Revue de presse marocaine du 17/12/2014

0 commentaires, 17/12/2014, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres des Revue de presse marocaine développés par les quotidiens paraissant mercredi 17 décembre:

Le Matin du Sahara et du Maghreb.:

– Le Maroc et l’UE déterminés à donner un nouvel élan à leur partenariat stratégique. Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Salaheddine Mezouar, s’est dit « très satisfait » de la qualité des relations entre le Maroc et l’Union européenne. Mezouar a fait cette déclaration à l’issue de la 12ème session du conseil d’association Maroc-UE, qui s’est tenue mardi à Bruxelles, avec la participation d’une importante délégation marocaine présidée par Mezouar. Les deux parties ont par ailleurs insisté sur le caractère stratégique de leur partenariat et sur la nécessité de le renforcer davantage.

– La décompensation n’exclut pas le recours à l’indexation. Les produits pétroliers qui seront totalement décompensés d’ici le 31 décembre pourraient de nouveau faire leur entrée dans le système de compensation en cas d’augmentation vertigineuse des prix à l’échelle internationale. Mardi, le ministre des Affaires générales et de la gouvernance, Mohamed Louafa, a assuré qu’en cas de difficultés, le gouvernement opterait pour l’indexation. Louafa a tenu ces propos lors du Forum de la MAP.

Aujourd’hui le Maroc.:

– Les notaires sous le contrôle du parquet. Le ministère de la Justice et des libertés vient d’adresser une lettre à tous les procureurs généraux du Roi près les Cours d’appel du pays, leur demandant d’effectuer le contrôle prévu par la loi relative à l’organisation du notariat. Les magistrats du parquet vont vérifier et inspecter tous les contrats, les valeurs, les fonds en espèces, les comptes bancaires ainsi que les fiches de comptabilité.

– L’école complètement décalée par rapport à son environnement. « Le modèle actuel de l’école marocaine est dépassé », a déclaré le ministre de l’Education nationale et de la formation professionnelle Rachid Benmokhtar, mardi à l’occasion du 7ème forum international du dialogue politique sur « les enseignants dans l’agenda international de l’éducation post-2015 ». L’un des maux dont souffre l’éducation nationale est lié, selon le ministre, aux méthodes d’apprentissage et d’évaluation.

L’Economiste.:

– Plan gazier: Où trouver l’argent ? Après 15 ans d’attente, le dossier du gaz est finalement débloqué. Le gaz naturel (GNL) sera introduit pour assurer, dans un premier temps, l’approvisionnement des centrales à cycles combinés de l’ONEE et répondre à la forte demande en électricité. Dans les dix ans à venir (entre 2015 et 2025), 4,6 milliards de dollars seront mobilisés pour la réalisation d’infrastructures et des centrales à cycles combinés de l’ONEE. Une partie importante des investissements proviendra d’investissements privés et d’institutionnels marocains.

– Taux directeur: Le cadeau de fin d’année de BAM. En baissant son taux directeur de 25 points de base pour le ramener à 2,5 pc, Bank Al-Maghrib tire les leçons d’un niveau d’inflation historiquement bas: 0,3 pc à fin octobre et 0,4 pc prévu pour toute l’année. Pour les autorités monétaires, cette injection des liquidités dans l’économie devrait relancer l’activité au moment où la croissance est à la peine. Selon les prévisions, celle-ci s’établira à 4,4 pc en 2015, contre 2,5 pc cette année.

Al Bayane.:

– Louafa au Forum de la MAP: L’Etat continuera à subventionner le gaz butane. Le prix de gaz ne sera pas touché et l’Etat continuera à le subventionner, a affirmé le ministre délégué chargé des Affaires générales et de la gouvernance, Mohamed Louafa. Il s’agit d’une question épineuse, sachant que seulement 38 pc de cette matière est consommée par les ménages alors que le reste est destiné au secteur productif.

– PLF 2015: La majorité salue les efforts préservant les équilibres macroéconomiques et sociaux. Lors d’une séance plénière à la Chambre des conseillers, les partis de la majorité ont salué les efforts fournis par le gouvernement en vue de préserver les équilibres macro-économiques et sociaux, une équation difficile face à la politique financière du gouvernement et à la lumière des grands déficits sociaux et la mauvaise répartition des fruits du développement local et régional.

L’Opinion.:

– En perspective du premier congrès international de l’Union méditerranéenne des géomètres (UMG): l’ingénieur-géomètre-topographe au coeur de la dynamique du développement du littoral. La thématique d’importance majeure retenue pour ce congrès « Littoral méditerranéen: vecteur de dialogue et de développement durable » témoigne du rôle que joue l’ingénieur-géomètre-topographe en matière de conservation, d’expertise foncière et de cartographie.

– La baisse des prix se poursuit, le gaz toujours subventionné. Les prix des produits pétroliers, le gasoil, l’essence super, le fuel N 2, le fuel N 2 ONE et le fuel spécial, vont connaître des baisses à partir du 16 décembre 2014. Le prix du gaz ne sera pas touché et l’Etat continuera à le subventionner, a affirmé le ministre délégué chargé des Affaires générales et de la gouvernance, Mohamed Louafa.

Libération:.

– Des rabatteurs de Daech dans les nasses des polices marocaine et espagnole: Sept individus appréhendés à Fnideq, Sebta, Mellilia et Barcelone. Une autre opération contre les réseaux terroristes opérant aussi bien au Maroc qu’en Espagne, a réussi pleinement, grâce à la collaboration entre la Brigade nationale de la police judiciaire, la Direction générale de la surveillance du territoire (DGSN) et la police espagnole. Un réseau d’embrigadement des femmes devant rallier les rangs des organisations terroristes et notamment « l’Etat islamique », connu sous le nom de Daech, vient ainsi d’être démantelé.

– La coordination avec les partis de l’opposition est à même de permettre l’amélioration de l’action politique et de garantir le bon déroulement des opérations électorales et des institutions issues de ces élections, à la lumière de la nouvelle Constitution et en référence à l’évaluation des expériences passées, souligne le bureau politique de l’USFP dans un communiqué.

Akhbar Al Yaoum.:

– Le scandale du stade Moulay Abdellah prend de l’ampleur: Le ministre de la Jeunesse et des sports, Mohamed Ouzzine, et les responsables de la société Valtech se rejettent la balle. Ces derniers n’y sont pas allés de main morte pour répondre aux accusations de « tricherie » portées contre eux par le ministre. Le directeur des travaux au sein de la société espagnole a affirmé que « la catastrophe n’aurait pas eu lieu si le ministère et la FIFA avaient pris au sérieux nos recommandations » signalant l’incapacité du gazon à tenir le coup de matchs successifs et l’impératif de le laisser « reposer » pour un certain laps de temps.

– Des Marocains s’adonnent au commerce de « trésors tombés du ciel » dont un seul gramme vaut 1.000 DH. Rachid Adnan, député du parti de l’Istiqlal et l’un des professionnels du secteur minier, a signalé, lors d’une journée d’étude organisée par la commission des infrastructures, de l’énergie, des mines et de l’environnement à la Chambre des représentants, que le commerce des débris de météorites tombées au Maroc est pratiqué par environ 40.000 personnes, dans le cadre d’un marché informel de plus en plus prospère.

Al Alam.:

– Le Maroc continuera à importer le gaz, a affirmé le ministre de l’Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement, Abdelkader Amara. En parallèle, a-t-il ajouté mardi lors d’une conférence de presse, des infrastructures seront implantées dans plusieurs régions du Royaume, dont Jorf Lasfar, dans le but de produire de l’électricité en utilisant le gaz naturel liquéfié.

– Le secrétaire général du parti de l’Istiqlal, Hamid Chabat, a appelé le gouvernement à prendre des mesures « exceptionnelles » pour satisfaire aux besoins des citoyens en termes de chauffage et de produits de grande consommation et leur assurer une vie digne. Chabat prenait la parole lors des travaux du conseil provincial du PI, tenu dimanche à Boulemane.

Al Massae.:

– Les partis de l’opposition dénoncent un projet de loi de finances purement « palliatif ». Selon Hakim Benchemmas, président du groupe du PAM à la Chambre des conseillers, ce texte de loi manque de vision puisqu’il est calqué sur des politiques antérieures. Le PLF 2015 fait la part belle aux « retouches, aux solutions palliatives et à l’attentisme et dilapide toute chance de mobiliser les énergies de la nation en vue d’affronter une conjoncture internationale rude et compliquée ».

– La tension monte entre les professionnels du transport routier et le gouvernement à cause du contrat-programme. Younes Boulak, secrétaire général du Bureau syndical des petits et moyens investisseurs du transport routier de voyageurs, a indiqué que « le contrat-programme préparé par le ministère de tutelle ne peut être accepté que s’il comporte toutes les propositions formulées par les professionnels concernant l’ensemble du système de transport routier des voyageurs ».

Al Haraka.:

– Selon le président du groupe haraki à la Chambre des conseillers, Abdelhamid Saadaoui, le contenu et les orientations du PLF 2015 ont été influencés par les positions de principe du Mouvement populaire qui a contribué au succès de l’expérience gouvernementale faisant suite à l’adoption de la Constitution de 2011.

– « Aucune augmentation des prix du gaz butane et du pain n’est en vue », a assuré le ministre délégué chargé des Affaires générales et de la gouvernance, Mohamed El Ouafa. Le ministre, qui était l’invité du Forum de la MAP mardi, a indiqué qu’au terme d’une réflexion profonde pour résoudre la problématique relative au gaz butane, le gouvernement a convenu d’encourager l’utilisation de l’énergie solaire, une solution qu’il a inscrite dans le PLF 2015.

Assabah.:

– Hakim Benchemmas, président du groupe PAM à la Chambre des conseillers, a estimé que le gouvernement a freiné la croissance, lui reprochant de ne pas avoir une vision claire en matière de gestion de l’économie. Benchemmas a aussi indiqué que le gouvernement Benkirane n’est pas parvenu à accroître le taux de croissance et créer des opportunités d’emploi.

– Transport: Des sociétés asiatiques envisagent d’investir au Maroc. L’Association marocaine pour l’industrie et le commerce automobile mène des négociations avec trois marques commerciales chinoises autour des véhicules utilitaires, notamment ceux du transport scolaire et du transport des marchandises. Certaines sociétés asiatiques et des professionnels marocains négocient également en vue de créer des unités d’assemblage de ces marques au Maroc. Le taux de production, prévu par les parties, variera entre 50 et 100 mille unités par an.

Bayane Al Yaoum.:

– Le Bureau politique du PPS examine les affaires internes du parti et poursuit sa préparation aux élections prochaines. Le parti du livre continuera à prendre la défense des questions féminines et s’efforcera de réaliser l’égalité et la parité, selon un communiqué du Bureau, rendu public à l’issue de sa réunion lundi.

– Le ministre espagnol de la Justice, Rafael Catala Polo, a indiqué que l’Espagne et le Maroc « doivent aller ensemble dans la même direction pour établir une coopération qui permettrait de promouvoir un cadre d’opportunités extraordinaires » pour les deux Royaumes. Catala s’exprimait lors de l’ouverture à Las Palmas (Canaries) d’une rencontre sur la « Sécurité juridique Maroc-Espagne ».

Assahra Al Maghribia.:

– Le Maroc se démarque en tant que cas « unique » dans la région d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient (MENA) en matière de réforme du champ religieux grâce à la centralité de l’institution de la Commanderie des croyants, a souligné, lundi à Washington, Haim Malka, directeur-adjoint du programme MENA au sein du prestigieux think tank US « Center for Strategic and International Studies » (CSIS).

– Bank Al-Maghrib abaisse le taux directeur à 2,5 pc. Le conseil de Bank Al-Maghrib, qui a tenu sa réunion trimestrielle mardi, a pris cette décision en tenant compte de la prévision d’inflation, de l’objectif de maintenir le déficit budgétaire à des niveaux soutenables, de la poursuite de l’amélioration du niveau des réserves de change, et en vue de soutenir davantage la reprise de l’activité économique.

Al Mounaataf.:

– Le ministère chargé des Marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration ambitionne de rapatrier 16 pc des MRE ayant un niveau d’études supérieures et qui s’imposent dans leur pays d’accueil. Cette ambition a été affichée lors d’une rencontre sur la contribution des compétences de la diaspora marocaine dans le développement du Maroc, organisée lundi à Rabat.

– Le Prix Nord Sud 2014 du Centre Nord Sud du Conseil de l’Europe a été attribué à André Azoulay, conseiller de SM le Roi et président sortant de la Fondation Anna Lindh pour le Dialogue des Cultures et au Dr. Maura Lynch, chirurgienne et obstétricienne irlandaise membre des Missionnaires Médicales de Marie, a annoncé lundi la présidence du centre. Cette distinction est attribuée annuellement à deux personnalités qui se sont distinguées par leur engagement exceptionnel pour promouvoir la solidarité entre le Nord et le Sud, notamment dans la protection des droits de l’Homme, la défense de la démocratie pluraliste, la sensibilisation de l’opinion publique aux questions d’interdépendance et de solidarité mondiales et le renforcement du partenariat Nord-Sud.

Al Ahdath Al Maghribia.:

– Le Maroc exprime sa disposition à mettre son expérience au profit des pays africains pour promouvoir la paix dans la région. Cet engagement découle de la forte conviction du Royaume que la lutte contre les menaces sécuritaires en Afrique ne peut produire ses effets qu’en s’inscrivant dans le cadre d’actions collectives impliquant une coopération sous-régionale renforcée et l’apport important de la communauté internationale, a affirmé le directeur général des Relations bilatérales au ministère des Affaires étrangères et de la coopération, Nabil Adghoghi, à l’ouverture, mardi à Dakar, du Forum sur la paix et la sécurité en Afrique.

– Scandale du stade de Moulay Abdellah: L’enquête doit être poussée au plus haut point de minutie, a insisté le chef du gouvernement en s’adressant au ministre de la Jeunesse et des sports, Mohamed Ouzzine. Abdelilah Benkirane a refusé que les petits fonctionnaires soient traités comme boucs émissaires dans le scandale du complexe sportif Prince Moulay Abdellah et que les hauts responsables demeurent impunis.

Attajdid.:

– Une enquête parlementaire révèle les causes de l’échouement, en décembre 2013, du navire pétrolier « Silver » au port de Tan-Tan. L’enquête menée par la Chambre des représentants à ce sujet a imputé cet incident à ce qu’elle a qualifiée de grande déficience des infrastructures, dont les routes, les réseaux d’assainissement liquide, d’électricité et d’eau potable ainsi que les dispositifs d’éclairage public. En revanche, l’enquête a salué les efforts déployés par les experts marocains pour remédier aux effets néfastes de cet accident.

– La Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) parvient à démanteler une cellule terroriste qui s’activait à Fnideq, Sebta, Melilia et Barcelone et qui était spécialisée dans la mobilisation et l’embrigadement de femmes volontaires de nationalité maroco-espagnole afin de faciliter leur ralliement au soit-disant « Etat islamique » en Syrie et en Irak. Le démantèlement de cette cellule a été mené en étroite collaboration avec la Direction générale de la surveillance du territoire national et en coordination avec les services de sécurité espagnols.

Al Assima Post.:

– Le chef du gouvernement demande au ministre de la Jeunesse et des sports de diligenter une enquête transparente afin de dévoiler la vérité au sujet de l’état piteux de la pelouse du complexe sportif Prince Moulay Abdellah et de déterminer les responsabilités dans cette affaire.

– Le Réseau marocain pour le logement décent (RMLD) met en garde contre le risque d’effondrement de dizaines de maisons fragilisées par les dernières pluies. Dans un communiqué, le réseau fait endosser au gouvernement la responsabilité dans l’effondrement de plusieurs maisons dans l’ancienne médina de Casablanca. Le RMLD souligne que ces incidents sont devenus récurrents en l’absence d’une intervention permettant aux personnes sinistrées d’accéder à des logements décents. En lieu et place, l’exécutif recourt à des solutions conjoncturelles, dénonce-t-il.

Rissalat Al Oumma.:

– La loi de finances 2015 consacre la continuité de la logique du bricolage et ne comporte pas des mesures efficientes en vue de la répartition équitable des richesses, a souligné le président du groupe istiqlalien à la Chambre des conseillers, Driss Radi, lors de la séance plénière consacrée à la discussion de ce texte.

– Les patrons boulangers-pâtissiers espèrent que le dialogue avec le gouvernement aboutisse à des résultats positifs, a affirmé le président de la Fédération nationale des boulangers-pâtissiers, Houcine Azaz.

Al Ittihad Al Ichitiraki.:

– Dans un communiqué, l’Union socialiste des forces populaires (USFP) salue le rendement optimal de la délégation du parti ayant participé au Conseil de l’Internationale socialiste, vendredi et samedi à Genève, qui a opposé une fin de non-recevoir à une demande d’adhésion comme membre à part entière émanant du « polisario ». Ce rejet met fin aux manœuvres des séparatistes et de leurs commanditaires, a souligné la même source.

– Après la chute des cours de pétrole, le gouvernement décidera-t-il de réduire les prix des produits pétroliers qui ont flambé ? Les citoyens s’attendent à ce que les baisses successives des cours de pétrole sur le marché international entraînent une baisse des prix des carburants à la pompe qui ont flambé après leur décompensation par le gouvernement.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *