Revue de presse marocaine du 17/05/2012

0 commentaires, 17/05/2012, Par , Dans Revue de Presse

Voici les titres à la Une qui suscitent l’intérêt de la presse quotidienne de ce jeudi:.

+AL MASSAE+:.
-La réunion du Comité exécutif du Parti de I’Istiqlal marquée par un débat houleux suite à une proposition de la publication d’un communiqué de soutien à Hamid Chabat et à Mohamed Saâd Alami. Le maire de Fès a demandé au parti de se solidariser avec lui dans l’affaire de son fils condamné à la prison en publiant un communiqué et la même requête a été formulée par Mohamed Saâd Alami suite à son accusation d’exploitation de carrières de sable.

-Le ministre de la Justice et des Libertés, Mustapha Ramid ordonne une enquête suite à une plainte déposée par le Forum « Al Karama » des droits de l’Homme sur l’usage de la violence contre les manifestations pacifiques sur la voie publique et affirme que son département ne peut pas tolérer des transgressions de la loi.

-Limogeage de Jean-Pierre Ermenault, Directeur général de la LYDEC. Des sources indiquent que le limogeage du DG de la LYDEC intervient suite aux critiques virulentes dont a fait l’objet la compagnie depuis des mois et à des slogans hostiles brandis lors de manifestations pacifiques.

-Les employés des centres d’exploitations de la Société nationale des autoroutes du Maroc (ADM) qui observent des sit-in quotidiens réclamant l’ouverture du dialogue pour le règlement de leur situation notamment leur titularisation, sollicitent l’arbitrage royal et rejettent le cahier des charges car il leur est défavorable.

+AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA+:.
-De vieux différends avec Mustapha Ramid, Saâd Dine El Otmani et Jamaâ Moâtasim à l’origine du veto formulé par Benkirane contre la nomination de Aziz Dadès. Après les hypothèses des élections et du PAM, une troisième raison expliquerait le veto du Chef du gouvernement contre Aziz Dadès, à savoir le dossier de l’INDH, alors que des sources précisent que le refus de Benkirane a été dicté par la position ferme de Saâd Dine El Otmani qui était en contact direct avec Dadès, du temps où il était gouverneur de la préfecture de Mohammedia.

-Scandale: Trafic de tissus d’une valeur de plus de 40 milliards de centimes. Des inspecteurs de l’Administration des douanes enquêtent sur une grande opération de trafic de tissus opérée par une société qui a réussi à introduire illicitement au marché marocain de grandes quantités de tissus en profitant du régime d’exportation temporaire.

-Un deuxième round des questions orales attendent Abdelilah Benkirane à la Chambre des Conseillers au milieu des craintes que le Chef du gouvernement aborde le dossier des élections et impose un calendrier pour les prochaines échéances qui mettront fin à ladite Chambre.

+ASSABAH+:.
-Le ministre de l’Enseignement supérieur, Lahcen Daoudi demande au ministre de l’Intérieur d’ouvrir une enquête sur les incidents survenus dans la cité universitaire Souissi à Rabat, qui a connu des affrontements sanglants entre des étudiants sahraouis au cours desquels des sabres, des matraques et différentes armes blanches ont été utilisés.

-Le gouvernement Benkirane revient sur la décision d’instaurer l’impot sur la fortune suite à l’amendement adopté à la Chambre des conseillers lors de l’examen du projet de la loi de Finances, et le groupe socialiste à la Chambre des représentants proteste contre l’annulation par la majorité de cet amendement.

-Course pour la succession d’Abdelouahed Radi à la tête de l’USFP: L’ancien Premier secrétaire du parti de la rose, Mohamed El Yazghi entre en ligne. Des sources indiquent qu’El Yazghi Âœuvre « en secret » pour le soutien d’Ahmed Reda Chami au regard de son parcours professionnel et de sa compétence au sein de l’ancienne équipe gouvernementale.

-« Le droit de réserve » interdit à Aziz Rebbah de divulguer les scandales de plusieurs walis et gouverneurs et leurs rapports avec les recettes des carrières de sable dans les différentes régions du Royaume et l’interférence des responsabilités rend difficile la soumission des dossiers des contrevenants à la justice.

+AL KHABAR+:.
-La BNPJ poursuit l’audition de Khalid Alioua, ancien PDG du CIH: L’audition a été axée sur l’exploitation par deux de ses proches de deux restaurants au complexe immobilier « Almina » à Tétouan.

-Mohamed Sajid, Maire de Casablanca contracte un prêt de 7 milliards de centimes de l’étranger pour faire face au déficit: Une banque française charge un bureau d’études de vérifier la situation financière du Conseil de la ville de Casablanca.

-Le PAM arrache provisoirement la présidence de la Commission parlementaire mixte Maroc-UE: Karim Ghellab et Mohamed Cheikh Biadillah, respectivement présidents des Chambres des représentants et des conseillers conviennent d’un accord visant à préserver la représentativité de la première chambre au sein de ladite commission à raison de huit membres et d’augmenter à 4 membres celle de la deuxième chambre.

+AL AHDATH AL MAGHRIBIA+:.
-Après les observations formulées par le PPS, Abdelilah Benkirane suspend la publication des listes des bénéficiaires des agréments d’exploitation des carrières de sable jusqu’à l’élaboration d’un projet couvrant tous les aspects de la question, sur lequel se penche actuellement le ministre de l’Equipement et du transport Aziz Rebbah.

-Karim Ghellab et Mohamed Cheikh Biadillah s’entendent sur la représentativité au sein de la Commission mixte Maroc-UE: La Chambre des représentants va conserver sa représentativité (huit membres) alors que celle de la Chambre des Conseillers passera à quatre membres, en attendant l’accord de la partie européenne après cet amendement. Les deux parties ont également convenu que la présidence de la Commission sera confiée à la Chambre des Conseillers jusqu’à la constitution de la nouvelle 2ème Chambre.

+ANNAHAR AL MAGHRIBIA+:.
-Le Délégué général de l’Administration pénitentiaire et de la Réinsertion, Hafid Benhachem décide de poursuivre en justice Omar Haddouchi, l’un des chioukh de la salafiya jihadiya, libéré dernièrement ainsi que le journal « Al Massae » pour avoir publié des déclarations de Haddouchi comprenant de graves accusations à l’encontre de Benhachem.

-Le secteur du commerce « rejoint les victimes du gouvernement Benkirane »: Le déficit commercial enregistré à fin avril est estimé à 64 milliards de DH et le phosphate sauve la situation.

-Les Caisses de retraite menacées d’implosion et Benkirane recourt aux anciennes recettes. Des sources syndicales rejettent les propositions du gouvernement concernant le relèvement de l’âge de départ à la retraite de 60 à 65 ans comme solution à la crise de ces Caisses et soulignent que la réforme devra être globale.

+AL ALAM+:
-Le Maroc demande officiellement à l’ONU d’écarter Christopher Ross du dossier du Sahara après que le Royaume ait constaté, à travers des preuves irréfutables, l’alignement et le parti-pris du responsable onusien sur les thèses séparatistes et des responsables l’Algérie.

+AL MOUNAATAF+:.
-Les déclarations de Abdelilah Benkirane devant la Chambre des représentants intensifient les protestations des cadres et diplomés chomeurs: Des manifestations de protestation avec la participation de toutes les coordinations dénoncent l’atermoiement du gouvernement qui n’a pas respecté ses engagements, particulièrement les procès-verbaux signés entre les deux parties ainsi que la mise en application du décret exceptionnel d’avril 2011, rejetant les propositions du Chef de l’Exécutif de passer un concours pour être recruté.

-Le personnel des collectivités locales émet des doutes quant au sérieux du dialogue entamé par le ministère de l’Intérieur et la fédération nationale des employés et des fonctionnaires des collectivités locales condamne son exclusion du dialogue.

-La famille du supporter widadi, feu Hamza Bekkali intente un procès contre l’Etat et lui endosse la responsabilité du décès de son fils à l’issue du matche WAC-FAR.

+RISSALAT AL OUMMA+:.
-Après l’annonce par le Chef du gouvernement de l’impossibilité du recrutement sans concours, les cadres supérieurs chomeurs dénoncent vivement les déclarations de Benkirane et annoncent la poursuite des protestations dans la rue.

+ASSAHRAE AL MAGHRIBIA+:.
-Bachir Dkhil, ancien membre fondateur du polisario indique que le représentant personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara, Christopher Ross a outrepassé ses attributions et doit démissionner, soulignant qu’il n’a pas fait preuve de neutralité et d’impartialité et a perdu beaucoup de temps dans des pourparlers informels.

+AUJOURD’HUI LE MAROC+:.
-Le programme Millenium Challenge Account Maroc va bon train : 700 millions de dollars pour soutenir 600.000 familles défavorisées. Trois années après son lancement, le MCA-Maroc semble atteindre aujourd’hui sa vitesse de croisière. Piloté par l’Agence du partenariat pour le progrès (APP), ce programme mobilisant près de 700 millions de dollars, est parvenu à fin avril 2012 à un taux d’engagement de 570 millions de dollars, dont 315 millions ont été déboursés. Ces grandes sommes d’argent ont un seul but : participer à la réduction de la pauvreté au Maroc en soutenant quelque 600.000 familles.

+LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB+:.
-En collaboration avec la CCR : Les conseillers se penchent sur le dossier de la régionalisation avancée. Si les rendez-vous électoraux lui ont fait un peu d’ombre, le projet de régionalisation avancée n’intéresse pas moins les pouvoirs publics. En effet, la Chambre des conseillers organise un séminaire sur le sujet en collaboration avec la Commission consultative sur la régionalisation. Cette rencontre promet d’être une bonne entrée en matière pour remettre le projet sur la scène publique. Il était temps après une longue période où l’on s’est surtout focalisé sur la bonne application des dispositions de la nouvelle Constitution.

+L’ECONOMISTE+:.
-Commerce extérieur : Abysses. Au terme des quatre premiers mois de l’année, le déficit commercial a atteint 64 MMDH. C’est 15 milliards de plus qu’en mars et 4 milliards de plus par rapport à la même période de 2011. Désormais, la facture représente plus 7,8 pc du PIB. Sur les trois dernières années, c’est une bombe de plus de 20 pc. De quoi donner encore des frayeurs sur l’état de l’offre exportable et les effets sur la balance des paiements.

+AL BAYANE+:.
-Chambre des représentants : Le budget 2012 adopté en 2ème lecture. Sans surprise, la Chambre des représentants a adopté à la majorité en deuxième lecture le projet de loi des finances 2012 tel qu’amendé par la Chambre des conseillers.

+LIBERATION+:.
-Miriem Bensalah-Chaqroun, élue présidente de la CGEM : la patronne des patrons veut réhabiliter l’acte d’entreprendre. C’est une femme d’engagement et de terrain qui a été portée hier au sommet du Patronat marocain. Dans ses habits neufs de patronne des patrons, un nouveau challenge attend celle qui préside aux destinées de la CGEM, la relance de l’entreprise marocaine. En ces temps troublés pour les femmes de ce pays, un espoir nommé Miriem Bensalah-Chaqroun vient de réhabiliter aussi l’acte d’être femme.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *