Revue de presse marocaine du 16/10/2012

0 commentaires, 16/10/2012, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres à la Une de la presse quotidienne de ce mardi:.

+AUJOURD’HUI LE MAROC+:.
-En rangs dispersés, l’opposition n’arrive pas à s’imposer: Le Souverain l’appelle à une implication plus forte et plus responsable dans le travail législatif. Le role de l’opposition fait couler de nouveau l’encre. L’évocation à deux reprises du role de l’opposition dans le discours royal adressé à l’ouverture de la session d’automne du parlement n’est pas passée inaperçue. Pour Anis Birou, membre du Bureau politique du RNI, « il s’agit là d’un message très fort que nous avons capté en tant que parti de l’opposition ». Même attitude du coté de l’USFP où Habib El Malki, membre du bureau politique, a souligné que « nous avons constaté depuis le début de l’année que le gouvernement pratique le monologue et qu’il n’y a aucune consultation de l’opposition sur les grands projets qui présentent une sensibilité particulière non seulement dans le domaine législatif mais aussi dans le domaine social ».

-Retenues sur les salaires des grévistes: Les syndicats dénoncent la décision du gouvernement. Les syndicats montent au créneau. La décision de deux ministères au sein du gouvernement Benkirane de recourir à des retenues sur les salaires des grévistes est dénoncée par les centrales syndicales. C’est donc un nouveau bras de fer qui s’installe entre les syndicats et le gouvernement au moment où les négociations entre les deux parties dans le cadre du dialogue social sont pratiquement au point mort. Même l’UNTM, proche du PJD, affiche son opposition au recours par les ministères à des ponctions sur les salaires des grévistes.

+L’ECONOMISTE+:.
-Visite royale aux pays du Golfe. SM le Roi Mohammed VI entame, à partir d’aujourd’hui, un large périple dans le Golfe. Il s’agit, en fait, de visites de travail officielles au Royaume d’Arabie saoudite, à l’Emirat du Qatar, aux Emirats Arabes Unis et à l’Etat du Koweït. Des pays qui sont tous membres du Conseil de Coopération du Golfe (CCG). Et aussi des contributeurs aux programmes de financement de projets de développement au Maroc dans le cadre du partenariat stratégique établi en 2011 entre le Royaume et le CCG. Une contribution qui s’élève, quand même, à un milliard de dollars par an et s’étale sur cinq années (de 2012 à 2016). Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si le Souverain est accompagné d’une importante délégation qui présentera aux quatre pays concernés les projets sélectionnés dans ce cadre par la partie marocaine au regard des priorités nationales.

-Loi de Finances 2013: Les « hauts salaires » seront surtaxés. La taxation des « hauts revenus » et des bénéfices des entreprises, prévue dans le projet de loi de Finances 2013, pourrait provoquer une véritable tempête. Présentée lundi en conseil du gouvernement, cette taxation est l’une des mesures phares du dispositif fiscal du gouvernement Benkirane confronté à une situation de détérioration des Finances publiques. Elle devrait rapporter un peu moins de 2 milliards de dirhams à l’Etat. La disposition devrait courir pendant trois ans et alimenter le Fonds d’appui à la cohésion sociale, soit tout ce qui se rapporte au RAMED, l’assistance aux personnes à besoins spécifiques et le soutien à la scolarisation et à la lutte contre l’abandon scolaire.

+AL BAYANE+:.
-Visites royales dans quatre pays du Golfe et en Jordanie: Partenariat stratégique et solidarité agissante. Concertation profonde. Solidarité agissante. Partenariat stratégique. Raffermissement du dialogue et de la coopération. C’est dans ce cadre que s’inscrit la visite de travail qu’effectuera SM le Roi Mohammed VI à partir de ce mardi dans quatre pays du Golfe et en Jordanie. En plus du volet économique qui devra répondre aux attentes et ambitions des dirigeants et des peuples des deux parties, les relations entre le Maroc et les membres du CCG et la Jordanie sont au beau fixe. Elles sont ancrées dans l’histoire au moment où les dirigeants oeuvrent toujours pour assurer un meilleur rapprochement entre les peuples.

+L’OPINION+:.
-Rentrée politique et parlementaire: L’Observatoire national des droits de l’Electeur (ONDDE) pour une saine mise en oeuvre de la Constitution. A l’issue d’une réunion de son bureau exécutif consacrée à l’examen de la situation du pays à la lumière de la rentrée politique et parlementaire, l’Observatoire a rendu public un communiqué dans lequel il endosse au parlement et au gouvernement l’entière responsabilité de « cette situation anormale » de ce « quasi état d’exception » du fait du vide législatif que connaît le Maroc depuis l’adoption de la nouvelle Constitution, de l’absence de stratégie gouvernementale et de la non mise en place des institutions constitutionnelles, outre le manque de visibilité en ce qui concerne le futur proche. Dans ce sens, l’Observatoire appelle entre autres à l’application des dispositions de la nouvelle Constitution et la mise en place des institutions constitutionnelles, à l’annonce du plan législatif de manière à fixer les priorités du gouvernement en la matière et en premier lieu les lois organiques relatives aux différentes opérations électorales.

+AL MASSAE+:.
-Quatorze Marocains recherchés par l’Interpol pour terrorisme, attaque à main armée et enlèvement. Des informations indiquent que l’organisation internationale de la police criminelle (Interpol) a publié des « notices rouges » ou avis de recherche international à l’encontre de 14 Marocains accusés d’avoir perpétré différents crimes au plan international.

-Le Conseil supérieur de la magistrature auditionne ce mardi le juge Adil Fathi, substitut du Procureur général du Roi près le tribunal de première instance de Taza suite à sa publication d’articles choquants sur la justice sur les colonnes de journaux et de sites électroniques d’information et le ministre de la Justice et des Libertés, Mustapha Ramid présidera la séance d’audition.

-Augmentation « prévue » des factures d’eau et d’électricité à Casablanca. Jean-Pascal Darriet, DG de la LYDEC, indique que la société procèdera à une augmentation des factures d’eau et d’électricité si le Conseil de la ville de Casablanca n’intervienne pas pour garantir des ressources financières supplémentaires pouvant l’aider à exécuter les projets d’investissement prévus dans l’accord de la gestion déléguée signé entre les deux parties.

-Le ministre de la Justice, Mustapha Ramid déclare: « le gouvernement ne versera pas un seul dirham aux grévistes ». Lors d’une réunion de la Haute Instance du dialogue national sur la réforme de la justice, Ramid a réitéré la décision « définitive » du gouvernement de procéder à des prélèvements sur les salaires des grévistes suite aux débrayages observés dans la fonction publique, affirmant qu' »il n’y a pas un seul Etat démocratique dans le monde où est garanti le droit de grève et où les grévistes perçoivent la totalité de leurs salaires ».

+ASSABAH+:.
-La Direction de la justice militaire près le tribunal militaire permanent des FAR à Rabat défère un caporal et son supérieur immédiat, un commandant, du corps de la Marine Royale à Casablanca devant le juge d’instruction pour audition. Ils sont impliqués dans une affaire de vol de quantités de carburant destiné aux casernes de la Marine Royale pour les vendre ensuite à des stations d’essence.

-Le Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane sort vainqueur de la bataille des cahiers des charges du pole audiovisuel public livrée contre la HACA. Des sources informées ont indiqué que la vive réaction de Benkirane à la note de la HACA était basée sur des fondements juridiques rigoureux, ce qui a permis de faire pencher la balance en faveur du Chef de l’Exécutif et de trancher le débat entre les deux parties.

-Les prélèvements sur les salaires des grévistes décidés par Mustafa Ramid, ministre de la Justice, attisent la tension au sein des tribunaux alors que les mouvements de protestation et les sit-in qui seront observés ce mardi par les greffiers paralyseront les tribunaux.

+AL KHABAR+:.
-Une délégation composée de hauts fonctionnaires de la délégation générale de l’Administration pénitentiaire et de la réinsertion, se rend dans les prochains jours à la prison de Sidi Moumen à El Jadida pour mener une enquête sur les mouvements de grève observés par les fonctionnaires et les détenus dans cet établissement. Selon des sources informées, cette mission réalisera un rapport qui sera soumis par la suite au Délégué général de l’Administration pénitentiaire, Hafid Benhachem.

-Mustapha El Khalfi, ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, sort vainqueur de la bataille relative à la réforme du pole audiovisuel public suite à l’approbation par la HACA de la version amendée des cahiers des charges du secteur. Après cette adoption, le gouvernement a tenu lundi une réunion d’urgence consacrée à l’examen des prochaines étapes de la mise en Âœuvre desdits cahiers.

-Mustafa Ramid, ministre de la Justice, affirme que le gouvernement procèdera aux prélèvements sur les salaires des grévistes, ajoutant qu’il y a des parties qui oeuvrent pour freiner le processus de réforme, tout en niant l’existence de problèmes entre le ministère et les magistrats et les greffiers.

-Hamid Chabat, SG de l’Istiqlal tire à boulets rouges sur Abdelilah Benkirane et son gouvernement et se moque de ses « démons » et « crocodiles » lors d’une émission diffusée par une chaîne arabe d’information. Lors de cette émission, il a vivement critiqué l’équipe Benkirane et réitéré son appel à un remaniement ministériel, pointant du doigt la lenteur de la cadence de l’action de l’Exécutif au moment où les attentes des citoyens tardent à être exaucées.

+ANNAHAR AL MAGHRIBIA+:.
-Le Syndicat démocratique de la justice (SDJ) décide d’intenter une action en justice devant le tribunal administratif de Rabat pour l’annulation de la décision du ministre de la Justice, Mustapha Ramid, relative aux prélèvements sur les salaires de près de 1.000 fonctionnaires, qui avaient observé une série de grèves et de sit-in pour protester contre ces ponctions qui ont atteint 50 pc des salaires dans certaines villes.

+AL AHDATH AL MAGHRIBIA+:.
-SM le Roi Mohammed VI entame aujourd’hui une visite officielle aux pays du CCG: des projets de développement financés par les pays du Golfe d’une valeur de 5 milliards de dollars. La visite aura également une portée politique et humanitaire, notamment à travers la visite que le Souverain effectuera à l’hopital médico-chirurgical de campagne déployé en Jordanie par les FAR au camp Zaatari (nord-est) pour fournir des prestations médicales aux réfugiés syriens qui ont fui leur pays.

-Les Sages de la HACA valident enfin la dernière version des cahiers des charges sans y apporter des modifications. Le gouvernement a remporté dimanche soir une victoire quand il a reçu le feu vert des Sages de la Haute Autorité après la lettre au ton virulent qui leur a été adressée par le Chef du gouvernement, dans laquelle ils leur demandaient d’avoir une position claire: soit valider ou rejeter ces cahiers des charges.

+AL ALAM+:.
-Des documents confidentiels révèlent que l’Institut national de recherche halieutique (INRH) vit depuis trois ans une situation détériorée, due à une mauvaise gestion financière et administrative et à de graves dysfonctionnements au sein de l’Institut.

+AL MOUNAATAF+:.
-La version amendée des cahiers des charges du pole audiovisuel public sera rendue publique au cours de cette semaine après avoir passé par toutes les étapes consultatives et juridiques, selon des sources informées.

+RISSALAT AL OUMMA+:.
-Les visites royales dans les pays du Golfe suscitent de grandes attentes. Selon des observateurs politiques, cette tournée royale reflète les relations exceptionnelles liant le Maroc aux pays du Golfe, des relations raffermies grâce à un travail de longue haleine et constant des deux parties au cours des dernières décennies afin de construire un partenariat dans les différents domaines, basé sur des relations politiques qui sont au beau fixe.

-L’UMT se prépare à faire monter la tension contre le gouvernement Benkirane suite au trébuchement du dialogue social au niveau de la commission de la fonction publique, et ce après sa décision de suspendre sa participation aux réunions du Comité de suivi de la mise en Âœuvre de l’accord d’avril 2011 et du Comité de la réforme du statut de la fonction publique.

+BAYANE AL YAOUM+:.
-Visites de travail officielles de SM le Roi Mohammed VI en Arabie saoudite, au Qatar, aux Emirats Arabes Unis, au Koweït et en Jordanie dans le cadre des partenariats stratégiques du Royaume. Cette tournée royale a pour objectif de booster les relations économiques et d’inviter ces pays à accompagner les grands projets structurants initiés au Maroc.

+ASSAHRAE AL MAGHRIBIA+:.
-Climat tendu à la prison locale d’El Jadida suite aux mouvements de protestation observés par les fonctionnaires de cet établissement pénitentiaire depuis une semaine contre les « diffamations » proférées à leur encontre par un responsable de la prison de Sidi Moumen, ainsi que par les détenus contre « le traitement discriminatoire » du même responsable accusé de comportement attentatoire à la dignité des prisonniers.

-Semaine « chaude » marquée par des grèves dans plusieurs secteurs: Des sources syndicales indiquent que le personnel de l’Education nationale compte observer des grèves en guise de protestation contre la note ministérielle relative au nouvel horaire alors que les syndicats des collectivités locales et des techniciens des administrations publics ont lancé un mot d’ordre pour une série de grèves nationales à partir de ce mardi.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *