Revue de presse marocaine du 19/10/2012

1 commentaire, 19/10/2012, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres à la Une de la presse quotidienne de ce vendredi:.
+LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB+:.
-Droit de grève: L’embarras du gouvernement. Le projet relatif au droit de grève figure parmi cinq autres lois organiques sur la liste des textes priorités du gouvernement et qui seront préparés, selon le planning législatif de celui-ci, avant la fin de l’année 2012. Cependant, même si le ministère de l’Emploi est en avance et a déjà un avant-projet qui est prêt, les centrales syndicales ne sont pas unanimes sur la question et voient d’un mauvais Âœil la réglementation du droit de grève. Devant cette situation, le gouvernement, à travers le ministère de l’Emploi, qui prend à bras le corps cette patate chaude, n’a pas beaucoup de voies qui se présentent devant lui. Une première dont il dispose est celle de poursuivre les négociations avec les centrales syndicales jusqu’à ce qu’il arrive à les convaincre de l’importance de l’élaboration d’une telle loi. Solution qui risque de prendre beaucoup de temps, sachant que le dialogue social est en panne. Ou bien, il prend le taureau par les cornes en finalisant un projet de loi organique qu’il mettra dans le circuit législatif. Une solution qui va compliquer davantage les relations du gouvernement avec les centrales syndicales.

+L’ECONOMISTE+:.
-Tournée royale dans le Golfe: L’appui saoudien aux investissements. L’Arabie Saoudite est déterminée à appuyer le processus de développement au Maroc. C’est l’impression générale qui se dégage au lendemain de la visite de SM le Roi Mohammed VI dans ce pays. Concrètement, une réunion maroco-saoudienne au niveau des conseillers et des ministres, tenue mercredi à Djeddah, a passé en revue bon nombre de projets de développement au Maroc. Les ministres marocains, membres de la délégation accompagnant le Souverain, ont présenté les projets de développement prioritaires retenus au niveau national par leurs départements respectifs à leurs homologues saoudiens. Des commissions de mise en oeuvre de ces projets se pencheront dès les prochaines semaines sur les détails et les modalités d’investissement les concernant.

-Les exonérations fiscales siphonnent 36,3 MMDH. Les montants des dépenses fiscales donnent le tournis. Celles qui ont été évaluées cette année totalisent 36,31 MMDH, soit une hausse de 11 pc par rapport aux 32,72 MMDH de 2011. Le rapport, qui accompagne le projet de budget, préparé par la Direction générale des Impots, fait ressortir l’importance de ces dérogations de l’Etat qui représentent 4,3 pc du PIB. Leur part dans les recettes des impots, particulièrement l’IS, la TVA et le droit d’enregistrement et de timbre, est estimée à 21,4 pc cette année. Ce qui est considérable dans un contexte marqué par la rareté des ressources et l’explosion des dépenses publiques.

-Système éducatif: Confiance brisée chez les Marocains. Le divorce entre l’enseignement et les Marocains se confirme. Un récent sondage d’opinion atteste d’un sentiment généralisé de déception et de frustration vis-à-vis de l’enseignement public et plus particulièrement du supérieur. 58 pc des répondants sont insatisfaits des études au Maroc. 9 sur 10 estiment ainsi que le Plan d’urgence n’aurait servi à rien. Une grande partie des étudiants dans les établissements publics y vont par défaut avec les conséquences que l’on sait: abandon et déperdition scolaire.

+LIBERATION+:.
-Le Maroc confronté à l’immigration clandestine: L’UE pointe du doigt le traitement réservé aux Subsahariens. L’Union Européenne ne semble pas satisfaite du traitement réservé par les autorités marocaines aux immigrés illégaux, en particulier ceux qui sont d’origine subsaharienne. Une situation qualifiée par Eneko Landaburu, ambassadeur de l’UE à Rabat, de « problématique » malgré les avancées positives enregistrées par le Royaume dans le domaine des droits de l’Homme. Même jugement de la part d’Abdellatif Dihmane, président de la section locale de l’Association marocaine des droits de l’Homme à Oujda. Selon lui, la situation des immigrés subsahariens est « difficile voire dramatique » notamment à Oujda, Nador et Taourirt.

-Sahara marocain: Nouvelle tournée de Christopher Ross. L’envoyé spécial du Secrétaire général de l’ONU pour le Sahara, Christopher Ross, se rendra en Afrique du Nord et en Europe, du 27 octobre au 15 novembre, en vue de poursuivre sa mission. Annonce a été faite, mercredi dernier, par Martin Nesirky, porte-parole du SG des Nations Unies, Ban Ki-moon. Lors de sa tournée, l’envoyé personnel du Secrétaire général au Sahara procédera à « des échanges de vue avec des interlocuteurs clefs » en vue de faire avancer le processus de négociation et parvenir « à une solution politique mutuellement acceptable », a poursuivi le porte-parole.

+AL BAYANE+:.
-Aid El Adha: Versement anticipé des salaires et pensions. Les fonctionnaires de l’Etat vont percevoir leurs salaires avant la fête du Sacrifice. En tout cas, c’est ce qu’affirment des sources concordantes du ministère de l’Economie et des Finances. Pour l’heure, la Trésorerie générale du Royaume travaille d’arrache-pied pour le versement des salaires de plus de 428.880 fonctionnaires pour leur permettre l’achat du mouton. Selon les mêmes sources, une fois le travail de la Direction achevé, le Chef du gouvernement va annoncer le jour où les salaires seront payés aux personnes concernées. Par ailleurs, plusieurs Caisses de retraites ont décidé un avancement exceptionnel de la paie des pensions avant l’échéance.

+AL MASSAE+:.
-Arrestation d’un avocat, d’un notaire et de trois hommes d’affaires dans le cadre d’une affaire relative à une mafia spécialisée dans l’appropriation illégale de biens immobiliers de ressortissants étrangers établis à Casablanca. Des sources informées ont indiqué que sur ordre du Parquet de Casablanca, les éléments de la BNPJ ont procédé mercredi à l’arrestation de trois hommes d’affaires, patrons de sociétés immobilières, accusés de constitution de bande spécialisée dans la falsification des documents de biens fonciers, propriétés de ressortissants étrangers établis au Maroc, ajoutant qu’un avocat et un notaire sont également poursuivis, en état d’arrestation, pour leur présumée implication dans cette affaire.

-Phosphates: Des hommes d’affaires indonésiens en compétition pour adhérer au club des grands clients importateurs des phosphates marocains. Ainsi, ils entameront au cours du mois de novembre prochain des négociations avec les responsables de l’OCP pour l’exportation directe des phosphates marocains vers l’Indonésie sans passer par des intermédiaires.

-L’USFP déboursera 440 millions de centimes pour l’organisation de son 9ème congrès prévu en décembre prochain. Une source informée a indiqué que la direction du parti de la Rose a adressé une correspondance au ministère de l’Intérieur pour demander une enveloppe supplémentaire pour l’organisation du congrès qui connaîtra la participation de plus de 1500 participants. Selon la même source, la Direction du parti compte inviter à la séance d’ouverture de son conclave les représentants de l’ensemble des forces politiques et syndicales nationales, ainsi que des représentants du mouvement « Al Adl Wal Ihssane ».

-L’ancien Premier ministre, Abderrahmane El Youssoufi pousse Mohamed El Achaâri à entrer en lice pour succéder à Abdelouahed Radi à la tête de l’USFP, étant donné qu’El Achâari fait partie des partisans du courant opposé à l’actuelle direction qui veut se rapprocher de plus en plus de l’Etat et s’allier avec le PAM alors que Ahmed Zaidi, candidat en lice au même poste, a commencé à mobiliser ses partisans en prévision de l’entame de sa campagne électorale.

-Mustapha Baba, secrétaire national de la jeunesse PJDiste déclare: « Nous n’avons reçu aucune subvention émanant de deniers publics ». Cette déclaration intervient en guise de démenti des accusations selon lesquelles le Conseil de la région de Tanger-Tétouan aurait financé l’organisation du 8ème Forum national de la jeunesse du parti de la Lampe.

-Des acteurs de l’AMDH, appellent dans une lettre adressée à Abdelilah Benkirane et à Mustapha Ramid, au limogeage du ministre de l’Education nationale, Mohamed El Ouafa. Dans cette lettre, l’AMDH a souligné que les propos tenus par le ministre El Oufa à l’égard d’une jeune fillette à l’école primaire « Al Maâzouzia » dans la région de Marrakech constituent « une grave atteinte à la dignité humaine et une incitation à la discrimination et au mariage des filles mineures », de même qu’ils sont attentatoires aux fondements et aux principes de l’Education aux valeurs des droits de l’Homme et de la citoyenneté.

+ASSABAH+:.
-Un accusé dans le cadre d’une affaire de trafic de drogue accuse des éléments de la brigade des stupéfiants de la police judiciaire d’El Jadida de « meurtre ». Au cours de son procès devant le tribunal de première instance de la même ville, le mis en cause a indiqué avoir était témoin d’une chasse à l’homme effectuée par les éléments de cette brigade contre un individu qu’ils ont jeté par la suite en mer, contrairement aux informations qui faisaient état de sa mort par noyade.

-Mustapha Ramid, ministre de la Justice et des Libertés, refuse de présenter ses excuses et livre sa propre version de son comportement nerveux mardi à la Chambre des conseillers. Dans une déclaration au journal, il a critiqué ouvertement le recours des conseillers de l’opposition au mécanisme du « droit d’informer », soulignant qu’il existe certains conseillers qui tirent à boulets rouges sur le gouvernement et l’accusent à tort et à travers.

-Le Procureur général du Roi près la Cour d’appel de Casablanca ordonne l’incarcération de trois hommes d’affaires à la prison d’Oukacha, poursuivis pour appropriation d’un bien immobilier à Ain Diab, appartenant à des héritiers de trois Marocains de confession juive, et son enregistrement à la conservation foncière au moyen d’un contrat falsifié.

+AL KHABAR+:.
-Crise « silencieuse » entre le Maroc et l’ONU à cause de Christopher Ross, envoyé spécial du SG de l’ONU pour le Sahara après que la 4ème commission de l’ONU chargée de la décolonisation ait réitéré son appui à Ross pour poursuivre les pourparlers « directs » entre le Maroc et le polisario. Des sources au ministère des Affaires étrangères et de la Coopération indiquent que le Maroc reste toujours attaché à sa position à l’égard de la partialité de Christopher Ross, ajoutant que le Royaume n’a pas de problèmes avec la personne de Ross mais il est contre son parti-pris et son attitude partiale à l’égard de la question du Sahara marocain.

-L’Union nationale des professions libérales met ses menaces à exécution et intente une action en justice contre le Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane pour leur privation du droit à la couverture médicale et à la sécurité sociale, menaçant par ailleurs de s’abstenir de payer leurs impots.

-Le syndicat démocratique de la Justice décide de décréter ce vendredi « Journée de la colère » et ce en observant un sit-in à Ifrane qui abritera la 4ème rencontre régionale du dialogue national sur la réforme globale du système judiciaire, qui serait présidée par Mustapha Ramid.

-Le Parti de la Renaissance et de la Vertu (PRV) balise la voie à l’adhésion des salafistes à l’action politique. Dans ce sens, des sources indiquent que la rencontre de coordination, organisée, mercredi, par le PRV avec le comité conjoint pour la défense des détenus salafistes, en présence de Mohamed Kahlidi, SG du parti et des Chiouks de la salafia, Hassan Kettani et Omar El Haddouchi, intervient dans le sillage du role politique que joue désormais ce parti dans ce dossier et son souhait de recruter des éléments influents de la salafia jihadia pour intégrer les nouvelles structures du parti lors de son prochain congrès.

-La Fédération nationale des ouvriers et fonctionnaires des collectivités locales (UMT), le syndicat indépendant des collectivités locales et l’organisation démocratique de la Justice (ODT) font front commun contre le ministre de l’intérieur Mohand Laenser et décident d’observer une grève nationale les 21 et 22 novembre prochains avec un sit-in devant le Parlement le 22 novembre et un arrêt de travail de deux heures chaque vendredi.

+AL AHDATH AL MAGHRIBIA+:.
-L’envoyé spécial du SG de l’ONU pour le Sahara, Christopher Ross, effectue une visite dans la région qui sera entamée le 27 octobre et se poursuivra jusqu’au 15 novembre prochains afin de relancer les négociations sur le dossier du Sahara. Ainsi, Ross se rendra au Maroc, dans les camps de Tindouf et dans certains pays de la région participant aux négociations, et effectuera également des visites dans des pays européens.

-Eau et Electricité à Casablanca: La société délégataire « LYDEC » dément les informations faisant état d’une éventuelle augmentation des factures d’eau et d’électricité comme cela a été publié récemment par certains supports médiatiques.

-La Mairesse de Marrakech, Fatima Zohra Mansouri, décide de soumettre à la justice les plaintes dénonçant des actes de corruption: Elle a adressé une note dans ce sens aux différents services de la Commune urbaine de la cité ocre dans laquelle elle souligne que toute plainte relative aux dysfonctionnements et aux irrégularités dans les services de ladite commune devront être soumises automatiquement à la justice.

+ANNAHAR AL MAGHRIBIA+:.
-Mustapha Ramid se retrouve seul à l’hémicycle suite au retrait des groupes de l’opposition à la Chambre des conseillers, mardi dernier lors de la séance des questions orales consacrée au secteur de la Justice et des Libertés, et ce après que le ministre ait défié la présidence de la Chambre et proféré des accusations à l’encontre de Driss Radi, président du groupe UC. Suite à cet incident, Mohamed Cheikh Biadillah, président de la deuxième Chambre a déclaré que le ministre de la Justice « souffre de problèmes » et a refusé de présenter des excuses.

+RISSALAT AL OUMMA+:.
-Le président de la Chambre des Conseillers, Mohamed Cheikh Biadillah, qualifie de « sage » la décision des groupes de l’opposition à la deuxième chambre de se retirer de la séance des questions orales de mardi dernier en guise de protestation contre le comportement indigne du ministre de la Justice et des Libertés, Mustapha Ramid.

+AL ALAM+:.
-Le SG de l’ONU, Ban Ki-moon surprend le Maroc en envoyant son envoyé personnel dans la région vers la fin octobre. Dans ca cadre, une source officielle au ministère des Affaires étrangères et de la coopération a affirmé que le Maroc n’a pas été notifié, jusqu’à hier, d’une date officielle de la visite de Christopher Ross.

-Nouvelles révélations dans l’affaire du fonctionnaire Abdelmajid Aluiz, soupçonné d’avoir été à l’origine des fuites des documents attestant des indemnités perçues par Salaheddine Mezouar et Noureddine Bensouda, respectivement ancien ministre des Finances et actuel Trésorier général du Royaume. Selon ces révélations, Bensouda aurait planifié d’écarter Aluiz du poste de directeur central à la Trésorerie générale en vue de le remplacer par l’un de ses proches. Par ailleurs, des informations indiquent que Bensouda aurait Âœuvré à se dégager de toute responsabilité devant Mezouar et de hauts responsables de l’Etat concernant les fuites des documents concernés.

+AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI+:.
-Le Syndicat national de l’Enseignement (FDT) annonce une grève nationale de 48 heures en novembre prochain, pour protester contre l’approche de « rafistolage » adoptée par les ministères de l’Education Nationale et de l’Enseignement supérieur. Selon le Syndicat, ce débrayage a également pour objectif de protester contre les graves répercussions de cette approche sur le système éducatif national et le corps enseignant, ainsi que l’ignorance par le gouvernement des problèmes dont pâtit le système éducatif.

-Mohamed Cheikh Biadillah, Président de la Chambre des conseillers, indique que Mustapha Ramid, ministre de la Justice et des Libertés, passe des moments personnels difficiles qui ont influencé son comportement lors de la séance hebdomadaire des questions orales à la Chambre des conseillers, faisant savoir que l’incident de mardi est « regrettable ».

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Un Commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *