Revue de presse marocaine du 16/04/2012

0 commentaires, 16/04/2012, Par , Dans Revue de Presse

Voici les titres à la Une qui suscitent l’intérêt de la presse quotidienne de ce lundi:.

+AL MASSAE+:.
-Abdelilah Benkirane se retire des obsèques de feu Ahmed Ben Bella et irritation parmi les responsables algériens. La délégation marocaine présidée par le Chef du gouvernement s’est retirée avant la fin des obsèques en raison de la présence du chef du polisario, Mohamed Abdelaziz. A ce sujet, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi affirme que le retrait de la délégation marocaine est conforme à la position de principe du Maroc vis-à-vis de cette entité fantoche.

-Retour du « désordre » (Siba) dans les stades et des actes de vandalisme sans précédent au complexe Mohammed V de Casablanca lors du match WAC-FAR. Le bilan de ces actes s’élève à environ 40 blessés avec l’arrestation de 100 supporters.

-Des armes blanches et des matraques lors d’une réunion à Berkane du RNI. Un groupe de mécontents du parti de la Colombe ont fait capoté une réunion à Berkane présidée par Anis Birou et le responsable provincial du parti consacrée à l’élection des délégués au prochain congrès.

-Une émission sur les « Marocains d’Israël » provoque l’ire des opposants à la normalisation. Des instances politiques et syndicales appellent à l’ouverture d’une enquête sur le documentaire diffusé récemment par la deuxième Chaîne « 2M ».

-Mustapha Ramid s’apprête à conclure une trêve avec la CDT et l’UNTM: Le ministre de la Justice et des Libertés tient ce lundi une réunion avec les syndicats les plus représentatifs du secteur de la justice et l’on s’attend, selon des sources, à ce que Ramid fait part à ses interlocuteurs de ses engagements concernant certaines revendications sectorielles.

+AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA+:.
-De violents incidents lors du classico WAC-FAR: Les affrontements entre les fans des deux équipes qui ont fait un mort et des dizaines de blessés parmi les forces de l’ordre (90) et les supporters (250), ont mobilisé les services du ministère de l’intérieur.

-Les obsèques de feu Ahmed Ben Bella renvoient les relations maroco-algériennes à la case de départ: Le Chef du gouvernement Abdelilah Benkirane indique que le retrait de la délégation des obsèques à cause de la présence d’une délégation du polisario.

-L’opposition à la Chambre des conseillers tire à boulets rouges sur le projet de loi de Finances. L’opposition profite de l’absence des conseillers du PJD et de la faiblesse de la majorité à la deuxième chambre pour sortir son artillerie lourde contre ledit projet qualifié d' »inconstitutionnel ».

+ASSABAH+:.
-Des blessés, des arrestations et des actes de vandalisme lors de la rencontre WAC-FAR. 34 policiers blessés et 161 supporters arrêtés lors des actes de violence qui ont eu lieu samedi au complexe Mohammed V de Casablanca lors du match opposant les deux clubs pour le compte de la 25ème journée du championnat Pro élite 1.

-Les services de renseignement algériens adressent « un camouflet » au rapprochement maroco-algérien. Des sources font état que ce sont les services de la sécurité militaire algérienne qui se sont chargés des préparatifs protocolaires des funérailles du président algérien et placé le chef des séparatistes aux premiers rangs des personnalités participant aux obsèques.

-Salaheddine Mezouar déclare que Mustapha El Khalfi veut « islamiser » la télévision publique. Le Président du RNI et ex-ministre des Finances accuse le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement de violation de la Constitution et de restriction de libertés.

-Des mécontents au sein du PAM entament une campagne de signatures. Des membres du courant réformateur au sein du PAM entament la collecte de signatures accompagnée d’une lettre au Secrétaire général du parti, Mustapha Bakkouri pour lui rappeler quelques « comportements négatifs » entravant l’action du PAM.

+AL KHABAR+:.
-Habib Choubani impute à Abbas El Fassi la mauvaise gestion du dossier des diplomés chomeurs. Le ministre chargé des relations avec le parlement et la société civile endosse la responsabilité au gouvernement sortant concernant la mauvaise gestion du dossier des demandeurs d’emploi après les promesses faites par certains ministres aux diplomés chomeurs.

-Des délégués et des administrateurs saisissent Benkirane concernant le dossier de la MGPAP. Dans leur lettre, des responsables de la Mutuelle demandent au Chef du gouvernement de procéder à un audit financier et administratif de l’établissement et le président du conseil d’administration de la MGPAP, Abdelmoula Abdelmoumni pointé du doigt pour des emplois douteux.

-Un drame évité de justesse à Casablanca suite aux actes de vandalisme au complexe Mohammed V: Les policiers étaient incapables de faire face aux actes de violences lors de la rencontre WAC-FAR samedi dernier.

+AL AHDATH AL MAGHRIBIA+:.
-Le « terrorisme footballistique » frappe de nouveau: Des actes de violence et vandalisme sans précédent au complexe Mohammed V à Casablanca ont émaillé la rencontre WAC-ASFAR, et occasionné la destruction de voitures de police et de la protection civile, l’arrestation de 180 individus et la blessure de 68 autres dont 19 policiers.

-A cause de l’absence d’une majorité soutenant le gouvernement à la Chambre des conseillers, l’opposition fait une démonstration de force en attaquant avec virulence le projet de loi de Finances: Les présidents des groupes parlementaires ont transformé les débats sur le projet de budget en séances de « critiques acerbes » du gouvernement et sont allés même jusqu’à douter de sa légitimité constitutionnelle.

-Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Politique de la ville tire à boulets rouges sur la politique du ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement : Nabil Benabdellah critique la non présentation par Mustafa El Khalfi des cahiers des charges relatifs au secteur de l’audiovisuel public devant le gouvernement avant leur annonce.

-A la suite des menaces terroristes du groupe « Attawhid Wal Jihad fi Al Maghrib Al-Aqsa » de liquidation corporelle de Mustafa Ramid: Une surveillance sécuritaire autour de la résidence du ministre de la Justice et des Libertés par un groupe des éléments de la police et intensification des patrouilles dans les artères et rues avoisinantes.

+ANNAHAR AL MAGHRIBIA+:.
-L’Algérie répond à Benkirane par un 3ème camouflet lors des obsèques de feu Ahmed Ben Bella: Le président algérien Bouteflika entouré du chef du mouvement séparatiste, de Moncef Marzouki et Rached Ghannouchi lors des obsèques.

-Des diplomés chomeurs mettent en garde contre l’annulation du recrutement direct dans la fonction publique. Le secrétaire général du groupe des cadres 2011, exclus du procès verbal du 20 juillet, souligne que le Chef du gouvernement veut tourner la page du dossier des diplomés chomeurs à sa propre façon.

+AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI+:.
-Des blessés graves dans des actes de vandalisme au complexe Mohammed V à Casablanca: le bilan de ces actes au cours du match WAC-FAR fait état de l’arrestation de 43 supporters, dont 23 mineurs qui vont être déférés devant la justice, de même que plus de 30 agents de police ont été blessés lors de ces événements.

+AL ALAM+:.
-La délégation marocaine se retire des obsèques de feu Ahmed Ben Bella en raison de la présence protocolaire d’une délégation du polisario: s’agit-il vraiment d’une erreur protocolaire ou d’une nouvelle manoeuvre pour provoquer les sentiments des Marocains?.

+ATTAJDID+ :.
-Les parents et les tuteurs des élèves mettent en garde contre les effets des grèves récurrentes : Le bureau national de la Fédération des associations des parents et tuteurs des élèves au Maroc dénonce dans un communiqué l’absence de la sécurité, la recrudescence du phénomène des heures supplémentaires et appellent à trouver une solution urgente pour tous les faits qui sortent de l’ordinaire et qui affectent le déroulement des cours au sein des écoles.

-La délégation marocaine se retire des obsèques de l’ancien président algérien Ahmed Ben Bella: Le Chef du gouvernement Abdelilah Benkirane souligne que la décision du retrait intervient en protestation contre la présence protocolaire d’une délégation du polisario.

+BAYANE AL YAOUM+ :.
-Arrestation de 190 individus dont des mineurs suite aux actes de vandalisme lors du match WAC-FAR: L’apparition de personnes cagoulées lors de ces événements qui ont émaillé cette rencontre suscite nombre de doutes et d’interprétations.

-Les conducteurs de camions observent une grève et les professionnels menacent de paralyser le secteur du transport routier après le 1er mai: Le président de l’Union des fédérations nationales des conducteurs et professionnels du transport au Maroc indique que la décision de monter des tentes dans la zone réservée à l’accès des camions et des grues à l’entrée du port de Casablanca a été suspendue suite à de la présence de parties voulant exploiter ce mouvement à des fins politiciennes qui n’ont aucun rapport avec les revendications des conducteurs et des professionnels du secteur.

+ASSAHRAE AL MAGHRIBIA+ :.
-90 éléments de la police blessés et arrestation de dizaines d’individus à cause des actes de violence lors du match WAC-FAR: La violence lors de cette rencontre a provoqué une crise de conscience chez les citoyens marocains dont plusieurs ont considéré que les images diffusées sont provocatrices et portent atteinte à l’image du football national.

+RISSALAT AL OUMMA+ :.
-Exploitation de mineurs dans des actes de violence et de vandalisme au Complexe Mohammed V: Arrestation de 300 supporters, des dizaines d’éléments des forces de l’ordre blessés et d’importants dégâts matériels lors du match FAR-WAC.

+AL MOUNAATAF+ :.
-Des actes de violence lors du classico FAR-WAC avec des arrestations parmi les supporters, des éléments de forces de l’ordre blessés, destruction d’infrastructures: des phénomènes négatifs font peur aux passionnés du football national.

-Une marche hier à Rabat pour appeler le gouvernement et le CNDH à l’intégration des victimes des violations des droits humains et au règlement de 21.000 dossiers des victimes des années de plomb.

+AUJOURD’HUI LE MAROC+:.
-Du hooliganisme à Casablanca : 160 supporters arrêtés et une centaine de blessés, bilan d’un samedi noir. Au moment où le WAC et les FAR se disputaient les trois points de la victoire sur le terrain, un autre matche se déroulait simultanément sur les gradins du stade entre des groupes de supporters. Des scènes d’une véritable guérilla civile étaient retransmises en direct par les caméras de télévision. L’intervention de la police et des forces auxiliaires a évité un bain de sang à la métropole tant la foule déchaînée de hooligans semblait décidée à achever son méfait.

+LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB+:.
-La Banque africaine de développement appuie le Maroc : 30 milliards de dirhams pour le gouvernement Benkirane. La Banque africaine de développement (BAD), premier pourvoyeur de fonds au Maroc s’aligne sur les priorités nationales et la vision du gouvernement de Benkirane. Une enveloppe de 30 MMDH a été débloquée sur 5 ans, dont 10 MMDH dès 2012. Premières actions envisagées : soutenir le grand chantier Plan Maroc Vert ainsi que la poursuite de l’appui aux réformes de l’administration publique.

+L’OPINION+:.
-Classico WAC-ASFAR : des actes de vandalisme condamnables et le mal doit être extirpé à la source. Encore une fois, la réputation du football national est gravement souillée. Le classico entre le WAC et les FAR a été le théâtre de douloureux incidents provoqués par de jeunes adolescents, des mineurs désoeuvrés qui étaient dans un état second et qui saccageaient tout ce qui se trouvait devant eux en provoquant et en s’attaquant aux forces de l’ordre, causant plusieurs blessés dans leurs rangs. Le spectacle est désolant.

+AL BAYANE+:.
-Violences dans les stades : irréductibles casseurs. Les violences dans les gradins du public prennent ces derniers temps des proportions alarmantes. Alors que le championnat national de football n’a pas encore bouclé sa première année dans la voie du professionnalisme, les incidents, violents dans la plupart des cas, ternissent l’image de la « Botola » et l’emportent sur la médiocrité du jeu. De nombreux sièges ont été cruellement saccagés et largués sur la pelouse du terrain et les scénarios de violences et jets de pierres entre supporters ont complété le reste. Un constat hallucinant.

+LIBERATION+:.
-Foot barbare : les voyous du stade ont encore sévi au complexe Mohammed V. Une fois encore, une fois de trop, les voyous du stade ont sévi. Le prétexte, un match pourtant sans grand enjeu et qui devait opposer, samedi à Casablanca, le WAC et les FAR. L’affluence était limitée mais apparemment un bon nombre de ceux qui aveint fait le déplacement, étaient là pour autre chose que le football. Les actes barbares avaient commencé bien avant le début du match. De pauvres citoyens ont fait les frais de cette folie furieuse.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *