Revue de presse marocaine du 17/12/2012

0 commentaires, 17/12/2012, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres à la Une de la presse quotidienne de ce lundi:.

+AUJOURD’HUI LE MAROC+:.
-Radi prend sa retraite, Oualalou et El Malki éliminés dès le premier tour pour le poste de Premier Secrétaire: Fin d’une génération à l’USFP? Après l’annonce de la retraite du Premier Secrétaire sortant de l’USFP et la défaite dès le 1er tour de deux figures historiques, Fathallah Oualalou et Habib El Malki, c’est probablement une nouvelle ère qui est en train de se dessiner dans ce parti de la gauche marocaine. Loin d’être anodins, les résultats du 1er tour dénotent un grand changement qui est en train de s’opérer au sein de l’un des plus grands partis politiques du pays. Oualalou et El Malki font partie de la première génération de cadres USFPéistes ayant figuré parmi le cercle rapproché des premiers fondateurs, notamment Abderrahim Bouaabid. Leurs résultats dans ce 9ème congrès devront probablement avoir un impact sur la suite de leur parcours politique puisqu’ils échouent pour la 2ème fois consécutive à avoir la confiance des congressistes.

+LE SOIR ECHOS+:.
-Congrès de l’USFP: Driss Lachgar haut la main. Dimanche en début de soirée, c’est à Driss Lachgar que les Ittihadis ont confié la direction du parti de la Rose au second tour de l’élection du Premier Secrétaire, succédant ainsi à Abdelouahed Radi. Avec 848 voix contre 650 pour son adversaire, Ahmed Zaïdi, Driss Lachgar remporte l’élection haut la main.

+LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB+:.
-Emprunt international: Baraka explique la raison du choix du dollar. Pour l’argentier du Royaume, Nizar Baraka, l’opération d’émission d’emprunt obligataire était une grande réussite qui a suscité des réactions favorables de la part des analystes et commentateurs internationaux qui ont salué la sortie du Maroc sur le marché financier international. L’octroi d’un tel prêt avec une marge d’intérêt aussi faible témoigne, selon M. Baraka, de la grande confiance placée par les marchés internationaux dans notre économie. D’après lui, cette confiance dont bénéficie le Royaume est une preuve de la capacité du Maroc à avancer et devenir un véritable pays émergent. Par ailleurs, M. Baraka a expliqué le choix de recourir au marché du dollar par les meilleures conditions de financement qu’offre ce dernier comparativement au marché de l’euro, ainsi que par la forte volonté de s’inscrire dans une logique de diversification et d’élargissement de la base des investisseurs.

+L’ECONOMISTE+:.
-Profits immobiliers: le projet de taxation inquiète. Le projet de taxation des profits immobiliers et fonciers inquiète promoteurs et acquéreurs. La taxe sur le profit immobilier et foncier (TPI) devrait augmenter dès le 1er janvier pour passer de 20 à 30 pc pour les terrains nus dont la durée de possession dépasse 6 ans. Les profits des biens immeubles seront également taxés à 30 pc. Une autre mesure augmentera la base imposable en cas de cession de biens hérités. L’inventaire dressé par les héritiers sera remplacé par le prix d’acquisition du bien par le défunt dans le calcul du profit. En attendant l’entrée en application de cette mesure jugée impopulaire, les professionnels redoutent un risque de blocage des transactions et d’augmentation de la pratique du noir.

+L’OPINION+:.
-Désastreuse gestion des transports urbains dans la capitale du Royaume: les « Khettafas » à la rescousse des Rbatis! Début octobre 2013, Rabat va avoir le privilège d’accueillir le 4ème Congrès mondial des Cités et Gouvernements Locaux Unis (CGLU). Un grand événement international qui va connaître la participation de 3500 Maires venus des quatre coins de la planète. Et quand ces visiteurs étrangers devront-ils monter à bord de véhicules de « Khettafas » pour pouvoir se déplacer, au vu de l’insuffisance des bus et des taxis, c’est l’image du Maroc qui risque d’en prendre un sacré coup. La situation actuelle du transport public urbain à Rabat est chaotique et désastreuse, de l’avis unanime des habitants de la capitale qui attendent par dizaines dans les stations de bus pendant les heures de pointe. Et pour la première fois de l’histoire de la capitale, des transporteurs clandestins circulent de plus en plus nombreux dans les artères de la ville, au vu et au su de tous, apportant, qu’on le veuille ou pas, une solution certes anarchique et illégale, mais réelle à la crise du transport urbain.

+AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA+:.
-PJD vs PAM: Abdelilah Benkirane refuse de réagir à Mustapha Bakkoury et à Ilias El Omari malgré la décision du PAM d’intenter une action en justice contre le Chef du gouvernement. Le Secrétariat général du PJD a décidé lors de sa réunion samedi à Rabat de ne pas réagir au parti du Tracteur qui a décidé de lancer une poursuite judiciaire contre Benkirane pour « calomnie et diffamation ». Selon une source de la direction du PJD, le secrétariat général du parti a examiné lors de cette réunion la dernière attaque du PAM contre le gouvernement en général et contre le PJD en particulier au sein ou en dehors du Parlement et décidé de ne pas réagir, étant donné que les positions exprimées par Abdelilah Benkirane, à la Chambre des Conseillers, étaient suffisantes en attendant la suite des événements.

-Mohand Laenser annonce sa candidature pour un nouveau mandat à la tête du MP à l’occasion de la session ordinaire du conseil national de son parti tenu samedi à Rabat. Lors de cette rencontre, le SG du parti de l’épi n’a pas caché ses craintes quant à la délicate conjoncture économique que traverse le Royaume et adressé des critiques voilées au PJD, son allié au sein du gouvernement, tout en mettant en garde contre l’instrumentalisation des réformes, comme celle de la Caisse de compensation pour des « fins politiciennes » et pour s’assurer davantage de voix en prévision des prochaines échéances électorales. Il a précisé que les réformes doivent être menées de manière collective et non pas par une seule partie au sein de l’Exécutif.

-Mustapha Ramid interpelle la justice marrakchie sur les dossiers de la corruption dans la cité ocre. Le ministre de la Justice a adressé une lettre au Procureur général du Roi près la Cour d’appel de Marrakech, dans laquelle il l’interpelle sur le sort des plaintes déposées devant la justice par l’instance nationale de protection des deniers publics et relatives à des affaires de dilapidation et détournement de deniers publics et abus de pouvoir. Cette lettre intervient suite au sit-in observé par la section locale de l’instance en coordination avec le syndicat démocratique de la justice devant le siège de la Cour d’appel.

+ATTAJDID+:.
-Le ministère de l’Economie et des Finances enquête sur la manière avec laquelle le Maire de Tanger, Fouad El Omari a obtenu un lot de terrain à Tanger. Selon une source informée, les services du ministère ont décidé d’ouvrir une enquête concernant la situation du lot de terrain que le Maire de Tanger, Fouad El Omari est soupçonné d’avoir illégalement acquis. Dans ce sens, la même source a indiqué que le ministère des Finances a reçu tous les documents relatifs à ce lot de terrain.

+ASSABAH+:.
-Des militants algériens des droits de l’Homme se sont rendus récemment au Maroc pour enquêter sur les cas des Marocains victimes d’expulsion arbitraire d’Algérie. Haj Kacem, président de l’Observatoire international des droits de l’homme en Algérie, a indiqué avoir pris connaissance d’importants documents attestant de la véracité des faits rapportés par les associations représentant ces Marocains et de la légitimité de leurs revendications, ajoutant que ces documents rejettent catégoriquement les déclarations du ministère algérien des Affaires étrangères, qui avait nié que l’Algérie ait expulsé des Marocains et saisi leurs biens.

-Le SG du MP, Mohand Laenser, dément toute alliance avec Hamid Chabat, SG de l’Istiqlal, pour réclamer un remaniement ministériel. Lors de la session ordinaire du Conseil national de son parti, tenu samedi, Laenser a fustigé certains militants harakis en raison des dispositions et préparatifs pris pour la tenue du congrès national du parti de l’épi, soulignant qu’il restera le SG du parti jusqu’en 2015 et qu’il est encore prématuré de parler du prochain congrès car cela, précise-t-il, ne sert aucunement le parti mais contribue à la création de divergences et de discordes entre les militants.

+AL MASSAE+:.
-Le Commandement régional de la Gendarmerie Royale à El Hoceima a ordonné, samedi, l’arrestation de trois gendarmes du centre El Nakour relevant de Beni Bouayach après que leurs noms aient été évoqués dans les enquêtes menées par la Gendarmerie Royale sur le meurtre de trois personnes dans la commune rurale Chakran suite à un différend relatif au trafic de drogue.

-Les promoteurs immobiliers appellent à l’abrogation de la taxe sur les logements dédiés à la classe moyenne. Les concessions faites par le Chef du gouvernement dans le cadre du projet de la Loi de finances 2013, adopté à la Chambre des représentants, n’ont pas pu calmer les ardeurs des promoteurs immobiliers qui ont élevé le seuil de leurs revendications. La Fédération nationale des promoteurs immobiliers a mis en garde contre une paralysie du secteur au cas où ces doléances ne seront pas satisfaites, faisant savoir que les amendements proposés dans le cadre du PLF pourraient avoir des répercussions négatives sur l’investissement dans le secteur immobilier.

-Le SG du MP, Mohand Laenser, dresse un tableau sombre de la situation au Maroc dans les prochains mois. Lors de la séance d’ouverture du Conseil national du parti, tenu samedi, Laenser a mis en garde contre la détérioration des conditions sociales lors des prochains mois, soulignant que le pays devra faire face à des « jours difficiles » en raison de l’absence d’une augmentation des salaires, malgré la légitimité de ces revendications.

+AL KHABAR+:.
-Le SG du MP, Mohand Laenser, réaffirme l’attachement de son parti à la Charte de la majorité gouvernementale. Lors du Conseil national du parti de l’épi, tenu samedi à Salé, Laenser a également défendu le SG délégué Saïd Ameskane, devenu la cible de plusieurs attaques et critiques, soulignant que ce sont les militants du parti qui l’ont élu à ce poste et à l’unanimité.

-Le PJD ignore le PAM et décide de ne pas lui réagir. Abdelilah Benkirane, SG du PJD, a appelé les membres du bureau exécutif de son parti à ne pas se préoccuper de la guerre déclenchée par ses propos contre le PAM qui a décidé de poursuivre en justice le chef du gouvernement, et ce en dépit des récentes accusations d’assassinat portées contre lui par Khadija Rouissi, une des dirigeantes du PAM.

-Le Syndicat démocratique de la justice (SDJ) décide d’observer, mercredi, une grève nationale dans tous les tribunaux du Royaume, en guise de protestation contre l’atteinte aux droits des greffiers. Selon le syndicat, le personnel de la Justice organisera, le même jour, un sit-in à Dakhla à l’occasion du forum régional du dialogue national sur la réforme du système judiciaire.

+ANNAHAR AL MAGHRIBIA+:.
-Hafid Banhachem, Délégué général de l’administration pénitentiaire et de la réinsertion affirme que le communiqué élaboré par la commission conjointe de défense des détenus islamistes suite au sit-in de protestation qu’elle a observé devant le siège de la Délégation, « manque de crédibilité, de réalisme et de neutralité », en ce sens qu’elle y a évoqué une manifestation destinée à défendre une catégorie de détenus avec qui elle sympathise, et n’a pas été présenté suivant une approche portant purement sur les droits de l’homme. Dans une mise au point, la Délégation générale a critiqué le fait que ladite commission passe sous silence les efforts déployés au niveau de la Délégation, « reflétés par les résultats tangibles réalisés notamment en matière de lutte contre le surpeuplement des prisons, d’alimentation, de soins médicaux, de formation et d’enseignement en faveur des détenus, ainsi que les actions inlassables tendant à assurer leur réinsertion dans le tissu social ».

-Nouvelle grève de 24 heures des greffiers mercredi prochain dans l’ensemble des tribunaux du Royaume. Ils ont accusé le ministère de la Justice de vouloir se venger d’eux et réclamé l’annulation de la décision des prélèvements sur les salaires des grévistes.

-Les administrateurs marocains décident d’organiser une « marche nationale de la colère contre la discrimination » samedi prochain à partir de 15H00 à Rabat en guise de protestation contre les prélèvements sur les salaires des fonctionnaires grévistes au sein de la fonction publique, des collectivités locales et autres établissements publics et chambres professionnelles. Dans un communiqué rendu public, le bureau exécutif de l’Union nationale des administrateurs marocains a estimé que cette décision est contraire aux dispositions de la Constitution et en total déphasage avec la loi.

+AL AHDATH AL MAGHRIBIA+:.
-Une guerre de succession à Hamid Chabat se déclare à l’UGTM. Suite aux informations selon lesquelles Hamid Chabat veut céder les rênes du syndicat à l’un de ses hommes, le champ de la concurrence s’est élargi pour inclure, à la fin de la semaine dernière, quatre candidats: Khadija Zoumi, Abdeslam Lebbar, Khalid Sbiyiaa et Larbi Kabbaj.

-Arrestation de trois gendarmes et d’un élément des forces armées à Marrakech pour escroquerie contre des candidats au concours d’admission à l’école royale de Gendarmerie. Les responsables de l’école ont été surpris par le nombre énorme des candidats venus passer le concours d’accès sans que leurs noms ne soient enregistrés sur les listes des candidats. Après l’ouverture d’une enquête à ce sujet par la Gendarmerie Royale, trois gendarmes et un militaire se sont avérés impliqués dans la falsification des convocations.

-Les femmes mécontentes du gel par le gouvernement de la Stratégie nationale pour l’équité et l’égalité entre les sexes. Après des années de travail et de consultations avec les ministères concernés sous l’ère du gouvernement sortant pour l’élaboration d’un agenda gouvernemental pour l’égalité, l’agenda, après avoir été finalisé, n’a pas été concrétisé par le gouvernement actuel et resté lettres mortes.

+BAYANE AL YAOUM+:.
-En attendant une demande officielle de la part de « Vivendi » pour intervenir dans l’opération de vente: Le Maroc préfère la cession des parts des Français dans « Maroc Telecom » aux Qataris. Un responsable gouvernemental a révélé que le Royaume n’a pas encore reçu de demandes officielles concernant la cession des 53 pc des parts que détient l’opérateur français Vivendi dans Maroc Telecom, ni de la part de l’opérateur français ni des acheteurs potentiels, ajoutant que la priorité sera accordée en premier lieu aux Qataris et aux Européens au cas où Vivendi décide de vendre ses parts dans l’opérateur marocain des télécommunications.

+RISSALAT AL OUMMA+:.
-Alors que l’armée algérienne a encerclé les camps de Tindouf en dressant des murs de sable: Les milices du polisario renforcent le siège sur les sahraouis séquestrés en vue de leur interdire de regagner la Mère Patrie. Les éléments séparatistes ont imposé un blocus sans précédent sur les séquestrés des camps en territoire algérien, après qu’ils aient été informés que des groupes de jeunes ont décidé de fuir les affres de la séquestration et de retourner au Maroc.

+ASSAHRAE AL MAGHRIBIA+:.
-Driss Lachgar élu nouveau Premier Secrétaire de l’USFP succèdant ainsi à Abdelouahed Radi. Le nouveau patron du parti de la Rose a été élu à la tête du parti au terme du second tour de l’élection en obtenant 848 voix contre 650 pour son rival du jour Ahmed Zaidi. Suite à cette victoire, Lachgar s’est dit engagé en faveur d' »une gestion collégiale » du parti dans son acception moderne, ajoutant que cette approche est la seule qui permettra au parti de recouvrer son rayonnement et de consolider le projet démocratique, socialiste et moderniste qu’il porte.

-Les professionnels du secteur du transport des viandes rouges et les chevillards protestent les pieds nus aux abattoirs de Casablanca. Ils ont décidé d’observer mercredi prochain un sit-in à partir de 10H en guise de protestation contre la décision du ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime relative à la libéralisation du marché des viandes rouges et la fermeture de la porte du dialogue avec les professionnels, la prolifération de l’abattage clandestin et du trafic de viandes en l’absence de tout controle des services concernés.

+AL ITIHAD AL ICHTIRAKI+:.
-Le Syndicat démocratique de la Justice observera, mercredi, une grève nationale de 24 heures dans tous les tribunaux du Royaume, en guise de protestation contre les offensives sans précédent contre l’exercice du droit syndical, l’abus de pouvoir du ministère de tutelle et l’atteinte à la dignité et aux droits acquis des greffiers.

+AL MOUNAATAF+:.
-La Chambre des Conseillers attend de recevoir ce lundi le rapport du ministère des Finances concernant les circonstances de la distribution d’un document comprenant des amendements introduits au niveau de l’article 18 bis du projet de loi de finances (PLF) 2013 avant de trancher sur la partie responsable de cet acte, sachant que le bureau de la 2ème Chambre avait lui aussi décidé de former une commission d’enquête à ce sujet et dont les résultats de l’enquête seront soumis au bureau de la Chambre des Conseillers qui prendra les mesures nécessaires à la lumière de ces résultats.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *