Revue de presse marocaine du 16/07/2015

0 commentaires, 16/07/2015, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres des Revue de presse marocaine développés par les quotidiens publiés jeudi 16 juillet 2015:

Le Matin.:

– Sa Majesté le Roi Mohammed VI a visité, mercredi à la commune rurale Sidi Hajjaj Oued Hassar relevant de la province de Médiouna (région du Grand Casablanca), la caravane médicale ambulatoire de prévention et de lutte contre les maladies chroniques organisée au profit des populations démunies de la province. Cette visite s’inscrit résolument dans l’esprit solidaire et de proximité qui anime l’action de SM le Roi. Elle dénote également l’engagement du Souverain à améliorer les prestations médicales au profit des citoyens, particulièrement ceux souffrant de maladies chroniques, et à consolider l’offre de soins en faveur des populations vulnérables.

– Les résultats des élections professionnelles des représentants des salariés, en plus de dévoiler la liste des syndicats les plus représentatifs, ont abouti à déterminer une partie du corps électoral devant désigner les membres de la Chambre des conseillers. Il s’agit des grands électeurs au titre du collège électoral des représentants des salariés. Ce corps électoral aura à voter pour les candidats qui se disputeront, le 2 octobre, les 20 sièges au nom des salariés (c’est le nombre de sièges consacrés au collège des représentants des salariés sur les 120 sièges de la Chambre des conseillers). La place à jouer par les grands électeurs « Sans appartenance syndicale » (SAS) sera décisive. Car, ils ont accaparé presque la moitié des sièges lors des élections professionnelles.

L’Opinion.:

– Le ministre délégué auprès du ministre de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle, Khalid Berjaoui, a affirmé mardi devant les députés que son département œuvre pour la mise en place d’un système de sécurité électronique pour préserver les examens nationaux. Il a rappelé que l’inspection générale des affaires éducatives a lancé, depuis le 15 juin, une révision générale de toutes les étapes du processus des examens dans le Royaume pour déterminer les défaillances de ce système. Le ministre a également relevé que ce système fait face à deux défis, le premier relatif au développement accéléré des technologies alors que le second concerne le nombre important des candidats et des centres d’examens.

– Une délégation de la chambellanie royale a procédé, mardi à Fès et à Sefrou, à la remise de dons royaux au profit de plusieurs familles nécessiteuses et personnes à besoins spécifiques des deux villes. A la préfecture de Fès, la cérémonie de remise du don royal, qui s’est déroulée dans un climat de ferveur et de piété, a été marquée par la distribution aussi de lunettes médicales au profit des enfants démunis et d’aides au profit des pensionnaires de certains établissements de bienfaisance. Au niveau de la province de Sefrou, le don royal a été remis à plusieurs personnes nécessiteuses atteintes de maladies chroniques et à besoin spécifiques, outre des orphelins issus des pachaliks de Sefrou et Labhalil et des communes rurales environnantes.

Libération.:

– Pas de report des élections communales et régionales. C’est une longue rencontre qui a réuni mardi les leaders de l’opposition parlementaire et le ministre de l’Intérieur. La réunion s’est déroulée au siège du ministère de l’Intérieur dans le cadre de la commission électorale ad hoc qui regroupe les représentants des partis de la majorité et de l’opposition ainsi que l’Intérieur. Lors de cette réunion la première confirmation est tombée. Comme prévu, le scrutin communal et régional va bien avoir lieu le 4 septembre. La question de la nouvelle ouverture des listes électorales a également été longuement débattue. Décision a été prise que seules les personnes inscrites avant fin mars 2015, c’est-à-dire à la première opération d’inscription sur les listes électorales, pourront se porter candidates. Ceux et celles inscrits entre le 9 juillet et le 20 août, ne pourront pas l’être. Ils ne pourront se prévaloir que de leur statut d’électeurs.

– Le nombre de Marocains résidant à l’étranger (MRE), qui ont regagné le Maroc via le poste de Bab Sebta, a augmenté de plus de 12 pc depuis le lancement de l’opération « Marhaba 2015 », le 5 juin dernier. Ainsi, le nombre de MRE venus de l’Europe ayant transité par ce poste, jusqu’au dimanche soir, a atteint 61.262, en hausse de 12,9 pc par rapport à la même période une année auparavant, selon une source douanière, notant que le nombre de voitures s’est élevé à 12.478, en progression d’environ 14 pc, en glissement annuel. Pour sa part, le nombre de MRE ayant quitté le Royaume à travers Bab Sebta a atteint, depuis le lancement de l’opération « Marhaba 2015 », 44.445, en hausse de 18,2 pc par rapport à la même période de 2014, alors que le nombre de voitures s’est élevé à 9.273, soit le même niveau une année auparavant.

L’Economiste.:

– Elections: La majorité en rangs serrés. A deux mois des élections locales, les partis politiques redoublent d’efforts pour être au rendez-vous. A commencer par le scrutin relatif aux chambres professionnelles, prévu le 7 août prochain. Mais ce sont les communales et les régionales qui attirent le plus d’attention. Au-delà du fait qu’il s’agit d’une première étape pour l’accès à la Chambre des conseillers, dans sa nouvelle formule, c’est un test de proximité. Les partis sont directement interpellés par la population sur des sujets locaux. D’où l’importance de réussir ce rendez-vous décisif après l’entrée en vigueur de la Constitution de 2011.

– Le tourisme aura son plan d’accélération. A mi-chemin de 2020, l’heure est aux réajustements. Le ministère du Tourisme s’apprête à mettre en œuvre un important plan de relance et d’accélération des chantiers de la Vision 2020. Le programme de relance se focalisera ainsi sur les priorités 2016-2020 du secteur, en s’appuyant sur les acquis, mais aussi les contraintes des cinq dernières années. Il s’agira d’identifier les nouveaux enjeux du secteur et de les décliner en orientations claires et en objectifs mesurables de la Vision 2020.

Al Bayane.:

– Les référentiels des prix des transactions immobilières des villes de Fès, Marrakech, Agadir, Meknès et Oujda ont été publiés sur le portail Internet de la Direction générale des impôts (DGI), a indiqué mercredi un communiqué de la direction. La publication des référentiels des villes précitées à l’adresse www.tax.gov.ma vient après celle du référentiel pour la ville de Casablanca, dans une démarche visant le renforcement de la relation de confiance et de partenariat avec le contribuable à travers, notamment l’encadrement du pouvoir d’appréciation de l’administration, a souligné le communiqué.

– Office des changes: Allègement de 24 pc du déficit commercial. Les échanges extérieurs du Maroc ont été marqués au premier semestre 2015 par une amélioration du solde commercial de 24,3 milliards de dirhams (MMDH), soit un allégement du déficit commercial de 24 pc par rapport à la même période de l’année précédente, selon l’Office des changes. Le déficit commercial s’est établi à 77,08 MMDH au premier semestre 2015, contre 101,37 MMDH un an auparavant, explique l’Office des changes qui vient de publier les indicateurs préliminaires des échanges extérieurs pour juin 2015.

Al Haraka.:

– Les flux d’investissements directs étrangers (IDE) ont atteint 13 milliards de dirhams (MMDH) au premier semestre 2015, contre 10,86 MMDH un an auparavant, soit une progression de 19,6 pc, selon l’Office des changes. Cette évolution provient de la hausse des recettes de 19,9 pc et des dépenses (+20,8 pc), précise l’Office qui vient de publier les indicateurs préliminaires des échanges extérieurs de juin 2015.

Assabah.:

– Un récent rapport publié par le Forum de soutien aux autonomistes de Tindouf a confirmé les informations circulant ces derniers jours sur l’exploitation par le polisario des enfants dans les camps de Tindouf. Les séparatistes exploitent ces enfants au service de leur thèse et les utilisent dans leur machine propagandiste pour conquérir la sympathie des organisations étrangères mal informées au sujet de la réalité du différend artificiel autour du Sahara, selon le rapport, qui a évoqué de nombreux cas d’enfants utilisés dans des missions et des manœuvres militaires.

Al Alam.:

– Les Marocains consacrent en moyenne, au cours du mois de ramadan, 46 minutes de moins que d’ordinaire à leur travail professionnel (-23%). Cette réduction est de 1h12mn pour les hommes et de 19mn pour les femmes. Cependant, le temps des activités domestiques s’allonge: cet effort supplémentaire est exclusivement supporté par les femmes qui investissent davantage durant ce mois (+47 minutes), selon la dernière enquête sur l’emploi du temps des Marocains, réalisée par le Haut-Commissariat au Plan en 2012.

Bayane Al Yaoum.:

– Le ministre de la Santé, El Houssaine Louardi, a formellement démenti mardi que l’un des pensionnaires du mausolée de « Bouya Omar », bénéficiaires de l’Initiative Al Karama en santé mentale, lancée récemment par son département, ait été renvoyé ou jeté à la rue. « Nous n’avons jeté personne à la rue », a affirmé Louardi devant les députés, précisant que 29 patients bénéficiaires ont rejoint leurs familles au terme du traitement.

Al Massae.:

– Des données du 1er semestre 2015 sur les prêts bancaires en faveur des Très petites entreprises (TPE) ont permis à 2.265 entreprises d’accéder à un volume de crédits bancaires de près de 4 MMDH, contre environ 3 MMDH enregistrés sur la même période de l’année précédente. La Caisse Centrale de Garantie (CCG) a indiqué que son intervention durant le premier semestre 2015 a enregistré une hausse de 33 pc en volume et de 65 pc en nombre d’opérations. « Cette dynamique est induite par les performances de l’ensemble des produits de garantie et traduit ainsi l’efficacité et l’efficience de l’intervention de la CCG dans la mobilisation de ressources financières additionnelles en faveur des TPME, ressources destinées à financer leurs besoins aussi bien d’exploitation, d’export, d’investissement, de transmission que de restructuration financière », a expliqué la CCG dans un communiqué.

Al Ahdath Al Maghribia.:

– Rachid Benmokhtar, ministre de l’Education nationale et de la formation professionnelle, compte mettre de l’ordre dans la décharge syndicale à partir de fin août sur la base « de critères strictes pour accorder une décharge de service pour l’exercice d’une activité syndicale selon le nombre des sièges obtenus », confie une source syndicale au journal. La décharge syndicale avait suscité des protestations pour dévoiler les listes des « déchargés » et la définition de leurs missions.

Attajdid.:

– La commission de la justice, de la législation et des droits de l’Homme à la Chambre des représentants a adopté l’indépendance du ministère public du ministre de la Justice et des libertés. Mohamed Amekraz, membre de la commission, a indiqué que « le texte a été adopté malgré le retrait, sans raison apparente, de l’opposition lors de la séance de vote », ajoutant que ce retrait était surprenant, surtout que le gouvernement a inclus dans le projet du principe de l’indépendance tant défendu par les groupes de l’opposition.

Al Ittihad Al Ichtiraki.:

– Le président du Parlement arabe, Ahmed Ben Mohamed Al Jarwan, a salué le soutien apporté par le Maroc au dialogue inter-libyen aboutissant au paraphe de l’accord de paix de Skhirat entre les parties libyennes. Al-Jarwan s’est félicité du paraphe par les parties libyennes, présentes à Skhirat (près de Rabat), de l’accord de paix et de réconciliation proposé par l’ONU, indique un communiqué du Parlement arabe. Le président du parlement arabe a affirmé que le paraphe de l’accord de Skhirat constitue « un pas important sur la voie de la réalisation des aspirations du peuple libyen frère qui appelle de ses vœux une résolution du conflit et une action politique visant à assurer la sécurité de la Libye et à édifier un Etat qui jouit de la sécurité et de la stabilité et qui réunit tous les Libyens, en vue de parvenir au développement ».

Akhbar Al Yaoum.:

– Bank Al-Maghrib a présenté, mercredi lors d’une conférence de presse, les chiffres relatifs aux mouvements des prêts. La directrice adjoint de la supervision bancaire à BAM, Hiba Zahoui, a souligné que le coût des risques liés au crédit est chiffré 8 milliards de DH (MMDH) en 2015, contre 7,4 MMDH l’année précédente. Les prêts en difficulté de paiement ont enregistré 52,8 MMDH, contre 43,9 MMDH en 2014. Les banques marocaines ont octroyé en 2014 des crédits à hauteur de 761 MMDH, tandis que les clients ont procédé au dépôt de 770 MMDH au cours de la même période. * Rissalate Al Oumma.:

– Après « la persistance » du chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, « de refuser d’interagir » avec les groupes des partis de l’opposition à la Chambre des conseillers concernant l’ajout de certains points à l’ordre du jour de la séance mensuelle prévue mercredi, les groupes de l’opposition (UC, PI, PAM et USFP) ont demandé le report de la séance. Selon une correspondance adressée, mardi, à Mohamed Cheikh Biadillah, les groupes de l’opposition ont affirmé avoir insisté sur le report après le refus du chef du gouvernement de répondre favorablement aux questions proposées.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *