Revue de presse marocaine du 19/01/2015

0 commentaires, 19/01/2015, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres des Revue de presse marocaine développés par les quotidiens paraissant lundi 19 janvier 2015:

Le Matin du Sahara et du Maghreb.:

– Sa Majesté le Roi Mohammed VI a procédé, dimanche à la préfecture de Fès, au lancement des travaux de réalisation de deux projets solidaires destinés à renforcer l’offre médicale au niveau de la capitale spirituelle du Royaume. Ces projets consistent en la construction d’un centre de diagnostic et de traitement du diabète à l’arrondissement Al-Mariniyine et d’un centre d’hémodialyse à l’arrondissement Zouagha, pour un investissement global de 17 millions de dirhams (MDH). La gestion de ces deux centres sera assurée par des associations locales en partenariat avec le ministère de la Santé.

– SM le Roi Mohammed VI a donné Ses Hautes Instructions aux ministères de l’Intérieur et de la Santé, aux Forces Armées Royales, à la Gendarmerie Royale et à la Fondation Mohammed V pour la solidarité pour se mobiliser en vue de faire face à la forte baisse des températures prévue dans certaines régions du Royaume, notamment dans le Moyen et le Haut Atlas et le Haouz. Deux hôpitaux de campagne seront ainsi mis en place dans les régions concernées et des mesures seront prises pour apporter l’aide nécessaire aux habitants de ces régions.

Aujourd’hui le Maroc.:

– Le Maroc économise 12 milliards de DH en 2014. Selon l’Office des changes, le Maroc a réussi à réduire son déficit commercial de près de 11,976 milliards de dirhams en 2014, soit 6 pc en une année. Les exportations se sont hissées à près de 200 milliards de DH, alors que les importations sont quasiment restées stables, à 383 milliards de DH. Ce saut important enregistré au niveau des exportations est imputable à la puissance de deux nouveaux secteurs que sont l’automobile et l’électronique.

– Maroc-UE: Un accord pour protéger le « made in Morroco ». Les négociateurs en chef du Maroc et de l’Union européenne ont paraphé, en fin de semaine dernière, un accord qui devrait assurer aux deux parties un niveau élevé de protection de leurs indications géographiques respectives de produits alimentaires. Cet accord vise également à favoriser et à stimuler les échanges commerciaux de produits agricoles et de denrées alimentaires produits tant au Maroc que dans l’Union européenne. Le Royaume devient ainsi le premier voisin méridional de l’UE à adopter un tel accord en vue de promouvoir et de protéger la qualité de la production agricole.

L’Economiste.:

– Agence judiciaire du Royaume: L’Etat gagne plus de la moitié des procès. L’Agence judiciaire du Royaume (AJR), entité chargée de la défense des intérêts de l’Etat devant les tribunaux, vient de dévoiler son dernier rapport pour l’année 2013. Il en ressort que les dossiers créés par l’AJR pour les affaires impliquant les pouvoirs publics se sont élevés à 12.818, en hausse de 7 pc par rapport à 2012. Ce qui montre le grand nombre d’affaires en justice dans lesquelles l’Etat est partie prenante. « L’Administration est un grand pourvoyeur de contentieux, et donc un client majeur du système judiciaire », a expliqué Mohamed Bahaeddine, agent judiciaire, dans ce rapport.

– Carburants: La vérité des prix profite aux ménages. C’est un retour de près de 14 ans en arrière. Le litre d’essence à la pompe sera à 8,98 DH sur la deuxième quinzaine de janvier. Il n’a plus été si bon marché depuis l’an 2000. Pour les automobilistes, l’économie est significative par rapport à l’été dernier. Elle est de 4,58 DH sur chaque litre. La facture baisse de plus de 200 DH pour le plein d’un véhicule d’un réservoir de 45 litres. Les gains sont moins importants pour le gasoil puisque les prix n’ont décroché que de 1,66 DH en six mois.

Al Bayane.:

– Jeunesse socialiste: Quatre décennies de lutte et de réalisations. La jeunesse socialiste a célébré, dimanche, le 39ème anniversaire de sa création. Elle a vu le jour le 18 janvier 1976 à Casablanca, sous l’impulsion de la génération des pionniers de l’action politique marocaine. Elle émergea d’abord sous le nom de « jeunesse marocaine du progrès et du socialisme », avec pour objectif l’encadrement de la jeunesse marocaine et la défense de ses droits politiques, économiques et sociaux.

– Secteur de l’export agricole dans le Souss: Une saison prometteuse, mais des efforts à déployer. Après les récentes pluies bienfaitrices, tout le monde aspire à une bonne saison agricole qui mettrait un terme aux inquiétudes aussi bien au sein des producteurs que des consommateurs. Malgré certaines difficultés relevées à cause de moult facteurs tant internes qu’externes, on constatera que l’état de l’export dans le Souss, en particulier, va crescendo grâce aux multiples innovations introduites d’une manière volontariste et intelligente. En effet, cette région très féconde représente, selon des statistiques appropriées, plus de 95 pc à l’échelon national des produits exportés dont la tomate.

L’Opinion.:

– Démantèlement d’une cellule terroriste. La Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) a procédé au démantèlement d’une cellule terroriste de huit personnes s’activant à Meknès, El Hajeb et Al Hoceima, spécialisée dans le recrutement de combattants marocains en vue de leur ralliement à l’organisation de l’Etat islamique en Syrie et en Irak. Le cerveau de cette cellule, qui entretenait des liens avec l’un des combattants étrangers dans les rangs de cette organisation terroriste, avait coordonné plusieurs opérations d’embrigadement et d’envoi de volontaires en leur apportant un soutien financier pour faciliter leur déplacement vers ce foyer de tension, selon un communiqué du ministère de l’Intérieur.

– L’Egypte attaché à l’unité territoriale du Maroc et soutient l’initiative d’autonomie. Le ministre égyptien des Affaires étrangères, Sameh Choukri, a réaffirmé l’attachement de l’Egypte à l’unité territoriale du Maroc et son soutien à l’initiative d’autonomie proposée par le Maroc pour mettre fin au conflit du Sahara. Choukri, qui effectue une visite au Maroc, a de même salué les progrès qu’a connus le Maroc, sous la direction de SM le Roi Mohammed VI, en matière de transition démocratique, et dans le domaine du développement social et économique, selon un communiqué rendu public vendredi.

Libération.:

– Le gouvernement élude la proposition par l’opposition d’une instance indépendante et flanque Ramid à la place. L’opposition dit non à la participation du ministre de la Justice et des Libertés à la Commission centrale des élections (CCE). Chargée de surveiller et de contrôler les prochaines échéances électorales sous la supervision des ministères de l’Intérieur et de la Justice, la CCE ne semble pas inspirer confiance aux partis de l’opposition. Ces derniers considèrent cette dernière participation comme une tentative de politisation de cette commission et une preuve de la volonté du gouvernement d’accaparer le processus électoral afin de le pervertir.

– Deux cellules terroristes démantelées en un temps record. Les autorités sécuritaires marocaines ne baissent pas la garde. En un temps record, elles ont démantelé deux cellules terroristes. Au début de la semaine écoulée, la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ), en collaboration avec la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), a procédé au démantèlement d’une cellule composée de trois membres qui « ont annoncé leur allégeance au chef de l’organisation terroriste de ‘l’Etat islamique’ (Daech) en Syrie et en Irak », selon un communiqué du ministère de l’Intérieur. Quelques jours plus tard, les autorités marocaines ont annoncé le démantèlement d’une autre cellule jihadiste active dans les villes de Meknès, El Hajeb et Al Hoceima, et composée de huit personnes soupçonnées d’être impliquées dans le recrutement de combattants pour « Daech ».

Al Massae.:

– Le Maroc et L’Union européenne ont fixé aux 19 et 20 janvier les dates de lancement des discussions concernant la facilitation de la circulation des personnes et des marchandises entre les deux parties. Selon Bruxelles, il s’agira de simplifier la procédure d’octroi des visas court séjour aux Marocains pour l’accès à l’espace Schengen et ce, dans le sillage de l’accord de partenariat pour la mobilité conclu avec l’Union européenne en juin 2013.

– Ramid dévoile de nouvelles sanctions contre des magistrats et Hassad promet de revoir les modalités d’octroi des subventions aux partis. Lors d’une réunion tenue vendredi avec les représentants des partis politiques et le ministre de l’Intérieur, le ministre de la Justice et des libertés, Mustapha Ramid, a indiqué que des mesures disciplinaires seront prises dans les prochains jours à l’encontre d’un certain nombre de magistrats qui ont transgressé la loi. De son côté, le ministre de l’Intérieur, Mohamed Hassad, s’est engagé, en réponse aux demandes formulées par des représentants des partis politiques, à soumettre au gouvernement la question de la révision des modalités d’octroi des subventions aux formations politiques, ajoutant que son département s’en tient, en matière de financement des campagnes des partis, aux lois en vigueur.

Al Ittihad Al Ichtiraki.:

– Le Syndicat démocratique du travail, affilié à la Fédération démocratique du travail (FDT), a appelé le gouvernement à « intervenir d’urgence pour mettre fin aux nouvelle formes de rente administrative et assécher les sources de la corruption ». Le syndicat a aussi souligné l’impératif de consacrer le principe de reddition des comptes et de redonner à l’élément humain la place qui lui échoit dans le secteur.

– Les exportations espagnoles vers le Maroc ont totalisé, à fin novembre dernier, 5,36 milliards d’euros, s’inscrivant ainsi en hausse de 6,2 pc par rapport au niveau enregistré une année auparavant, selon des chiffres du ministère espagnol de l’Economie et de la Compétitivité publiés vendredi. Le Maroc se maintient ainsi comme la première destination africaine et arabe des exportations espagnoles devant l’Algérie, le Nigeria et l’Afrique du Sud, indique le ministère dans un communiqué sur le bilan commercial janvier-novembre du pays ibérique.

Al Ahdath Al Maghribia.:

– Mohand Laenser dans un entretien au journal: « Le parti frappera d’une main de fer quiconque tente d’attenter à la légitimité de ses instances ». Le secrétaire général du Mouvement populaire a regretté que le « complot » ourdi contre sa formation soit le fait de « gens de la maison », en référence à Abdelkader Tatou qui dirige un courant correctionnel au sein du MP. Le temps de la tolérance est révolu et le parti se dressera, à travers ses instances, contre toute tentative d’ébranler son unité et sa cohésion, a martelé Laenser.

– Le ministre de l’Economie et des finances, Mohamed Boussaid, a affirmé, dans un entretien au journal, que la loi sera appliquée à l’encontre de tous ceux qui n’ont pas saisi l’opportunité offerte par la contribution libératoire. Selon l’argentier du Royaume, « le principe de ce type d’amnistie fiscale c’est qu’elle soit unique du genre et limitée dans le temps, sans possibilité de reconduite ».

Attajdid.:

– Une proposition de loi présentée par la majorité au parlement vise à accorder la nationalité aux étrangers mariés à des Marocaines. Le ministre de la Justice et des libertés, Mustapha Ramid, a indiqué que son département soutient cette initiative et s’attèle à l’élaboration d’un projet de loi dans ce sens. Des concertations sont menées à plusieurs niveaux autour de ce texte de loi, a-t-il indiqué, ajoutant que le dernier mot reviendra au gouvernement.

– Quelque 14.000 prestations sanitaires seront dispensées dans la province d’El Haouz dans le cadre du programme « Riaaya ». Le programme, initié par le ministère de la Santé dans le but de renforcer la couverture médicale dans les régions frappées par les dernières inondations, notamment en milieu rural, devra assurer aux habitants les services sanitaires de base, a indiqué le directeur régional du ministère à El Haouz, Fouad El Mrabti.

Al Assima Post.:

– Le parlement du Mouvement populaire décide de rester dans le gouvernement Benkirane. Lahcen Haddad, membre du bureau politique du parti, a fait savoir qu’il a été décidé, à l’issue du conseil national du MP, de rester dans l’actuel gouvernement et de charger le secrétaire général Mohand Laenser de mener les tractations pour désigner le successeur de l’ex ministre de la Jeunesse et des sports.

– Des hélicoptères et des hôpitaux de campagne pour se préparer à la prochaine vague de froid. Les autorités publiques cherchent à limiter les effets négatifs de cette vague de froid sur les régions concernées, où l’infrastructure demeure fragile et l’accès aux produits de chauffage extrêmement difficile, ce qui risque d’entraîner des cas de décès.

Rissalat Al Oumma.:

– Un antécédent législatif: le groupe de l’Union constitutionnelle à la Chambre des représentants propose de faire bénéficier les enfants en situation de handicap de deux années supplémentaires d’enseignement fondamental. Selon le groupe, la prolongation de deux ans du cursus scolaire de cette catégorie permettra de prendre en compte les spécificités de certains types de handicap liés au retard mental.

– Le secrétaire général adjoint de la Fédération nationale de la santé, Rahal El Housseini, a appelé, dans un entretien au journal, le ministère de tutelle à « reconnaître d’abord la particularité de ce secteur afin de réussir le processus de sa mise à niveau ».

Assahra Al Maghribia.:

– Sa Majesté le Roi Mohammed VI a procédé, dimanche à la préfecture de Fès, au lancement des travaux de réalisation de deux projets solidaires destinés à renforcer l’offre médicale au niveau de la capitale spirituelle du Royaume. Ces projets consistent en la construction d’un centre de diagnostic et de traitement du diabète à l’arrondissement Al-Mariniyine et d’un centre d’hémodialyse à l’arrondissement Zouagha, pour un investissement global de 17 millions de dirhams (MDH).

– Maroc-UE: lancement du partenariat pour la mobilité. Le Maroc et l’Union européenne tiennent, le 19 et le 20 courant à Bruxelles, des discussions pour un futur accord de facilitation d’octroi de visas pour les ressortissants marocains désirant se rendre en Europe et pour un futur accord de réadmission.

Bayane Al Yaoum.:

– La production minière au Maroc a atteint 33 millions de tonnes (t) en 2013, dont 31 millions t des phosphates et dérivés pour un chiffre d’affaires de 52 milliards de dirhams (MMDH), a indiqué mercredi le ministre de l’Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement, Abdelkader Amara. Ce chiffre d’affaires comprend 41 MMDH d’exportations et 11 MMDH de ventes locales, a précisé Amara qui s’exprimait à l’ouverture du forum national sur la « Restructuration de l’activité minière dans la région du Tafilalet et de Figuig ».

– Le trafic enregistré au port Tanger Med en 2014 a progressé de 17 pc par rapport à 2013, avec un volume global de marchandises traitées atteignant les 41,57 millions de tonnes, souligne un communiqué de l’Autorité portuaire.

Al Mounaataf.:

– Contribution libératoire: le gouvernement menace d’appliquer des amendes pour retard et des peines de prison à l’encontre des coupables. Les résidents à l’étranger, qui n’ont pas encore déclaré leurs avoirs et liquidités dans le cadre de la contribution libératoire, s’exposent à de lourdes amendes allant de 10 à 40 pc du total de ce qu’ils possèdent. Le nouveau système entre en vigueur avant fin janvier courant.

– Omar Saadoun, responsable du programme de lutte contre le travail des « petites bonnes » dans l’association Insaf, a appelé, dans un entretien accordé au journal, à insérer dans le projet de loi sur les employés domestiques une disposition fixant à 18 ans l’âge minimum d’emploi des bonnes.

Al Haraka.:

– SM le Roi Mohammed VI a donné Ses Hautes Instructions aux ministères de l’Intérieur et de la Santé, aux Forces Armées Royales, à la Gendarmerie Royale et à la Fondation Mohammed V pour la solidarité pour se mobiliser en vue de faire face à la forte baisse des températures prévue dans certaines régions du Royaume, notamment dans le Moyen et le Haut Atlas et le Haouz, indique un communiqué du ministère de l’Intérieur.

– Le conseil national du Mouvement populaire, qui a affirmé que le parti de l’Epi continuera à faire partie du gouvernement, a chargé le secrétaire général Mohand Laenser de gérer les négociations sur le remaniement ministériel. Ce conseil, dont les travaux ont été achevés samedi à Salé, a appuyé la décision du Bureau politique du parti qui a gelé l’adhésion d’Abdelkader Tatou. Il a également salué la décision « courageuse » de Mohamed Ouzzine qui a pris sa responsabilité politique et a demandé qu’il soit démis de ses fonctions.

Assabah.:

– Le dernier conseil du gouvernement a décidé de former une commission interministérielle qui sera chargée de renforcer l’interaction positive avec l’initiative législative parlementaire, et ce, en réponse à une demande contenue dans l’exposé sur ce sujet présenté par le ministre chargé des Relations avec le parlement et la société civile, El Habib Choubani. Choubani a affirmé que parmi 186 propositions de lois, seules 76 ont été programmées pour examen.

– Le marché des taximètres se renforce. Dans l’attente de l’expiration de la phase transitoire, prévue dans un arrêté fixant les caractéristiques techniques dont doivent être dotés les taximètres, les services du ministère de l’Industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique ont approuvé six modèles de compteurs horokilométriques des petits taxis.

Al Alam.:

– Avancement de grade: Des syndicalistes fustigent Moubdii. Réagissant aux propos du ministre chargé de la Fonction publique et de la modernisation de l’administration, Mohamed Moubdii, qui a indiqué que l’avancement de grade ne se basera plus uniquement sur l’ancienneté, mais également sur d’autres critères tels que le rendement et la formation continue, Mohamed Kafi Cherrat (UGTM) a estimé que Moubdii cherche à priver les fonctionnaires de leurs droits à la promotion et, par conséquent, de leur droit à la vie digne. Pour Abdelhamid Fatihi (FDT), ce sujet nécessite un dialogue et doit être entamé par l’institution d’un nouveau grade conformément à l’accord de 26 avril 2011.

– Propositions de nomination à de hautes fonctions: du népotisme! Le dernier conseil de gouvernement a approuvé la proposition de nomination de Mohamed Hilali au poste de directeur général des affaires juridiques au ministère de l’Urbanisme. Hilali est membre du Mouvement de l’unicité et de la réforme, mais aussi du PJD.

Akhbar Al Yaoum Al Maghribia.:

– Première réunion de la commission centrale chargée du suivi des élections: des décisions déterminantes, selon une source informée. Parmi les plus importantes figurent l’accord sur la tenue, à la même date, des élections communales et régionales l’organisation de ces élections avant le mois de Ramadan, soit avant le 18 juin prochain.

– Le Mouvement populaire mandate le secrétaire général du parti Mohand Laenser pour négocier sur le remaniement ministériel, selon un communiqué du conseil national du parti de l’Epi, tenu samedi.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *