Revue de presse marocaine du 18/03/2013

0 commentaires, 18/03/2013, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres à la Une de la presse quotidienne de ce lundi .

+L’OPINION+:.
– Youssef Amrani: SM le Roi fait de la coopération avec les pays africains un axe majeur de la politique étrangère du Royaume. Dans un entretien, le ministre délégué aux Affaires étrangères et à la Coopération, Youssef Amrani indique: Avant toute chose, je tiens à souligner que la politique étrangère du Royaume vis-à-vis de l’Afrique a été voulue, dessinée et impulsée par Sa Majesté le roi Mohammed VI, qui n’a eu de cesse, depuis son intronisation, de faire de la coopération avec les pays africains, un axe majeur de la politique étrangère du royaume. Il s’agit d’une vision royale basée sur quatre fondamentaux, à savoir l’ancrage historique, une solidarité agissante et à l’écoute des ambitions de nos frères africains, un engagement constant en faveur du développement socio-économique de l’Afrique ainsi qu’une perspective rénovée, et qu’il appartient à la diplomatie marocaine de mettre en Âœuvre.

– Le bloc opératoire central de l’hopital des spécialités Ibn Sina mis en chantier pour une année : Le Pr Lahcen Agnaou, professeur d’ophtalmologie et médecin chef de l’hopital des spécialités Ibn Sina à Rabat, énumère, dans un entretien au journal, les raisons de l’entrée en chantier, pour une année, du bloc opératoire central de l’hopital en vue de sa mise aux normes internationales. L’activité dans ce bloc sera ainsi réduite de 40 à 50 pc pour certaines pathologies non urgentes, mais les alternatives pour pallier à la situation ne manquent pas.

+L’ECONOMISTE+:
– CDVM: La formule pour réveiller la Bourse. La Bourse va se doter d’un compartiment PME cette année. C’est ce qu’a laissé entendre Hassan Boulaknadel, directeur général du CDVM invité au Club de l’Economiste. L’idée aujourd’hui est de mettre en place un marché réglementé qui comprendra quatre compartiments et un marché alternatif qui, lui, sera scindé en deux. Le premier compartiment du marché alternatif sera réservé aux PME et le second au fonds.

– Centenaire du DOC: La réforme en salle d’attente: C’est un moment juridique à réinventer sans dénaturer. Le Dahir des Obligations et des Contrats (DOC) fête ses 100 ans. Quel bilan peut-on tirer? Ses 1.250 articles ont certainement permis la conclusion de milliers de contrats, de trancher des litiges Le monde judicaire s’est largement approprié un dahir élaboré par des juristes français. Le DOC est surtout une grande aventure culturelle entre Orient et Occident. L’autre revers de l’histoire est qu’il n’existe pas à ce jour de traduction officielle en arabe.

+LIBERATION+ :.
– La FDT et la CDT organisent une marche nationale le 31 mars à Rabat: Après la marche « Al Karama » organisée le 27 mai 2012 à Casablanca, la Fédération démocratique du travail (FDT) et la Confédération démocratique du travail (CDT) ont décidé d’organiser une marche nationale à la fin de ce mois à Rabat. Les conseils nationaux des deux centrales syndicales se sont réunis simultanément, samedi, lors d’une session extraordinaire pour débattre d’une seule proposition : Organiser une marche le 31 mars 2013 à Rabat « pour contrecarrer le gouvernement qui fait litière des droits et des libertés syndicales, bafouer le droit de grève à travers les prélèvements sur les salaires des grévistes, piétine la dignité des salariés et des fonctionnaires, et vide le dialogue social de tout contenu »

– Le polisario n’en finit pas de distribuer du lait périmé aux séquestrés de Tindouf: Création à Madrid d’une association pour la défense des Sahraouis séquestrés dans les camps de Tindouf. Un groupe de jeunes originaires des camps de Tindouf et d’autre MRE issus des provinces du sud viennent de lancer une nouvelle initiative pour la défense des droits des populations des camps de Tindouf. Cette initiative se justifie, selon le communiqué émanant de l’Association pour la défense des droits des Sahraouis dans les camps de Tindouf, par les conditions difficiles dans lesquelles vivent les Sahraouis marquées par l’absence de perspectives et l’inexistence d’une stratégie leur permettant de réaliser leurs ambitions, précisant que les conditions de marginalisation et d’exclusion dans lesquelles vivent les jeunes sahraouis dans les camps de Tindouf étaient la principale raison ayant sous-tendu le lancement de cette initiative sous le slogan de « Mécontents » ou « Indignés » .

+LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB+:
– La campagne agricole s’annonce bonne. Tout indique que l’actuelle campagne agricole sera nettement meilleure que la précédente. Au-delà d’une bonne préparation, c’est surtout l’important niveau de pluviométrie qu’a connu le pays et qui devrait probablement s’améliorer dans les jours ou les semaines à venir, qui augure d’une bonne campagne agricole cette année. En effet, le Royaume connaît cet hiver d’importantes précipitations qui tendent à se généraliser. Les derniers chiffres avancés par le département de l’eau et de l’environnement sont révélateurs.

– Dialogue national: Les concertations avec les associations s’étaleront sur une année. Le coup d’envoi officiel du dialogue national sur les nouvelles prérogatives constitutionnelles de la société civile, événement tant attendu par les militants associatifs, vise à amorcer un dialogue élargi et concerté en vue d’asseoir un arsenal juridique et organisationnel intégré à même de consacrer les valeurs de liberté, d’indépendance, de transparence et d’honnêteté qui sont les fondements de l’action des associations et ONG.

+AUJOURD’HUI LE MAROC+:
– Hautes fonctions: Encore 1.000 postes à pourvoir. Pour Abdelâdm El Guerrouj, il ne s’agit nullement de faire de la modernisation une simple ambition velléitaire, bien au contraire, c’est une stratégie réaliste basée sur des projets de modernisation ciblés et concrets. La mise en Âœuvre de l’application de la loi sur les nominations dans les hautes fonctions a commencé en novembre 2012, après la promulgation du décret d’application, c’est-à-dire depuis 4 mois. A ce jour, 140 nouvelles nominations sur 1.181 ont été adoptées en Conseil de gouvernement. La Haute commission du dialogue social concrétise l’approche que le gouvernement adopte avec ses partenaires. C’est une instance pour entamer le dialogue et la concertation entre toutes les parties concernées en vue de traiter différents sujets et de parvenir à déterminer des orientations.

– Le PNUD rétrograde la note du Maroc. La Maroc traîne en matière de développement humain. C’est ce que démontre un dernier rapport du PNUD et qui a rétrogradé le Maroc pour 2013 à la 130è place dans la course des pays au développement humain, le plaçant loin derrière les pays de la région et qui, eux, ont été frappés par le Printemps arabe tels la Tunisie qui occupe la 94è place et la Libye classé 64è sur ces mêmes 186 pays.

+LE SOIR ECHOS+:.
– Maroc-Sénégal: Un partenariat d’exception. La 6ème visite de SM le Roi au Sénégal est certes placée dans le sillage du modèle de coopération, déjà tracé depuis mai 2001, mais elle constitue aussi un événement inédit. Car le Sénégal a élu entre-temps un nouveau président, Macky Sall et renouvelé ses institutions. Le Souverain évoque une « démarche collective, solidaire et cohérente » , autrement dit concertée, impliquant les efforts de tout un chacun et au mieux réfléchie en amont. Il plaide aussi en faveur d’un renouvellement méthodologique des actions menées au niveau des deux pays, et de la région. Il y a donc lieu de mettre en exergue la dimension proprement bilatérale de la coopération, l’aspect régional et, dans le même souci, celle des mécanismes qui sont au succès de cette entreprise collective ce que les projets structurants sont au développement.

+AL BAYANE+:
– Le SNESup en congrès: Election d’une nouvelle direction. Au dernier jour de ses travaux dimanche, le 10è congrès national du Syndicat national de l’enseignement supérieur (SNESup), ouvert vendredi sous le thème « pour un enseignement supérieur de qualité, public, démocratique et unifié » va adopter tous ses documents et élire sa nouvelle direction. Au terme des travaux du congrès, les quelque 444 membres, dont 57 appartiennent à la Commission administrative sortante, débattaient hier en planétaire l’adoption des rapports de la Commission de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, de la Commission du communiqué final du congrès, avant d’élire à bulletins secrets les membres de la Commission administrative.

+RISSALAT AL OUMMA+ :.
– Nouveau périple de Ross dans la région à partir de mercredi prochain: L’envoyé personnel du SG de l’ONU réussira-t-il avec ses « idées nouvelles » à restaurer la confiance dans le processus de négociations ? Le porte-parole adjoint de l’ONU, Eduardo Del Buey, indique que l’objectif de la tournée de Ross dans la région est de préparer la « prochaine étape dans le processus de négociations et une reprise possible des négociations directes pour parvenir à une solution politique mutuellement acceptable », soulignant qu’une solution au conflit du Sahara s’avère impérative et urgente compte tenu des événements en cours au Mali et le risque aggravé d’instabilité et d’insécurité dans la région du Sahel et même au-delà.

– Plus de la moitié des membres de la Chambre de commerce, d’industrie et des services de Casablanca déposent des plaintes auprès de l’inspection générale du ministère des Finances, du Procureur général du roi près la Cour d’appel de Casablanca et de la Cour des comptes contre notamment la dilapidation des deniers publics, et nomination d’un directeur « fantome » de la Chambre.

– Qatar Télécom à pied d’Âœuvre pour l’achat des parts détenus par Vivendi dans Maroc Telecom. Des sources bancaires indiquent que QTel négocie avec des banques un crédit pour l’achat des parts de Vivendi dans Maroc Telecom.

+AL ALAM+:
– L’affaire du naufrage d’une patera transportant des immigrés clandestins marocains: entretien avec un survivant. Hassan Messiout (35 ans), un des survivants qui se trouve actuellement à Sidi Ifni, affirme que le patrouilleur de la Garde civile espagnole a délibérément fait couler l’embarcation des immigrés, causant la mort de sept personnes.

+AL MASSAE+:.
– Le Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, a qualifié d’+inepties+ « l’islamisation de l’Etat », car la Constitution marocaine souligne que le royaume du Maroc est un Daech et on ne peut pas islamiser un Etat musulman, réaffirmant, dans un entretien à la télévision jordanienne samedi, l’esprit de coopération qui caractérise ses rapports avec SM le Roi Mohammed VI.

– Affaire du suicide d’un Américain à Casablanca dans la nuit de vendredi à samedi: La police recherche un homme d’affaire marocain qui selon, les investigations, visitait quotidiennement la victime dans son hotel et que les deux parties ont convenu de monter une société avant que cet homme d’affaire marocain ne disparait dans la nature.

– La France entre en ligne pour financer la ligne du Tramway suspendu : Une source au bureau dirigeant du Conseil de la ville de Casablanca indique que des négociations seront entamées avec les turcs et les français à ce sujet, ajoutant que les travaux de construction de la ligne du tramway suspendue seront entamés au début de l’année prochaine.

+ASSABAH+:.
– Scandale: Arrestation d’un magistrat à El Jadida en flagrant délit de corruption à Casablanca: Les éléments de la police judiciaire ont procédé, samedi soir, à l’arrestation du substitut du Procureur général du Roi près la Cour d’appel d’El Jadida au moment où il percevait d’un justiciable la somme de 2 millions de centimes et une source indique que le magistrat a éclaté en sanglots lors de son interrogatoire par des membres de l’inspection générale du ministère de la Justice et des Libertés et a divulgué les noms de quatre autres juges acolytes.

– Une nouvelle crise éclate entre l’Istiqlal et le PJD, principaux alliés de la coalition gouvernementale, et ce sur fond de l’annonce de la constitution de la commission scientifique nationale chargée d’étudier les propositions relatives à l’Instance de la parité et contre la discrimination contre les femmes ainsi que des nominations aux hautes fonctions. Le Parti de l’Istiqlal a accusé le PJD d’avoir ignoré l’approche consultative et participative dans la constitution des commissions nationales chargées de questions fondamentales.

– Un nouveau scandale hante Yasmina Baddou, ancien ministre de la Santé : Un rapport d’une commission de l’Union européenne indique que cette dernière a découvert, lors d’une visite de controle, de suivi et d’évaluation des programmes médicaux financés par l’UE au Maroc, que les équipements médicaux, qui ont été achetés de la Chine avec des prix exagérés, ne fonctionnent pas et ont été distribués sur plusieurs centres sanitaires en milieu rural, ce qui a poussé l’Organisation démocratique du travail (ODT) de demander à El Houssein El Ouardi de diligenter une enquête à ce sujet.

+AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA+:
– Dans une allocution, qui a duré plus d’une heure devant les parlementaires et les ministres de son parti, qui se sont réunis lors d’une retraite de 3 jours à Khémisset, Benkirane a rappelé sa méthodologie de travail, soulignant que « la réforme ne peut se faire qu’en entente, coopération et coordination avec sa Majesté le Roi » .

– L’Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ): 4 réseaux internationaux controlent le trafic de drogue par avion en provenance du Maroc. Dans un rapport, l’institut français a souligné que ces réseaux effectuent 2 à 3 vols par semaine. Ce rapport intervient une semaine après l’interception de deux avions pour trafic de drogue entre le Maroc et l’Espagne.

– Le Syndicat national de l’enseignement supérieur menacé de clivage. Le conflit entre les courants gauchiste et islamiste au sein des organes du syndicat a atteint son summum et le menace de division en raison d’un désaccord profond sur « la démocratisation du syndicat », slogan scandé par les islamistes au cours du 10è Congrès, qui a achevé ses travaux, dimanche à Salé.

+AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI+:.
– Affaire de Khalid Bouaiti, un Américain d’origine marocaine, tué vendredi dernier dans l’Etat du New Jersey par un officier de police américain : Des acteurs associatifs d’origine marocaine aux Etats-Unis qualifient de « floue » cette affaire, expliquant que la communauté marocaine résidant dans plusieurs ville américaines comptent observer un sit-in à New Jersey pour dénoncer cet incident au moment où le consul du Maroc à New York, Mohamed Benabdeljalil affirme que « Nous suivons l’affaire de près ».

– L’Istiqlal exprime son étonnement à l’égard de l’absence de la majorité dans plusieurs chantiers gouvernementaux et rejoint les opposants au ministre El Habib Choubani : La direction de l’Istiqlal a lors de sa réunion jeudi, fait remarquer que plusieurs ministres se précipitent pour la création de commissions nationales de dialogue sur les questions principales sans se donner la peine d’informer les autres composantes de la majorité, faisant allusion à la mise en place de la commission du dialogue national sur la société civile et la commission scientifique chargée d’étudier les propositions sur le projet de création de l’Instance de la parité et contre la discrimination contre les femmes

+AL MOUNAATAF+:
– Les familles des victimes du patrouilleur espagnol, qui a fait couler la patera transportant des immigrés clandestins marocains, demandent la poursuite des coupables. Par ailleurs, les habitants de Sidi Ifni s’apprêtent à organiser une manifestation pour protester contre l’atermoiement des responsables marocains dans le traitement de cette affaire.

+BAYANE AL YAOUM+:
– 1/2 mètre cube d’espace vert pour chaque Casablancais. Lors d’un forum organisé samedi par les cadres PPS, l’architecte Rachid El Houch a indiqué que le Casablancais ne bénéficie que de 0.50m3 d’espace vert, alors que l’OMS exige 12m3 d’espaces verts dans le périmètre urbain contre 25m3 dans les banlieues.

– Rapport annuel du PNUD pour 2013 montre que 60pc des Marocains font confiance au gouvernement et 67pc se sentent en sécurité, ajoutant que le taux d’analphabétisme est de 44pc.

+AL KHABAR+:.
– Le Chef de gouvernement, Abdelilah Benkirane, a envoyé plusieurs messages politiques lors d’une rencontre de communication avec les députés du PJD à Khémisset, indiquant que le PJD n’a pas recouru à certaines techniques douteuses pour arriver aux centres de responsabilités et de décision. Il a souligné que la confiance dont jouit le parti est le fruit de son travail sérieux outre l’attachement de sa direction au référentiel du PJD.

– Les organisations américaines « Leadership council For Human Rights » et « Teach the Children International » ont adressé une lettre au congrès sur l’adhésion du polisario dans des activités terroristes au Mali et en Afrique du Nord, appelant cette institution américaine à Âœuvrer pour mettre fin aux manÂœuvres de la direction des séparatistes contre les populations séquestrées dans les camps de Tindouf.

– Le 10ème congrès national du syndicat de l’Enseignement supérieur (15- 17 mars), a été marqué par des conflits notamment suite à l’interdiction d’un enseignant d’intervenir et la tentative de plusieurs enseignants d’encercler le ministre de l’Enseignement supérieur, Lahcen Daoudi, au moment où il voulait quitter le lieu du congrès tout en revendiquant de satisfaire leurs doléances.

+AL AHDATH AL MAGHRIBIA+:
– Le Sénégal a réservé un accueil chaleureux à SM le Roi Mohammed VI dans la première étape de son périple africain. Les foules ont rempli les coins de l’aéroport international de Dakar dans un « accueil exceptionnel », selon la presse sénégalaise.

– L’Istiqlal revient à la charge contre le PJD. Des Istiqlaliens ont accusé Bassima Hakkaoui et Habib Choubani d’exclure les composantes de la majorité de la composition des commissions du dialogue national sur les questions clés, selon un communiqué du Comité exécutif du parti après sa réunion la semaine dernière.

– Coordination maroco-espagnole-italienne fait tomber un réseau international de trafic de drogue. Les autorités espagnoles ont effectué une opération, qui s’est soldée par la saisie de près d’une tonne de Chira et 7kgs de cocaïne, en coordination avec les autorités italiennes et marocaines. +ASSAHRAE AL MAGHRIBIA+:.

– Des sources médicales indiquent que les adhérent à la CNSS peuvent bénéficier des médicaments gratuitement auprès des officines à partir d’avril prochain dans le cadre de leur exonération du tiers restant des coûts des soins payés par les assurés à la caisse, précisant qu’il s’agit de médicaments pour les maladies chroniques et qui coutent très cher.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *