollars en faveur du Maroc afin de soutenir la croissance verte dans le Royaume et appuyer le passage à un modèle de développement plus durable et inclusif. Ce prêt à l’appui des politiques de développement est le premier d’une série de deux opérations qui favoriseront la diversification des sources de revenus dans les zones rurales, amélioreront la gestion des ressources naturelles et encourageront le passage à une croissance à faible intensité de carbone, indique un communiqué de la Banque mondiale.

LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:.
– L’opposition rejette en bloc le projet de budget. Le gouvernement vient d’encaisser un coup dur. Jeudi dernier, son projet de budget a été rejeté par l’opposition, mais c’est la Chambre des représentants qui se prononcera en dernier ressort. Pour le coup, il s’agit d’une première. Jamais un projet de budget n’a été rejeté, au moins depuis l’installation du système bicamérale. Aujourd’hui, les critiques devraient fuser, surtout en ce qui concerne la légitimité de la Chambre des conseillers et le retard pris pour la tenue des élections communales.

– Dialogue social: la grogne syndicale s’amplifie. Les syndicats convoquent leurs instances délibératives pour prendre les mesures qui s’imposent en réponse à la panne que connait le dialogue social. Des grèves générales sectorielles sont déjà programmées. D’autres actions vont être décidées dans le cadre d’une concertation lancée entre les centrales syndicales.

LIBERATION:.
– Les conseillers renvoient le projet de loi de Finances à la case départ. Comme attendu, la Chambre des conseillers a rejeté en plénière, le projet de loi de Finances 2014, par 87 voix contre 33. Les groupes de l’opposition ont estimé, lors de l’examen de ce projet de loi de finances, que le gouvernement n’a pas apporté de réponses claires et précises à nombre de questions concernant des sujets importants. Le texte sera soumis pour une deuxième lecture à la Chambre des représentants, où la coalition gouvernementale est majoritaire et où le PLF pourrait passer comme une lettre à la poste.

– Des révélations sur la liquidation d’El-Ouali enfoncent Alger. La décision de mettre fin à la vie du fondateur du Polisario aurait été prise au plus haut niveau de l’Etat algérien. Alger et ses affidés séparatistes ont encaissé le coup sans broncher. Le journal mauritanien « Annakousse » a publié dernièrement des informations inédites sur les circonstances de la liquidation du fondateur du Polisario, El-Ouali Mustapha Saed qui les incriminent directement.

AL ALAM:.
– La Chambre des conseillers accentue les problèmes du gouvernement. La deuxième Chambre a rejeté, jeudi en plénière, le projet de loi de finances 2014 par 87 voix contre 33.

– Migration: le Maroc tient ses promesses. 500 étrangers, qui ont déjà reçu la carte de réfugié, se sont déplacés au siège de la wilaya de Rabat, au cours de cette semaine, pour régulariser leur situation. Cette opération comprend plusieurs réfugiés de différents pays arabes, africains et européens. Selon des sources, les cartes de résidence qui seront délivrées aux intéressés seront entre une année et 10 ans.

RISSALAT AL OUMMA:.
– Impasse du dialogue social: l’UTM menace d’escalade. Selon une source bien renseignée, les syndicats sectoriels affilés à l’UTM ont indiqué qu’ils ne resteront pas les bras croisés devant le désengagement du chef du gouvernement de ses promesses relatives à l’élaboration du programme du dialogue social et la mise en œuvre des engagements antérieurs.

– Manifestations massives aux camps de Tindouf: l’implication de la direction du Polisario dans le trafic des carburants mise à nu. Des manifestants aux camps de Tindouf ont bloqué deux camions citernes, destinés au transport des carburants des camps à destination de la Mauritanie. Ces camions de carburants, transportés illégalement à l’instar d’autres produits octroyés aux séquestrés par les organismes internationaux sous forme d’aides humanitaires, appartiennent au dénommé Ould Bouhali, ministre de la défense de la pseudo Rasd.

BAYANE AL YAOUM:.
– Partenariat marocain-émirati pour lancer le plus grand pôle commercial en Afrique. Une source bien renseignée à la Société d’aménagement de Zenata (SAZ), filiale de la CDG, indique que les travaux de construction devraient démarrer en 2014 pour un montant d’investissement de près de 1,5 milliard de dirhams. A terme, le pôle commercial devrait générer 9.000 emplois.

– Boussaid: le PLF 2014 n’est pas régi par des considérations d’austérité. « Dire que le projet de loi de finances est un projet d’austérité et attentatoire au pouvoir d’achat des citoyens est infondé et dénote d’une lecture non objective du contenu de ce texte », a souligné M. Boussaid en réponse aux interventions des groupes parlementaires à la Chambre des conseillers lors du débat sur le PLF 2014.

AL HARAKA:.
– Rabat et Londres se tournent vers l’avenir avec la ferme volonté de renforcer leur partenariat singulier pour la paix et la prospérité de leurs deux peuples. Intervenant à l’ouverture d’un colloque de célébration du « 800ème anniversaire des relations maroco-britanniques », l’ambassadeur du Maroc à Londres, Lalla Joumala Alaoui, a souligné que le Maroc et la Grande Bretagne se tournent vers l’avenir avec la ferme volonté de renforcer leur partenariat « singulier » pour la paix et la prospérité de leurs deux peuples.

– ONMT: le Maroc table sur un million de touristes espagnols à l’horizon 2015. Le Maroc compte attirer un million de touristes espagnols à l’horizon 2015, a souligné le nouveau directeur de l’Office national marocain du tourisme (ONMT) en Espagne, Mohamed Sofi. « Notre défi et notre objectif n’est d’autre qu’attirer un million de touristes espagnols d’ici 2015 », a indiqué Sofi, qui s’exprimait jeudi soir à Madrid lors d’une réception organisée à l’occasion de sa nomination au poste du directeur de l’ONMT en Espagne.

SAHIFAT ENNASS:.
– Boukous appelle à penser scientifiquement la culture amazighe dans ses rapports avec la culture marocaine. Intervenant à l’ouverture d’un colloque national de deux jours organisé par l’IRCAM en collaboration avec la faculté des lettres de Meknès sous le thème « La culture amazighe: réalités et perceptions », le recteur de l’Institut royal de la culture amazighe (IRCAM), Ahmed Boukous, a affirmé qu’il « est important de penser scientifiquement la culture amazighe dans ses rapports avec la culture marocaine et de voir dans quelle mesure la transmission de cette culture s’effectue de manière régulière et systématique entre les différentes générations ».

AL KHABAR:.
– La crise économique: 75 entreprises ont mis la clé sous le paillasson. A fin septembre 2013, quelques 75 entreprises ont fermé leurs portes, notamment dans les secteurs secondaires (hors le secteur agricole), soit une hausse de 31,6pc sur les neuf premiers mois de 2013 par rapport à celles enregistrées sur l’ensemble de l’année précédente.

– Chabat: le gouvernement Benkirane est un cabinet de fonctionnaires. Le secrétaire général du PI, Hamid Chabat, invité de l’Association des lauréats de l’Institut supérieur de l’administration (ISA), a indiqué que le gouvernement Benkirane est un cabinet de fonctionnaires au sein de la Banque mondiale, le jugeant incapable d’avoir une décision politique.

EL ASSIMA POST:.
– Un séminaire appelle à l’implication des parlementaires dans la réalisation des objectifs stratégiques de la justice transitionnelle. Le séminaire régional, organisé récemment à Rabat sous le thème « Justice transitionnelle au Moyen-Orient et en Afrique du Nord: rôle des parlementaires » a appelé à l’implication des parlementaires dans la réalisation des objectifs stratégiques de la justice transitionnelle. Les participants ont souligné l’importance du rôle des parlementaires dans le processus de justice transitionnelle, notamment dans les phases de consultation, de recherche de la vérité, de réparation et de réformes institutionnelles.

AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA:
– Inoui! la Chambre des conseillers rejette le PLF. La Chambre des conseillers a rejeté, jeudi en plénière, le projet de loi de finances 2014, par 87 voix contre 33. Le plus étonnant est que la deuxième Chambre, malgré son vote négatif, s’est attaché aux amendements à ce texte, dont le nombre s’est élevé à quarante.

– Raja/Bayren: la finale des rêves. Le Raja Casablanca cherche à poursuivre sa campagne à la finale de la coupe du monde des clubs samedi soir au stade de Marrakech, quand il affronte les bavarois du Bayern Munich. Sur son chemin, les Aigles verts ont fait tomber les grands calibres du foot mondial, notamment le brésilien Altétic Mineiro.

AL ITIHAD AL ICHTIRAKI:.
– L’USFP: le projet de loi de Finances 2014 porte atteinte au processus de réformes. Mohamed Alami, président du groupe socialiste à la deuxième Chambre, a souligné que le projet du budget 2014 est venu consacrer les régressions et porte atteinte au processus de réformes, ajoutant que c’est la majorité gouvernementale qui cherche à saper le processus de réformes et à ralentir la mise en application des dispositions de la Constitution.

– El Yazami: la réussite de la justice transitionnelle tributaire de la méthode d’élaboration des textes juridiques y afférents. Les expériences comparées en matière de justice transitionnelle, dont l’expérience marocaine, ont démontré que les chances de réussite dans ce domaine sont grandement tributaires de la méthode d’élaboration des textes juridiques y afférents et de leur adéquation avec les valeurs et les objectifs fondamentaux de la justice transitionnelle, a souligné, jeudi à Rabat, le président du Conseil national des droits de l’Homme, Driss El Yazami, à l’ouverture d’un séminaire régional sur le thème « Justice transitionnelle au Moyen-Orient et en Afrique du Nord: rôle des parlementaires ».

ASSAHRA AL MAGHRIBIA:.
– Le FMI table sur une croissance au Maroc d’environ 4 pc et un déficit budgétaire de 4,9 pc en 2014. Le Fonds monétaire international (FMI) table sur une croissance au Maroc d’environ 4 pc et un déficit budgétaire de 4,9 pc en 2014, sur la base d’une accélération de la croissance du secteur non agricole et d’une récolte moyenne de 70 millions de quintaux, a annoncé, jeudi à Rabat, le chef de la mission du FMI au Maroc, Jean François Dauphin.

– La BM accorde un prêt de 300 millions USD au Maroc. La Banque mondiale a approuvé, jeudi, l’octroi d’un prêt de 300 millions de dollars au Maroc afin de soutenir la croissance verte dans le Royaume et appuyer le passage à un modèle de développement plus durable et inclusif.

AL AHDATH AL MAGHRIBIA:.
– Istiqlal: Chabat défend l’expulsion des membres du courant « Sans répit ». Le secrétaire général du Parti de l’Istiqlal Hamid Chabat, qui était l’invité de l’Association des lauréats de l’Institut supérieur de l’administration, a défendu la décision du comité exécutif d’expulser les membres du courant « Sans répit », faisant savoir que la bonne gouvernance dans la gestion des partis politiques est une condition fondamentale et inéluctable pour hisser le niveau de l’action politique.

– Le Parti socialiste unifié (PSU) et Annahj Addimocrati se retirent de la CDT. Dans un communiqué publié mardi, les militants du PSU et d’Annahj Addimocrati ont annoncé leur retrait de la centrale syndicale après l’exclusion de leurs militants des instances décisionnelles suite au 5è congrès national de la CDT, tenu le mois dernier.

ASSABAH:.
– L’opposition inflige au budget de l’Etat des pertes financières excédant 4 milliards de dollars. Selon certaines institutions financières internationales, ce montant aurait été encaissé si l’opposition à la Chambre des conseillers n’avait pas fait tomber, jeudi, le projet de loi de Finances 2014. Le gouvernement s’est retrouvé contraint de ne pas passer un amendement portant sur l’amnistie des avoirs placés par les Marocains à l’étranger. Le gouvernement Benkirane a promis d’exempter de toute poursuite judiciaire ces Marocains en échange du paiement d’une contribution libératoire.

– Fayçal Laraichi, PDG de la Société nationale de radiodiffusion et de télévision (SNRT), a indiqué lors d’une journée d’étude organisée par le Syndicat national de la presse marocaine, tenue mardi à Rabat, que la décision du gouvernement d’exonérer les foyers marocains de la taxe pour la promotion du paysage audiovisuel national (TPPAN) a généré au sein de la SNRT des « trous financiers », de plus de 400 millions de dirhams.

AL MASSAE:.
– Chabat: le courant « Sans répit » est la fabrique du PJD. Intervenant jeudi lors d’une rencontre organisée par l’Institut supérieur de l’administration à Rabat, Hamid Chabat, secrétaire général du parti de l’Istiqlal, a accusé le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane de s’être ingéré dans les deux congrès du PI et de l’USFP.

– Projet de loi de Finances 2014 avorté par l’opposition. Comme attendu, les groupes de l’opposition à la Cambre des conseillers sont parvenus, jeudi, à faire tomber le projet de loi de Finances 2014. Le projet de loi de finances a été rejeté par 87 voix contre 33, l’opposition étant majoritaire au sein de la deuxième Chambre.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *