Revue de presse marocaine du 20/10/2012

1 commentaire, 20/10/2012, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres à la Une de la presse quotidienne de ce samedi:.

+LIBERATION+:.
-Répression tous azimuts sous le gouvernement Benkirane: Le personnel de la justice sauvagement agressé par les forces de l’ordre à Ifrane. Protester sous le gouvernement Benkirane pour faire valoir des revendications si légitimes soient-elles et même quand cela est fait dans les règles de l’art, est un exercice à haut risque qui expose aux plus grands dangers. Hier à Ifrane, le personnel de la justice en a fait l’amère expérience s’ajoutant de la sorte aux victimes des autres corps de métier. « Le sit-in de la colère » auquel avait appelé le Syndicat démocratique de la Justice (SDJ) affilié à la FDT était prévu à partir de 9h devant le lieu où la Haute commission du dialogue national pour la réforme de la justice tenait son 4ème round. Il était 8h30 quand des forces de l’ordre, tous corps confondus, ont commencé à user de leurs matraques avec une cruauté délibérée, voire une barbarie programmée.

+AL BAYANE+:.
-Congrès régional sur la peine de mort dans la région MENA: Ratifier les instruments juridiques internationaux relatifs à l’abolition de la peine capitale. Le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) a renouvelé, jeudi, son appel au gouvernement l’invitant à ratifier sans plus tarder les instruments juridiques internationaux relatifs à l’abolition de la peine de mort et à voter au sein de l’Assemblée générale de l’ONU en faveur du moratoire sur les exécutions de la peine capitale. Intervenant à l’ouverture d’un congrès régional sur la peine de mort, le premier du genre dans la région du Moyen Orient et d’Afrique du Nord (MENA), le président du CNDH, Driss El Yazami, a invité le Maroc à ratifier le 2ème protocole facultatif annexé au Pacte international relatif aux droits civils et politiques et qui a trait à l’abolition de la peine de mort, tel que le recommande l’Instance Equité et Réconciliation (IER).

+AL KHABAR+:.
-Le projet de loi de Finances 2013 déposé ce samedi au bureau de la Chambre des représentants: Des sources indiquent que les dernières retouches apportées par Driss El Azami El Idrissi, ministre délégué chargé du Budget, concernaient l’inclusion des amendements et des remarques introduites sur la mouture du projet par les différents départements ministériels avant sa soumission au Parlement. Pour sa part, M. El Azami a indiqué que ledit projet de loi est en phase avec les grandes lignes définies par la circulaire du Chef du gouvernement.

-Des contacts entre les groupes de la majorité à la Chambre des représentants pour la tenue d’une réunion élargie en vue de créer davantage de cohésion, de cohérence et de coordination entre les différentes composantes de la majorité et éviter la reproduction du scénario du manque de coordination relevé lors de la précédente année législative. La mission de la coordination entre les différentes groupes parlementaires a été confiée à Noureddine Mediane, président du groupe istiqlalien à la première Chambre.

-Intervention musclée des forces de l’ordre contre les greffiers lors du sit-in baptisé « le vendredi de la colère » et observé à Ifrane à l’occasion de la tenue du 4ème forum régional du dialogue national sur la réforme de la Justice. Des sources du Syndicat démocratique de la justice ont affirmé que cette intervention était très violente et a fait plusieurs blessés, dont le SG du syndicat, Abdessadek Saadi.

+AL AHDATH AL MAGHRIBIA+:.
-Mohamed El Achâari, membre du bureau politique de l’USFP déclare: « Je n’ai pas encore pris de décision concernant la présentation ou non de ma candidature pour le poste de Premier secrétaire de l’USFP ». Il a par ailleurs affirmé que Abderrahmane El Youssoufi n’a aucun rapport avec la décision qu’il prendra, ajoutant que les rumeurs faisant état d’un éventuel soutien d’El Youssoufi à sa candidature ne sont que de pures allégations, puisqu’aucun des deux hommes n’est entré en contact avec l’autre.

-Abdessadek Saidi, SG du Syndicat démocratique de la justice gravement blessé suite à la violente intervention des forces de l’ordre pour disperser le sit-in organisé à Ifrane où Mustapha Ramid, ministre de la Justice et des libertés, prenait part au 4ème forum régional du dialogue national sur la réforme du système judiciaire.

+AL MASSAE+:.
-Nouveaux affrontements entre les forces de l’ordre et les greffiers à Ifrane: Un responsable syndical souffre d’un traumatisme crânien et d’une fracture de la nuque suite à l’intervention musclée des forces de l’ordre, vendredi matin à Ifrane, pour empêcher les membres du Syndicat démocratique de la justice d’investir l’Ecole Nationale Forestière d’Ingénieurs qui abritait les travaux du 4ème forum régional du dialogue national sur la réforme du système judiciaire. Pour sa part, Mustapha Ramid, ministre de la Justice et des libertés, a qualifié de « sauvage » ledit sit-in.

-Le ministère de l’Intérieur intensifie sa campagne d’arrestation d’immigrés clandestins subsahariens suite à leur implication dans des affaires de trafic de drogues et d’escroquerie.

-Disparition du dossier d’une transaction publique à Casablanca dans des circonstances mystérieuses. Le dossier concerne le projet de réhabilitation de la zone Al Massira. Pour Mohamed Jbil, ancien président de l’arrondissement de Moulay Rachid, qui a fait éclater ce dossier devant le wali de la région du Grand Casablanca, Mohamed Boussaid et le président du Conseil de la région, Chafik Benkirane, des conditions illogiques sont imposées à certaines entreprises afin de leur barrer la voie pour décrocher des marchés publics et les confier par la suite à des entreprises étrangères.
+ASSABAH+:.
-Nouvelles révélations dans l’affaire de la COMANAV: Un individu poursuivi dans le cadre de ce dossier a menacé de paralyser le port de Tanger: Des appels téléphoniques mis sous table d’écoute par la DST sur ordre du Procureur général du Roi près la cour d’appel de Rabat ont révélé des conversations appelant à des actes de sabotage au sein du port de la ville du Détroit.

-Hamid Chabat, SG de l’Istiqlal, déclare: « Abdelilah Benkirane ne fait entrer ou sortir quiconque du gouvernement ». Dans une déclaration au journal, Chabat a démenti les informations relayées par certains journaux selon lesquelles le Chef de l’Exécutif se serait mis en colère contre lui, soulignant qu’il projette d’élaborer une note réitérant son appel à un remaniement ministériel.

-Affaire de destruction des gravures rupestres sur le site du Yagour (Haut Atlas): Le gouvernement dément et le coordinateur national de la Ligue amazighe des droits de l’Homme, Boubker Anghir affirme le contraire, précisant que des salafistes ont tenté de les détruire. Selon lui, les habitants de la région ont empêché ces salafistes de s’adonner à leurs actes avant de les remettre aux autorités locales qui les ont ensuite libérés.

-Négociations « secrètes » maroco-européennes sur le dossier de la pêche maritime. Selon des sources, le Maroc a entamé des négociations et des consultations préliminaires avec l’UE pour l’élaboration d’un nouvel accord de pêche.

-Le ministère de la Justice et des Libertés donne son feu vert pour la mise en place d’une commission composée de responsables du ministère dont le SG et le directeur des ressources humaines, et de représentants du syndicat démocratique de la justice pour mettre fin à la tension entre les deux parties et ouvrir un dialogue constructif visant à traiter les dossiers en suspens.

+ANNAHAR AL MAGHRIBIA+:.
-Mustapha El Khalfi, ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement appelé à diligenter une enquête sur les subventions octroyées à la presse: Kamal Lahlou, président de la Fédération marocaine des médias dénonce l’exclusion et l’injustice dont sont victimes les patrons des publications éditées par des membres fondateurs de la Fédération alors que des éditeurs s’interrogent sur les critères d’octroi des subventions et sur le montant de deux milliards de centimes octroyé à deux hebdomadaires en l’espace de cinq ans.

-Abdessadek Saadi, SG du syndicat démocratique de la justice accuse Mustapha Ramid, ministre de la Justice et des Libertés, de se comporter en « propriétaire d’une ferme », mettant en avant sa faible formation juridique et judiciaire ainsi que le caractère superficiel de son analyse politique.

+AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI+ :.
-Annonce officielle de la prochaine visite de l’envoyé spécial du SG de l’ONU pour le Sahara, Christopher Ross dans la région: Mutisme du coté marocain. Ainsi, le porte-parole du SG de l’ONU a indiqué que Christopher Ross effectuera du 27 octobre au 15 novembre prochains une visite dans des pays de l’Afrique du Nord et d’Europe alors que le doute et la méfiance planent toujours sur les relations maroco-onusiennes.

+AL ALAM+:.
-Grand scandale à Casablanca: disparition du dossier d’un marché public à la commune urbaine de Casablanca. Le conseiller, qui a fait éclater l’affaire, a fait savoir qu’il ne s’agit pas d’un seul document, mais d’un dossier complet. Suite à cet incident, les responsables ont demandé à l’entrepreneur de présenter une deuxième copie du dossier.

+RISSALAT AL OUMMA+:.
-Les participants au congrès régional sur l’abolition de la peine de mort, tenu du 18 au 20 octobre à Rabat, appellent le gouvernement Benkirane à l’abolition de la peine capitale du droit pénal et son remplacement par des peines alternatives, car il s’agit d’une peine « inhumaine » qui va à l’encontre du droit à la vie.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Un Commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *