Revue de presse marocaine du 19/12/2012

0 commentaires, 19/12/2012, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres à la Une de la presse quotidienne de ce mercredi:.

+AUJOURD’HUI LE MAROC+:.
-Le FMI s’est voulu rassurant sur les performances de l’économie nationale: Le Maroc est sur la bonne voie. Le FMI a estimé lundi que l’économie marocaine reposait sur des bases solides. L’institution financière internationale a fait remarquer que depuis le mois d’août, date à laquelle elle a consenti une Ligne de précaution et de liquidités (LPL) pour faire face aux chocs extérieurs, le Maroc a su sauvegarder ses équilibres macroéconomiques et préserver la résilience de son économie. Le FMI considère que la nouvelle loi de finances est pertinente et qu’elle est susceptible de générer de la croissance. Il a néanmoins estimé que pour consolider ses acquis, le Maroc doit accorder la priorité au développement humain et à l’extension de son infrastructure.

-Première sortie médiatique du nouveau Premier Secrétaire de l’USFP, Driss Lachgar: « Nous sommes et resterons dans l’opposition ». Le nouveau Premier Secrétaire de l’USFP, Driss Lachgar, a exclu, hier à Rabat, tout changement d’orientation de son parti dans le futur proche. « Nous étions dans l’opposition avant el congrès, nous y resterons », a-t-il déclaré. Au demeurant, a-t-il ajouté à l’appui de ses assertions, l’USFP est un parti-institution qui a son idéologie, son programme, ses instances et où la décision est collégiale. Lachgar s’est par ailleurs déclaré heureux d’avoir reçu le soutien de ses anciens rivaux, Ahmed Zaidi et Habib El Malki, en minimisant les réactions de certains militants à son élection.

+LIBERATION+:
-« Pas question de se donner en spectacle, les Marocains attendent autre chose de nous »: A l’USFP, l’heure est au resserrement des rangs. Zone de turbulences, démission au singulier, protestation. Ce mardi matin, plusieurs journaux de la place ont fait leur « une » sur l’après congrès de l’USFP, multipliant les oracles. Les lendemains du 9ème congrès de l’USFP s’annoncent-ils agités? Dans l’entourage de Driss Lachgar, le nouveau Premier SG élu dimanche et félicité dès lundi par le Souverain, on balaie d’un revers de la main l’ampleur des dissensions. « Peut-être des bouderies qui sont somme toute normales quand un camp perd une élection. Et rien d’autre d’autant que notre parti a choisi de fédérer ses rangs », a commenté de manière laconique un fidèle du député de Rabat devenu leader.

-Driss Lachgar invité du Forum de la MAP: « Le retour de l’Ittihad au gouvernement passe par les urnes ». Quelques jours après son élection à la tête de l’USFP, le Forum de la MAP a invité Driss Lachgar pour donner plus d’éclaircissements concernant le déroulement du dernier Congrès du parti, tenu la fin de la semaine passée à Bouznika, et ses positions concernant l’actualité politique. Le changement à la tête du parti signifie-t-il un changement de ses positions, notamment une éventuelle participation de l’USFP dans le gouvernement? La réponse de Lachgar est sans appel: « le retour de l’USFP à l’opposition n’est pas une décision de Driss Lachgar. Ce sont les institutions du parti qui ont pris cette décision. Et on ne change pas les décisions en fonction des changements des personnes. Les conditions qui ont poussé l’USFP à prendre une telle décision sont encore en vigueur et il n’y pas de nouveau qui puisse justifier le changement ».

-Entre grève et sit-in: Justice et santé reviennent à la charge. Le personnel de la santé opte aujourd’hui pour un sit-in. Celui de la justice pour une grève. Rien ne va plus. Les trêves réelles ou supposées auront été de courte durée. Trop éphémères. Et pour cause. On doit au moins être deux pour quelque accord que ce soit. Or, le gouvernement semble être aux abonnés absents. Et ce ne sont pas ses décisions impopulaires ou inconstantes qui pourraient convaincre les partenaires sociaux.

+L’ECONOMISTE+:.
-Déficit budgétaire: Bank Al-Maghrib table sur 6,2 pc du PIB. Le déficit budgétaire s’établirait à 6,2 pc du PIB, a révélé Bank Al-Maghrib après sa réunion le 18 décembre. Il ne devrait donc pas descendre en dessous des proportions observées en 2011. Nizar Baraka, ministre des Finances, avait récemment reconnu que le déficit budgétaire dépasserait les prévisions de la loi de Finances. Sans surprise, la compensation va lourdement plomber les comptes publics. La charge totaliserait 55 milliards de DH cette année, selon BAM. Si on y ajoute les arriérés, elle devrait atteindre des sommets. En dehors du déséquilibre des comptes publics, la situation du compte courant est également préoccupante. Le déficit atteindrait à ce niveau 8,8 pc du PIB.

-Qui va sauver le commerce extérieur?: Le déficit s’aggrave de 19 milliards de DH. La situation des échanges extérieurs continue d’inquiéter. Le déficit commercial s’est alourdi de près de 19 milliards de DH à fin novembre à 183 milliards de DH, soit plus que la valeur des exportations sur les onze premiers mois de l’année (164 milliards de DH). Le taux de couverture a reculé pour sa part de 2 pc sur une année à 47,3 pc. Désormais, le déficit représente 22 pc du PIB. A ce rythme, il pourrait dépasser le niveau déjà élevé de 2011 (23 pc du PIB). Autrement dit, il s’aggrave quasiment de 2 points de pourcentage chaque mois. Un déficit qui dépasse de loin les prévisions du FMI (plus de 8 pc du PIB).

+LE SOIR ECHOS+:.
-PLF 2013: La 2ème Chambre s’apprête à rendre sa copie. Les membres de la Chambre des conseillers n’ont plus que quelques jours pour rendre leur copie finale du Projet de loi de finances. Dès demain, jeudi 20 décembre, les amendements des différents groupes parlementaires seront soumis aux soins de la commission des finances pour discussion et validation. Le manque de temps n’a pas empêché toute de même les Conseillers de faire des propositions d’amendements. L’ensemble des groupes qu’ils soient de la majorité ou de l’opposition ont unanimement fait preuve d’acharnement au travail pour élaborer toutes les propositions. Voilà ce qui annoncé une séance plénière de vote aussi longue et éprouvante que la précédente.

-Communales: Laenser sème le trouble. De nouveau le spectre des élections communales est agité et fait l’objet de spéculations et de rumeurs, les unes aussi infondées que les autres. Une déclaration qui serait attribuée au ministre de l’Intérieur, Mohand Laenser, n’a pas manqué de susciter des réactions. Ce dernier aurait soutenu que si les élections communales devraient y avoir au cours des prochains mois, c’est aux partis politiques d’en fixer la date. Confirmé ou infirmé, le propos porte à conséquence dans un climat dominé par la surenchère politique, des changements radicaux et des bouleversements à la tête des principaux partis politiques et un déballage en leur sein. Jusque-là, en effet, la fixation de la date des élections, quelles qu’elles soient, leur organisation revenaient au ministère de l’Intérieur qui a faculté et pouvoir d’en maîtriser l’opportunité, la logistique et le bon déroulement.

+LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB+:.
-Perspectives économiques: Le FMI dresse des conclusions positives sur le Maroc. Encore une fois, le constat se confirme. « L’économie marocaine a bien résisté à la crise économique ». L’affirmation est faite par Jean-François Dauphin, chef de mission des services du FMI. Et ce à l’issue de la mission des services de ladite institution au Maroc. Après 14 jours de consultations menées avec les autorités, y compris le secteur privé et la société civile, M. Dauphin a rendu compte de ses conclusions lundi dernier, lors d’un point de presse. Aux yeux des experts du FMI, les résultats sont plutot satisfaisants. Le FMI a qualifié de « robustes » les résultats macroéconomiques. Plusieurs raisons à cela : la solidité des fondamentaux économiques et les politiques globalement « saines » que le Maroc a mises en Âœuvre.

-USFP: L’union de la gauche en tête des priorités du Premier secrétaire. Le nouveau Premier secrétaire de l’USFP a dressé ses priorités. Après la reconstruction interne, l’union de la gauche figure en tête de ses engagements. Bientot, il prendra son bâton de pèlerin pour aller prêcher la bonne parole auprès des dirigeants des différentes formations politiques de la gauche. Il s’agit d’une nécessité, selon Lachgar, qui s’est exprimé hier à Rabat au Forum de la MAP. Arrivera-t-il à atteindre les objectifs escomptés en la matière? Il faut dire que l’USFP a, à plusieurs reprises, souligné l’importance d’unir les partis qui partagent ses mêmes valeurs. L’approche sera différente cette fois-ci, selon le nouveau chef de file du parti de la rose. Il ne s’agit pas de se contenter des rencontres institutionnelles et des discours qui ne mènent pas aux résultats escomptés. L’idée est de relever les points de rencontre et de discorde afin de dégager des dénominateurs communs dans les programmes des différentes composantes de la mouvance de gauche et dégager une stratégie de coopération et un programme minimal de gauche relatif aux défis économiques, sociaux et culturels.

+AL BAYANE+:.
-FMI: La Ligne mise à la disposition du Maroc a contribué à rehausser la confiance des marchés. « La Ligne de précaution et de liquidités (LPL) d’un montant d’environ 6,2 milliards de dollars approuvée par le FMI en août dernier au profit du Maroc a « contribué à rehausser la confiance des marchés comme en témoigne la réduction des écarts des contrats au risque de défaut », a affirmé Jean-François Dauphin, lundi à Rabat, lors d’u point de presse, à l’issue d’une mission d’évaluation de l’institution de Bretton Woods ayant séjourné du 5 au 18 décembre dans le Royaume. Quant au programme mis en oeuvre par le gouvernement, il se maintient sur la bonne voie, selon lui, ajoutant que les solides résultats obtenus par le Maroc ont été mis à l’épreuve par la détérioration de la situation économique en Europe, le renchérissement du pétrole et des produits alimentaires et une production agricole en 2012 inférieure à la normale.

+L’OPINION+:.
-Déjà?: Le tramway de Casablanca immobilisé faute d’électricité! Les usagers du tramway de Casablanca, mis en service le 12 décembre dernier, ont reçu hier leur première grosse déception. Pour cause de panne d’électricité, le tramway est resté immobilisé sur tout le réseau pendant toute la matinée et n’a pu se mettre en branle que vers 12H15, causant ainsi de gros ennuis aux usagers qui, pris de court, ont manqué à leurs responsabilités professionnelles et autres.

+AL MASSAE+:.
-Mohamed Lahbabi, l’un des fondateurs de l’USFP, annonce sa démission du parti et qualifie d' »opportuniste » le nouveau Premier Secrétaire, Driss Lachgar, ajoutant que Fathallah Oualalou lui a confié que « l’argent illicite et la corruption des congressistes étaient monnaie courante lors du 9ème congrès ». De son coté, Lachgar, qui était l’invité hier mardi du Forum de la MAP, a lancé une volée de bois vert en direction du PJD, dont certains dirigeants ont vu d’un mauvais oeil l’arrivée de Lachgar à la tête du parti, tout en « faisant les yeux doux » au SG de l’Istiqlal, Hamid Chabat.

-Nouveaux rebondissements dans l’affaire de construction du nouveau port de Safi. Trois sociétés soumissionnaires contestent l’illégalité de ce marché et le ministère de l’Equipement et du Transport réagit. Trois entreprises participantes à l’appel d’offres lancé à ce sujet ont adressé des correspondances à la Direction des Ports dans lesquelles elles contestent l’illégalité de ce marché, étant donné les irrégularités ayant été enregistrées lors de la procédure de l’appel d’offres, puisqu’un consortium « Arab Contractors-Sefiani-Sintram » a été rajouté à la liste des entreprises en lice au dernier jour avant l’ouverture des plis, alors que la commission chargée du projet avait rejeté auparavant le dossier de ce consortium. De son coté, le SG du ministère, Mohamed Jamal Benjelloun a indiqué que le ministère va examiner les correspondances des trois entreprises et prendra les mesures qui s’imposent avant la validation de ce marché.

-Grogne parmi les employés de l’Administration des douanes suite à la fuite de certaines informations selon lesquelles l’Administration s’attèle en catimini avec le concours de ses directeurs régionaux sur l’élaboration d’un statut relatif aux agents des douanes, en l’absence de toute concertation avec les représentants des employés et du syndicat démocratique des Finances. Des sources bien informées ont révélé que certaines dispositions de ce nouveau projet de statut, qui n’ont pas été encore officialisées, ont été rejetées par la majorité des agents car elles visent, selon eux, à porter atteinte à leurs droits syndicaux.

+ANNAHAR AL MAGHRIBIA+:.
-Driss Lachgar n’est pas disposé à diriger une USFP suivant « la logique des coulisses ». Le nouveau patron de l’USFP, qui était mardi l’invité du Forum de la MAP, a souligné la nécessité de respecter la volonté des congressistes, tout en appelant à l’unification de la Gauche. Il a par ailleurs fait les yeux doux au mouvement du 20 février en indiquant que le groupe du 20 février au sein du parti a soutenu sa candidature au poste de Premier secrétaire et adhéré à son projet, précisant que ce groupe fait partie intégrante de la jeunesse ittihadia. Il a par ailleurs affirmé que la priorité demeure la reconstruction interne.

-Le magazine « Forbes » met dans l’embarras la ministre Bassima Hakkaoui au sujet de « la transparence » des associations. Ainsi, la liste des associations de bienfaisance les plus transparentes sur le plan arabe, et dont le nombre a dépassé les 2050 associations, publiée par le magazine ne comprend aucune association marocaine, car le département de Bassima Hakkaoui n’a pas voulu soumettre au magazine la liste des associations marocaines oeuvrant dans le Royaume et les données concernant leurs finances.

+AKHBAR AL YOUM AL MAGHRIBIA+:.
-La coalition gouvernementale dans l’Âœil de cyclone. Lors d’une réunion à Marrakech pour soutenir le candidat du parti de l’Istiqlal aux élections législatives partielles prévues à Chichaoua, Hamid Chabat, SG du parti de la Balance, a fustigé Abdelilah Benkirane et certains ministres de son gouvernement et incité les cadres et diplomés-chomeurs à intenter une action en justice contre le Chef de l’Exécutif, l’accusant d’entraver la mise en application de l’accord signé par son prédécesseur Abbas El Fassi avec la Coordination des diplomés chomeurs pour leur intégration directe dans la fonction publique.

-Dans sa première sortie médiatique après son élection à la tête de l’USFP, Driss Lachgar lance des messages au Palais, aux partis de la majorité et de l’opposition. Il a ainsi exprimé sa fierté du contenu du message de félicitations que lui a adressé SM le Roi qui a « rendu justice au parti et à ses symboles », tiré à boulets rouges sur le Chef du gouvernement Abdelilah Benkirane, qualifié de « populiste ». Il a par ailleurs salué l’invitation du SG de l’Istiqlal, Hamid Chabat de s’allier avec le PI et défendu le PAM.

-Samuel Kaplan, Ambassadeur des Etats-Unis au Maroc déclare: « les relations entre le Maroc et les Etats-Unis sont excellentes », affirmant que dire le contraire relève de la « stupidité ». Dans une déclaration au journal, M. Kaplan a nié catégoriquement l’existence d’une quelconque crise entre Rabat et Washington, allusion faite aux interprétations faites par des médias suite à l’annulation par la Secrétaire d’Etat Hillary Clinton de sa participation à la Conférence des Amis de la Syrie tenue récemment à Marrakech.

-Affaires de terrorisme: Les arrestations se poursuivent parmi les membres de la salafia jihadia. La police judiciaire à Tanger a procédé à l’arrestation d’un 4ème salafiste pour terrorisme. Il s’agit d’un proche de Redouane Tabit, l’initiateur des derniers incidents entre les forces de l’ordre et les membres de la mouvance salafiste à Tanger. Selon des sources judiciaires, la BNPJ a renvoyé l’accusé à son siège à Casablanca pour l’auditionner au sujet des accusations portées contre lui.

+ASSABAH+:.
-Intoxication alimentaire collective à Casablanca. Une dizaine de jeunes ont été hospitalisés, lundi, après avoir consommé des sandwichs, vendus dans un quartier populaire de la capitale économique. Des sources ont indiqué que ces sandwichs ont été préparés et mis en vente, dimanche, au complexe Mohammed V à l’occasion du derby casablancais, et les familles des victimes protestent contre la non intervention des éléments de police pour l’audition de leurs enfants et l’interpellation du vendeur.

-Des chiffres alarmants sur la détention préventive!: Lors d’une réunion avec le ministère de la Justice et des libertés et les associations signataires de la déclaration relative à la détention préventive, Mohamed Abdennabaoui, directeur des affaires pénales et des grâces au ministère de la justice a indiqué que ces données placent le Royaume dans une position « embarrassante » au niveau mondial, ajoutant que cette augmentation des détenus à titre préventif est attribuable en partie aux dysfonctionnements au niveau du service judiciaire et aux orientations de la politique pénale.

-La Commission d’enquête parlementaire sur la distribution d’un document comprenant des amendements introduits au niveau de l’article 18 bis du PLF 2013 demande l’audition de fonctionnaires du ministère de l’Economie et des Finances. Selon des sources bien informées, Nizar Baraka, ministre de tutelle, a donné son accord à la commission parlementaire pour convoquer certains fonctionnaires soupçonnés d’être impliqués dans cette affaire. Par ailleurs, Abdelmalek Aferiat, membre de la Chambre des conseillers, a vivement accusé le gouvernement à ce propos, puisqu’il a cherché à inclure un document sans respecter les procédures en vigueur.

-Driss Lachgar, le nouveau Premier secrétaire de l’USFP, refuse de céder au « chantage » et aux « pressions » pour aboutir à un compromis concernant l’élection de la commission administrative qui devra élire par la suite les membres du bureau politique, et ce lors du Forum de la MAP organisé mardi. Lachgar a également qualifié la démission d’Ali Bouabid de « chahut » avant et après le congrès.

+ATTAJDID+:.
-Invité par le Forum de la MAP: Le nouveau Premier Secrétaire de l’USFP « courtise », lors de sa première sortie médiatique, le SG de l’Istiqlal, Hamid Chabat en se félicitant de l’invitation qui lui a été adressée par ce dernier pour fédérer les efforts des deux formations, malgré leur positionnement différent sur l’échiquier politique, et se déclare prêt à s’allier avec le PAM.

+AL MOUNAATAF+:.
-Dans un climat de tension: Le gouvernement sabote le dialogue social et menace de faire promulguer les lois relatives au droit de grève et aux syndicats en dehors de toute approche participative. L’Exécutif persiste ainsi dans son entêtement en faisant fi des revendications sociales des citoyens en général et de la classe laborieuse en particulier, ce qui attise davantage les tensions sociales et laisse les Marocains terminer l’année 2012 au rythme de multiples mouvements de grèves.

+RISSALAT AL OUMMA+:.
-Driss Lachgar, Premier Secrétaire de l’USFP, « ouvre le feu » sur le PJD en réaction à certaines déclarations attribuées par les médias à des dirigeants PJDistes qui n’ont pas apprécié son élection à la tête du parti et se déclare qu’il n’est pas prêt à conduire une USFP selon la logique des coulisses, soulignant la nécessité de respecter la volonté des congressistes.

-Elections législatives partielles dans la circonscription de Chichaoua: Hamid Chabat fustige à Marrakech le Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane et lui endosse la responsabilité de la tension sociale qui règne actuellement dans le pays à cause de son désengagement de respecter les clauses de l’accord du 26 avril signé avec le gouvernement sortant.

+AL KHABAR+:.
-Driss Lachgar, nouveau Premier secrétaire de l’USFP, rejette l’invitation de Hamid Chabat, SG de l’Istiqlal, en vue de s’allier avec le parti ou de discuter d’un éventuel remaniement ministériel. Lors du Forum de la MAP, organisé mardi, Lachgar a appelé son rival Ahmed Zaidi à accepter le verdict des urnes et la méthodologie démocratique pour la suite des travaux du 9e congrès. Il a également fustigé Ali Bouabid tout en prenant la défense du PAM.

-L’élection de Driss Lachgar à la tête de l’USFP suscite les réserves de la gauche, notamment du parti du Congrès national ittihadi, qui s’attendait à la montée de personnalités influentes, tels que Fathallah Oualalou et Habib El Malki pour activer l’intégration au sein du parti de la rose. Des sources indiquent que le PAM s’est félicité de l’élection de Lachgar, qui pourrait ouvrir une nouvelle ère pour les futures alliances entre le PAM et l’USFP.

– 42 pc des détenus dans les prisons sont placés en détention préventive, a révélé Mohamed Abdennabaoui, directeur des affaires criminelles et des grâces au ministère de la justice lors d’une réunion avec les représentants de 21 ONGs des droits de l’Homme qui ont épinglé le parquet général présidé par Mustapha Ramid, lui imputant la responsabilité du grand nombre des prisonniers en détention préventive. Elles ont également attribué cette situation à des décisions « arbitraires » de la police judiciaire. Pour sa part, Ramid a souligné que « le fait que les richards bénéficient d’une libération sous caution nous rend complices » à l’égard des autres détenus.

+AL AHDATH AL MAGHRIBIA+:.
-Le SG de l’Istiqlal, Hamid Chabat, continue de tirer à boulets rouges sur Abdelilah Benkirane. Lors d’une réunion avec les militants du parti de la Balance à Marrakech, Chabat, tout en se félicitant de la victoire de Driss Lachgar, a affirmé que près d’une année après son entrée en fonction, le gouvernement Benkirane n’a pas engagé de véritables réformes, alors que la tension sociale ne cessé de s’attiser à cause de la flambée des prix et de la cherté de la vie.

-A la veille de la tenue de son 5ème congrès: l’UC vit au rythme d’une rude bataille pour briguer le poste de secrétaire général. Au moment où aucune candidature n’a été officiellement annoncée pour occuper ce poste, des sources au sein du parti ont indiqué que le SG sortant, Mohamed Abied qui dirige la formation depuis 12 années, ne compte pas jeter l’éponge à l’instar de Abdelouahed Radi et Abbas El Fassi.

-Nouveau scandale: De l’insuline subventionné vendu au double de son prix initial dans les pharmacies et le Chef du gouvernement diligente une enquête à ce sujet.

+ASSAHRAE AL MAGHRIBIA+:.
-L’UGTM de Chabat oeuvre à coordonner ses actions avec la CDT et la FDT après avoir adressé une lettre dans ce sens aux deux centrales syndicales, ce qui augure d’une bataille féroce entre le gouvernement Benkirane et les trois syndicats. Selon des sources proches de la FDT et de la CDT, le bureau central de la Fédération et le bureau exécutif de la Confédération n’ont pas encore examiné et discuté du contenu de la missive, en raison de l’agenda chargé des deux centrales, ajoutant que l’examen de cette demande adressée par l’UGTM aura lieu lors d’une réunion prévue au cours de cette semaine.

-Lors de sa première sortie médiatique: Driss Lachgar appelle à la formation d’un front de gauche pour affronter le PJD. Ainsi, le Premier Secrétaire de l’USFP a appelé les partis de la famille ittihadie et de la gauche à constituer un front uni de la gauche pour faire face au courant conservateur conduit par le PJD, qui entrave le processus de modernisation. Il a dans ce sens appelé les partis qui partagent avec l’USFP les mêmes perceptions et visions d’unifier leurs efforts pour le rééquilibrage du paysage politique marocain.

-Le SG de l’Istiqlal, Hamid Chabat adresse des critiques virulentes à l’adresse d’Abdelilah Benkirane. Lors d’une réunion avec les militants au siège de son parti, lundi soir à Marrakech, Chabat a tiré à boulets rouges sur le Chef du gouvernement, lui imputant la responsabilité de la détérioration des conditions sociales en raison de la flambée des prix et le gel des salaires avec toutes les répercussions qui pourraient conduire à davantage de tensions sociales.

+AL ITIHAD AL ICHTIRAKI+:.
-Driss Lachgar: « la période actuelle exige une direction courageuse et novatrice ». Dans sa première sortie médiatique après son élection à la tête de l’USFP, Driss Lachgar a souligné mardi, lors du Forum de la MAP, que la phase actuelle exige une nouvelle direction courageuse et novatrice au niveau des mécanismes de travail, pronant une direction collégiale issue des urnes qui respectera les lignes directrices établies par le parti lors de son 9e congrès.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *