Revue de presse marocaine du 20/01/2015

0 commentaires, 20/01/2015, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres des Revue de presse marocaine développés par les quotidiens paraissant mardi 20 janvier 2015:

Le Matin du Sahara et du Maghreb.:

– SM le Roi Mohammed VI a reçu, lundi au Palais Royal à Fès, Son Altesse Royale le Prince Khaled Ben Bandar Ben Abdelaziz, Chef des services de renseignement du Royaume d’Arabie Saoudite, qui a transmis au Souverain un message oral du Serviteur des deux Lieux Saints de l’Islam, le Roi Abdellah Ben Abdelaziz Al Saoud. Cette audience s’est déroulée en présence du Directeur général des études et de la documentation, Mohamed Yassine Mansouri.

– En exécution des Hautes Instructions de SM le Roi Mohammed VI, les ministères de l’Intérieur et de la Santé ont mobilisé les moyens humains et logistiques nécessaires en vue de limiter l’impact de la vague de froid qui sévit dans certaines régions du Royaume sur les populations. Environ 5.000 cadres, dont des médecins, des infirmiers et agents de l’Etat et des collectivités locales, sont mobilisés dans le cadre de cette opération. Deux hôpitaux de campagne des Forces Armées Royales ont par ailleurs été mis en place dimanche dans les provinces de Tinghir (Commune rurale M’semir) et d’Azilal (Commune Rurale Ouaouizeght).

Aujourd’hui le Maroc.:

– Marrakech: 6 millions de nuitées en 2014. L’aéroport Marrakech Menara a atteint un record de 4 millions de passagers, soit une progression de 5 pc. La destination Marrakech a également été primée à longueur d’année et a remporté plusieurs titres tels que celui de la 6ème destination au monde par Tripadvisor ou celui de second meilleur aéroport d’Afrique attribué à l’aéroport Marrakech Menara. La ville ocre a d’autre part accompli des actions importantes, en l’occurrence la restauration de monuments, la réhabilitation de certains quartiers et places de la médina, l’aménagement des jardins et espaces verts ainsi que l’amélioration de la mobilité urbaine, propreté, éclairage public et mobilier urbain.

– Le Maroc parmi les pays les moins chers au monde. Le Maroc figure dans la catégorie des pays les moins chers, selon une étude britannique publiée par le site web spécialisé « MoveHub ». L’étude est basée sur une comparaison entre l’indice du coût de la vie par pays et par ville, en tenant compte de critères liés notamment aux prix des produits alimentaires, du transport, de l’eau, de l’électricité, la restauration et internet.

L’Economiste.:

– Maroc-Côte d’Ivoire: Le privé en locomotive. C’est demain mercredi que se tient à Marrakech le Forum économique maroco-ivoirien. Une rencontre dont la feuille de route a été définie par les deux chefs d’Etat à Abidjan en février 2014, à l’occasion de la visite royale. La même volonté politique va entourer la présente manifestation puisque le président Alassane Ouattara est attendu ce mardi à Marrakech. Organisé par la CGEM et le ministère des Affaires étrangères et de la coopération, le forum devrait enregistrer la participation de 500 acteurs économiques des deux pays ainsi que des décideurs politiques. Il est attendu la signature de plusieurs accords bilatéraux et des partenariats entre opérateurs économiques.

– Marchés publics: 36 milliards de DH à prendre dans le BTP. Aziz Rabbah courtise les professionnels du secteur du BTP. Le ministre de l’Equipement a organisé une journée d’information, lundi à Rabat, pour leur permettre de « découvrir de près les projets du secteur en 2015 ». Pour les responsables du ministère de l’Equipement et du Transport, cela s’inscrit dans le cadre de « l’application des conditions de transparence, de compétitivité et de bonne gouvernance ». Il s’agit de « concrétiser l’orientation générale de l’Etat dans ce domaine vital qui draine de grands investissements », a souligné Rabbah.

Al Bayane.:

– Vague de froid: Le gouvernement mobilise les moyens humains et logistiques. Le gouvernement se met au chemin des populations des régions du Royaume très sensibles aux changements de température. Sous hautes instructions royales, les ministères de la Santé et de l’Intérieur ont mobilisé dimanche les moyens humains et logistiques nécessaires pour réduire l’impact des vagues de froid sur les habitants de certaines régions du Royaume. En tête de ces régions, le Moyen et le Haut Atlas et le Haouz qui ont été récemment sinistrées en raison des pluies diluviennes qui s’y étaient abattues.

– Domaine des énergies renouvelables: Le Maroc est devenu un grand acteur régional. Le ministre de l’Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement, Abdelkader Amara, a affirmé, dimanche à Abou Dhabi, que le Maroc est devenu un grand acteur régional dans le domaine de la production des énergies renouvelables. Dans une déclaration en marge de la 5ème réunion de l’assemblée générale de l’Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA), M. Amara a fait savoir qu’à travers cette position distinguée, le Maroc entend participer activement aux travaux de cette rencontre et enrichir les débats sur les différentes questions à l’ordre du jour.

Libération.:

– Le groupe USFP à la Chambre des représentants a présenté une proposition de loi visant à modifier la loi organique n 27.11 relative à la Chambre des représentants pour permettre à cinq millions de Marocains résidant à l’étranger d’élire directement leurs représentants au Parlement à partir des prochaines élections. Le texte propose d’augmenter le nombre des députés à 425 au lieu de 395 actuellement, pour ainsi permettre à 30 membres d’être élus par les Marocains résidant à l’étranger.

– La vigilance doit être de mise concernant le risque de déflation. Le CMC recommande une gestion prudente de la contrainte de liquidité bancaire et des taux d’intérêt et de change. Les orientations de la politique économique marocaine et leur incidence attendue sur l’activité ont été traitées, en long et en large, dans le bulletin « info CMC » de janvier courant. En effet, il y est question d’une programmation budgétaire pour l’année 2015 qui opte prioritairement pour la stabilisation du cadre macroéconomique avec la maîtrise des dépenses courantes et la fixation des objectifs de réduction du déficit budgétaire ainsi que d’amélioration de la situation des comptes extérieurs.

L’Opinion.:

– Echanges extérieurs en 2014: L’automobile et l’électronique dopent les exportations. Les premiers résultats des échanges extérieurs de l’Office des changes font ressortir un accroissement des transactions commerciales de 10,6 milliards de DH en 2014. Cette évolution est imputable à la performance des exportations (+6,1 pc ou +11,3 milliards DH) qui est due, à son tour, à la bonne tenue des exportations des nouveaux secteurs, notamment le secteur automobile et électronique et dans une moindre mesure des exportations des secteurs traditionnels tels le « textile et cuir » et « l’agriculture et agro-alimentaire ».

– Maroc/Europe: Plaidoirie pour une nouvelle vision et une nouvelle politique de la Méditerranée. L’ambassadeur du Maroc en Italie, Hassan Abouyoub, a plaidé pour une nouvelle vision à même de donner naissance à une nouvelle politique de la Méditerranée en Europe, mettant notamment en relief la problématique que pose l’intégration dans les pays du vieux continent. « Il est nécessaire de mettre en œuvre une nouvelle vision basée sur de nouveaux paradigmes dans le but de donner naissance à une nouvelle politique de la Méditerranée en Europe afin de créer ensemble un espace économique qui puisse rétablir la compétitivité », a souligné Hassan Abouyoub lors d’un entretien à l’Agence d’information italienne, Agenzia Giorlanistica Italiana (AGI), en marge de la signature, vendredi dernier, d’un accord de coopération entre cet établissement médiatique italien et l’Agence Maghreb Arabe Presse (MAP).

Assahra Al Maghribia.:

– SM le Roi Mohammed VI a reçu, lundi au Palais Royal à Fès, Son Altesse Royale le Prince Khaled Ben Bandar Ben Abdelaziz, Chef des services de renseignement du Royaume d’Arabie Saoudite, qui a transmis au Souverain un message oral du Serviteur des deux Lieux Saints de l’Islam, le Roi Abdellah Ben Abdelaziz Al Saoud. Cette audience s’est déroulée en présence du Directeur général des études et de la documentation, Mohamed Yassine Mansouri.

– Les députés USFP appellent à l’institutionnalisation des droits de l’opposition. Le groupe du parti de la Rose à la Chambre des représentants a réclamé que la priorité soit donnée aux groupes de l’opposition pour poser les questions orales lors des séances hebdomadaires des questions dans les deux Chambres du Parlement. Dans une déclaration au journal, Driss Lachgar, président de ce groupe, a accusé le gouvernement et la majorité de faire une entorse aux garanties inscrites dans la Constitution, expliquant que la proposition de l’USFP prévoit l’introduction de dispositions dans les règlements intérieurs des deux Chambres du Parlement afin de garantir à toutes les forces de l’opposition la liberté d’opinion, d’expression et de réunion.

Bayane Al Yaoum.:

– La Fédération nationale du tourisme (CNT) présente sa feuille de route 2015-2017. Ce plan, présenté par le ministre du Tourisme Lahcen Haddad lors d’une réunion de travail, prévoit trois axes pour la mise à exécution et le suivi de la stratégie touristique Vision 2020. Ces axes s’articulent notamment autour du co-pilotage et la mise en œuvre des instances de la gouvernance, notamment en matière de restructuration et d’accompagnement des fédérations régionales et des fédérations de métiers, du renforcement du rôle de la CNT en tant qu’incubateur en matière de développement du produit touristique et d’amélioration de la compétitivité et de la mutualisation des services au profit des membres de la CNT.

– Le déficit commercial marocain en baisse. En 2014, ce déficit a baissé de 6 pc, à -186,4 MMDH contre -198,3 MMDH en 2013, selon l’Office des changes. Le taux de couverture des importations par les exportations s’est amélioré de 3 points à 51 pc en 2014 contre 48,3 pc une année auparavant.

Al Mounaataf.:

– Baisse des prix des carburants: le gouvernement économise 4,58 DH par litre en 6 mois, les patrons des stations-services se plaignent. Pour Mohamed Amnoun, vice-président de la Fédération nationale des patrons de stations-services, ces derniers sont affectés par le recul de la marge de bénéfice à chaque baisse des prix des carburants, reprochant au gouvernement de ne pas prendre en compte la marge de bénéfice lors de la libéralisation définitive des prix des carburants.

– Casablanca: menacés de faillite, les professionnels des abattoirs décident de manifester jeudi prochain. Mohamed Dahbi, coordonnateur national de l’Union générale des entreprises et des professions, a affirmé que les conditions des professionnels sont déplorables, dénonçant l’inaction des responsables à l’égard de cette situation.

Al Ittihad Al Ichtiraki.:

– Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Salaheddine Mezouar, effectuera cette semaine une visite à Paris au cours de laquelle il rencontrera notamment son homologue français, Laurent Fabius. Cette visite sera l’occasion de « faire le point sur les différents aspects de notre coopération bilatérale, et ce, dans le contexte particulier et douloureux que traverse la France », a confié le ministre dans une déclaration à la MAP. Elle reflète « la volonté ferme et sincère du Royaume du Maroc de surmonter définitivement et durablement tous les obstacles qui pourraient entraver la pleine coopération entre les deux pays », a-t-il dit.

– La coordination nationale des fonctionnaires du ministère de la Santé, titulaires des licences et d’autres diplômes supérieurs, envisage d’organiser jeudi prochain un sit-in de protestation devant le siège du ministère. Ces fonctionnaires réclament leur insertion dans les échelles qui conviennent à leurs diplômes à l’instar des promotions précédentes, tout en prenant en considération l’effet rétroactif financier et administratif.

Assabah.:

– Adil Douiri, président de la ligue des économistes istiqlaliens, a indiqué dans un exposé comparant les gouvernements El Fassi et Jettou et le gouvernement Benkirane, que ce dernier « est en veine » mais manque de succès en matière économique. Douiri s’exprimait lors d’une journée d’étude organisée par la section régional de cette ligue à Agadir, en fin de semaine dernière.

– L’ODT envisage d’organiser une marche de protestation. Ce syndicat a décidé d’organiser cette manifestation le 1er mars prochain à Rabat afin de lancer une mise en grade au gouvernement contre toute atteinte aux acquis des salariés et aux droits constitutionnels des retraités, des personnes âgées, des diplômés-chômeurs et des catégories vulnérables, a déclaré au journal Ali Lotfi, secrétaire général de l’ODT.

Al Haraka.:

– En exécution des Hautes Instructions de SM le Roi Mohammed VI, les ministères de l’Intérieur et de la Santé ont mobilisé les moyens humains et logistiques nécessaires en vue de limiter l’impact de la vague de froid, qui sévit dans certaines régions du Royaume, sur les populations, indique lundi le ministère de l’Intérieur dans un communiqué.

– Le ministre de l’Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement, Abdelkader Amara, a affirmé, dimanche à Abou Dhabi, que le Maroc est devenu un grand acteur régional dans le domaine de la production des énergies renouvelables. Dans une déclaration à la presse en marge de la 5ème réunion de l’assemblée générale de l’Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA), Amara a fait savoir qu’à travers cette position distinguée, le Maroc entend participer activement aux travaux de cette rencontre et enrichir les débats sur les différentes questions à l’ordre du jour.

Al Alam.:

– Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) considère qu’en l’absence d’une gouvernance adéquate du système de santé et d’une couverture médicale universelle, plusieurs risques peuvent être envisagés. Le CESE a cité notamment la privation des patients de leur liberté de choix du médecin et de l’établissement de santé ainsi que l’aggravation des déficits actuels dans le secteur public et la réduction du développement de l’offre de soins publique. Selon le Conseil, cela pourrait se traduire par les inégalités, la précarité et l’exclusion sociale, qui constituent à terme une menace pour la cohésion et la stabilité sociales.

– Fidèle à son approche de respect de la légalité internationale et des principes de paix, de sécurité et de stabilité, le Maroc a toujours fait part de sa mobilisation constante aux côtés de la Côte d’Ivoire, dans les moments les plus difficiles traversés durant la décennie de crise militaro-politique ayant secoué ce pays. Cette mobilisation s’est traduite tôt par une précieuse contribution du Royaume aux efforts de la communauté internationale visant l’instauration de la paix et de la stabilité en Côte d’Ivoire, en décidant le déploiement d’un contingent de quelque 700 casques bleus marocains dans le cadre de la mission onusienne baptisée « Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire » (ONUCI).

Akhbar Al Yaoum Al Maghribia.:

– Le Maroc à deux pas de quitter « le club des pays les moins chers » selon une récente étude. Le Maroc a occupé le 14ème rang parmi les 15 pays les moins chers au monde, selon une étude publiée par le site web britannique « MoveHub », spécialisé dans les statistiques touristiques. Le site a fourni deux listes des pays les plus et les moins chers, dont chacune contient 15 pays. Le Royaume a occupé l’avant-dernière place de la deuxième liste.

– Une décision « bizarre » et « injuste » qui « met en péril l’avenir de Maroc Telecom ». C’est ainsi que le premier opérateur national des télécommunications a qualifié la décision rendue il y a quelques mois par l’Agence nationale de régulation des télécommunications (ANRT), l’obligeant à partager ses infrastructures avec ses concurrents. Dans un communiqué, IAM a fait valoir son droit à être indemnisé pour les investissements « colossaux » qu’il a consentis pour développer ces infrastructures.

Attajdid.:

– 36 milliards de dirhams dédiés aux investissements dans le secteur du bâtiment, des travaux publics et de la construction (BTP) en 2015. Le ministre de l’Equipement, du transport et de la logistique, Aziz Rebbah, a indiqué qu’il s’agira, durant cette année, de promouvoir l’excellence afin d’améliorer les performances des entreprises du secteur. Un système d’information sera aussi instauré pour mettre à la disposition des hommes d’affaires toutes les informations relatives aux marchés publics, a-t-il fait savoir.

– Centre d’études d’Al Jazeera: Le Maroc est un cas singulier qui a su maintenir une politique équilibrée. Un récent rapport du Centre sur « Géopolitique du Maghreb arabe: analyse des dynamiques de 2014 », a relevé que le Maroc a su maintenir l’équilibre dans ses rapports avec les expériences révolutionnaires vécues par certains pays d’une part, et avec les courants opposés à ces expériences d’autre part. Le même rapport a fait état, par ailleurs, d’une obturation du paysage politique en Algérie.

Al Massae.:

– Des sources dignes de confiance ont indiqué que les partis de l’opposition (USFP, PAM, PI et UC), réunis dans le cadre d’une alliance, comptent présenter des candidats communs dans certaines circonscriptions électorales lors des prochaines élections. Selon les mêmes sources, les quatre formations politiques ont entamé, il y a quelques semaines, les discussions sur la faisabilité d’une telle démarche, notamment dans les grandes villes.

– La monnaie nationale s’est appréciée de 0,24 pc par rapport à l’euro, entre octobre et novembre 2014, poursuivant ainsi sa tendance haussière observée depuis avril dernier, a indiqué Bank Al-Maghrib (BAM). En revanche, il s’est déprécié de 0,98 pc vis-à-vis du dollar américain et de 0,08 pc contre la livre sterling, relève la Banque centrale dans sa revue mensuelle de la conjoncture économique, monétaire et financière du mois de janvier.

Al Ahdath Al Maghribia.:

– Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) met en garde contre une privatisation du secteur de la santé. Le Conseil a relevé que les dépenses liées à la santé plombent les budgets des ménages (53,6 pc des dépenses) et représentent 25,2 pc des recettes fiscales et locales. Parmi les principaux dysfonctionnements mentionnés par le CESE, le fait que les dépenses relatives à l’Assurance maladie obligatoire (AMO) profitent, au premier chef, au secteur privé.

– Le collectif associatif pour l’éradication du travail des petites bonnes s’oppose à la promulgation du projet de loi sur les employés domestiques dans sa mouture actuelle. Dans un communiqué publié lundi, le Collectif a considéré que l’article 6 de ce projet de loi, qui fixe à 16 ans l’âge minimum requis pour ce genre de travail, est « contraire aux engagements constitutionnels et internationaux du Maroc ».

Rissalat Al Oumma.:

– Le gouvernement reconnaît implicitement l’existence de « sociétés sur papier » qui bénéficient des marchés publics. Lors d’une journée d’information organisée lundi, le ministre de l’Equipement, du transport et de la logistique, Aziz Rebbah, a affirmé que « les sociétés et cabinets d’études qui n’existent que sur papier ne bénéficieront pas du programme d’investissement établi pour 2015 ». Le volume global des investissements dans le secteur du BTP devrait atteindre 36 milliards de dirhams en cette année.

– Une première au Maroc: La Fondation Hassan II pour les Marocains résidant à l’étranger lance le Centre culturel virtuel « e-taqafa.ma ». Selon le président délégué de la Fondation, Omar Azziman, cette initiative vise à créer « un espace de dialogue et d’interaction culturelle entre les Marocains à l’intérieur et à l’extérieur du Royaume » et à « donner l’opportunité aux créateurs et artistes marocains à l’étranger pour contribuer à l’évolution de la culture marocaine, caractérisée par le pluralisme, la différence et la diversité ».

Al Assima Post.:

– Le vent des élections souffle inopinément et sort les partis de leurs carcans. Les différentes formations politiques se tiennent aux aguets à l’approche des élections et multiplient les rencontres et les rassemblements dans différentes régions du Royaume. Selon des sources partisanes, les ministres de l’Intérieur et de la Justice ont tenu lundi une réunion avec les leaders des partis de l’opposition afin de faire le point sur les préparatifs aux prochaines élections communales et discuter des mesures et des textes législatifs y afférents.

– Le Centre cinématographique marocain (CCM) a lancé une vaste campagne de lutte contre le piratage, la plus importante du genre depuis trois ans. Cette opération, qui a ciblé les points de vente, a abouti à la saisie de plus de 15.000 CD, a indiqué le CCM dans un communiqué.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *