Revue de presse marocaine du 18/08/2012

0 commentaires, 18/08/2012, Par , Dans Revue de Presse

Voici les titres à la Une de la presse quotidienne de ce samedi:.

+ASSABAH+:.
-Les enquêtes entamées par les éléments de la BNPJ avec des policiers et des douaniers arrêtés après avoir été accusés de comportements frauduleux de corruption à l’égard de MRE dans différents postes frontières vont se poursuivre après Aïd Al Fitr: La liste des personnes concernées par ces enquêtes a été élargie et a touché plusieurs autres parties, dont des immigrés et des contrebandiers.

-Crise « silencieuse » entre Lahcen Daoudi, ministre de l’Enseignement supérieur, et Abdelilah Benkirane, Chef du gouvernement qui a enterré le projet de l’annulation de la gratuité des études de médecine et d’ingénierie pour les étudiants issus des familles aisées, faisant ainsi pencher la balance en faveur du syndicat de l’enseignement au détriment de la vision du ministre de tutelle.

-Le flou entoure le sort qui sera réservé au rapport de la commission d’enquête parlementaire sur l’OCE : Des sources informées indiquent que le président de la Chambre des conseillers, Mohamed Cheikh Biadillah hésite encore à soumettre ou non ledit rapport à la justice, soulignant que le bureau de la 2ème Chambre n’a tenu aucune réunion consacrée à l’examen de cette question, sachant que Biadillah est le seul habilité sur le plan juridique à trancher dans cette affaire quelle que soit la décision dudit bureau.

-Le gouvernement intervient pour le limogeage du sélectionneur national Eric Gerets: Des sources indiquent que le ministère de la Jeunesse et des Sports réfléchit, sous la pression des critiques acerbes contre Gerets, aux moyens qui permettront de limoger le sélectionneur national avec le moins de pertes possibles. ajoutant que le ministère a refusé de donner son aval pour le soutien de la FRMF pour la deuxième année consécutive à cause de la mauvaise gestion et s’oriente vers la révision des programmes de qualification des athlètes de haut niveau.

+AL KHABAR+:.
-Un fusil à double canon et une cartouchière contenant dix balles réelles de 16 mm découverts jeudi par un agent de sécurité au Tribunal de 1ère instance de Oujda: Selon des sources, l’arme à feu a été trouvée dans un sac en plastique.

-Le PAM tire à boulets rouges sur le Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane: Le SG du parti du Tracteur, Mustafa Bakkoury, déclare que « l’équipe gouvernementale manque de professionnalisme et scande des slogans vides de sens ».

-Le ministère de la Jeunesse et des Sports menace les Fédérations sportives nationales de récupérer les 33 milliards de centimes allouées au fonds de soutien au programme de préparation des sportifs de haut niveau. Des sources indiquent que Mohamed Ouzzine, le ministre de tutelle, est confronté ces derniers jours aux retombées des multiples défaites et débâcles du sport national.

+AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI+:.
-Les agriculteurs victimes de la sécheresse en colère contre « les indemnités de la sécheresse » qui dépassent 40 du capital assuré. Des sources indiquent que des centaines d’agriculteurs menacent de recourir à la justice en guise de protestation contre le retard accusé pour le versement de leurs indemnités par la Mutuelle Agricole Marocaine d’Assurances (MAMDA).

+AL MASSAE+:.
-Mustafa Bakkoury, SG du PAM, bat les tambours de guerre contre Abdelilah Benkirane: Il a accusé le Chef du gouvernement de créer un environnement « inadéquat » pour l’investissement à travers des déclarations faisant état de l’existence de « crocodiles » et de « démons ».

-Aziz Rebbah, ministre de l’Equipement et du Transport déclare qu’une commission a été chargée de procéder à un audit financier et technique concernant l’opération d’achat de radars de controle de la vitesse des usagers de la route importés des Pays-Bas par l’ancien ministre Karim Ghellab. Il a ajouté que les mesures qui s’imposent seront prises sur la base des résultats dudit audit. Par ailleurs, des sources informées ont révélé que 90 pc de ces radars importés sont en panne.

+AL AHDATH AL MAGHRIBIA+:.
-Le gouvernement réagit au scandale des JO de Londres: Des sources gouvernementales ont fait savoir qu’un climat de grande colère a régné lors des travaux du Conseil de gouvernement dès qu’on a évoqué la question du sport national et la piètre participation marocaine aux JO, qualifiée de « honteuse » par le ministre de tutelle. Dans ce sens, des sources au ministère de la Jeunesse et des Sports ont fait avoir que des dossiers seront soumis à la justice, des sportifs suspendus et les budgets de plusieurs fédérations nationales gelés.

-Des membres de la commission des finances et du développement économique à la Chambre des représentants décident, au regard du calendrier chargé de leurs activités et des nombreux dossiers qu’ils doivent examiner, de ne pas attendre l’ouverture de la session d’automne du parlement pour poursuivre leur travail. Ils ont décidé de réduire la durée de leurs congés afin de parachever l’audition des autres directeurs d’établissements publics.

+ANNAHAR AL MAGHRIBIA+:
-La politique du Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane menace le Maroc d’un nouveau « Aam el Boun » (l’année des bons ou période de la grande famine). Des sources indiquent que les réserves de blé au Maroc ne couvriront que quatre mois des besoins du Royaume après l’échec du gouvernement à importer 600.000 tonnes de blé tendre de pays de l’UE et des Etats-Unis.

-Des institutions internationales mettent en garde contre la suppression de la Caisse de compensation: La banque « EFG-Hermes » et la « Clarity Economic Consultancy » ont mis en garde contre une crise alimentaire au Maroc et dans les autres pays de l’Afrique du Nord en cas de suppression de la subvention des produits alimentaires de base.

+BAYANE AL YAOUM+:.
-Dans une déclaration choquante lors d’une rencontre tenue mercredi pour la présentation du bilan de son département, le ministre de la Santé, Houssein El Ouardi, compare les hopitaux des maladies mentales à la prison d’Oukacha. El Ouardi a indiqué que lors de sa visite à certains de ses hopitaux, il a été très choqué par la situation catastrophique de ces établissements hospitaliers et des patients qui y sont admis. Par ailleurs, des sources ont révélé que les autorités locales à Tétouan procèdent au transfert des malades mentaux vers des destinations inconnues sans en aviser leurs familles et proches.

+AL MOUNAATAF+:.
-Des projets de loi organiques reportent la tenue des élections territoriales à fin 2013. Des sources affirment que les autorités examinent actuellement la promulgation de nouvelles lois avant l’annonce de la date de la tenue des prochaines élections communales.

+AL BAYANE+:.
-Préparation du projet de loi des finances 2013: la CGEM propose une refonte du système fiscal. Trois mois, jour pour jour, après l’élection de ses nouvelles instances, la CGEM entend mener sa première action sur le front de la fiscalité. Dans la perspective du projet de loi des finances 2013, l’organisation patronale considère qu’une réforme fiscale d’envergure doit être engagée pour, à la fois, redonner confiance aux opérateurs économiques et renforcer la compétitive de l’offre Maroc. Aux yeux de sa présidente, Mme Miriem Bensaleh Chaqroun, le temps est venu d’introduire des modifications dans le système fiscal marocain et d’inscrire le débat sur cette réforme dans le cadre plus global d’une réflexion sur le bilan des dispositions fiscales en vigueur. L’enjeu est d’éliminer les exonérations « économiques inutiles » et de n’en garder que « les dispositions aptes à répondre réellement aux difficultés de la situation économique actuelle ».

+LIBERATION+:.
-Adoptés en Conseil de gouvernement : les nouveaux cahiers des charges de l’audiovisuel bientot soumis à la HACA. La commission ministérielle en charge de la révision des cahiers des charges de l’audiovisuel public vient de faire adopter la nouvelle version de ses cahiers par le Conseil de gouvernement. Il y a quelques mois, le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, avait préparé à la hâte et sans concertation avec les autres composantes du gouvernement, des cahiers des charges qui ont suscité le courroux des secteurs importants de la société marocaine. Les nouveaux cahiers des charges seront soumis à la HACA dans les prochains jours pour les valider, selon le ministre de la Communication.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *