Revue de presse marocaine du 18/12/2014

0 commentaires, 18/12/2014, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres des Revue de presse marocaine développés par les quotidiens paraissant jeudi 18 décembre:

Le Matin du Sahara et du Maghreb.:

– SM le Roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances et de compassion au président pakistanais, Mamnoon Hussain, suite à l’attaque perpétrée mardi contre une école dans la ville de Peshawar, dans le nord-ouest du Pakistan, ayant fait plusieurs victimes dont des enfants. Dans ce message, le Souverain a exprimé « la ferme condamnation du Royaume du Maroc de cet acte criminel barbare ayant visé des enfants dans leur école » et sa totale solidarité avec le peuple pakistanais frère en cette douloureuse circonstance.

– Jouahri serein pour 2015. L’inflation navigue à des niveaux « relativement bas », mais le Maroc n’est pas dans une situation déflationniste, a affirmé Abdellatif Jouahri, gouverneur de Bank Al Maghrib, à l’issue du conseil de l’institution mardi dernier. La croissance de l’économie devrait rester autour de 2,5 pc à fin 2014 et se situerait à 4,4 pc en 2015, a-t-il indiqué. Par ailleurs, Jouahri prévoit que l’objectif de 4,9 pc de déficit public sera vraisemblablement atteint au terme de l’année 2014.

Aujourd’hui le Maroc.:

– Déficit commercial: le fossé se réduit. Les exportations à fin novembre 2014 ont été marquées par un fort dynamisme des principaux secteurs, à savoir l’automobile qui devient le premier secteur exportateur du Royaume. Le déficit commercial diminue pour se chiffrer à 170 milliards de dirhams contre un déficit de 182,413 milliards de dirhams à fin novembre 2013, soit une amélioration de 6,8 pc. La baisse des exportations a particulièrement concerné les produits énergétiques qui ont enregistré un recul de 8,3 pc avec l’huile brute de pétrole dont la facture s’est contractée de 7,530 MMDH.

– Les communes rurales s’équipent en haut débit. Le ministère de l’Intérieur et l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) viennent de lancer un projet pilote visant à doter les deux communes rurales en connexion Internet haut débit. Ces communes s’inscrivent désormais dans la « e-administration » à travers l’utilisation des applications du guichet électronique de service www.watiqa.com, le système de gestion intégré des dépenses GILD-CL et le portail des « marchés publics ».

Al Bayane.:

– Bank Al Maghrib: Deuxième baisse consécutive du taux directeur. L’abaissement consécutif du taux directeur de 50 points de base en une période de 6 mois est une décision « historique » dans la conduite de la politique monétaire au Maroc, devant profiter davantage à la clientèle bancaire et à la reprise de l’activité économique nationale, a affirmé le gouverneur de Bank Al Maghrib, Abdellatif Jouahri.

– La Commission européenne autorise le projet de fusion entre Holcim et Lafarge. Lafarge et Holcim ont obtenu l’autorisation de la Commission européenne concernant leur projet de fusion, après un dialogue constructif engagé pendant la période de pré-notification et poursuivi au cours de l’examen du projet en phase 1. Les deux groupes ont désormais finalisé la liste des actifs à céder en Europe, relève un communiqué des deux groupes.

L’Economiste.:

– Baisse du taux directeur: Aux banques de prendre le relais. En retranchant 0,25 point au taux directeur, trois mois après la précédente baisse, la Banque centrale montre sa volonté de poursuivre sa politique accommodante pour soutenir la reprise économique. Mais, à elle seule, la révision du principal instrument de politique monétaire ne suffit pas à relancer l’activité économique. Il faudra que les banques notamment jouent le jeu et répercutent la baisse sur les débiteurs.

– Contribution libératoire: Moi, ex-MRE. A moins de deux semaines de l’échéance, le public se pose de nombreuses questions sur cette opération. Une personne qui a une double nationalité (maroco-française, maroco-belge, maroco-hollandaise, maroco-américaine, etc), peut-elle avoir un compte bancaire à l’étranger ? C’est le critère de résidence qui l’emporte. Quel que soit le passeport étranger qu’elles détiennent, ces personnes doivent déclarer leurs comptes bancaires à l’étranger et payer la contribution libératoire.

L’Opinion.:

– Selon Bank Al Maghrib, le taux de chômage, en hausse, se situe à 9,6 pc. Sur le marché du travail, la Banque centrale indique que le taux de chômage a augmenté de 0,5 point en glissement annuel au cours du troisième trimestre, s’établissant à 9,6 pc et ce, en dépit d’une baisse de 0,3 point du taux d’activité. Au vu des données actuelles disponibles, la croissance de l’exercice 2014 devrait rester autour de 2,5 px et se situerait à 4,4 pc en 2015.

– Le Maroc lance un vaste projet de développement gazier. Le Maroc, dépourvu d’importantes réserves en hydrocarbures, a annoncé qu’il allait lancer un projet de développement du gaz naturel liquéfié (GNL), d’un montant de plusieurs milliards de dollars, afin de renforcer son « mix énergétique », aux côtés des énergies renouvelables.

Libération.:

– Le plan solaire du Maroc salué à Skhirat. Le plan solaire marocain Noor se déroule conformément au planning prévu. Les travaux sur la première centrale solaire Noor I sont bien avancés à Ouarzazate et elle pourra être opérationnelle d’ici neuf mois.

– Condamnation des pratiques attentatoires au parti de la Rose. Le secrétariat provincial de l’USFP à Khouribga condamne toutes sortes d’injures systématiques et l’atteinte à l’intégrité morale des leaders nationaux, régionaux, locaux ainsi que les plaintes portées contre le parti dont le dessein est d’essayer d’entraver ses activités et son rayonnement.

Assabah.:

– Le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, recommande au ministre de la Jeunesse et des sports, Mohamed Ouzzine, de ne pas faire de déclarations concernant l’affaire de la pelouse du complexe sportif Prince Moulay Abdellah de Rabat. Par ailleurs, Ouzzine refuse de présenter sa démission. « Je ne démissionnerai de ma fonction de ministre que lorsque la commission d’enquête aura annoncé les résultats définitifs », a-t-il dit.

– Des ministres menacés de perdre la présidence des conseils communaux. Le ministère de l’Intérieur a envoyé l’avant-projet de loi organique relatif aux communes aux secrétaires généraux des partis pour qu’ils formulent une position commune avant la discussion des articles de ce texte au sein des commissions parlementaires. Selon des sources du journal, cet avant-projet interdit aux ministres de cumuler la fonction de ministre et celle de président d’un conseil communal.

Assahra Al Maghribia.:

– SM le Roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances et de compassion au président pakistanais, Mamnoon Hussain, suite à l’attaque perpétrée, mardi, contre une école dans la ville de Peshawar, dans le nord-ouest du Pakistan, ayant fait plusieurs victimes dont des enfants. Le Souverain a exprimé dans ce message « la ferme condamnation du Royaume du Maroc de cet acte criminel barbare ayant visé des enfants dans leur école » et Sa totale solidarité avec le peuple pakistanais frère en cette douloureuse circonstance.

– Le nombre de sites électroniques qui existent dans le secteur public a atteint 498 sites en 2014, dont 184 pour les départements ministériels, 103 pour les grands établissements publics et 211 pour d’autres établissements publics, selon une enquête réalisée par le ministère de la Fonction publique et de la modernisation de l’administration.

Bayane Al Yaoum.:

– Le gouverneur de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri, a indiqué que l’abaissement du taux directeur de 25 points de base à 2,5 pc est une décision historique pour la politique monétaire du Maroc, qui va avoir un impact positif sur les clients des établissements bancaires et la reprise économique. Jouahri s’exprimait lors d’une conférence de presse tenue mardi à l’issue du conseil de BAM.

– L’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) a permis dans sa première phase (2005-2010) d’augmenter de 20,3 pc le revenu moyen des ménages dans les zones rurales ciblées, selon un rapport de l’Observatoire national du développement humain (ONDH) présenté mercredi. Le revenu de ces familles a nettement augmenté par rapport à celui constaté dans les communes non ciblées servant de contrefactuel aux précédentes, a relevé ce rapport sur l’évaluation des réalisations de la première phase de l’INDH (2005-2010) et leurs effets sur les populations cibles, dont les résultats ont été présentés lors d’un séminaire organisé à Rabat.

Al Mounaataf.:

– La Chambre des conseillers a adopté le projet de loi de finances pour 2015 lors d’une séance où plus de la moitié des conseillers faisaient défaut. Le texte a été approuvé par 62 voix pour et 5 contre, alors que 55 conseillers se sont abstenus.

– A l’occasion de la Journée internationale des migrants, célébrée ce 18 décembre, la CDT appelle à promouvoir la situation des Marocains du monde et les associer à toutes les questions les intéressant à travers des associations et des réseaux plus actifs et crédibles.

Al Massae.:

– La Chambre des conseillers adopte à la majorité le projet de loi de finances. L’opposition, qui est supérieure numériquement à la deuxième Chambre, a voté en faveur de ce texte après y avoir inscrit les amendements qu’elle avait proposés, tandis que les groupes des partis formant la majorité gouvernementale se sont abstenus. L’opposition aura ainsi acculé le gouvernement à réexaminer ses amendements à la Chambre des représentants qui procèdera à une deuxième lecture, définitive, du projet de loi.

– Le ministère de l’Intérieur contrôlera désormais les demandes d’obtention des cartes de RAMED. Le ministère et la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) ont convenu de faire en sorte que les demandes déposées par les citoyens voulant bénéficier de cartes RAMED (Régime d’assistance médicale aux économiquement démunis) soient contrôlées en amont par le ministère.

Al Haraka.:

– Quelque 100.000 élèves ont quitté leurs classes depuis novembre dernier à cause des fortes pluies qui se sont abattues sur les régions du sud du Royaume, a fait savoir le ministre de l’Education nationale et de la formation professionnelle, Rachid Benmokhtar. Les études ont été suspendues dans 622 établissements scolaires, qui sont pour la plupart des écoles primaires situées dans les régions de Souss-Massa-Draa et de Guelmim-Smara.

– La motivation des ressources humaines, considérées comme un élément clé du capital immatériel, contribuerait inéluctablement à la création de la valeur, a souligné, lundi à Skhirat, le président du Conseil économique, social et environnemental (CESE), Nizar Baraka. M. Baraka, qui intervenait à l’ouverture de la 3ème édition des assises de la comptabilité au Maroc, a appelé notamment à la motivation et l’encouragement des ressources humaines et à faire preuve de solidarité à l’égard des personnes vulnérables.

Akhbar Al Yaoum.:

– Le gouvernement élargit la sphère des bénéficiaires du Fonds dédié aux femmes divorcées. Selon une source du ministère de la Justice et des libertés, le Fonds de solidarité familiale, initialement dédié aux femmes divorcées, bénéficiera également aux « femmes délaissées », dans le cadre de la révision de la loi régissant la Caisse de dépôt et de gestion (CDG) et de son décret d’application, engagée depuis un mois. D’autre part, le ministre délégué chargé des Affaires générales et de la gouvernance, Mohamed El Ouafa, a affirmé que les difficultés devant l’accès des femmes divorcées à ce Fonds sont près d’être résolues.

– Bonne nouvelle pour les artisans: un projet gouvernemental en route devra révolutionner leur quotidien. Le gouvernement a préparé un projet de décret qui permettra d’en finir avec les relations conventionnelles entre les patrons des ateliers d’artisanat et les professionnels et d’installer un cadre de travail bien défini. Ce texte, qui devra être approuvé par le conseil de gouvernement dans les semaines à venir, vise la promotion des exportations et la mise à niveau du secteur. Il contient, en outre, des dispositions relatives aux salaires des artisans, leurs congés annuels et de maladie interdit le travail des enfants dans le secteur.

Al Ittihad Al Ichtiraki.:

– Le Maroc réitère son refus de toute annulation de la convention bilatérale de sécurité sociale entre Rabat et Amsterdam, a affirmé, mardi à Bruxelles, la ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Mbarka Bouaida.

– RAMED: Le ministère de l’Intérieur entre en ligne. Le département de Mohamed Hassad a annoncé avoir tenu une réunion tripartite avec la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) et la Caisse nationale des organismes de prévoyance sociale (CNOPS), afin d’établir un système de contrôle des données déclarées par les personnes souhaitant bénéficier du Régime d’assistance médicale (RAMED).

Al Ahdath Al Maghribia.:

– L’Union européenne exhorte le Maroc à accélérer le rythme d’application de la Constitution et à relever les défis économiques. Dans son communiqué final, le 12ème conseil d’association Maroc-UE a réitéré l’engagement de l’Union européenne aux côtés du Maroc pour la mise en oeuvre des réformes politiques prévues par la Constitution, tout en exprimant son soutien à une solution politique mutuellement acceptable à la question du Sahara.

– A l’approche du 20 décembre, des voix au sein du courant « Démocratie et ouverture » demande de ne pas hâter l’annonce de la scission avec l’Union socialiste des forces populaires (USFP). Un membre du secrétariat national de ce courant a indiqué que la plupart de ses membres sont pressés d’annoncer la scission avec le parti de la rose samedi prochain, tandis qu’une minorité estime nécessaire de se donner le temps de réfléchir avant la prise de toute décision à ce sujet.

Al Alam.:

– Le Parlement européen adopte une loi autorisant le refoulement au Maroc de migrants africains. Le Maroc assumera-t-il tout seul la responsabilité de l’accueil des migrants africains? Le Maroc a-t-il le droit de rapatrier, à son tour, ces migrants vers les pays d’où ils sont partis, notamment l’Algérie qui favorise l’entrée dans le territoire national de migrants et qui, dans plusieurs cas, les expulse vers le Maroc au lieu de les rapatrier vers leurs pays d’origine?

– La hausse des prix est une « ligne rouge », a affirmé Mohamed Bekkari, membre du comité exécutif du parti de l’Istiqlal (PI) lors de la réunion du conseil provincial du parti dans la préfecture de Mdieq-El Fnideq. Le PI est sorti du gouvernement et a rejoint l’opposition afin de défendre les citoyens et « faire face à l’arrogance de l’exécutif », a-t-il indiqué.

Attajdid.:

– Les banques participatives seront opérationnelles début 2015, a annoncé le gouverneur de Bank Al-Maghrib, Abdelatif Jouahri. La mise en service de ces banques requiert la préparation de documents à caractère technique, a-t-il indiqué. « Rassurez-vous, il n’est plus possible de faire marche-arrière, puisque le projet de loi (NDLR relatif aux établissements de crédit et organismes assimilés) a été définitivement adopté », a déclaré M. Jouahri à l’adresse des journalistes ayant pris part à une conférence de presse tenue mardi en marge la réunion trimestrielle de la Banque centrale.

– Le Forum global de lutte contre le terrorisme (GCTF) qui a tenu, lundi et mardi à Marrakech, la réunion inaugurale de son Groupe de travail sur les combattants terroristes étrangers, co-présidée par le Maroc et les Pays-Bas, a salué l’étroite collaboration entre Rabat et Madrid dans le domaine de la lutte contre le terrorisme.

– Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, a confirmé l’existence d’entreprises de production qui monopolisent les marchés dans le pôle audiovisuel public, affirmant que la commission de la gouvernance a été saisie de cette question. El Khalfi répondait à une question du groupe du PJD, mardi à la Chambre des représentants.

Al Assima Post.:

– Le gouvernement s’est trouvé dans une situation délicate lorsque l’opposition a proposé à la Chambre des conseillers des amendements relatifs aux comptes spéciaux- également appelés « boîtes noires »- en vue d’en consacrer une partie aux sinistrés des inondations. Le président du groupe Authenticité et modernité (PAM) à la Chambre des conseillers et coordonnateur de l’opposition, Hakim Benchemmass, a souligné que l’idée de ces amendements est venue suite à la découverte de comptes privés gelés et non exploités. Selon des données du ministère de l’Economie et des finances, l’excédent des fonds spéciaux est évalué à près de 83 milliards de centimes, tandis que les dépenses ne dépassent pas 32,68 pc.

– La capacité d’accueil des cités universitaires s’élève à 53.058 lits au titre l’actuelle année universitaire, a indiqué la ministre déléguée auprès du ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de la Formation des cadres, Soumia Benkhaldoun, lors de la séance des questions orales à la Chambre des représentants. Notant que les problèmes de ce secteur se sont accumulés depuis une vingtaine d’années, Mme Benkhaldoun a indiqué qu’aucun projet de construction ou d’élargissement de cités universitaires n’a été entrepris depuis, en dépit de la croissance rapide du nombre des étudiants.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *