Revue de presse marocaine du 19/03/2013

0 commentaires, 19/03/2013, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres à la Une de la presse quotidienne de ce mardi.

+L’OPINION+:.
– Dunes de Merzouga : « Sahara Yoga », une innovation au service de l’éco-tourisme. « Sahara Yoga » est à la fois un concept et une pratique uniques dans les annales du tourisme national. Il s’agit de pratiquer du Yoga dans les dunes du désert marocain, notamment dans les dunes magnifiques et magiques de Merzouga à quelques kilomètres d’Erfoud, dans la province d’Errachidia.

– Le coût économique du non Maghreb: éclairage avec le pr Faouzi Boussedra, enseignant et chercheur à la FPJ d’El Jadida: insignifiance des échanges entre les pays du Maghreb (2pc seulement), sans oublier que le taux de croissance des PIB autour de 3 pc sont insuffisants pour résorber le chomage qui se situe entre 8pc pour le Maroc et plus de 20pc pour les trois pays de l’Afrique du nord à l’exception de l’Algérie. Qui dit moins d’opportunités de croissance dit aussi plus de pauvreté et moins de qualité des services publicistes.

+LIBERATION+:.
– Un rescapé confirme la préméditation de la Guardia civil espagnole: Houcine Ezhouni, l’un des survivants de la noyade qui vient d’être rapatrié au Maroc. Selon lui, la patera des 25 jeunes immigrés clandestins a été éperonnée avec préméditation par le bateau de la Guardia civil espagnole. Témoignant de ce drame à Libé, il a réitéré les mêmes propos qu’il a tenus auparavant et rapportés par notre journal dans son édition du mardi 18 décembrec2012. Une fois qu’on a vu le bateau espagnol, on a pris la fuite mais ce dernier nous a poursuivis à pleine vapeur. Et bien qu’on se soit arrêtés, il a continué son avancée vers nous endommageant notre embarcation même si on n’a pas cessé de lui faire signe d’arrêter , a-t-il indiqué.

– L’UNMT s’en prend à l’Istiqlal : Le syndicat du PJD s’en est pris au parti de l’Istiqlal qui fait partie de la coalition gouvernementale présidée par le patron du parti de la Lampe, Abdelilah Benkirane. C’est Abdelilah Dahmane, secrétaire général de l’union nationale des fonctionnaires de l’enseignement, affiliée au syndicat du PJD, à savoir l’Union national du Travail au Maroc (UNTM), qui s’est chargé de cette attaque lors de la réunion tenue la fin de la semaine dernière. Certes, le dirigeant dudit syndicat a voulu se démarquer de cette réunion avec des enseignants de Tiznit, du gouvernement en prétendant que l’UNTM n’est pas « une annexe du PJD ». Cela ne signifie pas que le fossé s’est creusé entre l’UNTM et le PJD, mais révèle, au contraire, une répartition des roles entre le parti et son bras syndical qui défend, les soi-disant intérêts des enseignants.

– Six responsables de la Sûreté démis de leurs fonctions à Belksiri : Après la suspension du chef du district de la sûreté nationale à Belksiri, c’est au tour de six autres responsables de la sécurité du même district d’être démis de leurs fonctions. Il semble que les aveux et les témoignages du principal accusé de cette affaire, en l’occurrence le brigadier Belouti, ont poussé la Direction général de la sûreté nationale à prendre des décisions disciplinaires à l’encontre de certains policiers cités lors de l’interrogatoire du mis en cause.

+LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB+:
– HCP: tendance positive chez les patrons. Le HCP vient de publier son enquête pour le 4è trimestre de 2012, ainsi que ses pronostics pour le 4è trimestre de 2013. Il s’agit essentiellement des secteurs de l’industrie manufacturière, de l’énergie, des mines et du bâtiment et travaux publics (BTP). Une tendance positive a été constatée dans la majorité des secteurs, les patrons marocains gardent ainsi le cap quant à leurs pronostics pour le 1er trimestre de 2013.

– Rabat: Le Conseil de la commune accuse un déficit budgétaire de 72MDH. Le maire de Rabat, Fathallah Oualalou, avait du pain sur la planche, avec un ordre du jour consacré au vote du compte administratif.

– Casablanca: A quand l’entrée en service de la police administrative? Annoncée pour ce mois de mars, la police administrative n’a pas encore pris du service. Il semblerait que la question soit en cours de résolution, dans l’attente de la validation par le wali Mohamed Boussaid.

+AUJOURD’HUI LE MAROC+:
– Le parti crée une section en France: Le PAM s’internationalise. Le PAM s’installe en France. En effet, les responsables du parti ont choisi l’Hexagone pour la création d’une nouvelle section internationale. Son congrès fondateur aura lieu le 31 mars pour la désignation de la nouvelle équipe dirigeante. Des militants résident dans les différentes régions françaises devront prendre part à ce congrès, notamment pour choisir les dirigeants de la section après une opération de vite.

– Crédit à l’habitat: Le Fogarim profite aussi aux MRE. Les Marocains résident à l’étranger manifestent davantage d’intérêt pour l’acquisition des biens au Maroc. L’infographie des crédits accordés dans ce sens démontre un fort engouement des Marocains du monde pour ce genre de financement. Le chiffre s’accroit mensuellement. A fin février 2013, 117 MRE ont bénéficié du crédit Fogaloge.

– Maladies rénales chroniques: 2,9pc des Marocains sont touchés. Le ministère de la santé vient de rendre publics les résultats de son enquête sur la maladie rénale chronique au Maroc. Il ressort de cette étude qui a porté sur un échantillon représentatif de 10.524 personnes que cette maladie touche 2,9pc des Marocains. Les personnes souffrant de diabète, d’obésité et d’hypertension artérielle sont les plus exposées à cette maladie.

+AL BAYANE+:
– Rencontre-débat organisée par l’Espace cadres du PPS à Casablanca: Appel à la mise en place d’un bloc politique et civil pour sauver la métropole. Rachid Haouch: Réconcilier le Marocain avec son ancrage historique. Fikri Benabdellah: Réhabiliter le pouvoir du management. Rachid Andaloussi: Nécessité de plans de rattrapage. La mafia du foncier pointée du doigt.

– Sauver Casablanca. Le PPS dénonce vigoureusement la dégradation de la situation générale à Casablanca, où la prévarication et la corruption se généralisent, où les problèmes des habitants ont atteint un seuil inquiétant et où les services communaux sont en panne. Avec tous ses problèmes et crises, la capitale économique ressemble à une île vivant en dehors des mutations que connait le Maroc et des chantiers de réformes lancés, selon le bureau de la Région de Casablanca du PPS. +Le SOIR ECHOS+:.

– Maroc-Cote d’Ivoire: Rénover l’amitié complémentaire. La visite royale en Cote d’Ivoire, c’est d’abord la traduction d’une volonté affichée de réaffirmer une amitié qui n’a pas de limite, ni dans le temps, ni dans le volume des projets. C’est le pays où, depuis de longues décennies, est installée une communauté marocaine, active dans le commerce et les affaires. C’est également celui où se sont développés des accords bilatéraux, économiques notamment et qui abritent des projets de joint-ventures, publics et privés.

– Partis: Le PJD évalue sa com’interne. Lors d’une réunion organisée à Khémisset ce week-end, les parlementaires et ministres PJD ont fait le bilan de leur stratégie de concertation. Des réunions bimensuelles devraient être tenues afin de renforcer la communication entre ministres et parlementaires. « La communication interne n’est pas une nouveauté au sein du parti. Depuis le début du mandat législatif, des réunions étaient organisées régulièrement par le groupe parlementaire avec les différents ministres avec, pour objectif, la concertation et le dialogue continues », explique Slimane El Amrani, député du PJD et secrétaire général-adjoint du parti. « Ces réunions périodiques organisées depuis 2011 n’ont pourtant pas duré. L’une des recommandations élaborées lors de la réunion de Khémisset est la reprise de ces réunions bimensuelles . Nous allons étudier cette possibilité », indique El Amrani.

+L’ECONOMISTE+:.
– Tournée royale en Afrique : Le Souverain en Cote d’Ivoire aujourd’hui. Après le Sénégal, la Cote d’Ivoire. Le Souverain entame une visite de trois jours à Abidjan, une escale qui s’intègre dans la 4ème tournée royale en Afrique. C’est une occasion de donner une impulsion aux relations bilatérales. Le président ivoirien Alassane Ouattara est dans cet état d’esprit ( ) Les Ivoiriens attendent beaucoup de ce déplacement royal. Officiellement, les Hommes d’affaires marocains sont invités à tirer profit des opportunités énormes d’échanges et d’investissements avec la Cote d’Ivoire.

– Tabac: Illégale, la hausse ? Presque trois semaines après la hausse des prix du tabac (effective depuis le 1er mars), l’arrêté promulgué par le ministre des Affaires générales et de la Gouvernance n’a toujours pas été publié au Bulletin officiel. Du coup, de nombreux juristes s’interrogent sur la légalité de cette augmentation .Les distributeurs de tabac ont procédé à la hausse des prix en s’appuyant sur un courrier du département de Boulif, qui faisait état d’une annexe de l’arrêté. De sources concordantes, ledit texte réglementaire serait bloqué au Secrétariat général du gouvernement.

– Syndicat national de l’enseignement supérieur: L’USFP écrase le PJD. Driss Lachgar, premier secrétaire de l’USFP, commence à placer ses pions sur l’échiquier syndical. Son parti est sorti majoritaire des élections de la commission administrative du syndicat national de l’enseignement supérieur (SNESUP), lors du congrès tenu le week-end dernier dans la région de Rabat. En effet, l’USFP a remporté 36 sièges sur les 79 que compte cette commission, dépassant de loin les autres concurrents. Et globalement, la nouvelle composition de cette structure, qui devra élire les membres des autres instances décisionnelles du syndicat, ainsi que le nouveau secrétaire général, est majoritairement de gauche.

+RISSALAT AL OUMMA:.
– Les patrons marocains dans différents secteurs vitaux de l’activité économique expriment leur crainte quant à la baisse de la production qui touchera les secteurs du BTP, de l’énergie et de l’industrie manufacturière, suite à la note publiée par le HCP dimanche dernier.

– Le mouvement de protestation revendicatif dans les villes du sud de l’Algérie s’étend à d’autres zones. Des confrontations sanglantes ont été enregistrées à Constantine et des marches ont eu lieu à Tindouf et tamanarasset , alors qu’un sit-in est en cours de préparation à Laghouat.

+AL MOUNAATAF+:
– L’Algérien Sonatrach lance un programme pour espionner les sociétés d’exploration pétrolière au Maroc. Selon le site espagnol Correo Diplomatico, spécialiste des questions internationales, la société algérienne a créé, depuis plus d’un mois, une cellule de vigilance afin de recueillir toutes les informations relatives aux résultats des missions de prospection au Maroc.

+BAYANE AL YAOUM+:.
– Le patronat prévoit une stabilité de la production dans la majorité des secteurs: Le HCP vient de publier son enquête le 1er trimestre de 2013: stabilité de la production de l’ensemble des secteurs à l’exception du secteur des textiles qui sera affecté par une baisse de production à cause de la persistance de la crise en Union européenne (UE).

+AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA+:
– Les tirs entre l’USFP et le PJD touchent le Syndicat de l’Enseignement Supérieur. Le syndicat, le seul qui comprend différentes composantes du spectre politique, vit au rythme de la crise après la décision des islamistes et des indépendants de se retirer du 10è Congrès, qui a conclu ses travaux lundi. Mohammed Lashkar, le coordinateur du courant islamiste, indique que cette décision a été prise en raison du refus du président d’adopter la liste proportionnelle dans l’élection des membres de la commission administrative.

– USFP: Rencontre Lachgar/Zaidi pour désamorcer la crise. Le Premier secrétaire de l’USFP Driss Lachgar et son rival Ahmad Zaidi ont tenu, samedi dernier à Rabat, une réunion pour chercher une issue à la crise entre leurs camps, surtout après la convocation du Bureau politique Politburo des parlementaires Abdelali Doumou et Ali Yazghi pour comparaître devant une commission disciplinaire.

+ITTIHAD AL ICHTIRAKI+:
– Massacre de Mechraâ Belaksiri: La DGSN limoge six responsables sécuritaires. Ainsi, le chef de la police judiciaire, le chef du premier arrondissement, le chef du deuxième arrondissement, le chef du service de l’information, le chef de la police urbaine et le chef de la circulation ont été démis de leurs fonctions suite au massacre de Mechraâ Belaksiri, perpétré par un agent de police qui avait tué trois de ses collègues.

+AL AHDATH AL MAGHRIBIA+:.
– L’Istiqlal critique les ministres du MP et du PPS : Le quotidien +Al Alam+, organe de presse de l’Istiqlal, a critiqué ouvertement, à la UNE , le ministre de la Santé El Houssein El Ouardi (PPS), alors que des dirigeants istiqlaliens ont promis de demander des explications au ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Ouzzine (MP) sur ses dernières déclarations et adressé une lettre à la commission des secteurs sociaux à la Chambre des représentants réclamant l’audition de Ouzzine pour avoir suspendu les subventions accordées.

+AL ALAM+:.
– Des indicateurs sur l’entrée du Maroc dans le Club des grands producteurs d’hydrocarbures: Des sources officielles indiquent que cinq sociétés internationales entameront la prospection du gaz du schiste au Maroc et Fouad Douiri, ministre de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement, indique que les accords signés avec ces sociétés visent la prospection géologique des schistes bitumineux, le volume des réserves et la qualité des gaz avant l’entame de l’exploitation.

– 6 pc des enfants dans les camps de Tindouf meurent à cause de la malnutrition: un responsable à l’hopital local des camps de Tindouf indique que 6 pc des enfants meurent chaque année à cause de la malnutrition, et des données fournies par le polisario relèvent que 30 pc des enfants souffrent de malnutrition aigue. Le volume des aides humanitaires, particulièrement celles provenant de pays donateurs, a accusé une baisse considérable », selon un responsable du polisario.

+AL MASSAE+:
– L’hécatombe continue: 7 morts et 31 blessés, dont 8 grièvement, dans un accident d’autocar de transport de passagers à Sidi Bennour. Le bilan pourrait encore s’alourdir.

– La DGSN a procédé, lundi, à un mouvement de réaffectation dans les postes de responsabilité à la préfecture de police de Mechraâ Belaksiri, deux semaines après l’incident tragique qui a fait trois morts.

– Foncier: 2.200 cas d’exemption fiscale fait perdre à l’Etat 10 milliards de centimes à Marrakech. Des sources bien informées indiquent que cette « bombe », déclenchée par le secrétaire général de la municipalité de Marrakech, pourrait révéler l’ implication de plusieurs responsables en cas d’ouverture d’une enquête.

+ASSABAH+:
– L’USFP controle le Syndicat national de l’enseignement supérieur. Lors du 10è Congrès national du syndicat, qui s’est tenu récemment à Rabat, le Premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachgar, a réussi à controler le syndicat, et un de ses proches est le grand favori au poste de secrétaire général du syndicat. Le PAM et Annahj Addimocrati sont les plus grands perdants.

– Ancien ambassadeur de l’UNHCR jette la lumière sur « la situation très tendue » à Tindouf. Eckart Von Malesn, expert en droit international et ancien membre de l’Office du Haut-Commissaire des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR), a dressé un constat inquiétant de la situation dans les camps de Tindouf, exprimant ses regrets pour les conditions inhumaines dans lesquels vivent les Sahraouis séquestrés sur le territoire algérien.

– Un policier de la brigade des éperviers à Rabat a été condamné, jeudi dernier, par la chambre correctionnelle près le tribunal de première instance, à un mois de prison avec sursis assorti d’une amende de cinq cents dirhams. Le même tribunal a décidé de retirer le permis de conduire durant six mois à son ami, également policier de son état, qui était au volant de sa voiture tout en le sanctionnant de verser une amende de cinq mille dirhams. Selon une source policière sure, les deux policiers étaient en état d’ivresse avancé et étaient poursuivis, en outre, pour coups et blessures contre un commerçant, ajoutant que l’un deux avait perdu son arme à feu et qu’un citoyen l’a trouvé et l’a remis aux services de la police à Rabat.

– L’arrestation du substitut du Procureur général du Roi près la Cour d’appel d’El Jadida en flagrant délit de corruption conduit des magistrats à l’audition : Les magistrats de l’inspection générale du ministère de la Justice et des Libertés devaient auditionner des juges, dont l’un exerce au tribunal de 1ère instance de Settat et les autres à la Cour d’appel de Ouarzazate et des sources indiquent que le guet-apens tendu pour faire tomber le substitut du Procureur a duré 14 heures et demi.

– Le ministère de l’Intérieur a décidé d’affranchir les terres des collectivités du pouvoir de tutelle du centre et de déléguer leur gestion directe aux walis et gouverneurs sans passer par l’aval de l’administration centrale concernée qui controle ce domaine depuis l’amendement de certains articles du cadre juridique de ces terres en 1965.

+AL KHABAR+:.
– Le massacre de Mechraâ Belaksiri: La DGSN transfère le dossier à la BNPJ après la découverte de nouveaux éléments qualifiés de « très graves ». Une source bien informée indique que la DGSN a suspendu le chef de la préfecture de police de Mechraâ Belaksiri et l’a convoqué pour paraître devant le juge d’instruction. Par ailleurs, la DGSN a procédé à une vaste opération de réaffectation des chefs des services de sécurité de la ville.

– Abdellatif Jouahri, Gouverneur de Bank Al-Maghrib, s’apprête à créer un « Sharia Board » à la banque centrale. Jouahri a entamé, au cours des derniers jours, les discussions avec des oulémas afin de créer un Sharia Board qui assure le controle des secteurs de financement islamique au Maroc, selon les déclarations d’un responsable à la banque centrale, rapportées par Reuters.

– Le délégué général de l’Administration pénitentiaire et de la réinsertion, Hafid Benhachem, a dépêché une mission relevant de la délégation à la prison locale de Kelaât Sraghna pour enquêter sur des dysfonctionnements dans cette établissement. Des sources bien informées ont indiqué que la commission va enquêter sur l’activité d’un réseau de trafic de drogue et de portables, dirigé par deux détenus, dont un dispose de la double nationalité franco-algérienne

+ASSAHRA AL MAGHRIBIA+:.
– Le Syndicat National des Patrons Pâtissiers Boulangers dément toute augmentation du prix du pain normal, fixé à 1,20 dh. Cette précision fait suite aux informations faisant état de l’initiative de certaines boulangeries d’augmenter ce prix.

– Le juge d’instruction près la cour d’appel à Casablanca décide d’auditionner, jeudi dans le cadre de l’enquête détaillée, Khalid Alioua , ancien PDG du CIH, poursuivi en état d’arrestation ainsi que trois autres accusés impliqués dans cette affaire de « dysfonctionnements au sein de cette établissement bancaire ».

+ANNAHAR AL MAGHRIBIA+:
– Le Conseil consultatif de la famille et de l’enfance divise la majorité gouvernementale. Des sources au sein du Conseil ont indiqué que le PJD refuse de coordonner avec les composantes de la coalition gouvernementale sur les questions majeures. Ces sources ont également exprimé leurs préoccupations que le PJD utilise le Conseil pour controler la société.

– 10.000 chomeurs espagnols envahissent le Maroc. Citant des statistiques de l’ANAPAEC, des sources concordantes ont indiqué que la crise économique dans la zone Euro a poussé les Espagnols à migrer vers le Maroc en quête de travail et de meilleures opportunités, faisant savoir que les demandes de travail déposées par les étrangers ont augmenté de 90pc en 2012.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *