Revue de presse marocaine du 16/12/2013

0 commentaires, 16/12/2013, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres à la Une des revue de presse marocaine quotidiens parus ce lundi 16 décembre:

LIBERATION:.
– Super Raja réconcilie les Marocains avec leur football. Ceux qui ne donnaient aucune chance au Raja dans cette Coupe du monde des clubs organisée par le Maroc en ont eu pour leurs frais. Non seulement les Verts sont sortis victorieux du premier tour, mais leur performance est telle qu’ils se sont allégrement offert le billet des demi-finales. Cette victoire réalisée après une partie des plus disputées, arrive à point nommé pour le football national plongé dans une morosité sans précédent.

– Les femmes disent non au projet de loi Hakkaoui. La marche, organisée samedi à Rabat, par la Coalition Printemps de la dignité a dénoncé toutes les formes de violences et de discriminations à l’égard des femmes et pointé du doigt plus particulièrement le dernier projet de loi contre la violence à l’égard des femmes. A plus d’un titre, ce texte de loi, présenté par Bassima El Hakkoui, lors du Conseil de gouvernement du 7 novembre dernier, est loin de répondre aux attentes des activistes féministes et contiendrait un certain nombre de contradictions, selon Samira Bikarden, membre de la coalition.

L’OPINION:.
– Code de l’Internet: Les obligations et les responsabilités des prestataires de services précisées. L’autorité judiciaire peut ordonner l’enlèvement du contenu illicite ou bloquer l’accès à un emplacement en ligne situé à l’étranger. Le projet de code du numérique souligne que le renforcement de l’arsenal juridique encadrant le domaine des technologies de l’information et de la communication au Maroc et son harmonisation par rapport aux conventions internationales dûment ratifiées dans ce domaine sont jugés impératif en vue d’instaurer un climat de confiance numérique.

– Pétrole-Gaz: Le Maroc doublera les forages en 2014. Le Maroc prévoit de doubler le nombre de forages en 2014, à hauteur « d’une vingtaine de puits », dans le cadre de l’exploration gazière et pétrolière, qui connaît un frémissement dans le Royaume, a déclaré le ministre de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement, Abdelkader Amara. « Quand on voit la courbe du forage au Maroc, nous sommes sur une allure ascendante, et c’est très intéressant: en 2013, on est sur une dizaine de puits et en 2014 on sera normalement sur une vingtaine », a-t-il ajouté.

LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:.
– Sur fonds de polémique avec les pharmaciens et les laboratoires, le gouvernement décide la baisse du prix de 800 médicaments. Après une baisse des prix de 320 médicaments en septembre 2012, le ministère de la Santé a rendu officielle sa décision de baisser les prix de 800 nouveaux médicaments. Cependant, si l’adoption du projet de décret a été assez fluide lors de la réunion du conseil du gouvernement, le ministre de la Santé a dû faire face à plusieurs contraintes de l’élaboration du texte. Une guéguerre avait éclaté entre les trois parties concernées par cette baisse, à savoir le ministère de la Santé, les industriels des médicaments et les pharmaciens d’officine.

– Finance islamique: des milliards de dollars échappent au Maroc, qui doit, comme tous les spécialistes le confirment, absolument accélérer le processus d’introduction de la finance islamique. Des opportunités d’investissements estimées en milliards de dollars lui échappent tant qu’il ne dispose pas de l’environnement règlementaire et juridique pour l’introduction de la finance islamique. Le marché de l’investissement dans certains pays du Golfe étant saturé, les banques et fonds spécialisés dans la finance islamique sont prêts à faire fructifier leurs investissements évalués à des milliards de dollars dans les pays à fort potentiel d’investissement, a affirmé Mohamed El Baltaji, président du directoire de l’association égyptienne de la finance islamique lors de la conférence internationale sur la finance islamique organisée, du 12 au 13 décembre à Marrakech.

L’ECONOMISTE:.
– Amnistie pour les avoirs à l’étranger. Le ministre de l’Economie et des finances, Mohamed Boussaïd a déposé, le 14 décembre, une proposition d’amendement au projet de loi de Finances, invitant les nationaux qui détiennent des avoirs à l’étranger à régulariser leur situation auprès des pouvoirs publics. Le projet d’amendement, actuellement examiné par la seconde chambre du parlement, prévoit une contribution libératoire sur les avoirs acquis à l’étranger avant le 31 décembre.

– Budget: les amendements des conseillers. La Commission des finances de la Chambre des conseillers démarre, aujourd’hui, l’examen et le vote des amendements en présence de Mohamed Boussaïd. Si l’opposition a déposé 85 amendements, la majorité en a proposé 81 dont seulement 25 seront discutés au sein de la Commission. Les patrons de l’opposition s’étaient réunis, la semaine dernière avec les chefs de leurs groupes parlementaires, avec comme objectif la mobilisation de leurs troupes pour faire tomber le projet de loi de Finances.

– Code numérique: le projet retiré. Le ministre du Commerce, de l’investissement et de l’économie numérique doit, en principe, retirer aujourd’hui le Code numérique du circuit, un projet de loi controversé, censé « structurer » le web, qui prévoyait des peines de prison ferme et des dispositions jugées « liberticides ». C’est ce qui a d’ailleurs suscité un énorme tollé depuis plusieurs jours.

AUJOURD’HUI LE MAROC:.
– Louardi casse les prix: 800 médicaments subiront des baisses en pharmacie entre 50 et 60 pc. C’est donc au nom du principe de la santé pour tous que le ministère de la Santé a passé outre aux réserves des professionnels du médicament pour décider cette nouvelle baisse des prix qui concerne 800 produits qui viennent s’ajouter aux 320 de l’année dernière, ce qui fait un total de 1.120 médicaments.

– Un face-à-face Othmani-Benkirane: Les Pjdistes retiennent leurs souffles, le conseil national du PJD, prévu les 28 et 29 décembre, pourra marquer l’histoire. Le président de ce conseil, Saâd Eddine El Othmani, annonce déjà la couleur en affirmant que « la prochaine session du conseil national sera l’occasion d’évaluer le rendement du secrétariat général, du groupe parlementaire et des ministres du parti ».

– Forum: Le « Mondial » des droits de l’Homme au Maroc en 2014. Le Maroc a été désigné, vendredi à Brasilia, pour abriter en 2014 la deuxième édition du Forum mondial des droits de l’Homme (FMDH), à l’issue de la cérémonie de clôture de la première édition du forum, tenue du 10 au 13 décembre dans la capitale du Brésil. Le choix du Maroc a été arrêté après une série de concertations entre la délégation marocaine et le comité d’organisation du FMDH.

AL BAYANE:.
– Le 9ème congrès national du PPS à partir du 30 mai 2014: création de 5 commissions sectorielles en charge des préparatifs du congrès. Le comité central du PPS, réuni samedi en sa 13ème session, a adopté à l’unanimité des participants le rapport présenté par le secrétaire général du parti, Mohamed Nabil Benabdellah, qui a annoncé que le congrès se tiendra les 30, 31 mai et 1-er juin 2014. Cette session marque le début des préparatifs du congrès avec la création de cinq commissions proposées dans le rapport, à savoir la commission de la thèse politique et de la stratégie du parti, la commission économique et des affaires sociales, la commission de la logistique et des finances pour l’organisation du congrès, la commission des statuts, des mandats et du statut du congrès, et la commission de la communication et de l’information, a fait savoir M. Benabdellah.

– Gasoil, essence et fuel industriel: les prix restent inchangés. Les prix de l’essence super (12,02 DH le litre), du gasoil (8,54 DH le litre) et du fuel industriel n 2 (5076,63 la tonne) restent inchangés pour la période du 16 décembre au 15 janvier 2014, annonce, dans un communiqué, le ministère chargé des Affaires générales et de la gouvernance. Cette décision intervient après calcul des moyennes des cotations internationales des produits pétroliers raffinés origine Rotterdam, Hollande, au titre de la période allant du 13 octobre au 12 décembre 2013, et de la moyenne du cours de change du dollar américain par rapport au dirham pour la même période.

Al HARAKA:.
– Appel à fédérer les efforts pour la mise en œuvre de la vision 2020. Les participants à une rencontre d’information, organisée samedi par le ministère du Tourisme, ont souligné la nécessité de fédérer les efforts de toutes les parties prenantes afin de mettre en œuvre la vision 2020.

– Jeune Afrique: le Maroc incarne une stabilité politique et religieuse aux yeux de l’Afrique subsaharienne. Dans un Maghreb désuni et déstabilisé au lendemain des révolutions, « le Maroc incarne une certaine stabilité politique et religieuse aux yeux de l’Afrique subsaharienne », écrit l’hebdomadaire « Jeune Afrique » dans sa dernière livraison. Dans un article consacré au programme de formation de 500 imams maliens au Maroc, le magazine indique que le Royaume a su entretenir une relation étroite avec le Mali, notamment grâce aux soufis, dont les disciples, de part et d’autre du Sahara diffusent un islam de tolérance.

– Allégresse après la qualification de Raja Casablanca pour les demi-finales du mondial des clubs. Après le coup de sifflet final au Stade d’Adrar d’Agadir, les fans ont envahi les artères de toutes les villes pour exprimer leur joie suite à cet exploit inédit.

ASSAHRA AL MAGHRIBIA:.
– Le Club des magistrats du Maroc crie à la restriction des droits des juges. Lors d’une conférence de presse, organisée samedi, le président du Club des magistrats du Maroc a indiqué que les projets relatifs au statut des magistrats et au Conseil supérieur du pouvoir judiciaire comprennent des restrictions sur les droits des magistrats, quant à la création d’associations professionnelles et à la consécration de l’indépendance des magistrats et du pouvoir judiciaire.

– UE: la mise en œuvre efficace du partenariat UE-Maroc aura un effet multiplicateur dans la région. La mise en œuvre efficace du partenariat entre l’Union européenne et le Maroc aura un effet multiplicateur dans la région, a affirmé Michael Mann, porte-parole de la haute représentante de l’UE pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité, Catherine Ashton. « Il est évident que les retombés de la mise en œuvre efficace du partenariat UE-Maroc auraient un effet multiplicateur dans une zone très vaste, en quête de développement économique et social durable et de renforcement des principes démocratiques, des droits de l’Homme et de l’Etat de droit », a souligné le porte-parole de la chef de la diplomatie de l’UE.

EL ASSIMA POST:.
– Makhli: le Club des magistrats du Maroc mène une guerre unilatérale pour défendre les droits de la société. Lors d’une conférence de presse, organisée samedi à Rabat, Yassine Makhli, président du Club des magistrats du Maroc, a appelé toutes les composantes de la société à se joindre à la bataille que mène le Club pour défendre les droits de la société. Il a, par ailleurs, indiqué que le projet relatif au statut des magistrats représente une régression qui ne manquera pas d’influencer le pouvoir judiciaire au Maroc.

RISSALAT AL OUMMA:.
– L’UC présente une proposition d’amendement au projet de loi de Finances 2014. Le groupe UC à la Chambre des conseillers a présenté, vendredi, une proposition d’amendement au projet de loi de Finances 2014 qui permet au Chef du gouvernement de créer des postes budgétaires au titre de l’année budgétaire 2014, afin de mettre en œuvre les jugements relatifs aux postes budgétaires. Selon le président du groupe, Driss Radi, cet amendement permettra au gouvernement d’éviter tout embarras dans l’exécution des jugements, qui pourraient être prononcés en faveur des diplômés chômeurs.

– Casablanca: le Tram a transporté 20 millions de personnes en une année. Environ 20 millions de Casablancais ont emprunté le tramway durant les 12 premiers mois de sa mise en service, a indiqué la société Casablanca Transport en Site aménagé, maître d’ouvrage du tramway, lors des journées ouvertes organisées dimanche au siège de la société à Casablanca.

SAHIFAT ANNAS:.
– Mustapha Ramid, ministre de la Justice et des libertés, a dévoilé certains nouveaux amendements introduits aux projets de lois organiques relatifs au Conseil supérieur du pouvoir judiciaire et au statut des magistrats, préparés récemment par le ministère de tutelle sur la base des recommandations de la charte de la réforme du système judiciaire. A ce sujet, le président du Club des magistrats du Maroc, Yassine Makhli, estime que ces deux projets de loi enregistrent plusieurs régressions des acquis apportés par la Constitution de 2011.

– Le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, réunira demain mardi les leaders de sa majorité pour se pencher sur le dossier des prochaines élections communales prévues en juin 2015. La réunion a pour objectif d’unifier les visions de la coalition gouvernementale, de débattre de la charte de la majorité et de décider des prochains chantiers.

AKHBAR AL YAOUM AL MAGHIRIBA:.
– Les pharmaciens contestent le décret relatif à la baisse des prix des médicaments. Réunis samedi dans un colloque à Casablanca, les pharmaciens ont décidé de saisir la justice administrative pour contester la légitimité du décret relatif aux conditions et modalités de fixation des prix publics de vente des médicaments fabriqués localement ou importés, qui a été adopté vendredi par le gouvernement.

– 12ème session du comité central du PPS: le secrétaire général du parti, Mohamed Nabil Benabdellah, défend avec hargne le bilan de ses deux années de travail aux côtés de Benkirane. « C’est cela notre bilan, et tel est notre destin. Si cela ne vous plaît pas, cherchez quelqu’un d’autre lors du prochain congrès pour qu’il vous établisse une autre orientation », a lancé Benabdellah en s’adressant à plus de 400 membres de son parti. La coalition  » n’est pas formée pour un ou deux ans mais pour réaliser la réforme », a-t-il précisé.

– Le ministre de la Justice et des libertés, Mustapha Ramid, révèle de nouvelles concessions au profit des magistrats. Lors d’une journée d’étude, organisée samedi par l’observatoire national de l’indépendance judiciaire, Ramid a annoncé de prochaines hausses des salaires pour les magistrats. Lors de cette rencontre, les participants ont appelé à octroyer l’autonomie financière aux magistrats.

AL MASSAE:.
– Benkirane réunit, demain mardi, les dirigeants de sa majorité pour trancher sur la date des élections communales. Cette réunion devra établir le calendrier des prochaines élections, prévues en juin 2015, et se pencher sur les mesures concernant la promulgation de loi organique relative à la régionalisation et des lois encadrant l’opération électorale.

– Pour faire face au déficit, le gouvernement envisage une amnistie pour les avoirs détenus à l’étranger. Dans le but de combler le déficit budgétaire de l’Etat, le ministre de l’Economie et des finances, Mohamed Boussaïd, a déposé samedi un amendement au projet de loi de Finances prévoyant une amnistie pour les personnes ayant placé des avoirs à l’étranger sans les déclarer à l’Office des changes. Dans un entretien au journal, Boussaïd a souligné que cet amendement, qui sera soumis à la Chambre des conseillers, accorde aux concernés la possibilité de rapatrier leur argent au Maroc, tout en payant une amende dont le montant sera fixé après l’approbation de l’amendement.

AL KHABAR:.
– Amnesty International appelle le gouvernement Benkirane à adopter une réforme judiciaire globale relative à la protection des femmes victimes de violence. Dans un communiqué publié mardi dernier, cette organisation critique la loi présentée récemment par le gouvernement relative à la lutte contre les violences faites aux femmes, estimant que « les lois en cours d’examen ne répondent pas, de façon exhaustive, aux revendications à long terme de la société civile marocaine ».

– Vers l’abandon du procès contre les fonctionnaires ayant divulgué des informations sur les primes touchées par Mezouar et Bensouda. Des négociations sont en cours entre des responsables du gouvernement et les personnes accusées d’avoir divulgué des documents sur les primes de Salaheddine Mezouar, ministre des Affaires étrangères et de la coopération, et Noureddine Bensouda, trésorier général du Royaume, afin de trouver une formule appropriée permettant de retirer le procès intenté par le ministère des finances contre les accusés.

AL MOUNAATAF:.
– Le président du Club des magistrats du Maroc, Yassine Moukhli, a affirmé, lors d’une rencontre consacrée samedi à l’examen du projet relatif au statut des magistrats, que les dysfonctionnements du système judiciaire sont grands et que l’indépendance de la justice est une bataille de tous ».

– Le ministre de l’Emploi et des affaires sociales, Abdeslam Seddiki, a annoncé que la commission nationale chargée de la réforme des régimes de retraite approuvera, le 31 décembre, les propositions de la commission technique chargée de la réforme des retraites. Il a, par ailleurs, indiqué que le projet de loi organique relatif à la grève est en en cours de révision à la lumière de la Constitution de 2011.

ASSABAH:.
– Le gouvernement a décidé d’introduire un amendement au projet de loi de Finances pour 2014 dans lequel il a proposé d’accorder une amnistie aux Marocains qui possèdent illicitement des avoirs à l’étranger. L’exécutif leur a fixé un délai d’un an pour le versement d’une contribution libératoire.

– L’Intérieur se mobilise contre les irrégularités dans l’urbanisme. Le ministre de l’Intérieur Mohamed Hassad a indiqué que les services de l’administration territoriale ont repéré 4.000 violations des dispositions relatives à la construction et à l’urbanisme, dans lesquelles étaient impliqués des élus et des agents d’autorité. Hassad a souligné, en outre, que l’inspection générale de l’administration territoriale a effectué, à 30 novembre dernier, 79 missions se rapportant au contrôle de la gestion administrative et financière des collectivités territoriales.

– L’opposition a déposé une proposition de loi visant à mettre en œuvre son statut conformément à l’article 10 de la Constitution, qui « garantit à l’opposition parlementaire un statut lui conférant des droits à même de lui permettre de s’acquitter convenablement de ses missions afférentes au travail parlementaire et à la vie politique ». La proposition de loi, présentée par le groupe de l’USFP à la Chambre des représentants, prévoit d’accorder à l’opposition la présidence des commissions d’enquête parlementaires et de mettre à la disposition de ses groupes des salles spéciales pour la tenue de leurs réunions au sein du parlement.

AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI:.
– Le Maroc compte accélérer le rythme d’exploration de gisements d’hydrocarbures. Dans une déclaration à la presse, le ministre de l’Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement Abdelkader Amara a annoncé que le Maroc allait en 2014 augmenter à environ 20 puits le nombre d’opérations d’exploration. Les études réalisées jusque-là ont démontré que le Maroc dispose d’un potentiel d’hydrocarbures prometteur, présent au niveau des différentes couches géologiques.

– Driss Lachgar, Premier secrétaire de l’USFP, a indiqué lors d’un congrès régional du parti, tenu samedi, que le gouvernement Benkirane a porté atteinte aux grands acquis politiques, appelant à la participation politique sur la base d’un « militantisme de proximité ».

– La coalition « Printemps de la dignité », qui regroupe plus de 20 associations, a organisé samedi à Rabat une manifestation pour dénoncer toutes les formes de violences faites aux femmes. Les participants à cette marche ont appelé à faire tomber le projet de loi de la ministre Bassima Hakkaoui relatif à la lutte contre la violence faite aux femmes, qui, selon eux, contient des dispositions contraires aux revendications féminines.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *