Revue de presse marocaine du 16/12/2015

0 commentaires, 16/12/2015, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres des Revue de presse marocaine développés par les quotidiens publiés mercredi 16 décembre 2015 :

Le Matin.:

– Les vingt-huit Etats membres de l’Union européenne ont réitéré, lundi à Bruxelles, leur détermination à s’engager sur le long terme avec le Maroc. Le partenariat avec le Maroc a une valeur fondamentale pour l’UE, qui est déterminée à s’engager sur le long terme et à appuyer le choix stratégique du Maroc d’ancrer ses réformes et sa modernisation à l’UE, soulignent ces Etats dans la déclaration finale sanctionnant le treizième Conseil d’association UE-Maroc. L’UE a indiqué que la révision de la politique européenne de voisinage (PEV), dans laquelle le Maroc a eu une participation active, est l’occasion de donner un nouvel élan à ce partenariat.

– La Banque africaine de développement (BAD) et le gouvernement ont signé, mardi à Rabat, un accord de prêt de 132 millions de dollars pour soutenir le Plan Maroc vert. Ce prêt, approuvé le 14 octobre dernier par le conseil d’administration de la BAD, est destiné à la deuxième phase du Programme d’appui au Plan Maroc vert (PAPMV-2). Un programme cofinancé avec la Coopération japonaise à travers le mécanisme « Accelerated Cofinancing Facility for Africa » et complétant les programmes soutenus par l’Union européenne et la Banque mondiale.

L’Opinion.:

– Le ministère de la Communication et l’Association des œuvres sociales des journalistes de la presse écrite ont conclu, lundi, une convention de partenariat portant sur l’octroi d’une subvention sociale complémentaire au profit des journalistes professionnels de la presse écrite, d’un budget global de 12 millions de dh pour la période 2015-2016. Cette subvention consiste en un soutien permanent aux employés à bas salaires, des bourses de scolarité et d’appui au transport et au logement, outre une allocation pour les soins médicaux et des primes exceptionnelles relatives à des cas sociaux, comme le décès et la perte de l’emploi.

– Federica Mogherini, chef de la diplomatie européenne, a assuré lundi à Bruxelles que les engagements internationaux de l’Union européenne, en référence à l’accord agricole Maroc-UE, seront respectés, soulignant que « le partenariat avec le Maroc est d’une importance primordiale pour l’Union européenne ». Mogherini, qui s’exprimait lors d’une conférence de presse conjointe avec le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Salaheddine Mezouar à l’issue de la réunion du 13è Conseil d’association Maroc-UE, a déclaré que le Maroc est un « partenaire important » sur les plans régional et international pour assurer la stabilité, la sécurité, la prospérité, le bon voisinage et l’intégration régionale au Maghreb.

Aujourd’hui le Maroc.:

– Le phénomène de la spoliation immobilière prend des proportions alarmantes. Une bonne partie de biens spoliés au Maroc est l’œuvre de mafias organisées. Le ministre de la Justice et des libertés Mustapha Ramid a affirmé que « les actes de spoliation immobilière dépassent les simples agissements individuels. Ils prennent la forme du crime organisé impliquant plusieurs parties qui bénéficient de l’expertise et de l’aide d’intervenants dans le système judiciaire, professionnel et administratif ».

– Une task force vient d’être créée par l’Organisation de la coopération islamique contre le terrorisme. L’annonce a été faite par l’Arabie saoudite. Il s’agit d’une nouvelle coalition composée exclusivement de pays musulmans, dont le Maroc, qui voit le jour pour « combattre le terrorisme militairement et idéologiquement » dans un contexte de montée en puissance de groupes djihadistes. Cette coalition, qui sera conduite par l’Arabie saoudite, sera dotée d’un centre de commandement basé à Riyad pour « soutenir les opérations militaires dans la lutte contre le terrorisme ». La coalition comprend tous les pays membre de l’OCI, basée à Djeddah.

Libération.:

– Le magistrat Mohamed El Hayni doit comparaître, une nouvelle fois, ce mercredi devant le procureur du Roi près la Cour d’appel de Casablanca, désigné comme rapporteur par le ministre de la Justice et des libertés pour auditionner ce magistrat qui fait l’objet d’une plainte déposée contre lui par des parlementaires. Au cours de la première audition qui a eu lieu vendredi dernier, le rapporteur s’était contenté de rappeler à Mohamed El Hayni les « délits » pour lesquels il est poursuivi, en l’occurrence le manquement à ses responsabilités professionnelles, ses déclarations à caractère politique et le fait qu’il aurait enfreint le droit de réserve.

– Le Conseil des ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne a adopté, lundi, le pourvoi en appel de la décision du tribunal de l’Union portant sur l’accord agricole Maroc-UE. Le conseil des chefs de la diplomatie européenne qui s’est réuni avant le sommet européen, prévu les 17 et 18 décembre à Bruxelles, a adopté au point A le pourvoi en appel, c’est-à-dire sans débat, ni discussion. Le pourvoi en appel est donc automatiquement soumis à la Cour de justice de l’Union européenne.

Al Bayane.:

– Le bureau politique du PPS a exprimé sa profonde déception de l’arrêt de la Cour européenne de justice annulant l’accord agricole signé entre le Maroc et l’Union européenne. Le Bureau, qui s’est réuni lundi, a affirmé que cette décision a une connotation politique et qu’elle vise à remettre en cause l’intégrité territoriale du Royaume. Il appelle l’UE à entreprendre tout ce qui est nécessaire à la préservation de l’édifice contractuel que les deux parties ont réussi à construire durant de longues années.

– La charte des villes touristiques marocaines a été signée lundi à Marrakech, dans le cadre du nouveau schéma de régionalisation et des nouvelles prérogatives des collectivités territoriales. Signée par le ministre du tourisme, Lahcen Haddad, le ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur, Cherki Drais, et les maires de villes et présidents de conseils communaux de 58 villes marocaines à travers le Royaume, en marge des travaux du 4ème Sommet du tourisme urbain, la Charte consacre le rôle des élus dans la valorisation des villes marocaines. Elle permettra de fédérer les efforts des différents intervenants pour le rayonnement des villes touristiques, grâce notamment à des actions publiques locales.

L’Economiste.:

– C’est une révolution dans le système de paiement de la vignette automobile. A partir du 1er janvier 2016, le service sera externalisé. Les automobilistes pourront ainsi s’acquitter de cette taxe auprès du réseau bancaire dont les guichets automatiques, des sites e-banking et mobile banking, des réseaux des prestataires de services de paiement et les sites internet de ces prestataires. L’administration fiscale continuera aussi à assurer ce service gratuitement avec un redimensionnement des moyens dédiés. Auprès des banques, ce service sera payant et à la charge du contribuable.

– Sauf rebondissement de dernière minute, le projet de budget quitte le Parlement pour le Bulletin officiel. Après son adoption lundi en deuxième lecture au niveau de la commission des finances, le texte était programmé mardi en séance plénière de la Chambre des représentants, après les questions orales. Son adoption est devenue une simple formalité. Mohamed Boussaid peut se frotter les mains d’avoir réalisé l’exploit de faire adopter le projet de loi de Finances dans un temps record, le 15 décembre. Il y a longtemps que le Parlement n’avait pas enregistré une telle prouesse.

Al Alam.:

– Les groupes de la majorité des deux Chambres du parlement sont entrées dans ce qui ressemble à un conflit à distance à travers des amendements se rapportant essentiellement aux mesures fiscales, que la majorité à la Chambre des conseillers a introduits au projet de loi de finances pour 2016, alors que les députés de l’opposition n’ont pas pu les imposer dans la commission des finances.

Al Haraka.:

– Le Royaume du Maroc dément catégoriquement l’information reprise par quelques agences de presse et faisant état du décès de soldats marocains au Yémen, indique lundi un communiqué du ministère des Affaires étrangères et de la coopération.

Al Mounaataf.:

– Les centrales syndicales ont décidé de reporter leur réunion à vendredi prochain pour fixer la date de la grève nationale qu’elles envisagent d’observer. Les syndicats s’apprêtent pour l’escalade dans leur confrontation avec le chef du gouvernement, les deux parties tirant trop sur la corde.

Bayane Al Yaoum.:

– Le Bureau politique du PPS a exprimé sa profonde déception au sujet de l’arrêt de la Cour de justice de l’Union européenne, notant que cette décision a une connotation politique et qu' »elle vise la remise en cause illégale de notre intégrité territoriale, inaliénable et non négociable ».

– Le CNDH rendra très prochainement son avis consultatif sur les deux projets de lois se rapportant à l’Autorité pour la parité et la lutte contre toutes formes de discrimination et au Conseil consultatif de la famille et de l’enfance. S’exprimant au nom du CNDH lors d’une rencontre organisée mardi par la majorité à la Chambre des représentants, Abderrazzak El Hannouchi a affirmé que le Conseil national des droits de l’Homme pourrait remettre son avis à la première Chambre au début de la semaine prochaine.

Assabah.:

– Le comité exécutif du Fonds pour la transition au Moyen-Orient et en Afrique du Nord a approuvé un accord entre la Chambre des représentants du Maroc et la Banque mondiale (BM), portant notamment sur le renforcement des capacités de la Chambre. En vertu de cet accord, la Chambre des représentations bénéficiera d’un financement de 40 millions de dirhams pour mettre en œuvre les projets contenus dans l’accord. Chafik Rachadi, vice-président de la Chambre des représentants, a déclaré que cette offre est compatible avec les objectifs stratégiques de la transition démocratique dans les pays de la région MENA.

– Le ministre de la Santé El Houssaine Louardi a déclaré que son département a pris plusieurs mesures en matière de politique du médicament, précisant que des médicaments coûteux prescrits pour le traitement de maladies chroniques seront fabriqués au Maroc, dont 10 contre le cancer.

Al Massae.:

– Le groupe d’action progressiste a adressé une demande urgente au président de la Chambre des conseillers pour convoquer le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Salaheddine Mezouar, et le ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch, devant la commission des Affaires étrangères, des frontières, des zones occupées et de la défense nationale. Selon des sources parlementaires, la convocation des deux ministres intervient suite à l’arrêt du tribunal européen, jeudi dernier, portant annulation de l’accord agricole entre le Maroc et l’UE.

– Le ministre du Tourisme Lahcen Haddad a indiqué, à l’ouverture des travaux du 4ème Sommet mondial sur le tourisme urbain, que le développement du tourisme urbain nécessite de relever plusieurs défis et de surmonter les contraintes auxquelles font face les villes, notamment à travers la maîtrise de l’urbanisation, la garantie de la durabilité, de la propreté et de l’attractivité et la promotion de l’accès au transport et autres services.

Akhbar Al Yaoum.:

– Le Maroc gagne 3 points dans l’Indice de développement humain, passant de la 129ème position à la 126ème, selon un rapport des Nations unies au titre de 2015. Le Qatar se trouve à la tête du peloton de la région MENA, se positionnant au 32ème rang, suivi par l’Arabie Saoudite (39ème) et les Emirats arabes unis (41ème).

– Le ministre de la Justice et des libertés a indiqué, mardi à l’ouverture d’un colloque sur la spoliation immobilière, que le diagnostic a montré que la spoliation peut, dans certains cas, dépasser l’acte individuel isolé pour prendre une forme organisée. Il a relevé que dans cette pratique, les rôles sont répartis entre plusieurs intervenants qui bénéficient de l’expertise et de l’assistance de professionnels au sein du système administratif et juridique.

Al Ahdath Al Maghribia.:

– La ministre déléguée auprès du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération, Mbarka Bouaida, a affirmé lundi que le Maroc apprécie à sa juste valeur le soutien de l’ensemble des Etats des Iles du Pacifique aux efforts onusiens pour parvenir à une solution politique, durable et mutuellement acceptable au différend artificiel autour du Sahara marocain. « Le Maroc apprécie, à sa juste valeur, le soutien de l’ensemble des Etats des Iles du Pacifique aux efforts des Nations unies pour parvenir à une solution politique, durable et mutuellement acceptable au différend artificiel du Sahara marocain, à travers l’engagement de toutes les parties concernées dans des négociations intenses, substantielles et de bonne foi », a relevé Mme Bouaida qui s’exprimait à l’ouverture des travaux du 2ème forum Maroc-Iles du Pacifique.

– Le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) a estimé que le projet de loi relatif à l’Autorité pour la parité et la lutte contre toutes les formes de discrimination s’adresse principalement aux hommes et néglige les femmes. Cette remarque a été formulée par le CNDH lors de la journée d’étude organisée, mardi, par les groupes de la majorité à la Chambre des représentants, sur les projets de lois relatifs à l’Autorité pour la parité et la lutte contre toutes formes de discrimination et au Conseil consultatif de la famille et de l’enfance.

Al Ittihad Al Ichtiraki.:

– Un rapport de la Fondation Ytto pour l’hébergement et la réhabilitation des femmes victimes de violence, qui couvre la période allant du 21 juillet au 4 août dernier, montre que 60 pc des mariages dans les douars des provinces de Zagora et Tinghir concernent des mineurs. Le rapport, présenté lundi à Casablanca, révèle que parmi 288 cas de mariage recensés dans la province de Zagora, 56 pc concernent des filles mineures, alors que ce taux atteint 64 pc des 153 cas de mariage enregistrés dans la province de Tinghir.

Rissalate Al Oumma.:

– La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a pris en 2015 des mesures disciplinaires (avertissement, blâme, exclusion définitive du service, entre autres) à l’encontre de 10 de ses fonctionnaires suite à des plaintes d’usage de la violence, a indiqué, lundi à Marrakech, le ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur, Cherki Drais. Intervenant à la séance d’ouverture des travaux d’un atelier régional sur la mise en œuvre de la convention contre la torture, organisé durant deux jours par l’Initiative internationale pour la lutte contre la torture (CTI) et le prestigieux think tank britannique Wilton Park, Drais a fait savoir que 27 cas sont actuellement entre les mains de la justice, dont le dossier des agents de police exerçant à Casablanca exclus de leurs fonctions, jusqu’à ce que jugement soit rendu, suite à leur poursuite pour avoir brutalisé un individu lors de sa garde à vue.

– L’Union européenne (UE) a salué « les efforts du Maroc en matière de prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violent ». Dans une Déclaration finale adoptée à l’issue de la treizième session du Conseil d’association UE-Maroc, tenue lundi à Bruxelles, l’UE estime qu’une coopération peut être développée avec le Maroc dans ce domaine, en particulier sur la question des combattants étrangers en Afrique du Nord et en Europe.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *